Accueil > Nouvelles du monde > GRECE : Le lundi la fête est finie

GRECE : Le lundi la fête est finie

http://www.wsws.org/en/articles/2015/01/24/syri-j24.html

Dans son principal rassemblement final avant l’élection de dimanche, SYRIZA (Coalition de la gauche radicale) le chef de file Alexis Tsipras c’est adressé à une foule d’environ dix mille personnes à Athènes pour appeler à “une nouvelle alliance patriotique.” Il a promis que, si son parti arrive au pouvoir, il garantirait l’ordre politique et social existant.

Tsipras a commencé en faisant appel à «tous les hommes et les femmes grecques pour une nouvelle harmonie nationale, une nouvelle alliance sociale et patriotique … à mettre en pratique la nouvelle libération.”

Tspiras a de nouveau frappé le tambour nationaliste, en déclarant: «Le lundi la fête est finie et nous sommes de retour à la légalité pour tout le monde sans distinction … Le lundi, humiliation nationale sera terminée ».

Dans un appel spécial pour les forces de l’Etat, il a déclaré, “Nous allons donner aux gens en uniforme la capacité de faire leur travail en harmonie avec les citoyens et à des conditions dignes, pour permettre aux policiers de protéger les citoyens contre la criminalité et de leur côté en cas de besoin, mais aussi pour les gens dans l’armée au service de la patrie loin de leurs familles “.

Categories: Nouvelles du monde Tags:
  1. adé
    27/01/2015 à 12:50 | #1

    Après avoir mis du rébétiko, Dimanche: aîdès, opa, parakalo!, Lundi je passerai à la Messe Orthodoxe: nous ne sommes pas encore à Pâques, mais l’occasion est bonne, même si elle est mauvaise : Christos anesti (phonétique approximative): Christ est ressuscité!
    Et comment?
    Alliance, ou alliage de Syriza avec les populistes xénophobes (restons Grecs), accessoirement, pas tant que ça, antisémites (voir: Critique tronquée du capitalisme, finance, parasites et juiverie internationale) de ANELde Panayotis -pour Panos, -(comme tombé dans le …) Kammenos (rime riche avec: Syriza-Podemos, Venceremos -Pablo Iglesias ).
    Rapprochements curieux, purement accidentels :

    1° Iglesias signifie, bien entendu églises
    2° Pablo Iglesias, exact homonyme, était le fondateur du Parti Socialiste Espagnol
    3° Pablo iglesias, le Vieux était également barbu (j’ai souvent vu son portrait chez les socialistes espagnol/es…)

    Extrait de l’article ci-dessous: ”Né en 1965, Panos Kammenos est une sorte d’archétype de l’homme politique grec, démagogue, populiste, parlant fort et ne reculant devant aucun propos outranciers. Le dernier en date est particulièrement embarrassant. En décembre, il a expliqué dans un entretien télévisé que « les bouddhistes, les juifs et les musulmans ne payaient pas d’impôts », contrairement à l’église orthodoxe, qui « risquait de perdre ses monastères ». Dans le même entretien, il dénonçait la crémation et le partenariat civil pour les homosexuels.”

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/01/26/panos-kammenos-l-encombrant-allie-d-alexis-tsipras_4563889_3214.html

  2. RS
    06/02/2015 à 19:34 | #2

    Les chiens
    « L’ultimatum de la BCE à la Grèce »
    On peut avoir une analyse très critique du positionnement de Syriza dans les luttes en Grèce ; on peut savoir que les nécessités objectives du capital n’en font pas l’ami du genre humain, mais quand on est face à l’arrogance froide de la puissance du capital, c’est-à-dire de la classe capitaliste, on est face à des chiens, même si ce sympathique animal ne mérite pas d’être traité de Draghi, de Hollande ou de Merkel.
    R.S