Accueil > Du coté de la théorie/Around theory > « CLASSE – GENRE : PLUS QU’UNE INTERSECTION »

« CLASSE – GENRE : PLUS QU’UNE INTERSECTION »

Une nouvelle vidéo de Guillaume Deloison

Au cours de leur vie, une femme sur sept (14,5 %) et un homme sur vingt-cinq (3,9 %) déclarent avoir vécu au moins une forme d’agression sexuelle (hors harcèlement et exhibitionnisme). Les femmes sont 6 fois plus souvent victimes de viol ou de tentative de viol que les hommes. Les violences sexuelles que subissent les femmes sont non seulement beaucoup plus fréquentes, mais elles se produisent dans tous les espaces de vie et tout au long de la vie. Pour quasiment toutes les violences sexuelles subies par les femmes, les auteurs sont des hommes (entre 94 et 98 % des cas). Dans 90% des cas, les victimes connaissent leur agresseur. Dans 37% des cas l’auteur est le conjoint, dans 17% des cas c’est quelqu’un d’autre qui vit à la maison. Dans 36% des cas c’est une personne connue de la victime, mais qui n’habite pas avec elle. Andrea Dworkin écrivait en 1983 : « Nous utilisons les statistiques non pour essayer de quantifier les blessures, mais pour simplement convaincre le monde qu’elles existent bel et bien. Ces statistiques ne sont pas des abstractions. » Les choses ne changent pas et, en 2018, nous passons encore un temps infini, à tenter de convaincre que les violences sexuelles existent. Les statistiques ne suffisent pas, les témoignages ne suffisent pas, les analyses ne suffisent pas ; j’en viens à penser que seule la parole des violeurs pourrait convaincre que nous ne mentons pas, nous n’exagérons pas, nous n’en rajoutons pas. Je cherche encore, au vu de ce qui attend les femmes qui parlent des violences de genre qu’elles peuvent subir, quel intérêt elle aurais à le faire. Malgré qu’on est fait de moi un homme, qu’on m’est appris à m’affirmer, à couper la parole, qu’on m’emploie plus volontiers, que je peux me déplacer dans la rue sans avoir peur et bien d’autres choses encore, malgré que je profite de ce statut, j’en veux la fin, je veux que cela cesse. Ce statut n’est que le reflet d’une hiérarchie sociale effroyable. Dans cette société, chaque plaisir a le goût du sang et l’amertume de la douleur. Je veux la fin de toute hiérarchie car toute cette souffrance est insoutenable, injuste et cruelle, je pleure de voir mes amies, ceux que j’aime, ou simplement des innocentes souffrir de cette hiérarchie sociale mutilante et meurtrière. Je suis anarchiste et je ne serais libre que lorsque toutes et tous nous le serons.

Source: Théorie Communiste 23 : https://sites.google.com/site/theorie… Théorie Communiste 24 : https://sites.google.com/site/theorie… L’Avant-propos de Ronan David à l’ouvrage « Simone de Beauvoir aujourd’hui » de Roswitha Scholz : http://sd-1.archive-host.com/membres/… A propos d’autonomie, d’amitié sexuelle et d’hétérosexualité : https://infokiosques.net/spip.php?art… Combien de temps 580 000.- Crépe georgette: http://www.crepegeorgette.com/2016/11… “Qui ne dit mot consent” – Considérations sur le viol et le patriarcat : https://infokiosques.net/lire.php?id_… Christine Delphy – L’ennemi principal. Penser le genre : http://sortirducapitalisme.fr/notes-d… Qu’est-ce que la théorie de la reproduction sociale ?: https://autonomiedeclasse.wordpress.c… Silvia federicci – Caliban et la sorcière Une virulente critique de “CALIBAN….” : https://dndf.org/?p=16654 Biologie, essentialisme – Nature, écologisme, sexisme, racisme, spécisme : https://cortecs.org/cours/biologie-es… +Plus : Sélection commentée de ressources sur la notion de genre : https://cortecs.org/bibliotex/pour-en… Le travail du sexe contre le travail : http://revueperiode.net/le-travail-du… Mon blog: http://guillaumedeloison.wordpress.com/ Framasphére: https://framasphere.org/people/83df65… Framapiaf: https://framapiaf.org/@GDeloison Tipeee: https://www.tipeee.com/gdeloison twitter: https://twitter.com/GDeloison91 Facebook: https://www.facebook.com/Gdeloison Pinterest: https://fr.pinterest.com/gdeloison/

  1. Pas encore de commentaire