Renouer avec l’Histoire. À propos de quelques propositions pour « aller au-delà du cortège de tête » et du regard porté sur nos actions.

23/09/2017 Aucun commentaire

texte trouve sur http://paris-luttes.info/renouer-avec-l-histoire-a-propos-8740

Renouer avec l’Histoire. À propos de quelques propositions pour « aller au-delà du cortège de tête » et du regard porté sur nos actions.

Pourquoi le mouvement contre la loi travail 2 ferait-il mieux que le précédent ? Que s’est-il vraiment passé au printemps 2016 ? Comment peut-on inscrire ces réflexions dans la situation actuelle, et comment définir cette situation ? Autant de questions dont les conclusions pourraient nous aider à formuler quelques réflexions stratégiques pour dépasser le cortège de tête autrement que par de belles formules…

La situation actuelle

Nous pensons que la question de savoir comment s’organiser est en elle-même dépassée. Si des formes d’organisations traversent nos luttes, les problématiques qu’elles peuvent impliquer ne deviennent réellement perceptibles que lorsqu’éclate ce que Bruno Astarian nomme « l’activité de crise » [1]. Alors, du moins pour le « mouvement réel » et pas pour la contre-révolution générée, l’organisation ne peut plus être que celle des tâches, « des mesures communistes » [2], que la lutte contraint d’elle-même et qui seront seules à même de parvenir, ou non, à générer à un niveau de masse de nouvelles formes de vies, de nouvelles manières de produire et de distribuer nos activités. Lire la suite…

Il Lato Catttivo : « Foto dal finestrino”

19/09/2017 Aucun commentaire

Il Lato Catttivo : « Foto dal finestrino”

Dernier texte mis en ligne par les camarades italiens

Seule l’’introduction a été traduite

Nous recherchons une/un camarade pour traduire les 18 pages du texte

 

 » Au cours des quatre rencontres consacrées à la présentation du deuxième numéro de  » Il latto cattivo « , nous avons tenté de dégager à larges traits le contenu du magazine, ainsi que l’orientation générale dont ils dérivent, de la manière la plus concise possible et adaptée à l’exposition orale. La forme même de la rencontre publique a imposé un travail d’écrémage sur les matériaux de départ ; il en a résulté un digest sans doute schématique et très appauvri : pour dire tout ce qu’on aurait voulu, il aurait fallu un jour entier, et pour le dire de la manière la plus satisfaisante, nous aurions dû recourir, une fois de plus, à la parole écrite, qui aura beaucoup de défauts, mais qui permet une marge de réflexion et une recherche de la bonne formulation, que le mot parlé ne donne pas. L’exercice s’est toujours révélé stimulant. Il l’a certainement été pour ceux qui l’ont préparé et exposé, et – espérons-le, même pour ceux qui ont eu la patience d’écouter. En tout état de cause, la piste initiale a été encore réélaborée en tenant compte, d’une part, des évolutions les plus récentes intervenues à différents niveaux et, d’autre part, des interventions faites par certains camarades au cours des rencontres – questions et observations pour lesquelles il a été estimé qu’il fallait apporter des éclaircissements et des précisions supplémentaires, ou simplement répéter par écrit les réponses déjà données lors de la présentation. Ce qui suit est donc un petit condensé des rencontres de novembre 2016 (Turin et Milan) et mars 2017 (Rome et Viterbo), de ce qui vous a été dit et des réactions suscitées. En fin de compte, nous espérons qu’il sera utilisable pour ceux qui y étaient, comme pour ceux qui n’étaient pas là. »

Versione pdf »

 

 

Volvo Cars à Gand : Foutage de gueule

15/09/2017 Aucun commentaire

 

Les ouvriers de Volvo Car à Gand ont approuvé un projet d’accord entre les syndicats et la direction. 42,29% des travailleurs ont voté en faveur du document présenté, contre 57,71%, ont confirmé les syndicats à Belga. Il ne s’agit pas de la majorité, mais seule une majorité des deux tiers était nécessaire. Il aurait dont fallu 66,67% de votes contre pour rejeter l’accord.

