« NOUS SOMMES LES OISEAUX DE LA TEMPETE QUI S’ANNONCE », Chronique- 21 janvier 2017


« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 21 janvier 2017

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

Ce sont, contre l’augmentation du prix de l’essence au Mexique en janvier 2017, ces prolétaires qui participent au pillage,  ces chauffeurs de bus et camionneurs qui ont participé au blocage des routes, ces ouvriers qui ont manifesté, comme ceux du port de Lázaro Cárdenas (État de Michoacán, centre), les chauffeurs d’autobus de Guadalajara (État de Jalisco), ce se sont les chauffeurs et camionneurs de l’État de Veracruz qui ont déclaré une grève illimitée dans leur État.

————————–

« Les émeutes sont des luttes sur le prix des marchandises, les grèves sont des luttes sur le prix de la force de travail. »

Joshua Clover / 25 Avril 2016

—————–

MEXIQUE

Au Mexique, les économistes l’appellent la « tempête parfaite » : hausse brutale du prix de l’essence, effet domino sur les denrées de base, chute historique du peso… L’économie du pays est sous pression

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/01/16/entre-menaces-de-trump-et-manifestations-citoyennes-le-mexique-est-sous-pression_5063359_3234.html#pf8SfCGW5tutKcWm.99

c’est le prix de la tortilla, galette de maïs à la base de l’alimentation, près de la moitié des 121 millions d’habitants que compte le pays est considérée comme pauvre. Non loin du cortège, une petite fabrique artisanale vend le kilo de tortilla à 14 pesos (60 centimes d’euro), contre 12 pesos quatre jours plus tôt, soit une hausse de 16,6 %.

« Alors, parions : que vienne la tempête en 2017. »

« Tapage, saccages, manifs pas sages ? Passé le chaud des premiers saqueos, on continue à lire les nouvelles ; ça semble retomber, se sectionner, l’enthousiasme se perd. On s’est peut-être emballés ? Heureusement, en se baladant un soir de la semaine dans un quartier chic de la capitale, on surprend une conversation entre deux portiers d’un immeuble de luxe. L’un conclut : « Ce qu’il faudrait, là, c’est une révolution. » Alors, parions : que vienne la tempête en 2017. »

paru dans lundimatin#89, le 16 janvier 2017

Suite de notre article de la semaine dernière sur les émeutes qui secouent le Mexique. De notre envoyé spécial.

https://lundi.am/Mexique-Emeutes-blocages-et-pillages-contre-l-augmentation-du-prix-de-l-essence

—————

En 2017, ça passe ou ça casse en Algérie

http://mondafrique.com/lafrique-2017-ca-passe-ca-casse-algerie-5/

http://afrique.le360.ma/algerie/politique/2017/01/14/8970-algerie-2017-ca-risque-de-casser-8970

extraits

C’est l’année de tous les dangers en Algérie. La crise financière qui paralyse l’Etat est sans doute le principal obstacle que doit surmonter l’Algérie. Une baisse de plus de 40 % des exportations des hydrocarbures et un déficit commercial qui se creuse et se chiffre à plusieurs milliards, une monnaie nationale qui se déprécie, de grands projets suspendus comme le métro d’Alger, les nouveaux hôpitaux, l’autoroute des Hauts Plateaux, etc., l’Algérie va changer de visage en 2017 et découvre après plus de 15 ans d’une insolente aisance financière le véritable sens de l’austérité.

Le spectre du printemps arabe

Une austérité instaurée par la fameuse Loi de Finances 2017 qui impose des augmentations quasi-générales et multiplie les taxes ainsi que les restrictions budgétaires.  Martyrisée par la cherté de la vie et révoltée par l’absence d’un impôt sur la fortune des plus riches,  la rue s’est révoltée dans un mouvement de colère inédit qui s’est enclenché notamment en Kabylie. De violentes émeutes ont secoué Béjaïa et ses localités. Quelques troubles ont éclaté à Alger.

Le spectre de 2011 a plané sur le pays. En janvier 2011, des émeutes contre la cherté de la vie ont ravagé tout le territoire algérien provoquant une série de changements politiques pour ramener la paix sociale. Officiellement, au niveau de la DGSN, la police algérienne, tout a été préparé pour parer à des mouvements de masses. Les rapports des renseignements généraux algériens décrivaient une rue en colère et exaspérée par les mauvaises conditions sociales aggravées par la crise financière. Ces rapports mettaient en garde les autorités contre une explosion sociale dés la fin 2016.

http://orientxxi.info/magazine/economie-algerienne,1631

Entre 2014 et 2016, le PIB aura reculé de 30 % environ, passant selon le FMI de 235 à 166 milliards de dollars….. grâce à un calcul du PIB en volume, et non en valeur, qui masque la forte baisse des prix du pétrole comme le recul de la devise nationale, le dinar (− 38,4 % contre le dollar).L’Algérie a produit autant qu’en 2014 mais a vendu sa production moitié moins cher.

—————————-

TUNISIE

GRÉVE SAUVAGE ou comme c’est joliment dit

 Grève impromptue des agents de la SNCFT,le trafic ferroviaire suspendu

http://www.tunisienumerique.com/tunisie-greve-impromptue-des-agents-de-la-sncftle-trafic-ferroviaire-suspendu/319824

Le trafic ferroviaire a été suspendu ce samedi 14 janvier sur fond de grève impromptue des agents de la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT)

Sur toutes les grandes lignes du pays, les agents de la SNCFT ont cessé leurs activités inopinément causant l’arrêt total du trafic.

Intervenu sur les ondes de Mosaique Fm, Hassen Miaadi, directeur de la communication à la SNCFT a qualifié cette grève de « sauvage » soulignant qu’aucun préavis  n’a été envoyé.

Il a indiqué que la suspension du trafic est nettement perceptible au niveau des grandes lignes notamment à Gabès, où le trafic est totalement paralysé. La ligne de la banlieue sud a également subi de grandes perturbations, a-t-il ajouté.

Il a, par ailleurs, assuré que toutes les mesures disciplinaires seront prises à l’égard de ceux ayant décrété et facilité cette grève sauvage.

ROBOTS CONTRE GRÉVISTES

http://afrique.le360.ma/tunisie/economie/2016/12/27/8492-tunisie-le-plus-grand-industriel-du-pays-veut-remplacer-des-employes-par-des-robots-cause-des

Abdelwaheb Ben Ayed, 1er industriel tunisien, est très agacé par les incessants mouvements sociaux auxquels il est confronté depuis la révolution de 2011. Il annonce que son groupe va investir 670 millions de dollars dans la robotisation et l’automatisation afin de pallier l’impact des grèves

——————

STATES

Manifs anti trump

ce samedi 21 janvier, une »Marche des femmes » est attendue dans la capitale américaine

A Washington le 20 janvier

Rapport intéressant sur les dockers à Oakland effectivement en grève aujourd’hui

Sorry, c’est en anglais

https://libcom.org/forums/news/demonstrations-us-write-report-if-youre-attending-20012017#comment-589884

Rapport détaillé sur la journée à travers les Etats – Unis

https://itsgoingdown.org/disruptj20-washington-dc/

——————

ITALIE

Boom des licenciements disciplinaires en 11 mois + 27%

http://www.rainews.it/dl/rainews/articoli/ContentItem-919effb1-0be8-414e-bfb4-d3571ef3ae34.html

————-

CHINE

Les autorités de Shangai tirent la sonnette d’alarme : hausse de 16% des grèves ouvrières en 2016

– un conflit social massif répertorié/jour

Keegan Elmer ‏@BaGongWatch  7 hil y a 7 heures

Shanghai gov rings alarm bells, labour disputes up 16% in 2016, gov handles 1 worker mass incident/day   http://www.shzgh.org/renda/node5902/node5904/node5913/u1ai6120771.html

La deuxième économie mondiale a crû de 6,7 % en 2016, son rythme le plus faible depuis 1990.

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2017/01/20/chine-les-cinq-risques-qui-menacent-la-croissance_5065721_3216.html#3WzlPKPL0SFWS5Ak.99

http://www.zerohedge.com/news/2017-01-19/yuan-limps-lower-after-china-gdp-slight-upside-surprise-industrial-production-disapp

http://www.nytimes.com/2016/12/29/technology/iphone-china-apple-stores.html?action=click&contentCollection=Technology&module=RelatedCoverage&region=EndOfArticle&pgtype=article

Les installations de Foxconn à Zhengzhou couvrent 2,2 miles carrés et peuvent employer jusqu’à 350.000 travailleurs, dont beaucoup gagnent environ 1,90 $ l’heure. L’opération fait ce que l’on appelle FATP, ou l’assemblage final, les essais et l’emballage.

Il y a 94 lignes de production sur le site de fabrication de Zhengzhou, et il faut environ 400 étapes pour assembler l’iPhone, y compris le polissage, la soudure, le perçage et les vis de montage. L’installation peut produire 500.000 iPhones par jour, soit environ 350 une minute.

—————

UK

La réalité plus dure que la fiction

http://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/man-died-job-centre-fit-to-work-dwp-government-assessment-benefits-death-a7537111.html

Un homme est mort sur le chemin du retour d’un rendez-vous des prestations de six mois après avoir été déclaré «apte au travail»

Photo extraite du film « moi Daniel Blake »

Moins de gens sont dans le travail et la croissance des salaires a ralenti, les derniers chiffres le montrent

https://www.theguardian.com/business/2017/jan/18/uk-unemployment-falls-economy-brexit-pay-growth

extrits en traduc google

Fathom Conseil a déclaré: «Nous détectons un léger adoucissement sur le marché du travail vers la fin de l’année dernière. Une grande partie de la réduction du chômage reflète une baisse du nombre de personnes en quête de travail, plutôt que d’une augmentation de l’emploi « .

Le nombre de travailleurs indépendants qui disent qu’ils travaillent plus de 16 heures par semaine a diminué de 49.000 dans les trois mois à Novembre, tandis que le nombre d’employés à temps partiel a diminué de 60.000 et les travailleurs temporaires par 35.000.

Seule une forte hausse de 143.000 du nombre de personnes économiquement inactives empêché nombre d’emplois le plus faible d’apparaître comme un chômage plus élevé, Philpott dit.

———————-

STATES

La production manufacturière américaine stagne pour le 14e mois consécutif

http://www.zerohedge.com/news/2017-01-18/us-manufacturing-output-stagnates-14th-straight-month-despite-surging-surveys

———————-

FRANCE

Les 700.000 ouvriers invisibles des usines à colis françaises

http://www.streetpress.com/sujet/1484676734-ouvriers-invisibles-des-usines-colis-francaises

extraits

La chaîne ouvrière s’est transformée mais n’a pas disparu. Une fois les produits commandés, le préparateur de commandes s’affaire à charger sa palette. 13% des ouvriers français assurent ces jobs invisibles, solitaires et numérisés.

Tout le monde a été surpris de constater qu’Amazon fonctionnait avec des gros entrepôts où les conditions de travail sont très difficiles. Mais on s’imaginait quoi ? Que les colis arrivaient comme ça chez nous, grâce à un seul livreur pour nous l’amener ?

Un taylorisme, version numérique

Le préparateur de commande reçoit les informations d’une voix numérique dans son casque qui lui dit point par point ce qu’il doit faire. C’est du taylorisme version numérique ! Il évolue dans une bulle au sein de son lieu de travail et n’a plus besoin de poser de question ou de discuter avec un collègue, encore moins de travailler en équipe. Dès qu’il prononce un mot, comme un « bonjour », la machine l’entend et rétorque : « Répétez, ce mot n’est pas compris »…

Tract distribué dans les rues de Toulouse en ce début d’année.

https://badkids.noblogs.org/?p=638&preview=true … .

 

Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 14 janvier 2017

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

Ce sont, contre l’augmentation du prix de l’essence au Mexique en janvier 2017, ces prolétaires qui participent au pillage,  ces chauffeurs de bus et camionneurs qui ont participé au blocage des routes, ces ouvriers qui ont manifesté, comme ceux du port de Lázaro Cárdenas (État de Michoacán, centre), les chauffeurs d’autobus de Guadalajara (État de Jalisco), ce se sont les chauffeurs et camionneurs de l’État de Veracruz qui ont déclaré une grève illimitée dans leur État.

————————–

STATES

la montée et la chute du capitalisme américain

https://thenextrecession.wordpress.com/2016/02/14/robert-j-gordon-and-the-rise-and-fall-of-american-capitalism/

extraits en traduc google

Au cours des dernières années, Robert J. Gordon, professeur d’économie à l’ Université Northwestern, a constamment soutenu contre le point de vue à la mode du moment que les robots, AI et autres «technologies de rupture» sont sur le point de lancer l’économie mondiale dans un gain de productivité jamais vu avant.   Je l’ ai commenté avant sur la série de Gordon de papiers en développement cette proposition.

Et très récemment, Gordon a présenté ses arguments encore une fois à ASSA 2016 quand il c ritiqued un article de David Kotz et Deepankur Basu à une séance d’URPE.

Comme Gordon dit succinctement dans cette critique: «La preuve accumule tous les trimestres pour soutenir mon point de vue que lescontributions les plus importantes à la productivité de la révolution numérique sont dans le passé, pas à l’avenir. La raison pour laquelle les entreprises commerciales dépensent leur argent sur des rachats d’ actions au lieu de l’ usine et de l’ investissement de l’ équipement est que la vague actuelle de l’ innovation ne produit pas de nouveauté suffisamment important pour obtenir le taux de rendement requis « .

L’arrivée de l’internet et les téléphones mobiles n’a pas réussi à générer une reprise soutenue de la croissance de la productivité. La production par heure travaillée aux États-Unis a augmenté à raison de 3 % par an au cours des 10 années jusqu’à 1966, après quoi le taux de croissance a diminué, tombant à seulement 1,2 % dans les 10 ans au début des années 1980. Après le lancement de la toile mondiale, la moyenne mobile est passé à 2,5 % au cours des 10 années à 2005. Mais alors tombé à seulement 1 % dans la décennie à 2015. Une décomposition des sources de la croissance de la capacité productive souligne la point. Au cours des 10 années jusqu’à et y compris 2015, la croissance moyenne de la «productivité totale des facteurs » aux Etats-Unis – une mesure de l’innovation – était seulement de 0,3 % par an. La productivité a récemment connu une croissance bien en deçà des gains moyens de 2,1 % observée au cours des 67 dernières années.

Ainsi, selon Gordon, la grande nouvelle amélioration de la productivité paradigme novateur qui est censé venir de la révolution numérique est en fait déjà fini et l’avenir robots / explosion AI ne changera rien. Au contraire, loin d’accélérer la croissance économique et la productivité, l’économie capitaliste mondiale ralentit comme un produit de ralentissement de la croissance et de la productivité population.

—————–

INDE 

LA DÉMONÉTISATION À LA SAUCE INDIENNE ET CE QU’ELLE NOUS DIT DE NOTRE AVENIR À TOUS

Par Serge Quadruppani [reportage]

https://lundi.am/La-frappe-chirurgicale-comme-outil-d-ingenierie-sociale

extraits

Le 8 novembre 2016, ce dernier annonçait sans crier gare que les billets de 500 et de 1000 roupies – soit 86% de la monnaie en circulation – n’étaient plus monnayables, on avait jusqu’à la fin de l’année pour les échanger à la banque contre les billets de 100 roupies, qui resteraient valables. De nouveaux billets de 2000 roupies seraient « bientôt » disponibles

« À la mi-décembre, plus de 80 morts avaient été recensées, comme résultantes directes de la démonétisation. Et ce sont certainement des sous-estimations. Car si les décès en ville peuvent ne pas passer inaperçus, conséquences souvent des interminables queues formées devant les rares distributeurs où on pouvait trouver les nouveaux billets, avec leurs lots de suicides après plusieurs jours de queue inutile, de rixes et d’infarctus, en revanche dans les campagnes où les paysans ne pouvaient pas acheter les semences de la prochaine récolte, un nombre indéterminé d’entre eux n’ont plus vu d’autre choix que de se donner la mort. Les banques ayant cessé rapidement de convertir les billets démonétisés en billets encore valables, seuls les détenteurs d’un compte en banque, sur lesquels ils pouvaient encore déposer les coupures maudites, pouvaient espérer en récupérer la valeur. Or, selon la version officielle, 70% environ des Indiens possèdent un compte en banque : c’était déjà d’un trait de plume spolier 30% de la population, la plus pauvre évidemment. En réalité seule la moitié de ces 70% ayant un compte actif, ce sont donc 35% seulement des Indiens qui peuvent, en déposant leurs billets à la banque, récupérer leur pognon. Le résultat est là : 60% des travailleurs migrants qui, à Delhi, assurent la construction et le fonctionnement des usines, ont quitté la ville, car ils ne pouvaient plus être payés. »

——————

on va pas pleurer !

Brexit : la City s’inquiète pour ses emplois

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/01/11/brexit-la-city-s-inquiete-pour-ses-emplois_5060853_3234.html#JC5GI5ppLT3bWgov.99

232 000 emplois seraient « à risque »

—————

L’Organisation internationale du Travail met en garde contre une augmentation des troubles sociaux

http://www.ilo.org/global/research/global-reports/weso/2017/WCMS_541211/lang–en/index.htm

BIT: Le chômage mondial devrait augmenter de 3,4 millions en 2017

GENÈVE (OIT Infos) – Le taux mondial du chômage devrait légèrement augmenter de 5,7 à 5,8 % en 2017, représentant une hausse de 3,4 millions du nombre de sans-emploi,comme le montre un nouveau rapport de l’OIT (tableau 1).

En 2017, le nombre de chômeurs dans le monde devrait atteindre un peu plus de 201 millions – avec une hausse supplémentaire attendue pour 2018 de 2,7 millions

«En fait, dans les pays émergents, près d’un travailleur sur deux occupe un emploi vulnérable, et ce sont plus de quatre travailleurs sur cinq dans les pays en développement», affirme Steven Tobin, économiste principal à l’OIT et principal auteur du rapport.

Par conséquent, le nombre de travailleurs dans l’emploi vulnérable devrait augmenter de 11 millions par an, l’Asie du Sud et l’Afrique subsaharienne étant les régions les plus affectées.

