Accueil > Nouvelles du monde > UKRAINE : « Bienvenue en enfer »

UKRAINE : « Bienvenue en enfer »

La crise en Ukraine : Iatseniouk est nommé premier ministre à la demande de Maidan, à Kiev.

http://www.bbc.com/news/world-europe-26359150

extraits

« Arseni Iatseniouk a averti que le nouveau gouvernement devait prendre des mesures extrêmement impopulaires »

« Bienvenue en enfer »

Le conseil de Maidan – constitué des groupes de manifestant et de militants – a appelé à un grand rassemblement sur Place de l’Indépendance de Kiev.

Le conseil a proposé au chef du parti de la Fraternité, Arseni Iatseniouk, de présider le cabinet jusqu’aux élections présidentielles anticipées du 25 mai.

M. Iatseniouk – ancien président du Parlement et ministre des Affaires étrangères – a été l’un des principaux leaders de l’opposition  à participer aux premières manifestations de la fin Novembre.

«Nous devons prendre des mesures très impopulaires car le gouvernement précédent et l’ancien président étaient si corrompus que le pays est dans une situation financière désespérée “,
a déclaré M. Iatseniouk à la BBC Ukraine.

«Aujourd’hui, notre tâche n’est pas de mourir pour l’Ukraine comme c’était la semaine dernière. Aujourd’hui, nous devons travailler pour l’Ukraine ! “ dit Mme Chornovol , qui est aussi une journaliste d’investigation bien connue.

 

————–
l’article complet :

Le nouveau gouvernement intérimaire de l’Ukraine a été présenté au principal camp de protestation de Kiev, le Maidan, à la suite de l’éviction, la semaine dernière, du président Viktor Ianoukovitch.

Le conseil de Maidan a nommé Arseni Iatseniouk Premier ministre. Le cabinet – qui doit être élu par les députés jeudi – comprend des leaders activistes.

Les États-Unis ont offert à l’économie de l’Ukraine qui se débat – avec des risques de cessation de payement – des garanties de prêts allant jusqu’à 1 milliard de dollars (600 millions de livres).

Pendant ce temps, M. Ianoukovitch a été mis sur la liste des personnes internationalement recherchées.
Le président en fuite – dont le sort n’est pas clair – est tenu responsable de la mort, la semaine dernière, de plus de 100 manifestants entre les mains de la police anti-émeute dans et autour de Maidan.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a déclaré que Washington a prévu d’offrir à l’Ukraine des garanties de prêts pour aider à stabiliser l’économie du pays .

M. Kerry a également prévenu la Russie que ce serait une ” grave erreur ” de se lancer dans une intervention militaire en Ukraine.

« Bienvenue en enfer »

Le conseil de Maidan – constitué des groupes de manifestant et de militants – a appelé à un grand rassemblement sur Place de l’Indépendance de Kiev.

Le conseil a proposé au chef du parti de la Fraternité, Arseni Iatseniouk, de présider le cabinet jusqu’aux élections présidentielles anticipées du 25 mai.

M. Iatseniouk – ancien président du Parlement et ministre des Affaires étrangères – a été l’un des principaux leaders de l’opposition  à participer aux premières manifestations de la fin Novembre.

«Nous devons prendre des mesures très impopulaires car le gouvernement précédent et l’ancien président étaient si corrompus que le pays est dans une situation financière désespérée “,
a déclaré M. Iatseniouk à la BBC Ukraine.

«Nous sommes au bord d’une catastrophe et voici le gouvernement des suicidaires politiques ! Alors, bienvenue en enfer “, a-t- il ajouté.

Il a été convenu que l’actuel ministre de l’Intérieur t Arsen Avakov garderait son poste.

Les autres nominations sont:

Le portefeuille clé du ministère des Affaires étrangères va à Andriy Deshchytsia, qui a joué un rôle important dans le ralliement des diplomates à la rébellion.

Le commandant en chef de Maidan Andriy Parubiy – qui a acquis un énorme respect parmi les manifestants – a été nommé candidat au poste de secrétaire du Conseil de Sécurité nationale et de la défense

Tetyana Chornovol et Dmytro Bulatov – militants de premier plan, qui ont été roués de coups par des inconnus plus tôt cette année – ont été nommés respectivement à la tête du bureau anti – corruption et du ministère de la jeunesse et des sports,

«Aujourd’hui, notre tâche n’est pas de mourir pour l’Ukraine comme c’était la semaine dernière. Aujourd’hui, nous devons travailler pour l’Ukraine ! “ dit Mme Chornovol , qui est aussi une journaliste d’investigation bien connue.

Cependant, certaines des nominations – y compris celle de M. Avakov – ont été huées par une foule bruyante, qui affirmait que ces candidats n’étaient pas dignes de postes gouvernementaux.

Les gens ont aussi scandé “Yarosh! Yarosh!”, exigeant que le leader du secteur de Droite, Dmytro Yarosh,se voit offrir un poste.

Le président par intérim Oleksandr Turchynov a soutenu, sur  la scène de Maidan, que sans structures de gouvernance, le pays sombrerait dans “l’anarchie”. Mais lui aussi a été interrompu et hué.