Quelque 3.000 ouvriers étaient appelés à voter jeudi au sujet d’un projet d’accord. Le texte prévoit notamment le maintien de 150 travailleurs temporaires ainsi qu’une prime de 25 euros pour le travail supplémentaire du samedi et du dimanche.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3260092/2017/09/15/Les-ouvriers-de-Volvo-Car-a-Gand-approuvent-le-projet-d-accord.dhtml

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

« Ménage à trois dans la lutte de classes », une réponse d’Hic Salta

12/09/2017 3 commentaires

 

Nous répondons ici au deuxième commentaire de Ben Malacki. Il soulève des réserves au sujet de nos thèses sur la classe moyenne salariée (CMS) qui sont destinées à être les plus courantes.

1) «La question est : comment différencier le sursalaire et marchandage de la force de travail pratiquement lorsque l’on décompose le salaire ? Poser théoriquement une césure nette entre sursalaire d’un côté et travail nécessaire de l’autre ça passe, dans la réalité définir cette frontière est plus difficile». Lire la suite…

Rap féministe radical « Capturées de bonne heure »

11/09/2017 Aucun commentaire

C’est pas si fréquent quand même, surtout au regard des références « théoriques » et historiques!!

leur site :http://www.rapandrevenge.com/

Des nouvelles de « Théorie Communiste, la soute »suite

11/09/2017 4 commentaires

Nouvelles notes de lecture sur « théorie communiste, la soute »

 Ned­jib Sidi Moussa :

La Fabrique du Musul­man, éd. Liber­ta­lia 2017

Avec deux Annexes :

Sur l’idéologie anti-islamophobe (Flora Grim et Alexan­dra Pinot-Noir – G/P – sur le site ddt21, suivi d’un entre­tien sur le même site)

Racisme anti-musulmans et logique identitaire

(non signé, publié sur le site Zones sub­ver­sives le 18 février 2017)

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Un livre : du capitalisme à la communauté humaine…

08/09/2017 3 commentaires

On ne nous a pas fait parvenir mais on informe

Un livre : du capitalisme à la communauté humaine UNE CLASSE pour LA RÉVOLUTION théorie communiste des luttes ouvrières, féministes, décoloniales et écologistes

pour qui ça intéresse, texte complet en ligne

http://civilisation-change.forumactif.org/t478-7-du-capitalisme-a-la-communaute-humaine-une-classe-pour-la-revolution-un-livre-en-quete-d-editeur

sommaire ci-dessous

remarques bienvenues par courriel à ici, ou sur mon compte tweeter par message privé : https://twitter.com/patlotch

transferts souhaités, on peu en faire une brochure, une version html et un PDF viendront. Je cherche aussi un éditeur…

merci et bons courages à toussétoutes,

Patlotch

Lire la suite…

La valeur et son abolition. Entretien avec Bruno Astarian

06/09/2017 un commentaire

Texte mis en ligne sur le site DDT21

 

Dans quelques semaines, les éditions Entremonde publieront un nouveau livre de Bruno Astarian, L’abolition de la valeur1, occasion pour une brève discussion avec l’auteur. Loin d’être une affaire de marxologues ou de spécialistes, la question de la valeur a des enjeux directs, pour la compréhension de la société capitaliste comme pour celle d’une révolution communiste 2.

Lire la suite…

A paraître : Le « salaire du Blanc »

05/09/2017 un commentaire

Le « salaire du Blanc »

Sylvain Syllepse

Parution février 2018

Après les événements révélateurs de Charlottesville, un livre lumineux pour éclairer la capacité du racisme à façonner la vie politique des États-Unis.

(couverture provisoire)

Si, comme le soutient l’auteur, la jeune classe ouvrière américaine du 19e siècle a revendiqué une identité blanche, la blanchité, en réponse aux peurs générées par la discipline capitaliste, la résurgence du suprématisme blanc qui saisit les États-Unis d’aujourd’hui n’est-il pas le produit des peurs nées de la spirale infernale de la mondialisation, du déclassement et de l’immigration économique ?

