Archive

Archives pour 10/2012

Afrique du Sud: des centaines de mineurs essayent d’empêcher un meeting syndical

27/10/2012 4 commentaires

Afrique du Sud: la police tire des balles en caoutchouc sur des mineurs en grève

La police sud-africaine a tiré samedi des balles en caoutchouc, des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes, à Rustenburg (nord-ouest) pour disperser des centaines de mineurs en grève qui essayaient d’empêcher un rassemblement syndical, a constaté un journaliste de l’AFP.
Des douilles jonchaient le sol, un hélicoptère effectuait des rondes au-dessus du stade et des sirènes de police hurlaient. Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

image, image

26/10/2012 Aucun commentaire

 

¿ Qué es la comunización ?

22/10/2012 Aucun commentaire

¿ Qué es la comunización ?

Léon de Mattis; Sic -Revue Internationale pour la Communisation- N°1, Noviembre 2011.

 Obviamente en el mundo capitalista, nuestra situación sólo podrá empeorar. Hoy en día, todas y cada una de las denomidas “conquistas sociales » suelen ser impugnadas. La culpa no la tienen una pésima gestión de la economía, ni la codicia desmesurada del empresariado, tampoco ningun defecto de regulación de las finanzas internacionales, sino sencillamente los imparables efectos de la evolución mundial del capitalismo.

El jornal, el acceso al empleo, las jubilaciones, los servicios públicos y las asistencias sociales se ven afectados, cada uno a su nivel, por esta evolución: lo que hasta entonces fue concedido no lo será más, y mañana aún menos En todos los sectores el procedimiento es idéntico: la nueva reforma retoma la ofensiva en el punto donde había llegado la reforma precedente. Esta dinámica jamás se invierte, aun cuando se pasa de la « crisis económica » a la prosperidad. Iniciado después de la gran crisis de los años 1970, el movimiento se prosiguió después del regreso del crecimiento en los años 1990 y 2000. Desde entonces, parece muy difícil imaginar que las cosas puedan mejorar, incluso en el muy improbable caso de una » salida de crisis  » después del choque financiero de 2008. Lire la suite…

Si on doit être en grève que ce soit pour toujours

18/10/2012 Aucun commentaire
 

Ce tract date de mai 2004, mais la crise ne faisant que s’approfondir, les manifestations et grèves de 24 heures se répétant de la Grèce au Portugal en passant par l’Espagne, pour les pays d’Europe les plus frappés, les grèves sauvages au Bangladesh ou en Afrique du Sud, il nous semble toujours d’actualité sur le fond.

Chacun pourra y remplacer « Italie » par n’importe quel autre état.

tract de Alcuni fauttori della comunizzazione

lundi, 31 mai 2004

A propos de la grève générale d’avril 2002, en Italie.

Les esclaves insensibles aux basses tâches/qui vivent dans le flux sempiternel/de choses banales, fondus et réduits/dans une seule identité/à cause de différences qui n’ont ni lois/ni signification ni but » [1] sont aujourd’hui appelés à une grève générale. Son objectif, aux dires des promoteurs, est la défense de nos droits et de notre dignité. Mais en quoi consiste cette défense ? Dans le fait de s’opposer à la prétention du duo patronat-gouvernement de porter d’autorité à son accomplissement ce qui avait été établi et généralement déjà réalisé durant les années de concertation par les divers gouvernements de centre-gauche. Et ceci en bonne entente avec les « représentants du monde du travail ». Lire la suite…

Afrique du Sud : les mineurs ne lâchent rien

13/10/2012 Aucun commentaire

 

Afrique du Sud: des mineurs grévistes mettent le feu à un véhicule de police

(AFP) –

JOHANNESBURG (Afrique du Sud) — Des mineurs en grève ont mis le feu à un véhicule de police dans la nuit de vendredi à samedi près d’une mine du numéro un mondial du platine Anglo American Platinum (Amplats) à Rustenburg, dans le nord de l’Afrique du Sud, a indiqué samedi la police.

Des affrontements ont éclaté entre un millier de mineurs qui se dirigeaient vers le puits de Khomanani et la police qui tentait de les disperser. Ils « ont résisté et nous avons dû utiliser des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc pour les disperser », a déclaré un porte-parole de la police, Thulani Ngubane.