—————–

MEXIQUE

«  Derrière ce mouvement,  la faim. Si vous ne le comprenez pas , fermez votre bouche et apprenez. »

« Certains se plaignent que les gens « volent » des téléviseurs et d’autres appareils, au lieu de haricots et de tortillas. Leur idéologie veut qu’ils voient les pauvres voler de la pauvreté. »

http://dndf.org/?p=15595

https://ediciones-ineditos.com/2017/01/11/happy-new-year-the-revolt-has-begun/

À PROPOS DES ÉMEUTES QUI FRAPPENT LE MEXIQUE

Selon Hedge Zéro , au Mexique, il faut actuellement « l’équivalent de 12 jours d’un salaire minimum pour remplir un réservoir  -. Par rapport à sept heures aux États – Unis»

STRIKE

http://www.non-fides.fr/IMG/pdf/vague_de_revolte_et_de_pillages_au_mexique.pdf

« Des travailleurs (chauffeurs de bus et camionneurs) ont participé au blocage des routes, des ouvriers ont manifesté, comme ceux du port de Lázaro Cárdenas (État de Michoacán, centre), les chauffeurs d’autobus de Guadalajara (État de Jalisco), la deuxième ville du pays, se sont mis en grève, comme les chauffeurs et camionneurs de l’État de Veracruz qui ont déclaré une grève illimitée dans leur État. »

Mira, álla : Viene una tormenta

paru dans lundimatin#88, le 9 janvier 2017

https://lundi.am/Mira-alla-Viene-una-tormenta

Depuis le Nouvel An, le Mexique connaît une vague d’émeutes, de blocages et de pillages sans précédent. Quand l’étincelle qui embrase la plaine est l’augmentation du prix de l’essence, les choses avancent plus vite que d’habitude. Un envoyé spécial de lundimatin nous livre les dernières nouvelles.

STRIK  sans « E »

Camionette bélier dans la ligne de la police anti-émeutes lors de protestations « gasolinazo » à Rosarito, en Colombie-Britannique.

https://twitter.com/appo_stol/status/817867309289127936

et pour ceulles qui lisent le castillan et ou l’anglais

PARA LA DISCUSIÓN

Crónica de estos días de saqueo y revuelta ¿O qué sigue?

Descarga en PDF ¿Qué más me pueden quitar? Tienen mi sangre. ¡Y ahora mi auto![…] Estoy recibiendo sangre de loco de alto octanaje. Si voy a morir moriré…

ANTAGONISMORP.WORDPRESS.COM

Chronicle of days of looting & revolt. Or what is to come?

translated from the Spanish. Originally published on Jan. 8th, 2017 in Antagonismo – Por el communismo y anarquia: https://antagonismorp.wordpress.com/2017/01/08/cronica-de-estos-dias-de-saqueo-y-revuelta-o-que-sigue/

https://t.co/YR7V3u3i3Y

—————

UK

https://www.theguardian.com/money/2017/jan/13/low-paid-men-in-uk-four-times-more-likely-to-be-working-part-time-than-in-1990s

L’Institute for Fiscal Studies a déclaré qu’ il y a 20 ans seulement un  homme sur 20 âgé de 25 à 55 ans travaillaient à temps partiel avec de faibles salaires horaires.

Aujourd’hui, une personne sur cinq de ce groupe travaille à temps partiel.

http://www.independent.co.uk/news/business/news/chart-earnings-lowest-paid-men-stagnant-two-decades-inequality-institute-for-fiscal-studies-a7524516.html

une grève paralyse le métro à Londre

« le travailliste Sadiq Khan, a qualifié la grève de « totalement inutile « 

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/01/09/grande-bretagne-une-greve-paralyse-le-metro-a-londres_5059705_3214.html

extraits

Le conflit, qui empoisonne les relations entre la régie Transport for London (TFL) et les syndicats depuis de longs mois, porte sur la suppression de postes et de guichets dans les stations, prévue dans le cadre de la modernisation du réseau. Les grévistes dénoncent particulièrement la suppression des bureaux de vente de billets dans les stations, remplacés par des distributeurs automatiques.

Plusieurs grèves ont déjà eu lieu depuis 2014 pour dénoncer ces réformes engagées par l’ancien maire conservateur de Londres, Boris Johnson. Rattrapé à son tour par le conflit, son successeur, le travailliste Sadiq Khan, a qualifié la grève de « totalement inutile » et déploré qu’elle « plonge dans la misère des millions de Londoniens ».

—————

ESPAGNE

ça explique la baisse officielle du chômage

On estime qu’au cours de cette décennie ont migré quelque 700.000 jeunes, la plupart entre 25 et 34 ans

http://economia.elpais.com/economia/2017/01/08/actualidad/1483875976_366101.html

Extraits en traduc google

Il est difficile de quantifier le nombre d’émigrants au cours de cette décennie de crise.

les statistiques officielles ne reflètent pas la réalité de ce phénomène économique de la migration. L’ une des études alternatives plus fiables est celle réalisée en 2013 sociologue Amparo González-Ferrer ( La nouvelle émigration espagnole Qu’est – ce que nous savons et ce n’est pas. Alternatives Foundation): en 2012, l’Institut national de la statistique (INE) a estimé quedepuis 2008ils avaient émigré 225.000 Espagnols; Gonzalez-Ferrer estime que le chiffre réel approchait 700.000.

————–

ITALIE

Le taux de chômage en Novembre monte à 11,9 %, le plus élevé depuis Juin 2015

Parmi les jeunes il remonte à 39,4 %

http://www.repubblica.it/economia/2017/01/09/news/istat_disoccupazione_novembre_2016-155669447/

—————

VIETNAM

Les joies du socialisme réel

http://e.vnexpress.net/news/business/vietnam-s-labor-union-bristles-at-plan-to-double-overtime-limit-3523653.html

Extrait en traduc google

En vertu d’un amendement au Code du travail proposé, le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales a voulu doubler la limite des heures supplémentaires que l’employé peut travailler à un maximum de 600 heures supplémentaires par an. Une autre option est de supprimer la limite annuelle des heures supplémentaires, mais limiter les employés à un plafond journalier de 12 heures.

Le Dinh Quang, directeur adjoint du Département des relations du travail dans le cadre de l’organisation du travail d’Etat, a déclaré les employeurs pourraient tirer profit de la nouvelle politique et de demander à leur personnel de travailler plus d’heures au lieu d’ajouter de nouveaux emplois.

Les heures supplémentaires représentaient un tiers de leur revenu mensuel.

———————-

FRANCE

Accord de compétitivité chez Renault

Les dindons de la farce

http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2017/01/09/la-cfdt-s-engage-a-signer-l-accord-de-competitivite-chez-renault_5059830_1656994.html#cRTjpGa1CkTFLz4B.99

extrait

le cas de Mahle-Behr à Rouffach (Haut-Rhin), près de Mulhouse, une entreprise de 1 000 personnes. Dès 2013, l’équipementier automobile a signé un AME pour deux ans prévoyant un gel des salaires et la perte de cinq jours de RTT afin d’attirer de nouvelles commandes grâce à des coûts plus serrés, mais le chiffre d’affaires s’est encore affaissé, de 255 millions en 2014 à 244 millions d’euros en 2015. « Personne n’avait envisagé de ne rentrer aucun nouveau produit », indique Denis Pieczynski, délégué syndical UNSA, signataire de l’accord de 2013.

En 2015, la direction a refusé de renouveler l’accord et annoncé un plan social de 110 emplois en janvier 2016. Quatre mois plus tard, nouveau rebondissement, deux syndicats signent un accord de compétitivité pour éviter la suppression de 70 postes supplémentaires, sur un site qui ne comptait alors plus que 870 salariés.

Pour les salariés, c’est l’échec sur toute la ligne : le gel des rémunérations a été maintenu durant quatre ans et le nouvel accord de compétitivité de 2016 limite les hausses à 0,4 % par an jusqu’en 2020, sans oublier les conséquences attendues sur les conditions de travail après la suppression des 110 emplois.

Mélenchon appelle les ouvriers prendre le pouvoir ……..dans l’isoloir.

 

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN14T0E0

Soulignant que « 60% des ouvriers ne votent pas« , Jean-Luc Mélenchon les a appelés à prendre le pouvoir dans l’isoloir.

« Je viens leur dire : sortez de votre trou, mêlez-vous de vos affaires, (…) ne vous auto-éliminez pas de la décision, n’abandonnez pas vos bulletins de vote », a-t-il lancé.

A chacun ses références

A Liévin, Valls se pose en candidat du travail et du pouvoir d’achat

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/01/08/a-lievin-valls-joue-la-symbolique-socialiste-et-se-pose-en-candidat-du-travail-et-du-pouvoir-d-achat_5059451_4854003.html#EiicpCVZoJVmkeOz.99

Liévin et sa région, où en 1906, la gauche, déjà, avait connu un de ses affrontements internes qui ont façonné son histoire. A l’époque, Georges Clemenceau – le modèle politique de Manuel Valls – était ministre de l’intérieur. Face à 40 000 mineurs en grève de Courrières à Lens, il avait envoyé la troupe de 30 000 soldats, et avait maté la révolte des gueules noires.

A lire ou relire

http://tempsreel.nouvelobs.com/histoire/20161219.OBS2852/valls-le-fils-de-clemenceau.html

http://www.alternativelibertaire.org/?1906-La-catastrophe-de-Courrieres

———————

 

 

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 7 janvier 2017

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

CHINE

La bulle de l’endettement chinois va-t-elle exploser ?

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/01/02/alerte-sur-le-marche-obligataire-chinois_5056461_3234.html#4SDBdrYekpf5ToJ6.99

extraits

Encouragé en 2016 par les autorités de Pékin souhaitant soutenir la croissance, le marché obligataire de l’empire du Milieu montre des signes de faiblesse depuis quelques semaines. Au point que certains économistes redoutent désormais le scénario d’un krach, comme celui qui avait frappé les pays asiatiques en 1997.

Mi-décembre, la banque centrale chinoise (PBoC, Banque populaire de Chine) est intervenue en urgence, notamment pour venir en aide à plusieurs institutions financières. Les 16 et 17 décembre, elle a injecté 600 milliards de yuans (82 milliards d’euros) dans l’économie sous forme de prêts à court terme. Un flot nécessaire pour empêcher la propagation de l’incendie.

————–

INDE

la production et les nouvelles commandes tombent pour la première fois en un an; les entreprises ont réduit les niveaux d’achat

http://www.zerohedge.com/news/2017-01-02/indian-banks-slash-interest-rates-cash-shortage-leads-manufacturing-contraction-econ

extraits en traduc google

Comme ajouté Bloomberg , d’ autres données récentes reflètent également le stress. Les ventes totales du fabricant de moto Bajaj Auto Ltd a glissé de 22 % en Décembre , la plus forte baisse dans au moins 21 mois. Les ventes de motos, un indicateur clé de la demande rurale, a diminué de 18%. Le plus grand constructeur automobile de l’ Inde en volume, Maruti Suzuki Ltd., a enregistré une baisse de 4,4 % des ventes intérieures de décembre, la première baisse en six mois, tandis que les ventes globales ont baissé de 1 % un an plus tôt.

—————–

STATES

Taux de croissance annuel des sans-abri

http://www.zerohedge.com/news/2017-01-06/nyc-homelessness-record-high-despite-falling-unemployment-rate

Et année après année, les commandes d’usine ont diminué pour le 23e mois des 25 derniers …

http://www.zerohedge.com/news/2017-01-06/were-gonna-need-more-war-november-factory-orders-plunge-most-august-2014-despite-def

——————-

le mur d’Hadrien

Un millier de migrants tentent d’entrer dans l’enclave de Ceuta

https://fr.news.yahoo.com/un-millier-migrants-tentent-dentrer-dans-lenclave-ceuta-135852722.html

vidéo https://youtu.be/hVZnVBwBON0

MADRID (Reuters) – Environ 1.100 migrants venus d’Afrique sub-saharienne ont tenté dimanche de pénétrer dans l’enclave espagnole de Ceuta, au Maroc, en s’attaquant à une clôture mais la plupart d’entre eux ont été repoussés, ont annoncé les autorités espagnoles.

 

Plusieurs dizaines de personnes sont parvenues à atteindre le sommet de cette barrière de six mètres de haut avant d’être repoussées par des grues, montrent des images de la chaîne de télévision locale Faro TV.

—————-

MEXIQUE

Riot. Strike. Riot

 la hausse du prix de l’essence entraîne manifestations et saccages

https://www.theguardian.com/world/2017/jan/06/mexico-gasoline-protests-four-dead-and-hundreds-arrested-during-mass-looting

Au moins 987 personnes avaient été arrêtées après le cinquième jour des troubles, qui a étendu à au moins 14 des 32 Etats du Mexique, selon la Politico animale site de nouvelles.

Les fonctionnaires ont déclaré que trois personnes ont été tuées au milieu des pillages dans l’Etat oriental de Veracruz , le jeudi et un officier de police a été tué mercredi tout en essayant d’éviter les vols à une station d’essence à Mexico City.

http://plenglish.com/index.php?o=rn&id=7765&SEO=mexico-stores-and-gas-stations-closed-after-looting

Tapachula; le pillage de masse continue  « magasins et services Supermarché des principales chaînes au Mexique se sont réveillés vendredi avec leurs étagères vides … les conducteurs de transport ont commencé la suspension du service de transport collectif contre la hausse des carburants de prix »

Dans l’ État de Mexico, une loi récemment adoptée permet à la police de tirer sur les rassemblements w / l’ impunité, punit les officiers qui ne le font pas

http://www.secoursrouge.org/Mexique-Les-protestation-contre-l-augmentation-de-l-essence-tournent-a-l-emeute

De violentes émeutes pendant lesquelles plusieurs établissements ont été pillés ont éclaté au Mexique, lors de manifestations en réaction à une augmentation du coût de l’essence. Des établissements ont été pillés dans les États de Mexico, du Michoacán et d’Hidalgo, ainsi qu’à Mexico. Le géant pétrolier Pemex a prévenu mardi que ses raffineries sont assiégées par des manifestants protestants contre la hausse dans les États de Chihuahua, de Morelos et de Durango, ce qui l’empêche de ravitailler les stations d’essence dans ces régions.

Un policier a été tué, écrasé en empêchant un vol dans une station d’essence pendant l’une de ces manifestations, et un autre se trouve dans un état critique après avoir été blessé. Dans l’État de Mexico voisin de la capitale, où ont eu lieu les protestations et saccages les plus violents, le gouvernement a dénombré 430 arrestations. La police a indiqué avoir déployé 9.000 agents supplémentaires dans la capitale, avec le soutien de 13 hélicoptères et 20.000 caméras de surveillance. Le prix de l’essence a augmenté de 20,1% et celui du diesel de 16,5% depuis le 1er janvier. Il s’agit là de la première étape de l’ouverture au privé du marché des carburants et de la libéralisation des prix initialement prévue pour 2018, mais que le gouvernement mexicain a choisi de mettre en place un an plus tôt.

—————

ALGÉRIE 

Riot. Strike. Riot

http://www.elwatan.com/une/des-emeutes-et-des-interrogations-04-01-2017-336443_108.php

extrait

A Akbou, des manifestants ont saccagé l’agence Sonelgaz et la recette des impôts. Une marche du Snapap ( syndicat ) est annoncée pour aujourd’hui, en signe de solidarité avec des travailleurs grévistes de l’APC, «victimes de ponctions sur salaire»

Kabylie : Grève et émeutes à Béjaia

L’appel a été lancé sur les réseaux sociaux pour protester contre la hausse des prix et la loi de finance de l’année 2017.

http://www.elwatan.com/actualite/greve-et-emeutes-a-bejaia-02-01-2017-336296_109.php

La ville de Béjai a été paralysée ce matin par une grève générale, vient de se transformer en théâtre d’affrontements, entre de jeunes manifestants et les forces de l’ordre.

http://fr.le360.ma/monde/emeutes-en-kabylie-greve-manifestation-et-violents-affrontements-avec-la-police-102197

De violents affrontements ont opposé lundi 2 janvier, les policiers antiémeute et des citoyens, en majorité des jeunes, dans plusieurs quartiers du centre-ville de Béjaïa, à 180 kilomètres à l’est d’Alger. Plusieurs personnes, parmi manifestants et policiers, ont été blessées.

Serait-ce le début d’un nouveau « printemps kabyle »? De violents affrontements opposent en effet depuis lundi matin, les policiers antiémeute et des citoyens, en majorité des jeunes, dans plusieurs quartiers du centre-ville de cette ville kabyle, indiquent nos confrères algériens, qui ont réservé une large couverture à cette flambée de violence due à la pression fiscale, la cherté de la vie mais aussi à la manière dont les revendications sociales des manifestants ont été accueillies par les forces de police.

https://berthoalain.com/2017/01/03/contre-la-loi-de-finance-emeutes-a-bejaia-akbou-chorfa-tichy-amizour-tazmalt-bgayet-sidi-aich-rafur-el-kseur-et-ain-benian-alger-2-janvier-2017/

Un appel anonyme à une grève générale du 2 au 7 janvier, pour protester contre les mesures de la LF 2017, circule depuis plus d’une semaine.

http://www.kabylie-actualite.com/2016/12/27/kabylie-greve-generale-a-partir-du-02-janvier-2017/

Des arrestations à la pelle

http://www.elwatan.com/une/des-lecons-a-tirer-05-01-2017-336476_108.php

extraits

Les commerces ont commencé à rouvrir hier dans plusieurs localités de la wilaya de Béjaïa après une fermeture, pour cause de grève voulue ou forcée, qui a duré au moins deux jours. C’est un retour progressif à la normale, alors que la région a retrouvé son calme pendant toute la journée d’hier, à l’exception de Sidi Aïch où les hostilités ont repris soudainement, au milieu de l’après-midi et où la veille un CEM a été visité par les émeutiers.

De nombreuses arrestations ont été opérées parmi les manifestants et se sont poursuivies hier, même après le retour au calme. A Akbou, des témoins rapportent que des éléments de la BRI, en ronde avec plusieurs de leurs 4×4, ont embarqué plusieurs jeunes qui étaient en groupes  dans différents endroits de la ville. Mais, il semble que le gros des arrestations a eu lieu dans la ville de Béjaïa, y compris parmi ceux soupçonnés avoir participé aux pillages de certains magasins dont surtout celui des produits Condor.

On avance le nombre de centaines de personnes arrêtées par la police. Au niveau de la sûreté de la wilaya, on ne veut pas communiquer. «On n’a pas terminé toutes les procédures» nous répond, non convainquant, un présupposé à la «cellule de communication». Ils seraient quelques centaines de jeunes à avoir fait objet de PV d’audition, dont certains auraient été raflés abusivement

À Alger, l’année commence avec une hausse des prix de plusieurs produits

http://www.tsa-algerie.com/20170102/a-alger-lannee-commence-hausse-prix-de-plusieurs-produits/

Les produits les plus touchés sont ceux de première nécessité, notamment les produits laitiers, a-t-on constaté à Alger. Les yaourts, les fromages, certaines marques de lait : tous les produits laitiers ont augmenté.

 « Il n’y a pas eu d’augmentation sur les fruits et légumes, par contre les produits manquent à l’achat »

————–

TUNISIE

Kasserine : Des affrontements nocturnes malgré le couvre feu en vigueur

Les affrontements se poursuivent à Kasserine, entre les protestataires et les unités de sécurité, qui font usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule qui jette des cocktails Molotov à cité Ezzouhour.

Des véhicules militaires blindés se sont positionnés sur les lieux, alors que des composantes de la société civile et plusieurs diplômés chômeurs ont appelé les protestataires à manifester pacifiquement, sans violence.

http://www.tunisienumerique.com/tunisie-que-se-passe-t-il-a-kasserine-et-a-jendouba-et-pourquoi-maintenant/318331

Les nouvelles qui parviennent depuis quelques heures de la ville de Kasserine ne sont guère rassurantes et évoquent de trop douloureux souvenirs qui remontent à la même période d’il y a six ans.