Lire la suite…

TropLoin : « Se défaire du travail »

03/09/2017 Aucun commentaire

On lira ici, légèrement modifié, le chapitre 3 du livre De la crise à la communisation, publié en 2017 par les éditions Entremonde.

http://www.troploin.fr/node/91

 

Faux chantiers

     En 1997, dans la Sarthe, une vingtaine d’ouvriers construisent un tronçon d’autoroute sous la direction d’un ingénieur employé par un grand groupe du BTP. Au bout de deux mois, l’homme est arrêté : personne n’avait commandé l’ouvrage en partie réalisé, avec d’ailleurs un début de financement, le faux directeur de chantier ayant réussi à convaincre des banques et des organismes publics. Entre 1983 et 1996, Philippe Berre avait été condamné quatorze fois pour mise en œuvre de faux chantiers. A l’Origine, film inspiré de cette aventure sorti en 2009, montre une population frappée par le chômage retrouvant brièvement emploi et espoir. Philippe Berre n’est pas motivé par le gain, plutôt par le besoin de faire, de se rendre utile, d’animer un collectif de travail. En 2010, à nouveau, il a repris ce rôle dans l’aide aux sinistrés de la tempête Xynthia.

Lire la suite…

Ca fait longtemps que vous n’êtes pas allé sur notre DAZIBAO?

03/09/2017 Aucun commentaire

Des nouvelles de « Théorie Communiste, la soute »

31/08/2017 un commentaire

Pour rappel, il y a quelques années, la revue Théorie Communiste mettait en ligne un blog qui rendait public une partie des éléments et textes internes de leur travail en cours: « Théorie Communiste, la soute »

A la suite d’un article critique, « Ou t’es? TC ou t’es? », un certain nombre d’éléments étaient ainsi proposés en illustration de la réflexion de TC.

Aujourd’hui, « la soute » nous propose trois notes de lecture qui « s’inscrivent dans le travail en cours pour un texte portant sur la segmentation du prolétariat et la mécanique des assignations raciales dans le mode de production capitaliste en général et dans son histoire récente en particulier. Texte qui constituera l’essentiel du prochain n° de Théorie Communiste. »

Les trois bouquins étudiés sont les suivants: Lire la suite…

Nos Rues : Sur le meurtre de Charlottesville

30/08/2017 Aucun commentaire

Nos Rues

 

Heather Heyer n’a pas été tuée par une voiture. Elle a été tuée par une personne, James Alex Fields, qui a foncé à 60km/h dans une foule de manifestants antifascistes et antiracistes, s’est encastré dans le véhicule qui lui faisait face, puis a reculé en écrasant d’autres personnes. Les voitures tuent des gens dans des accidents, mais celui-ci était purement intentionnel. Fields semble, selon toutes les indications à son propos, être un néo-nazi de 20 ans particulièrement zélé, dont ses camarades et ses professeurs se souviennent comme d’un sale type, adorateur d’Hitler. Il a tué Heather et a blessé des dizaines d’autres personnes au terme d’une journée de manifestations et contre-manifestations qui avait vu l’indéniable défaite de son camp, celui d’une coalition de néo-nazis, de nationalistes blancs, de miliciens patriotes, de pro-sudistes et de membres du Ku Klux Klan appelée « Unir la Droite ». Ils avaient été encerclés de toutes parts, harcelés par les contre-manifestants, et finalement dispersés à coup de lacrymogènes du lieu de rassemblement par la police. Un tel échec alimente le désespoir. Alors que Fields s’éloignait du lieu de la manifestation avec sa voiture, il fut bloqué par un mur de gens qui chantaient et célébraient leur victoire. Il décida donc de leur rouler droit dessus. Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

A la radio « Entre Macron et Mélenchon, les classes moyennes salariées »

26/08/2017 Aucun commentaire

« Entre Macron et Mélenchon, les classes moyennes salariées »

http://sortirducapitalisme.fr/231-entre-macron-et-melenchon-les-classes-moyennes-salariees