“Le Maidan est là pour rester. S’ils (les nouveaux ministres) nous trahissent, nous allons rendre visite àchacun d’entre eux,”  a averti un commandant local de Maidan

Le parlement doit maintenant élire  le nouveau gouvernement jeudi.

L’avertissement de Washington

Plus tôt le  mercredi, une confrontation entre pro Kiev et pro Moscou dans la capitale de la région deCrimée, Simferopol, faisait monter la tension la bas.

Seul un cordon de police  séparait les rassemblements – un pro-russes, l’autre impliquant des Tatars de Crimée et des personnes soutenant le changement de gouvernement en Ukraine.

Un homme âgé est mort, probablement d’une crise cardiaque, lors de la confrontation devant le parlement.

La Crimée – où les Russes sont majoritaires – a été transférée de la Russie à l’Ukraine en 1954.

Toujours mercredi, M. Kerry a exhorté Moscou à respecter l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

Ses commentaires ont été faits après que le président russe Vladimir Poutine a ordonné des manœuvres destinées à tester la préparation au combat des troupes en Russie centrale et occidentale, près de la frontière avec l’Ukraine.

Ces manœuvres ne sont pas rares même si le contexte n’est pas anodin, comme le disent les correspondants.

La Russie, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France se sont engagés à respecter l’intégrité territoriale de l’Ukraine dans un mémorandum signé en 1994.

Les troubles en Ukraine ont éclaté en Novembre, suite à la décision de dernière minute de M. Ianoukovitch de rejeter un contrat d’association et de commerce avec l’Union européenne favorisant ainsi l’offre russe.

Categories: Nouvelles du monde Tags:
  1. vladimir
    01/03/2014 à 09:53 | #1

    Un enfer qui sent le petrole et le gaz?

    Les richesses en hydrocarbures sur terre et en Mer Noire, derriere certains evenements d’Ukraine ?

    http://www.zerohedge.com/news/2014-02-27/ukraine-deep-state-analysis

    Ukraine and Turkey: Liquefied Natural Gas (LNG) and the European “Energy Coup”

    By Global Research News
    Global Research, October 23, 2013
    Oilprice.com

    http://www.globalresearch.ca/ukraine-and-turkey-liquefied-natutal-gas-lng-and-the-european-energy-coup/5355322

    La signature prevue en mars 2014, de l’accord petrolier avec Chevron toujours maintenue ?

    Ukraine, Chevron to sign shale gas project agreement in March: minister

    Kiev (Platts)–3Feb2014/931 am EST/1431 GMT

    Ukraine and Chevron will sign an operational agreement in March that should see the US major start work on shale gas extraction in the country, acting Energy and Coal Industry Minister Eduard Stavytskiy said Saturday….

    http://www.platts.com/latest-news/natural-gas/kiev/ukraine-chevron-to-sign-shale-gas-project-agreement-26675319

    L’ancien pouvoir ukrainien aurait volé des milliards de dollars

    Le nouveau Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, a accusé le gouvernement du président Viktor Ianoukovitch d’avoir pillé les caisses de l’Etat. Il a précisé que 37 milliards de dollars reçus par l’Ukraine avaient disparu. M. Ianoukovitch aurait trouvé refuge en Russie.

    A 39 ans, Arseni Iatseniouk va diriger le gouvernement d’union nationale appelé à prendre les rênes du pays, avant l’élection présidentielle anticipée prévue le 25 mai.

    “Notre pays est au bord de l’effondrement économique et politique”, a-il déclaré devant les députés. a précisé qu’au cours des trois dernières années, “70 milliards de dollars avaient été sortis du système financier de l’Ukraine pour être mis sur des comptes off shore”.

    “Je veux vous informer du fait que le trésor national a été pillé et que les caisses sont vides”, a-t-il dit. “Trente-sept milliards de dollars reçus sous forme de crédits ont disparu sans qu’on sache où ils se trouvent”, a-t-il poursuivi.

    Le Premier ministre a précisé que la situation financière de l’Ukraine était si grave qu’il n’y avait pas d’autres solutions que de prendre des “mesures extraordinairement impopulaires”.

    Pour sa part, M. Ianoukovitch se considère toujours comme le président ukrainien et juge illégitimes les décisions prises par le Parlement, dans une déclaration transmise aux agences de presse russes.

    Manifestation récemment

    Le chef de l’Etat déchu, qui a disparu depuis qu’il a tenté en vain samedi d’embarquer dans un avion dans son fief de Donetsk, n’a donné aucune indication sur le lieu où il se trouve. Il a demandé à la Russie d’assurer sa “sécurité personnelle” face aux “extrémistes”.

    Laissant entendre qu’il pourrait se trouver en Russie, une source au sein du pouvoir russe a elle indiqué aux agences russes que Moscou avait “satisfait” cette requête “sur le territoire russe”.

    (ats / 27.02.2014 15h26)

    http://www.romandie.com/news/n/L_ancien_pouvoir_ukrainien_aurait_voles_milliards_de_dollars_RP_270220141542-21-451220.asp