Les heurts ont commencé quand de simples manifestations, au début pacifiques, des ouvriers des chantiers, ont dégénéré avec intervention de casseurs qui ont mis le feu à des pneumatiques et bloqué les voies principales reliant la Cité Ennour à la ville de Kasserine. Puis les manifestants s’en sont, soudain, pris à la fourrière municipale en forçant son portail et en la dévalisant, emportant les motos qui y étaient saisies, de même qu’une voiture, apparemment de luxe, saisie le jour même chez un contrebandier notoire, qui est revenu avec les manifestants pour la récupérer, ce soir.

Par ailleurs, et au même moment des incidents, en tous points, similaires, ont éclaté à Jendouba, profitant du mouvement social enclenché ce matin par les ouvriers des chantiers, et aboutissant aux mêmes troubles avec les mêmes affrontements avec les forces de l’ordre.

Donc, en résumé, çà commence à bouger, assez sérieusement, dans les régions tunisiennes limitrophes de l’Algérie, pratiquement le long de la frontière, et ce, sans aucune raison évidente valable, et de façon, on serait tenté de dire, coordonnée. Et cela se passe, curieusement, de façon concomitante avec un début de mouvements sociaux en Algérie, prétextant un rejet de la loi de finances de 2017. Sachant que la première réaction des autorités algériennes à ces mouvements a été de renforcer la sécurité, sur ses frontières

———

Arabie Saoudite : Arrestations et condamnations des ouvriers étrangers qui revendiquaient les salaires impayés !

https://www.alaraby.co.uk/english/news/2017/1/3/workers-flogged-in-saudi-arabia-over-unpaid-wage-unrest

Extraits en traduc google

Des dizaines de travailleurs étrangers ont été condamnés à la flagellation et à la prison pour des troubles lors de manifestations sur les salaires impayés par Saudi Binladin Group il y a plusieurs mois, des rapports ont indiqué mardi.

Un nombre indéterminé ont été condamnés à la prison de quatre mois et à 300 coups de fouet pour destruction de biens publics et incitation à l’ agitation, Al-Watan journal.

D’autres ont été emprisonnés pendant 45 jours par le tribunal à La Mecque.

Nouvelles arabes a signalé en mai que les «travailleurs non rémunérés» avaient incendié plusieurs bus Binladin Group à La Mecque.

Les autorités ont confirmé à l’époque que sept autobus ont été brûlés, mais ne donnent pas la cause.

—————–

«Osez réaliser vos rêves… Devenez auxiliaire de ménage»

—————

CHINE

« Les ONG sont un pilier qui empêchent le système actuel de s’effondrer et aide à fournir la «stabilité» que le gouvernement chinois aspire »

https://qz.com/873489/ngos-are-trying-to-stay-alive-in-chinas-latest-crackdown-against-foreign-forces/

——————

STATES

Malgré un ralentissement en décembre, les Etats-Unis ont créé 2,2 millions d’emplois en 2016

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/01/06/malgre-un-ralentissement-en-decembre-les-etats-unis-ont-cree-2-2-millions-d-emplois-en-2016_5058997_3234.html#vqOILJ5hkexKqW8u.99

extraits

on notera également que le nombre d’emplois à temps partiel subis reste encore très au-dessus de son niveau d’avant-crise. Le taux de chômage qui prend en compte ces salariés qui ont un emploi à temps partiel, mais qui voudraient retrouver un plein-temps a certes reculé de 0,1 point en décembre à 9,2 %, mais le chiffre était en moyenne de 8,5 % avant la crise financière de 2008.

Autre paramètre, qui illustre la relative faiblesse du marché de l’emploi : le taux de participation. Celui-ci comprend le nombre total d’Américains qui ont un emploi ou qui en recherchent effectivement un. Or, ce taux de participation reste toujours à un niveau très bas, jamais vu depuis les années 1970, à 62,7 %. Il s’agit d’une amélioration de 0,1 point par rapport à novembre. C’est ce qui explique en grande partie la légère dégradation du chômage : moins de gens sont découragés de chercher un travail à la hauteur de leurs compétences et de leurs exigences en termes de salaires et viennent donc gonfler les statistiques des chercheurs d’emploi, qui sont désormais 7,5 millions.

Enfin, si l’on regarde les créations d’emploi par secteur, on constate que ce sont majoritairement les postes les moins bien payés qui constituent l’essentiel de la hausse. C’est le cas de la restauration (30 000 créations) ou encore du secteur social (20 000). 000 créations, même si les entreprises du secteur énergétique ont continué à détruire de l’emploi (à hauteur de 2 000 postes).

————

UK

Baisse des salaires

https://www.theguardian.com/business/2017/jan/02/retail-pay-drops-sharply-in-2016

Extraits en traduc google

Le salaire moyen annoncé est tombé à 32.221 £ en Novembre comparé à 33.118 £ un an plus tôt selon Adzuna, le moteur de recherche d’emplois. Ils étaient en baisse de 1,5% par rapport à Octobre de 32.725 £.

La plus forte baisse annuelle des salaires annoncés était dans le secteur de la distribution, où la moyenne a chuté de 17,4% à 21.769 £. Adzuna déclare que la forte baisse a été en partie due vers le bas pour une augmentation du nombre d’emplois temporaires plus bas salaires.

l’activité manufacturière au Royaume-Uni frappe au plus haut niveau depuis Juin 2014

https://www.theguardian.com/business/2017/jan/03/uk-manufacturing-growth-at-a-30-month-high-says-pmi-survey

La production a augmenté de son meilleur taux depuis mai 2014, alors qu’une mesure des nouvelles commandes a connu sa deuxième meilleure progression en deux ans. Les niveaux d’emploi ont également augmenté pour le deuxième mois consécutif après une année globalement tiède.

————–

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 31 décembre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

 

Quand des ouvrières de Madrid détournent les pubs de Noël de Coca-Cola

#NoëlSansCocaCola.

La vidéo est devenue virale en Espagne. Après avoir fermé plusieurs usines et licencié du personnel ces dernières années, Coca-Cola a essuyé de nombreuses protestations et grèves dans l’usine de Fuenlabrada, près de Madrid. En lutte depuis trois ans contre un plan de sauvegarde de l’emploi ( PSE), des travailleuses et des travailleurs qui se font appeler les «spartiates», ont tenu à faire passer un message social fort.

Dans une vidéo, traduite en français par le site d’information Révolution Permanente, des employées de l’usine a côté de Madrid détournent les pubs du géant du soda en décrivant l’enfer des travailleurs précaires. «A celles qui travaillent sans chauffage en hiver. A celles qui réalisent un travail manuel précaire après avoir été obligées de détruire les machines. A ceux qui travaillent sous une chaleur de 40° sans climatisation A ceux qui entament ces fêtes sans savoir ce qu’il adviendra de leur emploi en janvier […] Pour que si à Madrid on ne produit pas de Coca-Cola, on ne puisse pas non plus en consommer», lancent-elles.

—————-

STATES

« la pauvreté est un péché, elle se corrige par la discipline »

L’Amérique a officieusement déclaré la guerre aux sans-abri

http://www.zerohedge.com/news/2016-12-24/america-has-unofficially-declared-war-homeless

Les services de police à travers le pays ont  exercé des raids sur les sans – abri, voler des manteaux, des couvertures et d’ autres articles personnels et laissant ceux dans la rue sans protection contre le froid et la pluie.

——————

ITALIE

Le contrat collectif des métallos accepté

« ce contrat constitue une âpre défaite qui vient allonger la longue liste des revers de ces trois dernières décennies. »

http://alencontre.org/europe/italie/italie-le-contrat-collectif-des-metallos-accepte-le-non-saffirme-malgre-les-obstacles.html

extraits

Le contrat collectif national de travail du secteur de l’industrie des machines et des installations sanitaires, soumis au vote référendaire des salariés pour ratification, a été approuvé par 80% des votants, du 19 au 21 décembre 2016.

Cette fois le NON n’a pas gagné1

La consultation était organisée par les trois grandes centrales syndicales de l’industrie des machines, FIM, FIOM et UILM2, qui défendaient toutes les trois ce contrat qu’elles ont approuvé le 26 novembre [sous réserve de le soumettre au vote référendaire des salarié·e·s concernés]. Pour les oppositions syndicales et le syndicalisme de combat, ce contrat constitue une âpre défaite qui vient allonger la longue liste des revers de ces trois dernières décennies.

Comme nous allons le voir ci-après, il implique une lourde aggravation des rapports de force sur les lieux de travail, une attaque aux salaires et aux droits des salarié·e·s, avec des conséquences durables sur le moral de la classe ouvrière.

La commission électorale nationale FIM, FIOM, UILM a communiqué que le vote concernait 6000 entreprises, totalisant 678’000 salariés, dont 351’000 ont pris part au vote (soit 63% des personnes présentes sur le lieu de travail les jours de votation). Le OUI a recueilli 277’000 voix (80%), le NON 69’000 (20%), auxquelles s’ajoutent 5000 bulletins blancs ou nuls.

Avec ces chiffres, les bureaucraties syndicales doivent reconnaître que, pour au moins un travailleur sur cinq, ce contrat est mauvais

Vu de plus près – voir encadré ci-dessous – le résultat du vote référendaire réserve des surprises intéressantes quant aux capacités de résistance notamment des travailleuses et travailleurs des grandes fabriques. Ils sont nombreux à ne plus en pouvoir de ces accords signés à perte, tant sur le plan des salaires que des droits. «Plusieurs grandes entreprises et groupes nationaux, où le syndicat est bien implanté, ont largement refusé l’accord, précise l’USB; c’est là une donnée incontestable, qui ne peut être occultée par l’amalgame des OUI résultant de l’addition des votes d’une myriade de petites entreprises où le magnifique accord a été présenté sans alternative ni contradiction.»

Pourquoi ce contrat collectif représente-t-il une défaite?

Même si l’inflation se limitait à ce qu’indiquent les prévisions économiques pour les années à venir, les augmentations salariales n’atteindraient que 51 euros en 4 ans. Et si le renchérissement actuel de 2016 (0.5%) est confirmé, ce sera la somme de 8 euros que toucheront les travailleurs du 3e niveau salarial15, à partir de juin 2017. Les 92 euros d’augmentation – que colportent les communiqués syndicaux FIM, FIOM, UILM – représentent en fait l’addition des 51 euros d’augmentation à proprement parler et des apports d’autre nature, liés à la politique de welfare de l’entreprise elle-même. Ce dernier point est un retour au XIXe siècle, à l’époque où les travailleurs n’avaient pas le droit de dépenser librement leurs salaires, mais devaient se fournir dans les magasins d’entreprise; ceux-là même que la modernité a remplacés par les fonds spécifiques gérés par les confédérations syndicales ou par les grandes chaînes de commerce on line. Même le pourcentage unique, versé pour couvrir [partiellement le non-perçu lié aux mécanismes contractuels16], pour les 17 mois restés sans couverture contractuelle, n’est que de 80 euros, soit une aumône de 4.7 euros par mois.

Pour la première fois [dans l’histoire des contrats collectifs en Italie], ce contrat mentionne l’interdiction de superposer les différents niveaux salariaux: national, d’entreprise [et individuel]. Autrement dit, depuis janvier 2017, les augmentations de salaire du contrat national neutraliseront [« absorberont », dit le langage technique] celles obtenues sur le plan de l’entreprise ou individuellement17. De la sorte, les entreprises où les travailleurs auront arraché par la lutte des contrats complémentaires meilleurs que la moyenne nationale, subiront avec le temps un nivellement du salaire vers le bas

A tout cela s’ajoute le durcissement des normes pour l’obtention de congés rétribués, qui doivent être demandés beaucoup plus longtemps à l’avance, ainsi qu’une nouvelle norme facilitant les réaffectations du personnel vers d’autres tâches que celles pour lesquelles les salarié a été engagé. Il faut en outre compter avec la mise en application du Jobs Act et du Texte unique du 10 janvier 2014, [deux accords nationaux signés par les confédérations syndicales et patronales] qui permettent de déroger à plusieurs normes contractuelles en les aggravant.

————–

UK

A propos de la productivité en Grande Bretagne

Un salaire minimum plus élevé devrait stimuler la productivité

https://www.theguardian.com/business/2016/dec/25/john-lewis-minimum-wage-productivity-sir-charlie-mayfield

extraits en traduc google

Sir Charlie Mayfield, président de la John Lewis Partnership et un conseiller du gouvernement sur la productivité, a déclaré au Guardian que le salaire minimum vital national pourrait être une « incitation à la productivité », car il pourrait encourager davantage l’utilisation de l’automatisation dans les lieux de travail. Cela pourrait conduire à moins d’emplois dans certains secteurs, a admit Mayfield, mais pourrait aussi stimuler la croissance économique plus forte.

« Je pense que nous verrons l’automatisation passe plus vite. Il serait faux de dire que le salaire de vie nationale va créer une forte augmentation de l’automatisation dans des secteurs comme la vente au détail, mais il sera un facteur contribuant à une accélération de l’automatisation dans certains secteurs et il aura un impact sur les niveaux d’emploi,  » il a dit.

Le salaire minimum vital national est entré en vigueur en Avril et signifie que les entreprises doivent payer le personnel âgé de 25 ans au moins 7,20 £ de l’heure.

Philip Hammond, le chancelier, a souligné le problème de la productivité de la Grande-Bretagne en termes clairs dans la déclaration d’automne en disant qu’il a fallu à un travailleur britannique cinq jours pour produire quelque chose que leur homologue allemand pourrait faire en quatre.

https://www.theguardian.com/business/2016/dec/25/what-is-productivity-why-uk-poor

extraits en traduc google

Il y a un certain nombre de façons dont une entreprise peut se rendre plus productive. Il peut investir dans de nouvelles machines qui rend le processus de production plus efficace. Il peut employer plus de personnel hautement qualifié. Il peut former les travailleurs afin qu’ils puissent exploiter pleinement le matériel qu’ils utilisent.

Chaque année depuis le début des années 1990, l’Office national des statistiques a publié une comparaison internationale de la productivité . Cela a montré que la productivité au Royaume – Uni était de 9% inférieur à la moyenne des six autres membres du G7 (les États – Unis, Japon, Allemagne, France, Italie et Canada) , mais cet écart est réduit à 4% au moment de la crise financière de 2007.

Depuis lors, toutefois, la productivité au Royaume-Uni a à peine augmenté et l’écart avec le reste du G7 s’est élargi à 18%. L’écart avec l’Allemagne est de 35% et les États-Unis 30%.

 

Contrats Zéro heures

https://www.theguardian.com/uk-news/2016/dec/30/zero-hours-workers-1000-worse-off-a-year-than-employees

Extraits en traduc google

Les travailleurs sur les contrats zéro heures perdent un montant estimé de 1.000 £ par an par rapport aux employés faisant le même travail, selon une étude qui met en évidence le fossé entre les personnes occupant des emplois précaires et ceux qui ont un contrat permanent.

Un rapport publié par le plus grand syndicat du Royaume-Uni, Unite, estime que le nombre de travailleurs dans l’emploi précaire d’une sorte ou d’une autre a dépassé 5 millions.

—————-

BANGLADESH

Les  ouvrières du textile réprimées

vidéo https://youtu.be/YThnv6TLGmE

http://indianexpress.com/article/world/over-1600-workers-sacked-in-bangladesh-following-labour-unrest-4447373/

la production dans les 85 usines qui sont restées fermées depuis le 21 Décembre, a repris le matin et a continué sans interruption, mais les présences des travailleurs étaient faibles.

https://www.theguardian.com/world/2016/dec/27/bangladesh-garment-factories-sack-hundreds-after-pay-protests

extraits en traduc google

 les propriétaires d’usines ont licencié près de 1500 travailleurs et le travail a repris.

la Fédération des travailleurs industriels a cependant, a déclaré que 3500 travailleurs ont été licenciés à ce jour

« Toutes les usines ont repris leurs activités. Environ 90% des travailleurs ont rejoint le travail « , a déclaré Nur Nabi, directeur général adjoint…..de la police.

Bon nombre des travailleurs licenciés ont découvert leur sort seulement après leur arrivée au travail pour voir une liste des personnes concernées affichées sur les portes de l’usine.

«Quand un travailleur est suspendu ou renvoyé par un propriétaire d’usine, il ne retrouve pas facilement un nouvel  emploi»,a déclaré Taslima Akhter.

« Les propriétaires font une liste de ces travailleurs et  distribuent leurs noms et photos près de l’usine en particulier ».

———————

EGYPTE

diminution du nombre de protestations

https://t.co/liE1RMIwta

Extraits en traduc google

Selon un rapport  publié par le Centre égyptien indépendant pour les droits économiques et sociaux ( ECESR ) 1.736 manifestations ont eu lieu en Egypte au cours de 2016. Ce chiffre représente une diminution du nombre de protestations que le ECESR a rapporté en 2015, quand un total de 1.955 manifestations ont eu lieu à l’échelle nationale.

le maintien d’une législation restrictive réglementant le droit de manifester – ainsi que  la répression de la sécurité sur la dissidence – ont probablement contribué à une diminution du nombre total de manifestations de cette année.

une série de mesures qui s’avèrent pour le moins douloureuses

http://www.liberation.fr/planete/2016/12/27/l-egypte-au-regime-sans-sucre_1537739

extraits

« Pour prévenir une explosion sociale, des mesures destinées à limiter l’impact sur les revenus modestes ont été prévues par l’accord avec le FMI. Environ 70 millions d’Egyptiens, soit les trois quarts de la population, bénéficient ainsi de denrées alimentaires subventionnées par l’Etat »

Attroupement, bousculade, altercation souvent, bagarre parfois, cris de colère toujours. La scène est banale depuis des semaines devant les petites épiceries ou les supermarchés égyptiens. La chasse au sucre, nouveau sport national, met les Egyptiens à bout de nerfs.

Pain subventionné

Denrée vitale pour l’immense majorité des 92 millions d’Egyptiens, le sucre est la première source d’énergie contenue dans l’alimentation du tiers de la population qui vit sous le seuil de pauvreté. La consommation annuelle dépasse les trois millions de tonnes. Deux millions sont produits en Egypte à partir de la canne à sucre. Le reste est importé. Mais voilà, la nécessité de réduire les sorties de devises étrangères est aujourd’hui une priorité absolue pour le gouvernement égyptien, engagé dans un programme drastique de réformes économiques. Un programme dicté par le Fonds monétaire international (FMI) et qui devrait permettre au Caire d’obtenir, d’ici trois ans, un crédit de 12 milliards de dollars (11,5 milliards d’euros). Jamais un pays de la région n’avait obtenu pareil prêt.