Les classes moyennes salariées peuvent parier sur un cheval néolibéral (Macron) ou un cheval altercapitaliste (Mélenchon), elles n’en sont pas moins globalement des défenseuses du capitalisme, du compromis capital-travail, de l’Etat et de sa classe politique, et cela alors même qu’elles se prétendent des représentants des classes populaires lorsqu’elles mènent leurs luttes soi-disant anticapitalistes (Occupy, Nuit Debout, etc.). Cette position structurellement contre-révolutionnaire n’est pas un effet du hasard, mais découle de leur rôle d’encadrement du prolétariat et du procès de production capitaliste, ce qui leur confère un sursalaire et une autorité, assurant leur fidélité au capital et son Etat en même temps que leur séparation d’avec l’ensemble du prolétariat. Loin de se contenter d’une dénonciation rituelle de l’interclassisme, cette émission vise à une analyse radicale des classes moyennes salariées et son rôle contre-révolutionnaire en tant que classe, mais dont des membres peuvent devenir révolutionnaires – avec Alain de Carbure.

Lire la suite…

Récréation

26/08/2017 Aucun commentaire

Rien à voir avec la communisation, tout à voir avec la critique des sciences, de la vulgarisation, des évidences sur le genre, entre autres….

ALLODOXIA

OBSERVATOIRE CRITIQUE DE LA VULGARISATION

INDE : « Pourquoi les pauvres ne tuent-ils pas les riches ? »

25/08/2017 Aucun commentaire

http://libcom.org/news/spree-rebellions-noida-greater-noida-21082017

traduction dndf

L’expansion dans la région de Delhi, NOIDA , est un exemple de l’expansion au 21ème siècle de la production basée sur le travail salarié. Ci-dessous, nous jetons un œil sur quelques aperçus de ce que cela implique.

À 50 kilomètres de Delhi. Des appartements et immeubles répartis sur 25 hectares. 2700 unités résidentielles.Vigiles à l’entrée, caméras de surveillance. C’est la société « Mahagun Moderne ». Tôt le matin du 12 juillet 2017, une foule dirigée par des centaines de femmes faisant du travail domestique, rassemblées dans les bidonvilles illégaux qui entourent le complexe d’appartements a pris d’assaut la Mahagun Moderne. Pierres, bâtons, barres de fer. Émeutes. La police armée est arrivée dans quatre camions.

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Petite attaque sur dndf?

18/08/2017 Aucun commentaire

On va pas se la jouer « cyber attack », on est pas la CIA, mais depuis quelques jours, on a des symptômes bizarres: des articles intempestivement publiés à notre insu, la disparition d’abonnés et un administrateur qui reçoit un message sur sa messagerie personnelle lui annonçant… son code d’accès à dndf!!….

Bref, les aléas de la vie sur Internet.

On est aux aguets, on nettoie, on corrige…. Désolés pour le désagrément (entre autre pour les avis de publications qui partent automatiquement et envahissent la messagerie des abonnés…….) dndf

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Réponse à l’épisode 2 de « Ménage à trois de la lutte de classe »

31/07/2017 Aucun commentaire

En raison de sa longueur, nous avons préféré  publier ici un commentaire à l’épisode 2 du texte « Ménage à trois de la lutte de classe » paru initialement sur le blog Hic-Salta communisation

Pour info ce texte vient en réponse à un commentaire auquel les rédacteurs de « ménage à 3 dans la lutte des classes » ont répondu sur le site Hic-salta – communisation.

Sans cela difficile de comprendre pourquoi j’insiste sur la question de « la minorité aristocratique »

Bon cette réponse est un peu longue et gagnerais peut-être à être développée dans un article de réponse, mais je ne vois pas trop où je pourrai le poster ailleurs.

La question est : Comment différencier le sursalaire et marchandage de la force de travail pratiquement lorsque l’on décompose le salaire ? Poser théoriquement une césure nette entre sursalaire d’un côté et travail nécessaire de l’autre ça passe, dans la réalité définir cette frontière est plus difficile.

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Camatte : « De l’organisation »

30/07/2017 19 commentaires

un texte de Jacques Camatte de 1972 ainsi que sa traduction en espagnole par une camarade de la page facebook « Spirit of Contradiction »

De l’organisation

http://revueinvariance.pagesperso-orange.fr/organisation.html

                        La lettre que nous publions ci-après (du 04.09.1969) permit la dissolution du groupe qui tendait à se former sur les positions exposées dans la revue Invariance ; elle ouvrit un débat -réflexion important qui s’est poursuivi depuis et dont nous avons extériorisé certains points d’arrivée dans Transition, in série I, n°8 de la même revue.

