Accueil > Du coté de la théorie/Around theory > A paraître : Cyber-proletariat

A paraître : Cyber-proletariat

Un livre qui à l’air fort intéressant et qui suscite déjà des échanges sur le site anglais libcom.org Cyber-proletariat   mais malheureusement n’a pas de version en français

http://www.press.uchicago.edu/ucp/books/book/distributed/C/bo20704212.html

Untitled-3

La promesse utopique de l’Internet, dont on a beaucoup parlé il y a encore quelques années, a fait place aux réalités brutales de l’autoroute de l’information: les mines de coltan au Congo, les usines d’électronique en Chine, les quartiers dévastés de Detroit. Dans Cyber-Prolétariat , Nick Dyer-Witheford montre le côté sombre de la révolution de l’information à travers une analyse impitoyable du pouvoir de classe et de l’informatisation. Il révèle comment la technologie facilite la polarisation croissante entre les élites riches et les travailleurs précaires, et comment une classe domine tout, de l’élargissement de la surveillance en ligne à l’intensification de la robotisation. Dans le même temps, il regarde les possibilités de la technologie de l’information au sein des mouvements radicaux, en jetant sur les luttes économiques et sociales contemporaines la lueur bleue de l’écran d’ordinateur.

Cyber-Prolétariat  conduit l’analyse marxiste à se pencher sur un éventail de technologies modernes de l’information. Le résultat est un livre indispensable aussi bien pour les théoriciens du social que pour les hacktivistes et une lecture essentielle pour tous ceux qui veulent comprendre comment la Silicon Valley façonne notre mode de vie aujourd’hui.

Benjamin Noys, Université de Chichester et auteur de Malign Velocities

« Cyber-Prolétariat de Nick Dyer-Witheford suit les tourbillons et les flux de la véritable tempête qu’est le capitalisme contemporain. Ce travail panoramique révèle l’implacable force de destruction matérielle et la violence brutale dissimulée sous les surfaces lisses de la culture numérique. Non sans espoir, Dyer-Witheford propose une réflexion lucide sur les conditions auxquelles est confronté le prolétariat mondial dans sa lutte pour gagner un monde meilleur « .

Dorothy Kidd, Université de San Francisco

« Dans  Cyber-Prolétariat, Dyer-Witheford démêle les tensions entre les nouvelles théories de la communisation et des marxistes autonomistes pour dépeindre les luttes des travailleurs tout au long de la chaîne de production marchande capitaliste mondiale. Une histoire épique, dont deux parties sont consacrées à la bataille sans fin contre les cyber-vampires capitalistes, et une partie à l’alliance, genre magicien d’Oz, de tous ceux qui se soucient les uns des autres et pour le monde’. »

George Caffentzis, University of Southern Maine

« Nick Dyer-Witheford poursuit son désormais classique Cyber-Marx par une vue synoptique de la relation entre les pôles du prolétariat mondial contemporain, des mineurs turcs tués dans un effondrement de galeries aux « hackers » richement payés de la Silicon Valley. Cyber-Proletariat  est riche en détails empiriques et dispose d’un large horizon théorique. Vous trouverez dans ces pages des travailleurs Foxconn envisagent le suicide côte à côte avec les manifestants du Gezi Park qui protestaient contre la fermeture d’un parc public pour construire un centre commercial. Il est écrit avec l’éloquence et la passion bien connue de Dyer-Witherford. Les cyber-prolétaires devraient remercier celui-ci pour l’avoir écrit et devraient se procurer le livre. « 

********

Et puis beaucoup de textes à lire sur les sites anglophones, mais nos faibles forces ne nous permettent pas de tout traduire, alors si vous avez des velléités de traductions en français, faite signe

Precarity Rising

Aaron Benanav June 15, 2015

 https://viewpointmag.com/2015/06/15/precarity-rising/

Under these conditions, it is no surprise that many socialists, seeking to defend a more or less classical orientation, have sought to deny that any such radical recomposition of the working class has taken place. Despite a mainstream consensus that employment is becoming more precarious, these socialists defend their views by insisting that there is nothing fundamentally new in the contemporary condition of the working class. If anything, they claim, we are returning to the sort of capitalism that prevailed during the laissez-faire era. Thus, in their view, the old strategies should apply more, not less.

On the possibility that the revolution that will end capitalism might fail to usher in communism

https://cominsitu.wordpress.com/2015/06/12/on-the-possibility-that-the-revolution-that-will-end-capitalism-might-fail-to-usher-in-communism/

  1. salle des machines
    09/12/2015 à 10:02 | #1

    un camarade nous a envoyé ce message

    « Une copine m’a signalé cette autre interview du même auteur qui parle de la communisation et de l’opéraisme. »

    https://viewpointmag.com/2015/09/08/cyber-proletariat-an-interview-with-nick-dyer-witheford/

  2. Akim
    30/03/2017 à 13:26 | #2

    Un autre entretien avec l’auteur qui vient tout juste de paraître sur la revue en ligne « Période » (en français) :
    http://revueperiode.net/cyber-marx-entretien-avec-nick-dyer-witheford/

%d blogueurs aiment cette page :