Mais en contrepartie, l’institution financière a conditionné son aide à toute une série de mesures qui s’avèrent pour le moins douloureuses. Ainsi, la réduction des subventions sur les carburants est sans doute la plus lourde de conséquence : elle a provoqué une véritable flambée des prix à la pompe (près de 47 %) en quelques jours. Hausse qui s’est aussitôt répercutée sur les prix du transport intérieur de marchandises, notamment les fruits et légumes. «Mes clients sont affolés par le prix du kilo de tomates qui dépasse les 5 livres, raconte un marchand du centre du Caire. Il est vrai que c’est le triple des prix pratiqués il y a un mois. Mais comme je l’explique à chacun de mes clients, c’est à cause de la hausse du prix des carburants. En réalité, les agriculteurs vendent encore moins cher leur production.»

La devise égyptienne a perdu 50 % de sa valeur face au billet vert. Plus onéreux, les produits importés sont venus alimenter, à leur tour, une inflation officielle qui dépasse désormais les 20 %, contre 10 % il y a un an. Tous les produits et services sont touchés par l’envolée des prix. Mais le plus dur risque d’intervenir dans moins d’une semaine. Début 2017, Le Caire a en effet planifié une hausse de la TVA à 14 %. Même si les produits de première nécessité en seront exemptés, la TVA fera un bond de 5 % en moyenne

————————–

 

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 24 décembre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

STATES

Le piège du Dow Jones et le proche déclin de l’économie américaine.

HTTP://FINANCE.BLOG.LEMONDE.FR/2016/12/15/LE-PIEGE-DU-DOW-JONES-ET-LE-PROCHE-DECLIN-DE-LECONOMIE-AMERICAINE/

extrait

Nous sommes donc dans une situation où tous les indicateurs pointent en direction d’une bombe à retardement qui fait que les Etats-Unis sont maintenant associés a l’Italie et la Chine comme risque systémique.

 Mais l’ampleur est dix fois celle de l’Italie et de la Chine

 

Yellen, présidente de la banque centrale américaine, salue la vigueur du marché de l’emploi aux États-Unis

http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRKBN14825I

WASHINGTON (Reuters) – Le marché du travail aux Etats-Unis n’a pas été aussi vigoureux depuis près de 10 ans et certains signaux indiquent que la croissance des salaires s’accélère, a déclaré lundi la présidente de la Réserve fédérale.

GM PRÉVOIT DES FERMETURES PONCTUELLES DE 5 USINES AMÉRICAINES EN JANVIER

HTTPS://WWW.EASYBOURSE.COM/INTERNATIONAL/NEWS/1228275/GM-PREVOIT-FERMETURES-PONCTUELLES-5-USINES-AMERICAINES-EN-JANVIER.HTML

DETROIT (Reuters) – General Motors fermera cinq usines d’assemblage pour des durées variables en janvier aux Etats-Unis, une mesure essentiellement destinée à diminuer son stock de berlines, un type de véhicule qui n’a plus les faveurs des consommateurs américains.

Le constructeur automobile a confirmé lundi une annonce faite par le syndicat United Auto Workers (UAW).

A fin novembre, General Motors avait dit que son stock d’invendus aux Etats-Unis représentait 84 jours de ventes contre 79 à fin octobre.

« L’économie américaine est en grande forme » d’après le journal Le Monde

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/12/23/l-economie-americaine-est-en-grande-forme_5053193_3234.html

extraits

Scepticisme des économistes

Les coupes claires envisagées, qui bénéficieront aux plus fortunés, s’inscrivent dans la théorie classique du « ruissellement » et doivent produire des effets induits sur l’économie, comme la hausse du pouvoir d’achat. Une stratégie qualifiée de « politique économique vaudoue » par George W. H. Bush, lors de la primaire républicaine de 1980.

De nombreux économistes, y compris proches des républicains, restent sceptiques à propos de l’objectif de croissance de 4 %, alors que le chiffre de 2,5 % est envisagé pour l’instant pour 2017.

Ils ont également exprimé des réserves sur le programme de grands travaux d’infrastructures promis par M. Trump et qui doit bénéficier à l’emploi américain. D’une part, parce qu’ils estiment que sa traduction ne sera pas instantanée.

la ligne verte

Innocenté après 31 ans de prison, un Américain reçoit un chèque de 75 dollars

l’homme est un afro-américain

http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2016/12/22/innocente-apres-31-ans-de-prison-un-americain-recoit-un-cheque-de-75-dollars_5053075_4832693.html#lLukLHx67zvi6Oc7.99

En 1977, Lawrence McKinney, 22 ans, est reconnu coupable et condamné avec un autre individu pour le viol d’une femme à Memphis, dans le Tennessee, après que la victime, une voisine, l’a identifié. Comme il ne reconnaissait pas les faits, il a reçu la peine maximale en 1978 : 115 ans de prison.

En 2009, Lawrence McKinney est sorti de prison, blanchi, après que des tests ADN ont prouvé qu’il n’avait pas été sur la scène du crime. Pour 31 ans, 9 mois et 18 jours injustement passés en prison, l’Etat du Tennessee lui accordera une compensation de 75 dollars.

Depuis sa sortie de prison il y a 7 ans, il n’a rien reçu d’autre que ce chèque de 75 dollars pour recommencer sa vie. Un chèque qu’il a eu du mal à encaisser, faute de pièce d’identité.

————–

Bruits de bottes

Le Japon valide un budget record en faveur de la défense

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2016/12/22/le-japon-valide-un-budget-record-en-faveur-de-la-defense_5052931_3216.html#6u6DhgHztZ2sLt6B.99

Pour la cinquième année de suite, les dépenses militaires du Japon sont en hausse sous l’impulsion du premier ministre nationaliste, Shinzo Abe.

La Russie a révélé des plans pour une expansion militaire majeure dans la prochaine année.

http://www.independent.co.uk/news/world/europe/russia-vladimir-putin-military-expansion-reinforcements-europe-a7491276.html

Donald Trump estime que les Etats-Unis « doivent accroître leur capacité nucléaire »

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/12/22/donald-trump-estime-que-les-etats-unis-doivent-accroitre-leur-capacite-nucleaire_5053152_3222.html#wkEWRA74jUUYoMgq.99

Sans préciser davantage sa pensée, Donald Trump a écrit jeudi 22 décembre sur Twitter que les Etats-Unis « doivent grandement renforcer et accroître leur capacité nucléaire tant que le monde n’aura pas retrouvé la raison dans le domaine des armes nucléaires ».

Cette déclaration suit de quelques heures celle du président russe, Vladimir Poutine, qui a, lui, ordonné le renforcement en 2017 de la force de frappe nucléaire de son pays, afin de la rendre capable de percer tout bouclier antimissile, comme celui que Washington entend déployer en Europe orientale.

Face à la Russie, la Suède veut muscler sa défense

http://www.liberation.fr/planete/2016/12/22/face-a-la-russie-la-suede-veut-muscler-sa-defense_1537044

extraits

Stockholm se remilitarise en augmentant le budget de la Défense pour la première fois depuis vingt ans.

L’extravagance suédoise en termes de carte de vœux a atteint un niveau inédit quand les municipalités ont, plutôt qu’un féerique paysage enneigé, reçu en cette fin d’année une missive les appelant à se préparer à un conflit armé. «Ce n’est pas parce que nous pensons qu’une guerre va éclater tout de suite»

 une hausse du budget de la Défense de… 11 % d’ici à 2020.

« Le prix de la paix, c’est l’effort de guerre. »

Le chef d’état-major des armées veut davantage de moyens pour contrer « les menaces »

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/12/21/le-chef-des-armees-veut-davantage-de-moyens-pour-contrer-les-menaces_5052179_3234.html#HgwKPtsrHlIDm4TV.99

Budget militaire : la France dépensera plus que la Russie en 2017

http://www.lepoint.fr/monde/budget-militaire-la-france-depensera-plus-que-la-russie-en-2017–12-12-2016-2089696_24.php

Les pays baltes et l’Inde grimpent en flèche dans le classement annuel des budgets militaires. L’UE sera doublée par la Chine vers 2020.

Les budgets de la défense dans le monde ont fortement augmenté en 2016, atteignant 1 570 milliards de dollars, selon le rapport annuel Jane’s du cabinet IHS Markit, que nous avons pu obtenir et analyser avant sa publication lundi. L’Asie et les pays baltes affichent les plus grosses progressions, alors que les budgets des États-Unis et de l’Europe augmentent plus légèrement. La Russie sort du top 5, doublée par l’Arabie saoudite et l’Inde, et bientôt par la France.

—————

BANGLADESH

Des dizaines d’usines textiles en grève fermées pour briser une grève

http://www.challenges.fr/economie/bangladesh-des-dizaines-d-usines-textiles-en-greve-fermees_444197

Entamée il y neuf jours pour protester contre le licenciement de 121 ouvriers, la grève est montée d’un cran mardi lorsque les forces de l’ordre ont tiré des balles en caoutchouc pour disperser la foule.

L’une des meneuses de la contestation, Taslima Akhter, a dénoncé la fermeture des usines. « Ces usines sont le gagne-pain de 200.000 ouvriers. Ils ne peuvent tout bonnement pas les fermer », a dit cette responsable syndicale à l’AFP.

Selon la législation bangladaise, les salaires peuvent être revus tous les cinq ans. La dernière hausse ayant eu lieu en 2013, la perspective d’une nouvelle revalorisation a été qualifié de « faible » par Siddikur Rahman.

Les troubles du travail forcent la fermeture massive des usines RMG

http://www.thefinancialexpress-bd.com/2016/12/21/56955/Labour-unrest-forces-mass-closure-of-RMG-factories

extraits en traduc google

La montée en flèche des travailleurs a entraîné la fermeture massive d’au moins 55 usines de vêtements dans le centre industriel d’Ashulia pour une période indéterminée, ont annoncé mardi les propriétaires.

Md Siddiqur Rahman, président de l’Association des fabricants et des exportateurs de vêtements du Bangladesh (BGMEA), a déclaré: «Les directions des usines où les travailleurs avaient observé l’abstention au travail depuis neuf jours ont été obligées de déclarer leurs unités fermées à partir de mardi selon 13 (1) loi. »

La réunion de presse a été organisée pour informer les journalistes sur la situation actuelle du travail dans les usines de vêtements dans la ceinture industrielle Ashulia suite à la demande des travailleurs pour une forte hausse des salaires.

Selon la loi, les travailleurs n’obtiendraient aucun salaire pour la période de grève, at-il ajouté, ajoutant: «Pas de travail, pas de salaire».

Le président de la BGMEA a déclaré que les travailleurs n’avaient pas suivi les procédures appropriées, car ils n’avaient pas demandé par écrit au gouvernement ou à la direction de l’usine.

Il n’y a aucune logique derrière l’encadrement de la nouvelle structure salariale car, selon la loi, la commission des salaires est formée cinq ans après la dernière hausse des salaires, a-t-il déclaré aux médias, ajoutant que seulement trois années se sont écoulées depuis la dernière hausse des salaires.

La colonne vertébrale de l’économie du pays serait ruinée une fois que l’industrie serait ruinée, at-il ajouté.

Le président du BGMEA a exhorté les travailleurs à reprendre leur travail et à s’abstenir de tout acte destructeur suscité par d’autres.

« Les entrepreneurs ne seront pas en mesure de payer si vous (les travailleurs) observer l’abstention de travail« , at-il dit.

Répondant à une question, il a dit que le syndicat n’a aucun rapport avec la situation à Ashulia. Ce sont les travailleurs qui demandent l’inscription syndicale et forment des syndicats.

Pendant ce temps, quelques heures avant l’annonce BGMEA, le ministre d’Etat pour le travail et l’emploi, Mujibul Haque, dans une conférence de presse séparée a qualifié l’abstention de travail par les travailleurs du vêtement en Ashulia d’illégale.

Leur abstention au travail sera traitée comme une «mauvaise conduite» et une «pratique de travail déloyale» selon la loi, at-il ajouté.

« Les revendications des travailleurs pour former un conseil salarial sont totalement illégales, et des mesures légales seront prises contre eux s’ils ne retournent pas au travail immédiatement« , a déclaré le ministre.

Déclinant la possibilité de la formation de la nouvelle commission de salaire pour les travailleurs du vêtement, il a dit que le conseil serait formé après cinq ans selon la loi.

Trois ans plus tôt, le gouvernement avait formé un conseil de salaire pour les travailleurs du vêtement, donc il n’y a aucune chance de le changer au cours des deux prochaines années

Le gouvernement travaillerait sur la question après avoir reçu la demande écrite des travailleurs, mais personne n’a encore remis toute charte de revendications au gouvernement, at-il dit.

—————–

UK

L’austérité britannique entraîne une hausse de la misère alimentaire

https://www.mediapart.fr/abonnement Désolé

21 DÉCEMBRE 2016 PAR AMANDINE ALEXANDRE

En Angleterre, le nombre de jours d’hospitalisation pour malnutrition a doublé en dix ans. Derrière ces cas extrêmes, se cache une montée en flèche de la pauvreté alimentaire. La politique menée depuis 2010 par les conservateurs est largement responsable du boom de cette précarité extrême.

gréves en hausse de plus d’un tiers

mais  l’année dernière était exceptionnellement paisible sur le plan industriel, la plus paisible depuis 2005

Le total de jours perdus pour 2016 est encore historiquement bas.

Les trains, les avions, la poste… les grèves se multiplient au Royaume-Uni à l’approche des fêtes de fin d’année contre les conditions de travail ou les salaires dans un pays où l’austérité a frappé durement

http://www.lecourrier.ch/145225/la_greve_s_etend_au_royaume_uni_a_l_approche_de_noel

extrait

Ces mouvements en série interviennent au terme d’une année chargée sur la plan social au Royaume-Uni: 304’000 jours de grève ont été enregistrés entre octobre 2015 et octobre 2016, selon l’Office des statistiques nationales (ONS), contre 205’000 jours lors des douze mois précédents, soit une hausse d’un tiers.

Las, des membres de la majorité conservatrice ont appelé la première ministre Theresa May à durcir la législation sur le droit de grève pour prévenir de nouveaux mouvements sociaux dans les transports. Une vidéo montrant le président du syndicat RMT déclarer vouloir «renverser le gouvernement», diffusée dimanche par le Sunday Times, a exacerbé les tensions.

—————

ITALIE

http://www.repubblica.it/economia/2016/12/21/news/stipendi_record_negativi_mai_cosi_poca_crescita_e_cosi_tanto_tempo_per_i_rinnovi-154573197/

extrait en traduc google

Les salaires horaires sont restés stables en Novembre à partir du mois précédent et ont augmenté de 0,4% par rapport à Novembre 2015, marquant la plus faible augmentation depuis le début de la série historique, en 1982.

————

CHINE

Les fabricants chinois de vêtements se tournent vers le Vietnam pour abaisser les coûts salariaux

http://asia.nikkei.com/Business/Trends/China-apparel-makers-turn-to-Vietnam-for-wage-relief

Extraits en traduc google

HONG KONG – La flambée des salaires à la maison incite les fabricants de vêtements chinois à déplacer la production vers le Vietnam voisin, où les coûts de main-d’œuvre sont près de 60% inférieure.

La Chine exporte des vêtements d’une valeur d’environ 169 milliards $ par année. Auparavant, le textile incomparable roi d’Asie. Mais avec des salaires en Chine qui ont doublé au cours des cinq dernières années et les fabricants de vêtements là-bas sont sous la forte pression des clients pour réduire les coûts, les entreprises déplacent de plus en plus la production de biens à faible valeur ajoutée hors du pays.

Pendant ce temps, le président élu Donald Trump a annoncé son intention de retirer les États-Unis sur le Partenariat Trans-Pacifique, un accord de libre-échange englobant 12 pays, dont le Vietnam et le Japon. Avec l’avenir de l’accord à la recherche de plus en plus sombre, le passage de la production textile au Vietnam par les entreprises chinoises qui souhaitent profiter de la baisse des tarifs pourrait ralentir.

—————-

LETTRE DU BRÉSIL…

« Ces derniers mois, le Brésil a connu le plus grand mouvement étudiant de son histoire contre la politique d’austérité mise en place par l’actuel gouvernement : Plus de 1200 universités et lycées occupés dans tout le pays, grèves dans la fonction publique, manifs tournant à l’affrontement ou à l’émeute, blocages de routes, occupations de bâtiments publics et lieux de pouvoir se sont multipliés ces deux derniers mois dans tout le pays. »

paru dans lundimatin#86, https://lundi.am/Lettre-du-Bresil le 19 décembre 2016

—————

L’Afrique du Sud a maintenant le taux de chômage le plus élevé parmi plus de 60 pays émergents et développés.

http://alencontre.org/afrique/afrique-du-sud/afrique-du-sud-declaration-pour-le-10e-congres-du-numsa.html

extraits

Les emplois, surtout dans le secteur manufacturier, deviennent de plus en plus précaires. Des industries entières comme la sidérurgie sont au bord de la disparition, jetant des milliers de personnes de plus à la rue.

Les statistiques de l’emploi, publiées le 22 novembre 2016, confirment sans aucun doute que l’économie sud-africaine est en crise profonde. Le taux de chômage a atteint un record de 27,1% au troisième trimestre de 2016 – contre 26,6% au deuxième trimestre. C’est le taux le plus élevé depuis 2003!

—————-

FRANCE

Des grilles hautes de deux mètres s’étirant sur 600 mètres de long environ

En Ile-de-France, des grilles pour empêcher les migrants de s’installer

http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/12/23/en-ile-de-france-des-grilles-pour-empecher-les-migrants-de-s-installer_5053191_3224.html#RF61RlrcogRsa0Xq.99

Si, demain, les migrants parviennent à y pénétrer, que va-t-on faire ? Construire un mur ? » A l’instar de celui de Calais (Pas-de-Calais) – quatre mètres de hauteur, un kilomètre de long

CHER PÈRE NOËL

Un seul et même cadeau pour tous : des lunettes de squash.

https://lundi.am/Cher-Pere-Noel

extrait

J’abuserais surement en te demandant Père Noël des bonnets, capuches ou cache-oreilles pour éviter les condamnations sur des bases d’expertises anthropométriques vieilles de 200 ans, des gants et autres protections diverses pour atténuer les risques de fractures, contusions, plaies liées aux coups de poings, pieds et tonnas qui voltigent désormais à chaque rassemblement.

———————–

CHINE

Des dizaines de milliers de «réfugiés du smog» auraient fui la pollution qui frappe au nord après que le pays a été frappé par son dernier « airpocalyse » forçant près d’un demi milliard de personnes à vivre sous une couverture de fumées toxiques.

Selon Greenpeace la calamité avait affecté une population équivalente à celle des États-Unis, le Canada et le Mexique réunissant quelques 460 millions de personnesayant respiré la soit pollution dangereuse ou les niveaux lourds de smog dans les derniers jours.

https://www.theguardian.com/world/2016/dec/21/smog-refugees-flee-chinese-cities-as-airpocalypse-blights-half-a-billion

Nord de la Chine: 5ème jour de forte pollution

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/12/21/97001-20161221FILWWW00052-nord-de-la-chine-5eme-jour-de-forte-pollution.php

Un niveau de pollution très élevé a été enregistré aujourd’hui dans le nord de la Chine pour la cinquième journée d’affilée, entraînant une perturbation du trafic maritime et aérien et la fermeture d’usine et d’écoles.

