Accueil > Nouvelles du monde > Bangladesh: une ouvrière tuée dans des émeutes d’ouvriers de la chaussure

Bangladesh: une ouvrière tuée dans des émeutes d’ouvriers de la chaussure

« Ces émeutes étaient les premières de cette ampleur dans l’industrie de la chaussure »

C.P. avec AFP
Le 09/01/2014 à 16:24

Une femme a été tuée par la police qui a ouvert le feu sur des travailleurs de l’industrie de la chaussure qui avaient vandalisé une usine, selon la police.

Quelque 5.000 ouvriers ont manifesté dans la zone industrielle et d’exportation coréenne, dans le port de Chittagong, au sud du pays, à la suite de rumeurs sur une baisse de leurs avantages sociaux.

La police a tiré à balles réelles après que certains manifestants eurent attaqué la police et mis à sac une des usines de la zone industrielle réservé à l’exportation, propriété du géant coréen de l’industrie du textile et de la chaussure Youngone.

Une ouvrière de 20 ans est morte à l’hôpital après avoir été atteinte par une balle, a dit Tofael Ahmed, un responsable de la police. « Les ouvriers ont vandalisé l’usine et ont ensuite attaqué la police à la suite d’une rumeur selon laquelle la direction de l’entreprise avait supprimé certains avantages dans leur paie de ce mois », a-t-il dit, en affirmant que la police avait tiré des gaz lacrymogènes avant d’ouvrir le feu.

Ces émeutes étaient les premières de cette ampleur dans l’industrie de la chaussure, en rapide expansion ces dernières années à la suite d’investissements coréens, chinois et taïwanais.

 

Categories: Nouvelles du monde Tags:
  1. adé
    10/01/2014 à 13:06 | #1

    « … la chaussure Youngone… »

    « Une ouvrière de 20 ans est morte à l’hôpital après avoir été atteinte par une balle… »

    La jeune femme était bien une « young one », la balle qui l’a tuée était une balle pour young one, le type peut-être courageux qui a visé et atteint cette cible, peut-être lui-même young one, ne portait pas des chaussures Youngone, elles sont destinées à l’export.
    For ever young avec Youngone.

  2. adé
    10/01/2014 à 19:26 | #2

    Il est également question de capitaux coréens, ici comme l’info sur l’émeute ouvrière au Viet-Nâm. La Corée (du Sud), ce merveilleux dragon, dont la main d’oeuvre est méprisée au Japon, disciplinée et élevée au pays même des matins laborieux et gymniques, pour la mise en forme en rang uniformes, pour la production et l’appartenance au conglomérat industrialo-financier, maître des enfants, de l’école, bâtisseur des boîtes où l’on vit, des usines, des bureaux où l’on travaille, des hôpitaux où l’on est peut-être soigné, et où meurent les Coréennes, les Coréens, de vieillesse ou d’empoisonnement par le travail, et de maladies stupides.
    Capitaux criminels.

%d blogueurs aiment cette page :