                   Si certains points soulevés par cette lettre ont été en partie traités, d’autres furent à peine effleurés. D’où la nécessité – étant donnée l’urgence de rompre de façon toujours plus nette avec le passé – de sa publication. Par là le lecteur pourra mieux se rendre compte de l’évolution du travail accompli et de ce qu’il reste à faire.

                   Étant un point de rupture (par là un point d’aboutissement) en même temps qu’un point de départ, cette lettre contenait un certain nombre d’imprécisions, germes d’erreurs possibles. Nous indiquerons en note la plus importante. D’autre part, vue l’impossibilité où nous étions d’indiquer « concrètement » le mode d’être des révolutionnaires, une fois rejetés la pratique du groupe, il y eut possibilité d’interprétation du refus groupusculaire comme un retour à un individualisme plus ou moins stirnérien. Comme si la seule garantie allait désormais être la subjectivité cultivée en chaque révolutionnaire ! Il n’en était rien. Il fallait avant tout rejeter la perception de la réalité sociale et la praxis qui lui était liée en tant que point de départ du processus de rackettisation. Si on se retirait donc totalement du mouvement groupusculaire, c’était simultanément pour pouvoir entrer en liaison avec d’autres révolutionnaires qui avaient fait d’ailleurs une rupture analogue à la nôtre. Nous avons essayé de mettre en évidence un phénomène de convergence. Maintenant il y a une production directe de révolutionnaires qui dépassent presque immédiatement le point où il nous fallut rompre avec la réalité ambientale. Il y a dès lors une « union » potentielle qui serait remise en cause si nous ne portions pas à bout jusqu’au plus profond de nos consciences individuelles la rupture avec la vision politique. L’essence de la politique étant fondamentalement représentation cela veut dire que les groupes cherchent toujours à mettre au point sur l’écran social leur image. Ils veulent toujours expliquer la façon dont ils se représentent afin d’être reconnus par certains comme l’avant-garde pour représenter les autres, la classe. Ceci se révèle dans le fameux « ce qui  nous distingue » de divers groupuscules en quête de reconnaissance. Toute délimitation est limitation et ceci conduit souvent à réduire assez rapidement, comme un peau de chagrin, la délimitation à quelques slogans représentatifs pour le marketing rackettiste. Toute représentation politique est écran, donc obstacle à une fusion des forces. Elle peut se produire au niveau d’un groupe comme à celui d’un individu ; le repli sur ce dernier serait un renvoi du/au passé.

Camatte Jacques  –  1972

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Hic-Salta communisation : « Ménage à trois de la lutte de classe: Episode 3 »

21/07/2017 Aucun commentaire

La suite du feuilleton sur les classes moyennes salariées publié sur le blog Hic-Salta communisation

crise_carre

Episode 3: Le mouvement contre la «Loi Travail» en France (2016)

Depuis les années 1990, la France a connu un certain nombre de mouvements sociaux – contre le plan-Juppé en 1995, contre la suppression des fonds sociaux des ASSEDIC en 1997-1998 (mouvement des chômeurs et précaires), contre la réforme des retraites en 2003, encore contre la réforme des retraites en 2010. Ces mouvements sont habituellement retenus comme les temps forts de la lutte des classes en France au cours des dernières décennies.

1 – Particularité du cas français

Malgré les différences de mobiles et d’acteurs, ces mouvements ont en commun d’avoir tous contesté des projets de loi visant à éliminer tel ou tel aspect des conditions sociales du fordisme. Les acquis sociaux (retraites, santé, indemnisation du chômage, service public, etc.) étaient visés, dans un pays où leur rôle reste considérable. Ces mouvements ont tous tenté de faire reculer le gouvernement en place, mais avec un succès décroissant au fil des années. Par la force des choses, l’instance qui leur faisait face n’était pas tel ou tel patron ou le patronat dans son ensemble (bien que la pression du patronat ait été à l’origine des réformes), mais l’État. Le contenu même de ces projets de loi engageait de vastes portions du salariat en généralconvoquées au rendez-vous des réformes selon un découpage traditionnel (secteur public/secteur privé, emploi/chômage, etc.) dont la rigidité est elle-même un héritage du «compromis fordiste».

