Accueil > Nouvelles du monde > Nouvelle mobilisation des employés des fast-food aux Etats-Unis

Nouvelle mobilisation des employés des fast-food aux Etats-Unis

Une nouvelle journée de grève est prévue ce jeudi 29 août dans les fast-food un peu partout aux Etats-Unis. Elle devrait être beaucoup plus importante que celle du mois de juillet. Des milliers d’employés de McDonald’s et d’autres chaînes de restauration rapide réclament de meilleurs salaires et un meilleur traitement.

Les Américains devront s’y faire. Nombre d’entre eux ne pourront pas manger leurs hamburger ce jeudi 29 août. Les employés des fast-food des plus grandes villes américaines sont en grève pour protester contre les bas salaires. Ils réclament le doublement de leur rémunération – soit 15 dollars de l’heure – et la possibilité de se syndiquer. Le syndicat américain des employés de service, qui soutient le mouvement, dénonce de son côté des salaires bien au-dessous du seuil de la pauvreté pour un employé qui a la chance de travailler 40 heures.

En effet la plupart d’entre eux travaillent à temps partiel et, contrairement à ceux des bars et restaurants, ne peuvent pas compter sur les pourboires pour arrondir leurs fins de mois.

Le mouvement, qui avait démarré en novembre à New York avec 200 grévistes, s’est depuis élargi. En juillet, sept villes y ont participé et aujourd’hui, les organisateurs du mouvement prévoient des grèves dans une cinquantaine de villes dont New York, Boston, Chicago, Denver, Detroit, Hartford, Houston, Los Angeles, Memphis, Milwaukee, Oakland, Raleigh ou Tampa.

Franchises

Reste à savoir si le renforcement du mouvement portera ses fruits. Jusqu’à présent, leurs revendications n’ont pas été prises en comptes par le secteur de la restauration rapide.

Exemple : le leader du secteur, la société McDonald’s, qui compte 14 000 restaurants aux Etats-Unis, a déjà souligné que les contrats des employés ne dépendent pas du groupe mais des franchises, qui gèrent plus de 80 % de ses restaurants dans le monde. Une manière de se décharger de sa responsabilité. Tandis l’Association nationale des restaurateurs met la pression sur l’emplois des grévistes. Elle estime qu’un salaire de 15 dollars de l’heure obligerait les restaurants à employer moins de personnel.

Plus de 3 millions de personnes travaillent dans des fast-foods aux Etats-Unis, un record mondial.

Source : RFI

Categories: Nouvelles du monde Tags:
  1. CLN
    31/08/2013 à 08:32 | #1

    les statistiques officielles recensent environ 11 millions d’Américains au chômage, le nombre de personnes en âge de travailler et sans emploi est, selon des estimations diverses, plus proche des 20 millions. Aujourd’hui, seulement 58,7 % des Américains en âge de travailler ont un emploi, bien en dessous des niveaux d’avant-crise (autour de 65 %). Pis, ce chiffre stagne depuis la fin de la récession