Accueil > Nouvelles du monde > Remake Argentina

Remake Argentina

LE MONDE | 

L’« enfer » des Argentins face à la flambée des prix

 

Plus d’une décennie après la débâcle de 2001, qui avait débouché sur l’un des plus importants défauts de paiement de l’histoire (75 milliards de dollars, soit 55,5 milliards d’euros), l’Argentine affronte une nouvelle crise financière.

Les prochaines semaines seront cruciales pour le gouvernement, qui a dévalué le peso, la devise nationale, de 13 % jeudi 23 janvier et assoupli partiellement l’accès des ménages aux dollars. Toute la question est de savoir si ces mesures permettront d’enrayer la fonte des réserves de change, désormais passées sous le seuil symbolique des 30 milliards de dollars.

A Buenos Aires, les prix flambent. Des produits alimentaires jusqu’aux biens électroménagers, en passant par les transports. Le quotidien est angoissant pour la grande majorité des Argentins qui doivent adapter leur budget à une inflation galopante (autour de 30 %), très loin des chiffres officiels (10 %).

Des produits de base ont disparu des gondoles des supermarchés. De nombreux commerçants n’affichent plus d’étiquettes sur des produits dont les prix s’envolent presque tous les jours. Certains clients, consternés, achètent un ou deux articles ; d’autres repartent, effarés, à la recherche de meilleurs prix.

Avec 100 pesos t’as plus rien !

Crise en Argentine : avec 100 pesos t’as plus rien ! | Contrepoints

Traduction  ici  de quelques lignes de cet article de La Republica, grand quotidien argentin.

« Que pouvez-vous acheter avec 100 pesos aujourd’hui ? Le billet de banque de la valeur la plus élevée en Argentine ne suffit même plus pour désormais acheter un CD. La liste des produits « inaccessibles » s’étend et va des produits alimentaires aux billets de cinéma populaires sans oublier aussi quelques fromages et morceaux de viande. Dans l’habillement, les chaussettes et sous-vêtements les plus simples sont encore en dessous de cette valeur. Les hausses de prix sont largement répandues, le billet de 100 pesos perd tous les jours du pouvoir d’achat et est de moins en moins efficace au moment d’acheter des biens et services.

Pour la crème glacée, le prix au kilo est désormais de plus de 130 pesos dans certaines chaînes. Cet article se poursuit en donnant toute une liste de produits dont le prix explose pour se terminer par une comparaison justement avec la valeur du plus gros billet européen, celui de 500 euros, en donnant la conversion en peso argentin à savoir 5 650 pesos au taux officiel et 8 850 pesos sur le marché parallèle… seul endroit où vous procurer les précieuses devises étrangères pour sauver ce qu’il reste de votre épargne ! »

Argentine: les syndicats appelés à modérer leurs attendes salariales

Argentine: les syndicats appelés à modérer leurs attendes salariales

LaPresse.ca‎ Publié le 04 février 2014

extraits

«Les syndicats ne peuvent pas se tenir à l’écart (de l’effort national). Car sinon, ce sont les travailleurs qui vont en souffrir», a déclaré la présidente de centre-gauche lors d’une intervention télévisée.

Au cours des dernières semaines, les syndicats ont prévenu qu’ils exigeraient des augmentations de salaires de plus de 30% pour 2014.

En 2013, les augmentations de salaires étaient généralement situées entre 20 et 25%, alors que l’inflation a atteint 25% selon les instituts économiques privés, 11% d’après le gouvernement, accusé par le FMI de truquer ses indicateurs économiques.

Affrontements contre la hausse des transports

extraits en traduction automatique

Córdoba: una protesta por el aumento del transporte público dejó 

CORDOBA -. Après deux mois de chaos par les pillages signalés au cours de la grève de la police, la violence revient à fouetter Cordoba. Hier, une forte augmentation du taux de transport urbain de passagers, approuvé par le gouvernement radical de la capitale provinciale, a conduit à de violents affrontements entre les membres des groupes sociaux et la police. Au moins 13 manifestants ont été arrêtés et une douzaine de personnes ont été blessées.

le projet d’ordonnance proposant un ajustement de près de 30 pour cent surle billet de bus,  qui passe de  4,10 à 5,30 pesos.

La police a réprimé avec des balles en caoutchouc, a dispersé les manifestants et arrêté 13 personnes, ont indiqué des responsables. « Dans leur fuite, ils [les manifestants] ont attaqué  tout sur leur passage, tels que les véhicules et les façades des bâtiments», a déclaré Gambarte.

 

Categories: Nouvelles du monde Tags:
  1. CLN
    05/02/2014 à 14:37 | #1

    Documentaire sur les manifestations, émeutes et pillages de décembre 2001

    http://nofricnowar.wordpress.com/2014/01/27/busqueda-piquetera-un-documentaire-de-jeanne-gaggini-et-david-planque/

%d blogueurs aiment cette page :