Lire la suite…

Critique des événements de Hambourg

12/07/2017 2 commentaires

Commentaire et article publiés sur la page facebook https://www.facebook.com/alain.cornedieu.9?hc_ref=OTHER&fref=nf

 

« Un petit rappel des faits, vus de l’intérieur, au-delà de la propagande triomphaliste.

Avec en supplément un commentaire personnel : la question n’est pas tant de savoir si à Hambourg on a battu ou non la police, mais de reconnaître que tant qu’il y aura de la police, on ne la battra pas, et que toute victoire purement militaire est définitivement hors de portée. Ce dont il s’agit, c’est d’abolir le rapport social qui fait exister la police, c’est-à-dire concrètement de faire en sorte que la valeur ne circule plus, d’abolir l’échange marchand et la production non plus seulement par le pillage et le sabotage mais par la gratuité, et par la libre production des moyens d’existence et de lutte. Ce dont il s’agit, c’est d’établir des rapports communistes entre des individus, des rapports qui ne durent pas l’espace d’une nuit mais s’imposent comme la réalité même. La lutte armée, si elle est inévitable, n’est qu’un outil parmi d’autres pour permettre cela. Par ailleurs, la lutte armée insurrectionnelle n’a pas grand-chose de commun, dans ses tactiques et ses buts, avec des manifestations de rue qui ne sont en rien une répétition générale du conflit révolutionnaire. Ceci clairement posé, on peut éventuellement discuter de ce qui se passe lors des contre-sommets, en se tenant à distance tant des déclarations fracassantes des radicaux que des critiques indignées des bons citoyens de gauche. »

hambourg

Critique des événements de Hambourg

https://mouvanarev.wordpress.com/2017/07/11/critique-des-evenements-de-hambourg/

Lire la suite…

Spirit of contradiction : CLÁSICOS IMPERECEDEROS VERSUS MUERTOS VIVIENTES

03/07/2017 Aucun commentaire

un nouveau texte d’un camarade de la page facebook « Spirit of Contradiction

CLÁSICOS IMPERECEDEROS VERSUS MUERTOS VIVIENTES

La tradición de todas las generaciones muertas oprime como una pesadilla el cerebro de los vivos. Y cuando éstos se disponen precisamente a revolucionarse y a revolucionar las cosas, a crear algo nunca visto, en estas épocas de crisis revolucionaria es precisamente cuando conjuran temerosos en su auxilio los espíritus del pasado, toman prestados sus nombres, sus consignas de guerra, su ropaje, para, con este disfraz de vejez venerable y este lenguaje prestado, representar la nueva escena de la historia universal.

Karl Marx, El 18 de Brumario de Luis Bonaparte

[…] el choque de mayo había resucitado y sacado de nuevo a la superficie corrientes del movimiento obrero enterradas por el olvido bajo el desprecio de los partidos establecidos: el movimiento de los consejos en todas sus variantes, el KAPD, o individualidades como Lukàcs, Korsch, etc. Esta resurrección del pasado era indicio al mismo tiempo de la imposibilidad de aprehender directamente la realidad y de la incapacidad de ésta para engendrar otras formas de lucha y otros enfoques teóricos.

Jacques Camatte «Contra la domesticación» (1973)

Corría el año 1962 cuando la Internacional situacionista apeló a «reemprender el estudio del movimiento obrero clásico de una forma desengañada, y desengañada ante todo en lo que se refiere a sus diversos herederos políticos o pseudoteóricos, que no poseen más que la herencia de su fracaso». Cabría imaginar, por tanto, que a estas alturas, de las legiones de incondicionales contemporáneos de la I.S. hubieran surgido unos cuantos estudios exhaustivos y desengañados en torno a las turbulencias del período 1968-1978 que ayudaran a discriminar con claridad entre lo vivo y lo muerto de esa etapa concreta del pasado reciente. Entre otros objetivos, esa hipotética investigación debería haberse dado como meta distinguir al puñado de grupos e individuos excepcionales que, despojándose de toda veneración supersticiosa por el pasado, se entregaron por aquel entonces a la tarea de reactivar y transformar críticamente el legado de las izquierdas comunistas heréticas del período 1917-1936, de quienes optaron más bien por reciclar dicho legado para poner al día su ideología y seguir moviéndose dentro de parámetros tan «clásicos» como fuera posible.