« Ils ont répliqué en lançant des engins incendiaires et ont mis le feu à un véhicule de la police », a-t-il ajouté. Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

De la reproduction du prolétariat

09/10/2012 un commentaire

Ou brève introduction à la critique de la démographie politique

Le capitalisme est un mode de production social qui se présuppose lui-même dans sa reproduction. Mais ce qui est reproduit et présupposé c’est le face-à-face des classes. La reproduction du capital implique réciproquement la reproduction du prolétariat comme force de travail générale toujours disponible face et pour le capital et appartenant à tous les capitalistes avant d’appartenir à un seul.

Cette disponibilité fondamentale de la force de travail pour le capital présuppose sa reproduction comme déjà acquise, le fond « naturel » de sa valeur marchande, c’est-à-dire ce qui est implicitement reproduit comme invisible et gratuit car présupposé dans le premier moment du procès d’exploitation : l’achat/vente de la force de travail. La reproduction du prolétariat comme force de travail générale toujours disponible présuppose donc la division des forces productives entre, d’une part, la production de plus-value par l’usage de la force de travail comme activité productive et, d’autre part, la production de prolétaires par l’usage de la force de travail comme activité reproductive. Lire la suite…

Trouvé sur la toile : Restructuration, mines en abîme

07/10/2012 Aucun commentaire

Bien crevée, vieille taupe

45 morts lors d’une grève sauvage dans les mines les plus dangereuses du pays le plus inégalitaire et le plus violent (hors conflit-sic !-) du monde, « business as usual» dira-t-on, tout comme les coups de grisou qui se produisent encore régulièrement en Chine ou en Russie, lointains et inévitables « revival » de la préhistoire carbonifère d’un capitalisme voué à moyen terme à l’immaculé et au numérique… Et pourtant, le supplément économique d’un grand quotidien adepte de l’austérité et des gaz de schiste, ne titrait-il pas dernièrement : «  la France doit-elle rouvrir ses mines ? ». Lire la suite…

«Hablamos de comunización en el presente»

04/10/2012 Aucun commentaire

«Hablamos de comunización en el presente»

19/05/2011

 Este texto “corto” escrito para presentar a“ Théorie Communiste en un libro anglófono,** resume de manera muy clara las posiciones actuales de esta revista cuya lectura resulta a menudo difícil…No se desarollan aquí las últimas temáticas producidas en torno a la distinción de género , estas se expondrán en el N° 24 de TC, por salir…

En el curso de la lucha revolucionaria, la abolición del Estado, del intercambio, de la división del trabajo, de toda forma de propiedad, la extensión de la gratuidad como unificación de la actividad humana, o sea la abolición de las clases, son “medidas” que abolen el capital, impuestas por las necesidades mismas de la lucha en contra la clase capitalista. La revolución es comunización, no tiene el comunismo por proyecto y resultado, sino como contenido. Lire la suite…

Communisation et abolition de la forme-valeur (Perspective Internationaliste)

02/10/2012 Aucun commentaire


Voici un texte d’un membre américain de Perspective Internationaliste, paru sur le site en anglais de cette organisation dont la réflexion s’articule autours du bien fondé de la théorie de la communisation dans cette époque spécifique du cycle d’accumulation du capital.

(Les passages en gras sont de mon fait)

THÉORIE de la communisation et abolition de la forme-valeur

Une théorie de la forme-valeur en tant que base pour la compréhension de la logique du capital, de sa trajectoire historique, et de ses contradictions, est intégralement liée à une théorie de la communisation. La communisation est inséparable de l’abolition de la forme valeur et du capital comme valeur valorisante, et son Akkumulationszwang, sa compulsion à accumuler. La communisation implique l’abolition du prolétariat, la classe des salariés, des travailleurs, dont le travail abstrait est la source de la valeur. Le socialisme ou le communisme n’est pas l’auto affirmation du prolétariat ou du pouvoir des travailleurs, et la création d’une république du travail. Le développement de la théorie de la forme-valeur, largement basée sur la publication des manuscrits que Marx avait assemblés pour sa critique de l’économie politique, une entreprise qui n’a été achevée qu’au cours des dernières décennies, a également transformé la compréhension du socialisme ou du communisme qui existait dans la IIe et et la IIIe Internationale, ainsi que dans la gauche historique communiste (à la fois la gauche germano-hollandaise, la gauche italienne, le communiste du conseil et les traditions bordiguistes). Lire la suite…