Plusieurs centaines d’inspecteurs envoyés par le gouvernement étaient sur le terrain ce matin à Pékin pour faire respecter les mesures d’interdiction temporaire concernant les barbecues et la circulation alternée. Les Pékinois sont partis au travail un masque sur le bas du visage. Un brouillard vert enveloppait le haut de nombreuses tours d’habitation.

Vingt-quatre villes chinoises ont émis des alertes rouges à la pollution, selon les chiffres arrêtés à mardi.

Dans la province du Hebei (nord-est), les habitants de Shijiazhuang ont signalé que certaines écoles étaient restées ouvertes alors même que la ville est toujours en alerte rouge. Dans la province du Henan (centre de la Chine), des élèves ont apparemment passé leurs examens en plein air dans le smog, à en croire les images diffusées par les médias.

A Fengnan, quartier sidérurgique de Tangshan, une ville du Hebei, l’indice de la qualité de l’air (AQI) était encore à 578 ce matin. Or, les alertes rouges sont déclenchées quand on pense que l’indice devrait dépasser 200 pendant plus de quatre jours d’affilée, 300 pendant plus de deux jours ou 500 pendant au moins 24 heures.

—————

5 pièces jointesTélécharger toutes les pièces jointes Afficher toutes les images
image.png
116K Afficher Télécharger
image.png
290K Afficher Télécharger
image.png
245K Afficher Télécharger
image.png
236K Afficher Télécharger
image.png
212K Afficher Télécharger

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 17 décembre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

Travailler tue !

http://neocarto.hypotheses.org/2777

« Une étrange folie possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste. Cette folie traîne à sa suite des misères individuelles et sociales qui, depuis deux siècles,  torturent la triste humanité. Cette folie est l’amour du travail, la passion moribonde du travail poussée jusqu’à l’épuisement des forces vitales de l’individu et de sa progéniture »

(Paul Lafargue, Le droit à la paresse, 1880)

Cette carte représente le nombre d’accidents mortels au travail survenus au cours de l’année 2014 (dernière disponible connue selon Eurostat). Et là surprise, la France apparaît être le pays record d’Europe puisque le nombre de tués au travail a plus que doublé entre 2008 et 2014 pour passer de 259 à 517. Bref, les français se tuent au travail. Littéralement…

——————–

CORÉE DU SUD

«Nous avons toujours faim»

http://www.liberation.fr/planete/2016/12/13/les-jeunes-sud-coreens-vivent-une-sorte-de-mai-68_1534724

extrait

«Nous avons toujours faim», disait la rue samedi. Comment expliquez-vous la force de cette mobilisation qui dure depuis presque deux mois ?

Les réseaux sociaux ont joué un rôle extraordinaire en appelant les gens à manifester et en donnant des tas d’infos. Il ne faut pas sous-estimer un immense ras-le-bol. Le pays devient extrêmement injuste. La disparité salariale est monstrueuse. Le chômage ne cesse d’augmenter chez les jeunes. Parmi eux, nombreux sont ceux qui ne touchent même pas 1 million de wons (autour de 800 euros). Ils ont surnommé le pays «Hell Joseon», la Corée infernale. Le pays traverse une profonde crise sociale qui devient insupportable. Il y a là une vraie critique d’une démocratie qui n’en est pas une et voudrait en être une. Le système est extrêmement verrouillé par la classe économique et politique et tous ceux qui en sont exclus, sont de plus en plus nombreux, parmi les pauvres évidemment, mais aussi au sein de la classe moyenne. C’est pourquoi de nombreux débats sur une réforme constitutionnelle et sur la durée des mandats sont évoqués. Le peuple veut désormais être associé aux choix. Mais pour l’instant, le mouvement, c’est un peu «sortez les sortants pour mettre de nouvelles têtes». Et d’ailleurs l’opposition donne l’impression d’être un peu dépassée par le mouvement.

————–

STATES

http://www.lecoursdeschoses.com/2016/12/notes-sur-trump-5/b-au-fil-des-nominations.htm

extrait

Tyler Priest and Michael Botson dans leur article Bucking the Odds

« La race était un facteur saillant dans les luttes ouvrières mais ne fut pas la première cause de déclin du syndicat. Dans les années 50, le management a ré-affirmé son pouvoir, non pas tellement par la manipulation des divisions raciales parmi les travailleurs, mais plutôt par l’embauche de travailleurs temporaires et l’application de nouvelles technologies pour réduire le besoin en main d’oeuvre. Au moment même où les minorités s’approchaient enfin de l’égalité dans les raffineries, avec l’aide notamment des lois anti-ségrégations des années 60, le marché du travail s’y resserrait et les protections syndicales s’affaiblissaient . »

On sait que ce chassé-croisé entre intégration des minorités et restructuration a eu lieue dans toutes les autres grandes industries et détermine pour partie encore la situation actuelle. Ainsi, suite à la reprise en main : «  Avec moins d’emplois disponibles, la polarisation raciale s’accrue et beaucoup de travailleurs blancs commencèrent à considérer les syndicats comme faisant partie d’un « establishment libéral » qui donnait à travers ses programmes d’affirmative action des avantages indus aux minorités.

La production industrielle aux Etats-Unis en baisse de 0,4% en novembre

http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRKBN1431SD-OFRBS

Le taux d’utilisation des capacités industrielles a reculé à 75,0% contre 75,4% en octobre, alors que le consensus Reuters le donnait à 75,1%.

La rémunération hebdomadaire moyenne a augmenté de seulement 0,5% en glissement annuel en Novembre – le rythme le plus lent de la croissance des salaires depuis Juillet 2014.

http://www.zerohedge.com/news/2016-12-15/so-much-weekly-average-earnings-growth-slumps-lowest-30-months

Tensions avec Washington : Pékin menace de sanctionner un constructeur automobile américain

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2016/12/14/tensions-avec-washington-pekin-menace-de-sanctionner-un-constructeur-automobile-americain_5048555_3216.html#RDMTu4w3PyYyEVR3.99

extrait

« plus d’un tiers des ventes de General Motors sont réalisées en Chine, et qu’un tiers des voitures produites aux Etats-Unis utilisent des pièces détachées fabriquées par Wanxiang, une entreprise à capitaux chinois qui emploie 12 500 personnes aux Etats-Unis ».

—————-

FRANCE

ELECTION PRÉSIDENTIELLE

« un couple de salariés au Smic gagnerait 500 euros nets de plus chaque….. année. »

500 euros nets à deux, cela fait 21 euros….. par personne et…. par mois

le smic étant à 1139,21 euros net, cela fera 1160,21 euros

 Merci mon prince

Macron, « candidat du travail »

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN13Z0NG

extrait

Il a réaffirmé sa proposition de remplacer les cotisations d’assurance chômage et maladie des salariés par une hausse de la contribution sociale généralisée, à l’assiette plus large, pouraugmenter leur pouvoir d’achat — un couple de salariés au Smic gagnerait 500 euros nets de plus chaque année.

Les luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours

présentation empruntée au site dndf.org

Le point de vue est celui d’une historienne « marxienne » et il se place délibérément au coeur des affrontements coloniaux, des luttes de femmes, des luttes de classes en général, depuis le code qui régit l’esclavage jusqu’aux luttes post coloniales, le tout traversant l’ensemble des rapports de classes de la France et de ses colonies dans la longue période considérée. C’est un travail qui trouve sa place aux coté de Edward P. Thomson ou Howard Zinn, le parti pris féministe en plus.

https://www.fabula.org/actualites/m-zancarini-fournel-les-luttes-et-les-reves-une-histoire-populaire-de-la-france-de-1685-nos-jours_77186.php

Parution : 01/12/2016
Format 240 x 165 mm
Pages : 500
Prix : 28 euros

—————–

UK

« Les fissures commencent à apparaît sur le marché du travail», a convenu Howard Archer de IHS Global Insight.

http://www.independent.co.uk/news/business/news/jobs-market-stagnates-in-three-months-to-october-a7473446.html

L’emploi a diminué de 6000, qui a été la première baisse de l’emploi depuis Juin 2015 et la cinquième baisse enregistrée depuis 2011.

City of London analystes avait prévu l’emploi devrait augmenter de 50.000 sur la période.

Dans le dernier trimestre, il y a eu une chute de 51.000 du nombre d’emplois à temps plein, tandis que le nombre de postes à temps partiel a augmenté de 46.000.

Le nombre d’heures travaillées a diminué de 0,5 %.

http://www.independent.co.uk/news/business/news/jobs-market-stagnates-in-three-months-to-october-a7473446.html

https://www.ons.gov.uk/employmentandlabourmarket/peopleinwork/employmentandemployeetypes/bulletins/uklabourmarket/latest

extraits en traduc google

Principaux points pour Août à Octobre 2016

Entre mai à Juillet 2016 et Août à Octobre 2016, le nombre de personnes au travail a peu changé, le nombre de chômeurs a diminué, et le nombre de personnes qui ne travaillent pas et ne cherchent pas ou disponibles pour travailler (économiquement inactive) a augmenté.

Le taux d’emploi (la proportion de personnes âgées de 16 à 64 qui étaient dans le travail) était de 74,4%, en légère baisse du dossier conjoint élevé de 74,5% enregistrée en mai à Juillet 2016 avec plus élevé que pour un an plus tôt (73,9%).

Il y avait 8,91 millions de personnes âgés de 16 à 64 ans qui étaient économiquement inactifs (ne fonctionne pas et ne cherche pas ou disponibles pour travailler), 76.000 de plus que pour mai à Juillet 2016 avec 56.000 de moins que pour un an plus tôt.

Le taux d’emploi a commencé à tomber plus tôt – que l’emploi n’a pas augmenté aussi vite que la population.

https://www.theguardian.com/business/live/2016/dec/14/uk-unemployment-wages-pound-federal-reserve-interest-rates-business-live?page=with:block-58511103e4b077e984850cd4#block-58511103e4b077e984850cd4

Amazon est accusé des «conditions intolérables» à l’entrepôt écossais

https://www.theguardian.com/technology/2016/dec/11/amazon-accused-of-intolerable-conditions-at-scottish-warehouse

Extraits en traduc google

Amazon a été accusé de créer des «conditions de travail intolérables» après les allégations selon lesquelles les travailleurs ont été pénalisés pour les jours de maladie et que certains font du camping à proximité de l’un de ses entrepôts pour économiser de l’argent pour aller au travail.

Amazon a embauché 20.000 travailleurs intérimaires pour le pic de la saison de Noël, plus de doubler ses effectifs.

« Comme avec presque toutes les entreprises, nous nous attendons à un certain niveau de performance de nos associés. Les objectifs de productivité sont définis objectivement, sur la base des niveaux de performance antérieurs obtenus par notre main-d’œuvre ».

Ecart record entre les étudiants riches et pauvres gagnants les lieux universitaires

http://www.independent.co.uk/news/education/education-news/record-gap-social-mobility-rich-and-poor-students-going-university-vince-cable-theresa-may-gender-a7475256.html

Extraits en traduc google

Les étudiants qui ont reçu des repas scolaires gratuits – un indicateur de longue date de la pauvreté – sont moitié moins susceptibles d’entrer dans l’enseignement supérieur que leurs pairs plus aisés.

l’accès à l’éducation pour les jeunes défavorisés, l’écart entre ceux qui sont des lieux universitaires offerts est maintenant le plus grand jamais enregistré – une différence de 16,7 points de pourcentage.

——————

ITALIE

« L’EXPLOITATION CAPITALISTE, c’est aussi la PAUVRETÉ qu’elle produit »

L’Italia sta meglio ?

En dix ans la pauvreté en Italie a augmenté de 141%

http://www.repubblica.it/economia/2016/12/13/news/la_poverta_in_italia_welfare_disuguaglianze_sociali_lavoro_disoccupati_giovani_famiglie_numerose-153101402/

Extraits en traduc google

Aujourd’hui, en effet, 4,6 millions de personnes vivent dans la pauvreté absolue: près de 8% de la population en Italie. Qu’il suffise de dire qu’ils étaient un peu moins de 2 millions en 2005 (3,3% du total). Une hausse qui n’a épargné aucun secteur de la péninsule au nord, le nombre de pauvres est triplé. Quelques chiffres? Aussi en 2005 les pauvres étaient 588 000 dans le nord et un peu plus d’ un million dans le sud et maintenant sont respectivement 1,8 et 2 millions. Les gens qui ne peuvent pas payer les dépenses essentielles telles que celles pour la nourriture, le logement, les vêtements, le transport pour se déplacer ou de médicaments.

Quand le travail ne suffit pas. Selon les données compilées par Openpolis  (en collaboration avec ActionAid) pour Repubblica.it , la probabilité d’être pauvre a augmenté en particulier parmi ceux qui sont en marge du marché du travail, tels que les jeunes et ceux qui cherchent un emploi. Mais le chiffre qui émerge avec arrogance est que souvent le travail – de la façon dont vous avez configuré après la crise – est parfois pas assez pour mettre loin des difficultés et immiserimenti. Parmi les familles qui travaillent, par exemple, le taux de pauvreté est passé de 3,9 à 11,7 %. Et, avec la crise, le risque de se retrouver dans la pauvreté a augmenté pour les travailleurs dans sept Etats de l’ UE sur 10. L’ Italie est le quatrième pays dans lequel il a plus: en 2005 étaient à risque de pauvreté 8,7 travailleurs sur 100 , en 2015 , ils sont devenus 11. ils font pire que nous l’ Allemagne, l’ Estonie et la Bulgarie. Parmi les travailleurs allemands le même risque a augmenté de plus de 5 points de pourcentage. Il améliore la situation dans plusieurs pays d’ Europe orientale, dont la Pologne, la Slovaquie et la Hongrie

Si vous comptez les personnes en dessous du seuil de pauvreté relative, les pauvres sont 8,3 millions, soit 13,7% de la population (contre 11,1 en 2005).

——————

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 10 décembre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

STATES

VICTOIRE DE TRUMP : LE CANADA S’INQUIÈTE POUR SON ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE

http://www.francesoir.fr/tendances-eco-monde/victoire-de-trump-le-canada-sinquiete-pour-son-accord-de-libre-echange

extraits

L’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, animée par des relents protectionnistes, suscite une vive inquiétude au Canada, lié depuis près de trente ans par un accord de libre-échange avec son voisin américain, qui absorbe les trois quarts de ses exportations. En campagne électorale, Donald Trump a promis de renégocier, voire de retirer son pays de l’Accord de libre-échange nord-américain (Aléna), étendu au Mexique en 1994 à partir d’un précédent traité conclu par le Canada et les Etats-Unis en 1989.

Cette éventualité suscite bien des craintes au Canada, immense pays regorgeant de matières premières pour qui le maintien d’une frontière ouverte est un impératif vital compte tenu de la petitesse de son marché intérieur de 36 millions de personnes. Le Canada et les Etats-Unis sont des partenaires commerciaux privilégiés, avec des échanges qui ont totalisé 670 milliards de dollars américains (550 milliards d’euros) en 2015, soit 1,3 million chaque minute. « Il est vital pour le commerce bilatéral que la frontière entre nos pays demeure ouverte pour assurer le passage rapide des biens », selon le président de la Chambre de commerce du Canada, Perrin Beatty.

La remise en question de l’Aléna serait d’autant plus grave pour le Canada que le pays est engagé depuis 27 ans « dans une restructuration industrielle basée sur une spécialisation de production en vue de satisfaire un marché nord-américain intégré« , explique Louis Bélanger. « Alors, demain, remettre cela en question (…), c’est pas une petite chose ». « L’incertitude », enchaîne-t-il, « va avoir des effets des deux côtés de la frontière, et le Canada les ressentira davantage« , avec 20% de son produit intérieur brut tiré de ses exportations vers les Etats-Unis. La banque Desjardins de Montréal, juste avant le scrutin, prévoyait « une récession canadienne » en cas de retrait américain de l’Aléna.

Mais le commerce avec le Canada est aussi important pour les Etats-Unis, car 12,5% de leurs exportations y aboutissent, indique Charles St-Arnaud. Le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, n’attend « pas de perturbations majeures à part sur le dossier du bois d’oeuvre » (litige commercial en cours, NDLR), soulignant que le Canada est le premier partenaire commercial de 34 Etats américains. Les emplois de près de 9 millions d’Américains dépendent aussi de ces échanges, selon les données du gouvernement canadien. « Il faut s’attendre à des soutiens au Congrès pour l’Aléna », estime Stephen Randall, professeur à l’université de Calgary (Alberta, ouest) spécialisé dans les relations nord-américaines. « La pression va être mise sur le Mexique, pas le Canada« , croit-il.

Retour sur les promesses de l’Alena

Mirages du libre-échange

http://www.monde-diplomatique.fr/2015/06/WALLACH/53062

extraits

L’Alena ne se contentait pas, comme ses prédécesseurs, de réduire les droits de douane et de relever les quotas d’importation ; il impliquait également un nivellement des normes et prévoyait des mesures très protectrices pour les investisseurs étrangers. Il allait en outre autoriser les entreprises à contester directement des politiques nationales en assignant les Etats devant des tribunaux — des dispositions que l’on retrouve aujourd’hui dans le projet de grand marché transatlantique (GMT)

Le déficit commercial des Etats-Unis avec le Mexique et le Canada n’a cessé de se creuser : alors qu’il atteignait tout juste 27 milliards de dollars en 1993, il dépassait les 177 milliards en 2013 (5). D’après les calculs de l’Economic Policy Institute, le déficit commercial avec le Mexique a abouti à une perte nette de 700 000 emplois aux Etats-Unis entre 1994 et 2010 (6). En 2013, 845 000 Américains avaient d’ailleurs bénéficié du programme d’« aide à l’ajustement commercial » (trade adjustment assistance), destiné aux travailleurs qui ont perdu leur emploi à cause des délocalisations au Canada et au Mexique ou de l’augmentation des importations en provenance de ces pays (7).

Non seulement l’Alena a diminué le nombre des emplois aux Etats-Unis, mais il a aussi affecté leur qualité. Les salariés de l’industrie licenciés se sont tournés vers le secteur déjà saturé des services (hôtellerie, entretien, restauration, etc.), où la paie est moins élevée et les conditions plus précaires. Cet afflux de nouveaux travailleurs a exercé une pression à la baisse sur les salaires. Selon le Bureau of Labor Statistics, les deux tiers des ouvriers licenciés pour raisons économiques ayant retrouvé un travail en 2012 ont dû accepter un emploi moins bien rémunéré. La baisse dépassait même 20 % pour la moitié d’entre eux. Sachant que, cette année-là, un ouvrier américain gagnait en moyenne 47 000 dollars par an, cela équivaut à une perte de revenu d’environ 10 000 dollars. Cela explique en partie pourquoi le salaire médian stagne aux Etats-Unis depuis vingt ans, alors que la productivité des travailleurs augmente.