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

EL PROLETARIADO COMO DESTRUCTOR DEL TRABAJO/LE PROLÉTARIAT COMME DESTRUCTEUR DU TRAVAIL

02/07/2017 Aucun commentaire

La page facebook « Spirit of Contradiction »   a traduit ce texte de 1972 publié dans le livre « Rupture dans la théorie de la révolution » aux Editions Senonevero 

 «Texto clásico de 1972 que contiene todo lo que siempre quisiste saber sobre el movimiento obrero clásico, el sindicalismo, el consejismo, las revoluciones rusa y alemana, mayo del 68, el bluff bordiguista, la transición entre dominación formal y dominación real, el rechazo del trabajo y de la política, Potere Operaio y sus miserias, y mucho, mucho más… no hace falta ni atreverse a preguntar, aquí lo tienes…»

«Reflexiones surgidas al hilo de la traducción de “El proletariado como destructor el trabajo” (1972) a fin de aclarar la confusión en torno a las verdaderas innovaciones teóricas de la época y diversos aggiornamentos, más o menos logrados, de la prehistoria contemporánea…»

https://1drv.ms/w/s!AqkeU1DhUqfVlXhvJWA-sVExnlyY

Nous publions la version originale

LE PROLÉTARIAT COMME DESTRUCTEUR DU TRAVAIL

En préalable, nous pensons utile de donner les définitions de certains termes que nous employons dans ce texte car ils sont largement inusités dans les analyses économiques habituelles —bien que de moins en moins, heureusement. Ils sont tirés des œuvres économiques de Marx les moins connues parce que les plus escamotées, censurées, ou même calomniées par les divers marxismes officiels ou universitaires, ce sont principalement : les “Grundrisse” ou “Fondements de la Critique…” ou encore “Principes de la Critique…” (1857), et le “6ème Chapitre du Capital” (“Chapitre inédit du Capital” dans la collection 10-18) rédigé par Marx dans les années 1863-66.

Lire la suite…

ARGENTINE Buenos Aires : Piqueteros le retour ?

29/06/2017 Aucun commentaire

«  Mais nous ne pouvons pas attendre, la faim ne va pas attendre »

https://youtu.be/8fCZMAokeTI

« No queremos discutir la represión. Queremos saber si van a hacer un mínimo esfuerzo para poner una herramienta que genere trabajo, porque todos los días se destruyen más puestos de trabajo« 

 desxalojo3

Environ 2 000 personnes coupent la circulation avec des pneus en feu sur l’Avenida 9 de Julio exigeant les plans sociaux du gouvernement

 L’infanterie avançait à pied, des « voltigeurs » à motos, avec des camions à eau et des gaz lacrymogènes pour expulser les manifestants, qui lançaient des pierres en se retirant.

https://www.eltrecetv.com.ar/telenoche/heridos-y-detenidos-la-policia-desalojo-una-protesta-piquetera-y-hubo_095385

A cette occasion, nous redonnons un texte de la revue Théorie Communiste sur le mouvement des piqueteros de 2001

« L’analyse des luttes de classes en Argentine nous amène à nous poser une question fondamentale : comment dans son inventivité la lutte de classe attaquera la production sans que cela soit une prise en mains et prise en charge de celle-ci, qu’est-ce que l’expropriation, quel sera le lien de cette attaque avec les luttes au niveau de la reproduction qui apparaît de façon assez générale actuellement comme le maillon faible (mais pas fatal) du capital ? De ce lien dépend également la réponse à la question : comment la communisation révolutionnaire de la société pourra entrainer ou neutraliser les classes moyennes et éviter que ne se forme un  » bloc de la trouille « ? »

Lire la suite…

Récréation

29/06/2017 2 commentaires

Une société a les rebelles qu’elle mérite

CAUgVFlWYAE9jRF

Lire la suite…

Revue Chuang : « L’émergence contradictoire de la Chine »

23/06/2017 Aucun commentaire

Traduction du dernier texte mis en ligne sur le blog de la revue chinoise « Chuang »

L’émergence contradictoire de la Chine: une interview de Chuang par InfoAut

chuang0VERYSMALL

Les camarades du site italien InfoAut.org nous ont posé des questions sur les développements récents en Chine. Voici nos réponses

Présentation de InfoAut :

InfoAut est un portail du mouvement de résistance italien qui, pendant dix ans, a produit et documenté des contre-informations, des analyses, des théories et des histoires de lutte. Le site Web est l’expression d’un réseau d’expériences de conflits qui relient les centres sociaux, les collectifs d’étudiants et les luttes pour le logement, le travail et l’environnement. La tendance « Autonomie en Italie » se manifeste dans InfoAut, l’utilisant comme instrument d’expression et de subjectivisation [c.-à-d. constituant le prolétariat en tant que sujet politique], et aussi comme espace de débat.

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Hic-Salta communisation : « Ménage à trois de la lutte de classe »:Episode 2

20/06/2017 2 commentaires

Episode 2 : Pour une théorie de la classe moyenne salariée

crise_carre

Ainsi que nous l’avons dit dans Vessies et Lanternes, nous pensons qu’il est possible de définir de façon théorique la classe moyenne salariée (CMS). Cela consiste à placer cette catégorie de la population dans la mécanique de la reproduction du rapport prolétariat/capital. La CMS a une fonction organique dans cette reproduction. Elle n’est pas juste une couche, définie de façon forcément imprécise par son niveau de vie, qui serait proche tantôt du prolétariat, tantôt de la bourgeoisie. Le capital a besoin de la CMS, et fait ce qu’il faut pour la reproduire afin qu’elle assume toujours sa fonction. Il s’agit donc de comprendre la position et le rôle de la CMS dans la production et la circulation de la plus-value.

Lire la suite…

La météo syndicale

19/06/2017 2 commentaires

« Les risques de manifestations et de violence sont importants tant la société vit sous tension »

 

http://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2017/06/18/reforme-du-travail-la-cfdt-se-mobilisera-si-les-syndicats-sont-squeezes-avertit-laurent-berger_5146357_1656968.html#viAxHU5duirZu3Zh.99

docker

illustration dndf : des dockers du Havre en pleine action lors de la manif à Paris le 14 juin 2016

Si le gouvernement ne tient pas compte des « lignes jaunes » des syndicats pour réformer le code du travail, la CFDT « se mobilisera », met en garde son secrétaire général Laurent Berger dans le Journal du Dimanche.

 

 

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Carbure : « réflexions sur la présidentielle 2017 »

05/06/2017 un commentaire

CarbureCARBURE

Dernier texte mis en ligne sur le site « carbure »

Dernière version, corrigée

Les élections présidentielles de 2017 en France ont été ce qu’on pourrait appeler une petite conjoncture : une structure sociale en crise s’effondre sous le poids de ses contradictions, et, dans le même moment et pour les mêmes raisons, parvient à se rétablir, non sur des bases nouvelles, mais en correspondant plus encore à ce qu’elle était auparavant. C’est une mise en adéquation à la situation telle qu’elle peut être appréhendée par cette structure : la crise formulée dans ses propres termes et résolue dans ses propres termes. Autrement dit, c’est un tour de vis et un retour à l’ordre, là où une « grande » conjoncture se caractériserait par l’impossibilité de le rétablir.

Comme un chat qui retombe sur ses pattes, la classe politique française, à travers l’éclatement des deux partis qui se partagent le pouvoir depuis quarante ans et font l’objet de critiques de plus en plus pressantes, est parvenue, face aux populismes de droite comme de gauche, à rester aux affaires. Parler de recomposition n’y change rien : ce qui s’est passé, sous les dehors d’un « grand chambardement », revient à entériner dans les faits et à accentuer ce qui faisait le fond de la crise de légitimité de la politique en France : le système de l’alternance en revient à un régime de parti unique, appliquant une politique unique.

Lire la suite…

Caliban…..

03/06/2017 un commentaire