Mais les travailleurs américains n’ont pas été les seuls à pâtir de l’Alena. L’accord a également eu des effets désastreux au Mexique.

Autorisés à exporter sans entraves, les Etats-Unis ont inondé ce pays de leur maïs subventionné et issu de l’agriculture intensive, engendrant une baisse des prix qui a déstabilisé l’économie rurale. Des millions de campesinos (paysans) expulsés des campagnes ont migré pour se faire embaucher dans des maquiladoras (10), où ils ont pesé à la baisse sur les salaires, ou ont tenté de passer la frontière et de s’installer aux Etats-Unis. L’exode rural a également exacerbé les problèmes sociaux dans les villes mexicaines, conduisant à une montée en intensité de la guerre de la drogue.

(10) Situées à la frontière avec les Etats-Unis, les maquiladoras sont des usines ouvertes aux capitaux étrangers qui assemblent des biens destinés à l’exportation et exonérés de droits de douane.

Plus forte contraction de l’embauche depuis Mars 2013.

http://www.zerohedge.com/news/2016-12-07/job-market-rolling-over-rate-hiring-declines-fastest-pace-2013

le taux de variation annuel de l’embauche, qui, comme le montre le graphique ci-dessous, a chuté de 2,2% par rapport au 5.212.000 il y a un an. Ce fut la plus forte contraction de l’embauche depuis Mars 2013.

————-

L’emploi temporaire explose en Europe

https://references.lesoir.be/article/l-emploi-temporaire-explose-en-europe/

L’emploi temporaire, quelque soit sa durée, est en augmentation dans la plupart des pays de l’Union européenne. À l’inverse, le travail indépendant diminue dans 13 des 19 pays étudiés.

C’est ce que révèle une étude du Centraal Planbureau, un bureau d’analyse situé aux Pays-Bas, qui porte sur 19 pays européens au cours de la période 1997-2014. Elle a été relayée par l’ETUI, l’institut syndical européen.

À l’exception de l’Espagne, la Norvège, la Finlande, le Danemark et le Royaume-Uni, l’analyse souligne une hausse du travail temporaire dans les 19 pays examinés. Une hausse qui s’avère être particulièrement forte en Espagne, aux Pays-Bas et au Portugal, avec une part d’emploi temporaire qui atteint respectivement les 20%, 18% et 17%.

À l’inverse de l’emploi temporaire, le travail indépendant a, quant à lui, diminué dans 13 des 19 états au cours des 15 dernières années. C’est en Grèce et au Portugal que la réduction est la plus significative. En cause, le déclin de la part de l’agriculture dans les économies de ces pays, expliquent les auteurs du rapport. Néanmoins, avec l’Italie, ces deux pays conservent le plus haut niveau de travail indépendant.

————–

ALGÉRIE

Ecart… de conduite…de train

débrayage ce mardi 6 décembre des cheminots à Alger et à Béjaia

http://www.depechedekabylie.com/national/170092-les-cheminots-en-greve.html

Le trafic ferroviaire a été totalement paralysé hier par une nouvelle grève des conducteurs des trains. En effet, les conducteurs de la société nationale de transport ferroviaire (SNTF) ont observé, hier matin, une grève sans préavis, causant une interruption soudaine du trafic ferroviaire.

Le cheminots n’ont même pas assuré le service minimum.

http://www.lexpressiondz.com/article/0/0-0-0/255655.html

«Il n’y a pas de plateforme de revendications. Nous avons posé la question à la Fédération nationale des cheminots et avons su qu’elle rejetait ce mouvement», a affirmé Yacine Bendjaballah, directeur général de la Société nationale de transport ferroviaire (Sntf)

«La chasse à l’homme noir» se poursuit dans les quartiers d’Alger

La Ligue algérienne des droits de l’Homme estime qu’environ 1 400 étrangers ont été arrêtés. 

http://geopolis.francetvinfo.fr/algerie-la-chasse-a-l-homme-noir-se-poursuit-dans-les-quartiers-d-alger-127631

extraits

L’opération a été déclenchée le 1er décembre 2016 à Alger. Tous les quartiers où vivent les migrants subsahariens ont été encerclés par la police. Les rafles n’épargnent ni les femmes, ni les enfants. Un syndicat autonome algérien, le Snapap, dénonce «la plus grande chasse à l’homme noir depuis l’indépendance».

«On ne peut plus aller au travail, on a peur de sortir parce qu’on va nous arrêter», raconte à RFI une Ivoirienne qui attend avec inquiétude des nouvelles de son mari.

«Dès que tu ouvres la porte, on t’embarque. On m’a pris avec tous mes bagages, tout m’a été volé: l’ordinateur, les choses de la maison, le réfrigérateur, l’argent, ils ont tout pris»,témoigne un migrant encore sous le choc. Il fait partie de ceux qui ont été transférés et enfermés dans un camp de Tamanrasset.

—————-

ITALIE

Référendum

« l’improbable ne cesse de se produire »

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/italie-un-non-pour-dire-basta-a-l-europe-622191.html

extrait

Le revenu disponible a reculé depuis 2008 de 12%, le chômage, jadis à moins de 8%, reste au-delà de 11,5% et demeure des plus préoccupants chez les jeunes. L’investissement est faible et l’outil industriel a été fortement réduit. Tout cela alors que le coût salarial a reculé de 5,7 % depuis 2010.  Ces « réformes » n’ont contribué qu’à un affaiblissement de la demande intérieure italienne. Or, Matteo Renzi paie logiquement le prix fort de ce rejet, lui qui s’est présenté comme le chef de file européen de la « réforme » et de la « modernité » et qui est allé vendre en France son « Jobs Act » comme un modèle. Or, le Jobs Act a créé des emplois précaires et souvent mal payés.

« L’EXPLOITATION CAPITALISTE, c’est aussi la PAUVRETÉ qu’elle produit »

Plus de 17 millions de personnes menacées par la pauvreté et l’exclusion sociale

http://www.repubblica.it/economia/2016/12/06/news/istat_famiglie_con_figli_sempre_piu_a_rischio_poverta_-153556443/

ROME – Les familles avec enfants sont de plus en plus menacées par la pauvreté et l’ exclusion sociale.

 Le taux monte à 48,3% pour les couples avec trois enfants ou plus, comparativement à 39,4% l’ an dernier, pour atteindre 51,2% dans le cas des mineurs. Alors que le chiffre global reste stable à 28,7%, mais avec de grandes différences régionales, allant de 46,4% dans le Sud à 24% dans le Centre (dans les deux cas , il vient à des pourcentages croissants) à 17,4% ( une légère baisse par rapport à 2014). correspond également à 17 millions 469 000 personnes menacées par la pauvreté et l’ exclusion sociale, bien au – delà du point de référence de 12 millions de 882,000 établi pour l’ Europe 2020.

http://www.lalibre.be/actu/international/voici-pourquoi-l-italie-a-dit-non-a-matteo-renzi-584580f0cd7003fc4011023f

La dimension économique a été essentielle : « sur les 100 districts au sein desquels le taux de chômage est le plus faible, le oui l’emporte à 59%. Pour les 100 districts ayant le taux de chômage le plus élevé, le non l’emporte avec 65,8% », relève Philippe Waechter, directeur de recherche économique chez Natixis asset management. Le non a d’ailleurs été encore plus fort dans le Sud défavorisé.

—————-

FRANCE

«C’est le travail qui libère»  « c’est ce qui émancipe »

A New York, François Fillon fait l’éloge des emplois précaires

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2016/09/09/25001-20160909ARTFIG00370-a-new-york-francois-fillon-fait-l-eloge-des-emplois-precaires.php

On savait François Fillon admirateur de Margaret Thatcher. Ce vendredi à New York, il l’a prouvé une nouvelle fois en affirmant que la précarité est utile à la lutte contre le chômage. Le candidat à la primaire de la droite, qui a fait de l’économie son cheval de bataille, a assuré devant quelques Français installés aux Etats-Unis qu’il «serait temps qu’on accepte qu’il peut y avoir des emplois précaires». « C’est toujours mieux de travailler que d’être au chômage ou au RSA », a lancé l’ancien premier ministre.

Macron veut être « le président du travail »

jeudi 8 décembre 2016

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN13X2LF?sp=true

extraits

RENNES (Reuters) – Emmanuel Macron, candidat aux prochaines élections présidentielles, a appelé jeudi à Rennes à l’avènement d' »une république contractuelle » qui fasse la part belle aux accords d’entreprise et dont il serait « le président du travail ».

« Le travail c’est ce qui paie, c’est ce qui émancipe, c’est ce qui permet à tout un chacun de trouver sa place dans la société, c’est ce qui rassemble », a t-il lancé devant sept cents entrepreneurs réunis pour la clôture de l’assemblée générale de l’union des entrepreneurs d’Ille et Vilaine, ajoutant qu’il voulait être « le président du travail »

« Je veux être le président du travail, je n’ai pas d’autres promesses« , a t-il martelé.

Déclinant les différentes réformes qu’il souhaitait mettre en oeuvre pour favoriser l’investissement et assouplir le marché du travail, il a notamment insisté sur la possibilité aux accords de terrain de déroger à la loi.

« Le projet que je porte est de proposer une vraie transformation du droit du travail en renvoyant à la négociation d’entreprise et de branche la possibilité de fixer les bons équilibres et donc de permettre à un accord majoritaire d’être dérogatoire à la loi« , a t-il dit.

« Le travail est empêché en France par l’excès de charges, des charges qui ne sont ni efficaces, ni justes. Pour rendre le travail accessible à tous il faut continuer à lever les verrous qui pèsent sur ceux qui le créent et le premier d’entre eux c’est le droit du travail« , a également déclaré Emmanuel Macron.

« Il faut non seulement libérer le travail mais faire en sorte que chacun puisse vivre de son travail, réconcilier l’intérêt de l’entrepreneur et du salarié« , a t-il résumé.

Valls proposera un « revenu décent » à partir de 18 ans

Une vie décente avec 850 euros par mois !!!!!!

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN13Y0ZY

extraits

PARIS (Reuters) – Manuel Valls, désormais candidat à l’élection présidentielle de 2017, a déclaré vendredi qu’il proposerait de fusionner les minima sociaux dans un « revenu décent », attribué sous condition de ressources à partir de 18 ans.

Il s’agirait de fusionner la dizaine de minima sociaux existants dans un « minimum décent » permettant à toute personne dépourvue de ressources de mener une vie décente.

« Ce minimum décent peut aller jusqu’à 800-850 euros », a-t-il ajouté.

FLASH-BALL : LE LYCÉEN NANTAIS JUGÉ CO-RESPONSABLE DU TIR QUI L’A ÉBORGNÉ

L’état condamné à ne verser que la moitié des indemnités.

https://lundi.am/Flash-ball-le-lyceen-Nantais-juge-co-responsable-du-tir-qui-l-a-eborgne

extraits

L’État est bien condamné pour le tir de LBD 40, et l’arme est officiellement reconnue comme « dangereuse » par la justice. En revanche, fait incroyable, les juges décident d’opérer un « partage des responsabilités » à 50% entre les deux parties. Autrement dit, le blessé et ceux qui lui ont tiré dessus sont considérés comme également responsables du préjudice. Comment ont été calculés ces pourcentages de responsabilité ? A partir de quel barème ? Le mystère reste entier.

Ainsi, à l’heure où la police réclame une « présomption de légitime défense », les magistrats s’exonèrent du droit et créent une présomption de culpabilité des victimes de violences policières. Non seulement c’est la victime qui se retrouve sur le banc des accusés, mais ce n’est plus un fait qui est jugé, mais une simple intention. Le fait d’avoir été là. Du côté des indésirables. Ce jugement inaugure une jurisprudence qui pourrait s’appliquer aux innombrables autres blessés qui comptent faire condamner l’État pour des tirs de balles en caoutchouc, des supporters blessés aux abords des stades à ceux qui résistent aux gendarmes sur les ZAD, sans oublier toutes les personnes touchées à proximité de « violences urbaines » dans les périphéries.

—————————

UK

Depuis la crise financière mondiale de 2008, le revenu réel moyen en Grande – Bretagne a connu la plus forte chute depuis les années 1860

https://thenextrecession.wordpress.com/2016/12/06/mark-carney-marxs-scribbles-and-the-lost-decade/

La main-d’œuvre de l’ombre

http://www.independent.co.uk/news/uk/politics/agency-work-employment-insecure-work-resolution-foundation-a7455421.html

Extraits en traduc google

La Fondation Résolution a lancé une enquête sur le travail intérimaire, qu’il a augmenté de près d’un tiers depuis 2011. Les 865.000 personnes dans des emplois d’agence sont le «visage oublié» dans le récent débat autour du travail précaire, a déclaré que le groupe de réflexion.

La Fondation a prédit que le nombre de travailleurs intérimaires en Grande-Bretagne devrait atteindre un million d’ici la fin de la présente législature, si la croissance de ces dernières années se poursuit.

Malgré le stéréotype du travail intérimaire étant à court terme et temporaire, la moitié des travailleurs intérimaires déclarent travailler sur une base permanente et les trois quarts travaillent à temps plein.

https://www.theguardian.com/business/2016/dec/05/britains-agency-workers-underpaid-and-exploited-thinktank-says

Les travailleurs intérimaires sont plus susceptibles d’être plus jeunes et moins qualifiés que le reste de la main-d’œuvre, et quatre sur cinq sont blancs. Toutefois, 8% de tous les travailleurs des Caraïbes noirs et africains au Royaume-Uni font partie du personnel agence, même si elles ne représentent que 2,7% de l’effectif global.

Six sur 10 travailleurs intérimaires sont des ressortissants du Royaume-Uni, par rapport à plus de huit sur 10 dans la population active globale. Les ressortissants de l’UE représentent 22% des travailleurs intérimaires alors que les gens du reste du monde représentent 17%. Les minorités ethniques sont trois fois plus susceptibles d’être des travailleurs intérimaires que les travailleurs blancs.

« L’EXPLOITATION CAPITALISTE, c’est aussi la PAUVRETÉ qu’elle produit »

les travailleurs britanniques vivant dans la pauvreté « à un niveau record ‘

https://www.theguardian.com/society/2016/dec/07/study-finds-7m-britons-in-poverty-despite-being-from-working-families

Il y avait 13,5 millions de personnes vivant dans des ménages classés comme pauvres en 2014-15, définies comme étant inférieur à 60% de la médiane, une fois les coûts de logement sont déduits. C’est 21% de la population du Royaume-Uni, une proportion à peine changé depuis plus d’une décennie.

Cependant, le rapport a constaté, 55% des personnes dans la pauvreté sont maintenant dans les ménages qui travaillent, un record. Celui-ci comprend un total de 7,4 millions de personnes – 1,1 millions de plus qu’en 2010-11 – parmi lesquels 2,6 millions d’enfants.

la production industrielle tombe au rythme le plus rapide en quatre ans

http://www.independent.co.uk/news/business/news/industrial-production-falls-at-fastest-pace-in-four-years-a7460411.html

L’Office for National Statistics a rapporté aujourd’hui que la production a diminué au cours du mois de 1,3 %, la plus forte baisse depuis 3,6 % de chute en Septembre 2012.

————

ESPAGNE

http://www.elmundo.es/economia/2016/12/07/5847c13d22601d262c8b45a8.html

44% des Espagnols ne font pas confiance pour recevoir une pension publique à la retraite . Ceci est démontré par la Fondation Mapfre dans l’étude Avis sur le système espagnole des pensions publié aujourd’hui, et dans lequel le pessimisme existant sur le système public de retraite est clair. Le travail, qui a été réalisée grâce à des enquêtes de plus de 2.700 persones dans toute l’ Espagne, montre également que 60% de la population considère que la pension sera de € 900 . Cela représente 150 euros de moins que la pension de retraite moyenne actuelle. Le rapport montre également que 81% des répondants croient que la rente que vous recevrez sera suffisant pour maintenir votre niveau de vie actuel .En ce qui concerne l’âge de la retraite, la grande majorité ferait avant 65 ans. Mais la réalité est que, selon les données traitées par l’assureur, plus de la moitié suppose que ce sera à un âge entre 66 et 70 ans .

————–

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 3 décembre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

STATES

Notes sur Trump (4)

Publié le 26 Novembre 2016 par

http://www.lecoursdeschoses.com/2016/11/notes-sur-trump-4.html

Extraits

Avant de revenir sur la « cohérence » du moment Trump (et du populisme en général), de rapides éclaircissements prospectifs sur son paradoxe central, la nécessité à moyen terme de tailler des croupières à ceux-la même qui ont permis sa victoire…

Les gens en ont marre des mensonges, ils en ont marre de perdre leur boulot, ils en ont marre de voir leurs entreprises partir s’installer dans d’autres pays. C’est pourquoi les sidérurgistes sont avec moi, c’est pourquoi les mineurs sont avec moi, c’est pourquoi les travailleurs, les électriciens, les plombiers, les gens qui sont dans le concret sont tous avec nous. » Donald Trump lors d’un meeting à Erie (Pennsylvanie)

« Aujourd’hui, Linda fait preuve d’un optimisme prudent : « Pour la première fois depuis longtemps, j’ai le sentiment que ça va aller mieux. » Déjà, elle rêve que les usines où travaillaient ses parents vont rouvrir et donner du travail à ses petits-enfants. »

« Alors j’ai voté Trump » in Le Monde du 23 Novembre

« … les cauchemars, c’est ce que les rêves deviennent toujours en vieillissant. »

Romain Gary La vie devant soi

Bienvenue dans le rêve américain

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-27/60-new-yorkers-are-one-paycheck-away-homelessness

Extraits en traduc google

Plus de la moitié de tous les New – Yorkais ne disposent pas assez d’ argent pour les couvrir en cas de perte d’ emploi, d’ urgence médicale ou autre catastrophe, selon un nouveau rapport par l’Association pour Quartier & Housing Development.

Comme le rapporte Le Gothamist, près de 60 % des New – Yorkais ne disposent pas des économies d’urgence nécessaires pour couvrir la valeur des dépenses des ménages , y compris la nourriture, le logement et le loyer d’ au moins trois mois , mais cette statistique est pas répartie uniformément à travers les cinq arrondissements.

*****

Dans les deux semaines qui ont suivi l’élection de Donald Trump, les inscriptions au chômage ont grimpé de plus de 35 000 (ou plus de 15%) à des sommets de 5 mois

http://www.zerohedge.com/news/2016-12-01/initial-jobless-claims-soar-most-2-years-trump-election

Le taux de chômage aux Etats-Unis est tombé en novembre à son plus bas niveau depuis août 2007

Cette décrue surprise pourrait toutefois en partie s’expliquer par une nouvelle érosion de la population active qui a perdu 226 000 membres en novembre.

 il y a maintenant plus de 102,5 millions d’Américains qui sont soit au chômage ou ne sont plus à la recherche de travail.

http://www.zerohedge.com/news/2016-12-02/americans-not-labor-force-soar-record-951-million-surge-446000-one-month

———-

La Chine prête à investir 460 milliards d’euros dans des centrales à charbon qu’elle n’utilisera pas

http://www.lemonde.fr/climat/article/2016/11/28/la-chine-prete-a-investir-460-milliards-d-euros-dans-des-centrales-a-charbon-qu-elle-n-utilisera-pas_5039240_1652612.html#WsmfUUFr1qGmoIFL.99

« une mauvaise allocation du capital, d’une ampleur jamais vue auparavant »

En juillet, les capacités des centrales à charbon existantes s’élevaient en Chine à 895 gigawatts (GW), mais les 2 689 sites ne seraient « utilisés que la moitié du temps », explique les auteurs du rapport. La situation n’a pas empêché le lancement de deux chantiers par semaine au cours de l’année 2015. Les constructions en cours ajouteraient 205 GW à la production du pays.

Il s’agit « d’une mauvaise allocation du capital, d’une ampleur jamais vue auparavant », dénonce l’organisation non gouvernementale (ONG) alors qu’un autre rapport de Greenpeace faisait état en juillet de 300 GW de capacités excédentaires dans les centrales à charbon.

« La Chine n’a plus besoin de centrales à charbon supplémentaires, résume l’ONG. Cette mauvaise allocation d’investissements est symptomatique d’écueils structurels ». Cette surcapacité s’explique par le désir des gouvernements locaux de maintenir l’emploi, même si de grands groupes miniers survivent en grande partie grâce au soutien financier de l’Etat.

La Chine cherche à convaincre les légions de chômeurs à un nouveau départ à la campagne

http://www.scmp.com/news/china/policies-politics/article/2050547/china-seeks-convince-legions-unemployed-start-afresh?utm_content=buffer0a95a&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

Extraits en traduc google

Les travailleurs migrants licenciés par les fermetures d’usines, les diplômés récents des collèges qui ne peuvent trouver de bons emplois dans les villes et les anciens combattants qui ne peuvent pas s’installent à la vie de la ville sont invités à tenter leur chance dans la campagne, suggère le gouvernement.

Les lignes directrices viennent à un moment où la croissance économique de la nation  ralentit et se bat pour créer de bons emplois dans les villes. Les protestations des travailleurs migrants sans emploi de et les anciens combattants avec une indemnisation insuffisante, et des manifestations massives sur des projets controversés de l’environnement, ajoutent au stock de la nation des problèmes sociaux

56 % des Chinois vivent dans les villes l’ année dernière.

Les analystes se demandent si les nouvelles incitations seront mises en œuvre ou être assez fortes pour convaincre les jeunes de revenir à la campagne, où l’emploi et des occasions d’affaires sont plus rares que dans les villes. « Je pense que les lignes directrices vont largement rester sur le papier et ne pas être pratiquée dans la vraie vie», a déclaré Wang Jiangsong, professeur à l’Institut chinois des relations industrielles, ajoutant que le mouvement vient à un moment de la hausse des conflits de travail dans les villes du continent.

http://www.nytimes.com/2016/11/28/opinion/stuck-at-the-bottom-in-china.html?smid=tw-share

Extraits en traduc google

Alors que 800 millions de personnes en Chine ont été sortis de la pauvreté au cours des dernières décennies, les réformes économiques ont produit une nouvelle sous – classe de travailleurs urbains faiblement rémunérés, y compris les migrants des zones rurales du pays.

Parmi ceux qui se sont identifiés comme classe moyenne inférieure, 68 % ont dit que leurs parents appartenaient également à la classe moyenne inférieure, et 87 % des personnes dans la classe inférieure ont dit que leurs parents étaient dans la même classe.

————————–

BRESIL 

affrontements lors d’une manifestation anti-austérité devant le Parlement

http://www.lavenir.net/cnt/DMF20161130_0092294

Une dizaine de milliers manifestants, selon la police, se sont rassemblés d’abord pacifiquement devant le Parlement brésilien pour protester contre cette mesure emblématique du programme de redressement économique du gouvernement de centre droit du président Michel Temer. Des affrontements ont ensuite rapidement commencé à opposer à la police des poignées de manifestants aux visages souvent masqués, liés à des mouvements étudiants et à des organisations d’extrême gauche, ont rapporté des journalistes de l’AFP sur place. Ces manifestants ont enflammé des barricades et incendié quelques véhicules garés à proximité des bâtiments parlementaires. La police anti-émeutes a riposté par des tirs nourris de gaz lacrymogène et de bombes assourdissantes pour tenter de les disperser. A la nuit tombée, la situation restait confuse. Avant ces troubles, les manifestants avaient protesté sans incident, aux cris de « dehors Temer », en allumant des feux de Bengale verts et rouges. Ils exprimaient leur rejet de la Proposition d’amendement à la Constitution (PEC) 55, qui menace selon eux d’affecter gravement des systèmes de santé et d’éducation publique déjà très précaires en plafonnant, hors inflation, les dépenses publiques de l’Etat à leur niveau actuel pour les 20 prochaines années.

————————

FRANCE

Loi Travail: Les licenciements économiques sont-ils sur le point d’exploser?

http://www.20minutes.fr/economie/1971727-20161130-licenciements-economiques-point-exploser

extraits

Ce jeudi 1er décembre entre en vigueur l’un des articles les plus contestés de la loi Travail : celui qui porte sur le licenciement économique. Désormais, les entreprises qui enregistrent une baisse de leurs ventes ou de leurs commandes pendant une certaine période pourront automatiquement licencier certains de leurs salariés.

« une difficulté économique étant désormais caractérisée par une simple baisse du chiffre d’affaires, une entreprise pourra procéder à des licenciements si ses résultats sont bons mais s’ils se révèlent moins exceptionnels que ceux de l’année précédente ».

il y en a eu plus de 358 000 en 2015 –, la France est, dans l’UE, le deuxième pays à recourir le plus aux CDD et surtout, aux contrats très courts : 70 % des CDD proposés sont de moins d’un mois, et la moitié de moins d’une semaine.

le chômage ne baisse pas, il explose
http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/0211547079820-en-france-le-chomage-ne-baisse-pas-il-explose-2046896.php#H5X6MpRUwvuY7Qjw.99

extraits

Une explosion sans précédent du sous-emploi

Un observateur attentif qui, il est vrai, aurait le temps d’analyser en profondeur les données fournies par l’Insee constaterait également qu’au phénomène du «halo» s’ajoute l’évolution du sous-emploi évalué sur la base des déclarations de personnes indiquant vouloir travailler davantage. Plus de 90.000 personnes ont rejoint au deuxième trimestre 2016 les 1,7 million de Français en âge d’être actifs estimant travailler insuffisamment. En outre, du premier au deuxième trimestre de l’année, le nombre de «sous-emploi» supplémentaires pour cause de chômage technique a bondi de 50.000 à 133.000 personnes !

A ces chiffres et tendances s’ajoute la mesure du nombre d’inscrits à Pôle emploi, communiqué par le ministère du Travail. Ils étaient 3,5 millions disponibles et n’ayant pas travaillé dans le courant du dernier mois (catégorie A). Mais, ils étaient 5,5 millions en y ajoutant ceux ayant travaillé quelques heures dans le mois (catégories B et C). Or, ce sont ces deux dernières catégories qui, ces derniers mois, augmentent le plus (+ 100.000 en un an).

Ainsi le «halo» autour du chômage se développe-t-il encore plus vite, avec pour réponse le développement d’emplois jugés précaires, l’augmentation du nombre de CDD, ou encore le recours à des régimes hors salariat. La seule évolution du nombre des catégories A – erratique par ailleurs à cause des incidents de gestion de fichiers de Pôle emploi – n’est donc plus le seul thermomètre de l’emploi.

Au-delà de l’analyse de l’évolution du stock, celle des entrées et sorties, rarement commentée, permet pourtant de déceler des mouvements de fonds. Ainsi, les inscriptions à Pôle emploi pour licenciement économique progressent de 10 % en un an, soit plus rapidement que les sorties pour reprise d’emploi (7 %). La fin d’un CDD reste cependant le motif le plus courant d’inscription au chômage.

Primaire de la droite : « Des votants plus âgés, plus riches, plus diplômés que la moyenne »

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2016/11/30/on-entend-beaucoup-dire-que-cette-fois-ci-aller-voter-n-ira-pas-de-soi_5040952_4854003.html#cLstUKq9xPByYOdm.99

Sur les deux primaires organisées en France (celle de la gauche en 2011 et celle de la droite en 2016), on retrouve le même profil d’électeurs surreprésentés : des personnes âgées, des catégories sociales favorisées, diplômées du supérieur, vivant dans les centres-villes et très intéressées par la politique.

Primaire de la droite : les cadres et chefs d’entreprise ont plus voté que les ouvriers et employés

Les ouvriers et les employés ont boudé la primaire de droite

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/11/30/primaire-de-la-droite-les-cadres-et-chefs-d-entreprise-ont-plus-vote-que-les-ouvriers-et-employes_5040950_4355770.html#qzlra8gKccpuZAO5.99

Programme du PS : RÉTABLISSEMENT DU SERVICE MILITAIRE

http://fr.wikihow.com/marcher-au-pas

http://www.lci.fr/elections/presidentielle-2017-cambadelis-met-le-retablissement-du-service-militaire-au-menu-du-ps-2014945.html

extraits

Le Premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a énuméré mardi une série de pistes pour le futur candidat socialiste en 2017. Parmi elles, le rétablissement de la conscription en vue de créer une Garde nationale.

« Les conditions requises par la loi pour rétablir la conscription semblent réunies pour la première fois depuis 20 ans » Jean-Christophe Cambadélis

—————————

ESPAGNE

“¡No future!”: no es país para jóvenes

http://economia.elpais.com/economia/2016/11/27/actualidad/1480275702_213165.html

extrait en traduc google

92,5% des recrutements effectués à des personnes de moins de 30 ans étaient temporaires

la grande récession est la faillite des attentes futures d’une génération: matériels et émotionnels, celles pour lesquelles ils ont été formés. Aucun autre groupe d’âge qui est plus large l’insécurité, le chômage, l’apartheid des salaires et de l’émigration. A tel point que l’on entend de nouveau cette chanson rendu célèbre par le groupe punk Sex Pistols à la fin des années soixante-dix, ironiquement intitulé God Save the Queen, en criant: «Pas d’avenir, pas d’avenir! ».

Le chômage augmente en Novembre pour la première fois en trois ans

http://economia.elpais.com/economia/2016/12/02/actualidad/1480664437_513849.html

———————–

BELGIQUE

Va falloir être plus souple, camarades prolétaires !

En 23 ans, le chômage n’a presque jamais baissé en Wallonie et a augmenté à Bruxelles

http://www.lalibre.be/economie/conjoncture/en-23-ans-le-chomage-n-a-presque-jamais-baisse-en-wallonie-et-a-augmente-a-bruxelles-583bc32bcd703561307805ea

extraits

Depuis 23 ans, le chômage n’a presque jamais baissé en Wallonie et a augmenté à Bruxelles, alors qu’il a été divisé par deux en Flandre, selon une étude de l’ Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps ) détaillée lundi dans les titres Sudpresse. Depuis 23 ans, le taux de chômage flamand a été divisé en deux, passant de 10,7 % en 1983 à 5,2 % en 2015. En Wallonie, il est resté à un niveau similaire. A Bruxelles, il a augmenté de 43%

L’Iweps note un fort chômage structurel en Wallonie et à Bruxelles, donc lié aux conditions structurelles de l’économie : niveau trop élevé des salaires, compétences des travailleurs ne répondant pas aux attentes des entreprises, manque de mobilité de la main-d’œuvre, système d’indemnisation incitant peu au retour à l’emploi, etc. Une crise économique ou une mauvaise conjoncture ont donc des effets nettement plus violent dans ces régions.

———-

UK

La production  manufacturière ralentit de façon inattendue en Novembre

http://www.independent.co.uk/news/business/news/brexit-manufacturing-slows-unexpectedly-november-markit-cips-pmi-a7449231.html

—————————-

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 26 novembre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

« la pauvreté est un péché, elle se corrige par la discipline »

3 mois de prison ferme pour avoir volé une bûche de chèvre

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/11/22/97001-20161122FILWWW00177-3-mois-de-prison-ferme-pour-avoir-vole-un-fromage-car-il-avait-faim.php

Hier, un jeune homme de 22 ans a été condamné à 3 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Toulouse pour avoir volé une bûche de chèvre dans un supermarché, relaye France 3.

Selon nos confrères de La Dépêche du Midi, qui ont révélé cette information, le jeune homme, un ressortissant marocain en situation irrégulière, avait dérobé le fromage mercredi dernier, dans un magasin Albi, avenue de Lardenne. Intercepté par le vigile, il a indiqué par la suite au juge que c’était la première fois qu’il volait, et qu’il avait agit de la sorte parce qu’il avait le ventre vide depuis trois jours.

Le procureur de la république a requis une peine allant de 5 à 8 mois de prison ferme pour cet homme dont le casier judiciaire était vierge. Le tribunal l’a finalement condamné à 3 mois de prison avec placement immédiat en détention.

————————-

STATES

Donald Trump, la gauche et le vote ouvrier

https://carbureblog.com/2016/11/21/donald-trump-la-gauche-et-le-vote-ouvrier/

extraits

L’élection de D. Trump à la présidence des Etats-Unis, outre toutes les questions qu’elle pose quant aux changements dans la politique américaine qu’elle est susceptible ou non de provoquer, a suscité dans la gauche internationale un débat dont la question centrale peut se résumer à ceci : La classe ouvrière américaine a-t-elle, oui ou non, massivement voté pour Trump ? Question sous laquelle se trouve celle-ci : La classe ouvrière est-elle réactionnaire ?

 

Cette question peut recevoir une réponse rapide par l’examen des statistiques électorales : non, naturellement, ce n’est pas la classe ouvrière à elle toute seule qui a fait élire Trump, et elle n’a même pas voté en masse pour lui. La classe ouvrière reste par ailleurs largement la classe de l’abstention. Mais si l’élection de Trump reste massivement le fait d’un électorat républicain classique, elle comporte cependant une tonalité ouvrière marquée dans les anciens Etats industriels du nord-est, ce qui, couplé avec le manque d’enthousiasme pour le vote démocrate, a sans doute fait pencher la balance électorale en faveur de Trump. Et c’est là où peut-être le bât blesse : dans ce résidu insoluble de la présence décisive du vote ouvrier, qui ne passe pas, qui apparaît comme une impureté dans cette élection, qui fait tache.

……..

Le prolétariat n’appartient ni à la gauche, ni à la gauche radicale : le prolétariat n’est pas un sujet politique, mais une classe du mode de production capitaliste. En tant que tel, il participe de toutes les contradictions du capital. Avec toutes les classes, il est embarqué dans le cycle actuel du capitalisme, qui ne porte plus aucune positivité révolutionnaire, dans lequel la révolution découlerait simplement de ce que le prolétariat est déjà dans le capital. L’époque est révolue où le prolétariat pouvait penser n’avoir qu’un pas à faire pour s’emparer du pouvoir et devenir classe dominante : ce que porte ce cycle, c’est l’abolition des classes et de la société. Le prolétariat, dans son rapport contradictoire au capital, est la classe qui porte cette abolition comme la sienne propre. La révolution n’est ni son choix, ni inscrite dans sa nature, et elle n’est mue par aucune nécessité historique transcendant l’histoire. Pour autant, il ne manque rien au prolétariat pour faire la révolution : ce n’est que tel qu’il est qu’il est révolutionnaire, que cela nous plaise ou non.

Notes sur Trump (3) : « Trump digs coal »

Publié le 21 Novembre 2016 par

Donald Trump avait fait du charbon un des axes de sa campagne électorale, ce qui lui a permis de prendre un avantage décisif dans des États comme l’Ohio et la Pennsylvanie. Si sa dénonciation de « l’arnaque du changement climatique » et des régulations de l’ère Obama a visiblement ravi une partie des mineurs, elle n’a pas soulevé le même enthousiasme chez leurs patrons, qui ne savent que trop bien que le retour aux bons vieux temps carbonifères est plus qu’improbable. Les nouvelles réglementations écologiques jouent certes un rôle mais la fracturation hydraulique aussi, le gaz étant devenu plus concurrentiel que le charbon, pour la production d’électricité notamment. Et de toute manière, l’automation a nettement progressé dans le secteur, ce qui explique en grande partie la chute du nombre de mineurs américains de 250 000 en 1980 à 50 000 aujourd’hui.

Lire la suite http://www.lecoursdeschoses.com/2016/11/notes-sur-trump-3-trump-digs-coal.html

—————–

Les sombres lendemains de la crise en Europe

http://alencontre.org/europe/les-sombres-lendemains-de-la-crise-en-europe.html

extraits

Les mouvements souterrains

Les chiffres du chômage et de l’emploi recouvrent des mouvements moins visibles, des transformations qui correspondent pour la plupart à des inflexions irréversibles.

Le chômage des jeunes est mieux appréhendé par la part des jeunes (de 15 à 29 ans) ne travaillant pas et ne suivant ni études ni formation (NEET, Not in Education, Employment or Training) que par le taux de chômage. Cette proportion a augmenté dans l’Union européenne, passant de 13,2 % en 2007 à 15,9 % en 2013. Elle a ensuite commencé à baisser pour revenir à 14,8 % en 2015. Mais elle reste très élevée dans les pays les plus touchés par la crise, comme l’Italie (25,7 %), la Grèce (24,1 %) ou l’Espagne (19,4 %). Le chômage de longue durée augmente depuis 2008 et recule, mais plus lentement que le chômage global. La crise a ici creusé un double sillon: elle a éloigné durablement de l’emploi une partie des travailleurs, souvent les plus âgés, et elle a inscrit dans la réalité sociale le long et difficile accès des jeunes à l’emploi.

Dans un premier temps, la durée du travail a servi de variable d’ajustement entre activité économique, emploi et chômage. Sous des formes diverses (chômage partiel, maintien négocié des effectifs, travail à temps partiel, etc.) la baisse du temps de travail a permis d’amortir l’impact immédiat de la crise sur les effectifs employés. Mais cet hommage du vice à la vertu était provisoire: le mouvement s’est interrompu dès qu’une légère reprise a semblé s’installer. Tout se passe depuis comme si les modulations de la durée du travail étaient purement liées à la conjoncture: la crise n’a pas conduit à faire d’une réduction collective du temps de travail un instrument structurel de lutte contre le chômage. Tout au contraire, les réformes visent à une utilisation différenciée de la durée du travail: elle devrait augmenter pour les emplois «compétitifs» et être réduite pour permettre la multiplication des petits boulots.

Le travail à temps partiel est en effet le moyen de créer un plus grand nombre d’emplois pour un même volume d’heures travaillées. Il n’est donc pas étonnant de constater qu’il a franchi une marche d’escalier dans les pays les plus frappés par la crise. Entre 2007 et 2015, la part de salariés à temps partiel est ainsi passée de 13,4 % à 18,3 % en Italie et de 11,4 % à 15,6 % en Espagne. Cette évolution est d’autant plus régressive que la part du temps partiel subi est très élevée (68,8 % en Grèce, 63,9 % en Italie et 63,4 % en Espagne) et qu’elle s’accompagne dans ces pays d’une progression encore plus rapide des contrats courts (moins de 15 heures par semaine).

Comme les emplois à temps partiel sont majoritairement occupés par des femmes, on s’aperçoit alors que la progression du temps partiel équivaut à une autre bascule importante dans la structure de l’emploi. Entre 2008 et 2015, le nombre d’emplois à temps plein a baissé de 7,6 millions dans l’Union européenne et ce recul a été compensé à peu près pour moitié par une augmentation de 3,7 millions d’emplois à temps partiel. En même temps, l’emploi masculin a reculé de 4,7 millions alors que l’emploi féminin a augmenté de 0,8 million. La part des femmes dans l’emploi total a donc continué à progresser pendant la crise, mais cette progression a été largement conditionnée par celle du temps partiel (voir graphique 2). La crise a ainsi réaffirmé et généralisé la «fatalité» du temps partiel pour les femmes

————————

Au Brésil, l’Etat de Rio ne répond plus

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/11/21/au-bresil-l-etat-de-rio-ne-repond-plus_5035077_3234.html#6mVDauvfzhD6y9Cd.99

extraits

Rio, comme plus d’une dizaine d’Etats brésiliens, fait les frais de la profonde récession dans laquelle a plongé le pays en 2015. Les faillites d’entreprises et le chômage ont fait chuter les recettes fiscales. Mais nulle part la situation n’est aussi dramatique qu’à Rio. L’Etat, hier, dopé par la rente pétrolière, a vu fondre de 69 % entre 2013 et 2016 ses royalties, affectées par le plongeon du prix du baril. Les déboires de l’entreprise publique Petrobras, au centre d’un scandale de corruption tentaculaire, ont aggravé un peu plus le panorama d’un Etat où plus de 10 % du produit intérieur brut est lié à la major. S’y ajoute la gestion jugée dispendieuse d’un gouvernement régional étourdi par la Coupe du monde de 2014 et les Jeux olympiques de l’été 2016. Une gestion « mégalomane », insiste le docteur Jorge Darze, évoquant la construction de divers centres de santé, quand l’entretien des établissements existants laisse à désirer.

Acculé, le gouverneur Luiz Fernando Pezao, du Parti du mouvement démocratique brésilien (PMDB, centre), a placé l’Etat en statut de « calamité publique », appelant Brasilia à l’aide avant de mettre au vote de l’Assemblée de Rio vingt-deux mesures d’austérité. Un dispositif surnommé le « pacote maldade » (le « maudit paquet ») par des fonctionnaires révoltés. Parmi les décisions figure l’augmentation de 11 % à 14 % des cotisations de retraite, l’un des principaux postes de dépense, ainsi que des réductions de salaire ou la suppression de programmes sociaux.

———————————–

ITALIE

http://alencontre.org/europe/italie/italie-les-salarie%c2%b7e%c2%b7s-de-leconomie-digitale-et-du-street-food.html

« un déchaînement des licenciements. Ils ont augmenté de 28.3% en une année »

extraits

Selon le recensement de l’INPS [1], en 2016, le marché du travail a offert moins de contrats stables qu’en 2014, année au cours de laquelle les incitations à l’engagement (il s’agit d’abattements fiscaux) et le Jobs Act [2] n’étaient pas encore en vigueur. Car à peine le bonus en faveur de l’embauche a été supprimé, que le nombre des engagements est redescendu au niveau de 2014. En effet, le nombre de ces embauches n’était que des transformations de contrats de durée déterminée en contrats de durée indéterminée, dans le seul but de bénéficier des incitations.

Non seulement ces transformations ont connu une baisse de 35.4% au cours de l’année 2016, mais, en outre, le Jobs Act – et son corollaire l’abrogation de l’article 18 [3] du Statut des travailleurs – ont provoquéun déchaînement des licenciements. Ils ont augmenté de 28.3% en une année…….

Et dire que certains parlaient de la fin du travail [7] ! A la grande joie des brocanteurs du mouvement ouvrier du siècle dernier, nous sommes encore en deçà du XXe siècle, nous sommes plutôt au début du XIXe

—————

Chômage record en Afrique du Sud

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/11/23/chomage-record-en-afrique-du-sud_5036448_3212.html#2vXATe0TU5BT7EvO.99

extraits

Au troisième trimestre, 27,1 % de la population active est sans emploi.

Le taux de chômage des jeunes de 15 à 24 ans atteint 54,2 %.

Quelque 5,9 millions de Sud-Africains étaient officiellement à la recherche d’un emploi, auxquels doivent s’ajouter 2,2 millions « d’actifs découragés », la formule consacrée pour les chômeurs qui ont renoncé à rechercher un emploi, selon StatsSA.

Entre juillet et septembre, le taux de chômage a progressé de 1,6 % par rapport à la même période en 2015, soit 455 000 demandeurs d’emplois en plus.

Cette hausse s’explique notamment par des licenciements dans les secteurs minier, manufacturier et des services.

Les 15-24 ans sont de loin la catégorie d’âge la plus touchée, avec 54,2 % de la population active sans emploi.

Vingt-deux ans après la fin officielle de l’apartheid, le chômage qui frappe l’Afrique du Sud est révélateur des inégalités qui minent toujours le pays, puisque 30,5 % des Noirs n’ont pas d’emploi contre seulement 7 % des Blancs.

———————-

FRANCE

La vie d’un migrant ne vaut pas plus de 2500 euros

http://www.liberation.fr/direct/element/une-prime-exceptionnelle-de-2-500-euros-pour-inciter-les-migrants-au-retour-dans-leur-pays_52416/

Les migrants acceptant de rentrer dans leur pays pourront, dans le sillage du démantèlement de la «jungle» de Calais et jusqu’à la fin de l’année, toucher une prime exceptionnelle de 2500 euros maximum, d’après une information de l’Ofii (Office français d’immigration et d’intégration).

François Fillon, l’identité nationale et les « Autres »

https://carbureblog.com/2016/11/24/francois-fillon-lidentite-nationale-et-les-autres/

extrait

La campagne pour la présidentielle de 2017 sera à l’image de ce « débat sur l’identité nationale » de 2010, et à celle de la controverse de l’été 2016 autour du burkini : une risible pitrerie sur le plan des discours, aux conséquences politiques, c’est-à-dire policières, immédiatement palpables pour certains. Tout cela, on le sait bien. Mais la vraie question est : que feront les Autres ? Car toute division pose les conditions d’une lutte, et ce n’est que dans la multiplication des conflits que les identités auxquelles nous sommes assignés pourront se défaire. Que la lutte ne soit possible qu’à partir de ce qu’on est réellement dans ce monde implique le risque permanent de rester pris dans les catégories imposées par l’ennemi.

photo empruntée à un blog belge

Loi Travail : Ce qui va changer au 1er janvier 2017

http://www.20minutes.fr/societe/1965599-20161121-loi-travail-va-changer-1er-janvier-2017

extraits

REFORME – La parution de ces décrets va permettre l’application de l’article 8, colonne vertébrale de la loi qui a été au cœur de la contestation…

La primauté de l’accord d’entreprise sur l’accord de branche sera effective dès le 1er janvier prochain. Tous les décrets concernant le volet temps de travail de la loi Travail promulguée en août ont en effet été publiés ce samedi au Journal officiel, pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2017.

Il sera notamment possible de passer, par accord d’entreprise, à une moyenne hebdomadaire de travail de 46 heures (au lieu de 44) sur 12 semaines. Pour la majoration des heures supplémentaires, il sera également possible de descendre à 10 % par accord d’entreprise, et les branches qui pratiquent généralement 25 % perdent leur pouvoir de « verrou ».

Dans la chaîne absurde des «boulots de merde»

http://www.liberation.fr/debats/2016/11/21/dans-la-chaine-absurde-des-boulots-de-merde_1529991

un «salon des petits boulots de merde»

«Recruter des pauvres d’ici pour maltraiter des pauvres de là-bas.»

extraits

Les reportages de Cyran et Brygo les emmènent pour commencer à un «salon des petits boulots de merde», SoJob de son nom, où ils assistent au show d’un «formateur spécialisé en ressources humaines et en management motivationnel». Beaucoup de mots pour un enseignement, dont son public de galériens est censé se satisfaire : il faut montrer à l’employeur qu’on a envie de décrocher le poste. Même s’il s’agit de se retrouver hôtesse d’accueil dans un palace parisien, comme Léa, 24 ans, payée à faire la plante verte et royalement ignorée par la clientèle huppée du lieu. C’est le début de la chaîne des boulots de merde. A l’autre bout, se trouvent d’autres personnes qui, elles, adorent ce qu’elles font : des conseillers en gestion de portefeuille, qui aident leurs clients à défiscaliser ou à profiter du système actionnarial au terme duquel les salariés sont contraints à plus de productivité. Il faut dire que leur boulot leur rapporte gros. Et puis il y a les gens entre ces extrémités

A Dunkerque, par exemple, des gens travaillent dans une entreprise d’agents de sécurité chargée d’intercepter les éventuels migrants désireux de rejoindre l’Angleterre. La direction met en avant l’aspect «humaniste» de l’opération, en soulignant que ses employés sont formés aux premiers soins, mais la plupart ne savent pas ce qu’ils font là. Leur patron, lui, se pose moins de questions. Pour lui, l’opération est belle. Les auteurs la résument ainsi : «Recruter des pauvres d’ici pour maltraiter des pauvres de là-bas.»

Plus loin, dans l’obsession du «qu’importe le salaire, tant qu’on a l’emploi», il y a le système du service civique, une bonne manière de faire travailler les jeunes sans les rémunérer. Au bout de cette logique, on finit par se retrouver dans un monde où il va désormais falloir payer pour travailler. C’est ce que décrit la journaliste Valérie Segond dans Va-t-on payer pour travailler ? en prenant le cas des jeunes pilotes d’avions de ligne. Dans un secteur en pleine «ryanairisation», il leur faut désormais «payer pour se former, payer pour accéder à l’employeur, payer pour acquérir une expérience et devenir enfin « employable »». Evoquant elle aussi la quantification préalable et les dispositifs dits «d’insertion» qui permettent surtout de contourner le Smic, elle dresse un bilan accablant de la dégradation du travail, au moment où sa «valeur» est vantée.

En juin 1990, dans un article publié par le Monde diplo, le philosophe actait déjà la situation : «Dans l’ensemble des pays capitalistes d’Europe, on produit trois à quatre fois plus de richesses qu’il y a trente-cinq ans ; cette production n’exige pas trois fois plus d’heures de travail, mais une quantité de travail beaucoup plus faible.» Pour autant, «nous semblons décidés à ignorer que nos efforts d’efficacité, de rationalisation ont pour conséquence principale ce résultat […] de nous libérer du travail, de libérer notre temps, de nous libérer du règne de la rationalité économique elle-même», écrivait-il. Il voyait alors que la société capitaliste investissait un domaine : celui des «services aux personnes». Ainsi, «les deux, ou trois, ou quatre heures passées jusqu’alors à tondre le gazon, à promener le chien, à faire les courses et le ménage, à acheter le journal ou à s’occuper des enfants, ces heures sont transférées, contre paiement, sur un prestataire de services». On proposerait aux gens d’«acheter du travail de serviteur».

énergétique en hausse

Chiffre : 12 millions

C’est le nombre de personnes qui éprouvent des difficultés à payer leur facture de gaz et d’électricité et le chèque énergie qui se met en place ne les aidera pas toutes, prévient l’Observatoire national de la précarité énergétique. Près de 6 millions de ménages sont ainsi considérés en situation de précarité énergétique, c’est-à-dire qu’ils consacrent plus de 10% de leurs revenus à leurs dépenses en énergie dans leur logement ou qu’ils déclarent une sensation de froid lié à un équipement de chauffage défaillant ou une mauvaise isolation. Il y a deux ans lors de la précédente édition de cet observatoire, l’ONPE considérait que la précarité énergétique concernait 5,1 millions de foyers et environ 11,5 millions de personnes.

——————-

ESPAGNE

Un mort dans un incendie.

http://www.lemonde.fr/m-moyen-format/article/2016/11/23/l-espagne-s-indigne-de-la-mort-de-rosa-victime-de-pauvrete-energetique_5036323_4497271.html#3WyHywwdyXcPy8Kr.99

extraits

La victime est Rosa, une vieille dame de 81 ans qui vivait seule dans son appartement de Reus, dans la province de Tarragone, en Catalogne. Depuis deux mois, l’électricité lui avait été coupée car elle ne payait plus ses factures. Pour s’éclairer, le soir venu, elle utilisait donc une bougie, qui, en tombant, dans la nuit du 14 novembre, a mis le feu au matelas sur lequel elle dormait

Selon l’Institut national de statistiques, 11 % des foyers ne peuvent pas se chauffer correctement en hiver. Ils n’étaient que 6 % en 2008, quand a éclaté la crise.

Entre-temps, le chômage a explosé (18,9 % des actifs), le pouvoir d’achat s’est effondré et les salaires ont chuté de près de 10 %. Les prix de l’énergie, eux, ont flambé. Selon les données d’Eurostat, les tarifs de l’électricité ont augmenté de 73,5 % entre 2008 et 2015 et ceux du gaz de 64,5 %…

—————-

En Algérie, la réforme de la retraite anticipée va-t-elle mettre le feu aux poudres ?

http://www.socialmag.news/25/11/2016/algerie-reforme-de-retraite-anticipee-va-t-mettre-feu-aux-poudres/?utm_campaign=shareaholic&utm_medium=twitter&utm_source=socialnetwork

extraits

La retraite anticipée algérienne, c’était la possibilité de faire valoir une partie de ses droits avant 60 ans pour les hommes, avant 55 ans pour les femmes. Une mesure mise en place en 1997, sous la pression du FMI, qui demandait alors que soient compensées les pertes d’emplois dues à la fermeture de nombreuses entreprises publiques. Une aubaine pour de nombreux travailleurs algériens, dont la moitié déposent encore, aujourd’hui, leur dossier de départ à la retraite avant d’atteindre 60 ans. Problème, depuis vingt ans, la situation a bien évolué – sans que les autorités ne semblent s’en émouvoir outre mesure, du moins jusqu’à présent. Car entre-temps, le nombre de retraités algériens a explosé, passant de 1,2 million en 2000 à 2,7 millions de nos jours. Conséquence directe, la Caisse de retraite algérienne accuse un trou de 200 milliards de dinars.

L’économie au bord du gouffre

Car la situation économique de l’Algérie est des plus inquiétantes. La santé économique du pays repose entièrement sur le pétrole, les exportations d’hydrocarbures comptant pour 60% du budget de l’Etat et pour plus de 90% du volume des exportations algériennes. Avec la chute vertigineuse des cours, ce sont quelque 5,5 milliards d’euros de recettes qui manquent à l’Etat pour le seul premier semestre de l’année 2016. Quant au Fonds de régulation des recettes, « l’assurance vie » du pays constituée sur la collecte des taxes sur les hydrocarbures, il aura fondu de 4 500 milliards de dinars (en 2014) à 740 milliards d’ici à la fin de l’année. Les conséquences de l’hyper-dépendance algérienne au pétrole se font également sentir d’un point de vue monétaire : le dinar algérien a perdu 20% de sa valeur en un an, et l’inflation des produits de consommation dépasse les 8%. Les classes moyennes sont les premières victimes d’une économie que le régime n’a pas souhaité diversifier quand il était encore temps.

—————-

BELGIQUE

MOLENBEEK

https://lundi.am/MOLENBEEK

extrait

« C’est arrivé par vagues. À chaque attentat plus violentes.

Les avis d’experts, les accusations parfois ouvertement racistes de politiciens, mille dossiers, brèves, analyses, émissions et articles aux titres le plus souvent racoleurs et insultants, plusieurs livres même, sur ce morceau de métropole maudit et ceux qui l’habitent. Les moins vindicatifs dressent la liste des causes sociologiques, culturelles, historiques, psychologiques, qui tracent les contours de la désormais « base arrière européenne du djihadisme ». Presque deux ans après la tuerie de Charlie Hebdo, le curseur oscille encore entre repère de monstres ou ghetto de victimes, selon les intérêts. »

——————–

FRANCE

https://t.co/nFZcOn9JL2

extrait

Sur demande des agents, Johanna Rolland a décidé d’augmenter drastiquement les moyens de sa police personnelle, en leur offrant des gilets pare-balles dernier cri, des caméras, et surtout des Lanceurs de Balles de Défense – généralement appelés, à tort, «Flash-Balls». Une arme extrêmement dangereuse – classée Catégorie A, c’est à dire « arme à feu à usage militaire –, expérimentée sous le règne de Nicolas Sarkozy et massivement utilisée aujourd’hui par la police nationale. Depuis 2007, les LBD ont provoqué plus de 40 mutilations au visage et un mort.

Police montée à la manif #antifa de #Lille contre le bar la Citadelle

https://twitter.com/akraland

———————–

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 19 novembre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

CHINE

Mettre des militants syndicaux en prison ne résoudra pas les problèmes structurels de la Chine

http://qz.com/827623/throwing-labor-activists-like-meng-han-in-jail-wont-solve-chinas-structural-problems/

extraits en traduc google

« Arrêter les gens qui travaillent à désamorcer les tensions sociales potentiellement violentes « est une erreur », en particulier si le gouvernement veut « minimiser les conflits industriels», a déclaré Chris Chan, professeur de sociologie à l’Université de Hong Kong City qui se spécialise dans la politique du travail et civile la société en Chine. 

Chan a également mis en garde contre la possibilité d’une action collective spontanée se transformant en «grèves sauvages» ou des affrontements violents que des organisations comme l’Association des travailleurs Panyu ont tenté d’empêcher pendant des années. « Les problèmes structurels tels que la restructuration industrielle, les délocalisations, et la réduction des effectifs ne peuvent pas être éliminés par la répression de la société civile. »

 

La Chine envisage la retraite anticipée pour réduire leurs effectifs gonflés de l’état

https://t.co/3EggMej9Yr

Au moins 7 provinces proposent des mises à pied pour éviter des fermetures d’usines et des protestations

Extraits en traduc google

Au moins sept provinces ont élaboré des plans pour que les travailleurs prennent une retraite anticipée, ont rapporté les médias chinois ce mois-ci. Les plans sont considérés comme un moyen de se conformer aux directives de Pékin cette année pour réduire l’acier en excès et la capacité d’extraction sans que les fermetures d’usines puissent conduire à des manifestations de rue.

Néanmoins, une augmentation des manifestations en Octobre suite à une série de grandes manifestations au début de 2016 lorsque des coupures d’acier et de la capacité du charbon ont été annoncées. La plupart étaient relativement petites impliquant des dizaines de travailleurs touchés tenant des signes plutôt que la rue masse marche que les autorités craignent.

Les travailleurs qui ont été mis à pied ou à la retraite anticipée dans les années 1990 refont souvent surface pour protester dans les capitales provinciales ou Beijing, généralement parce que la rémunération est tarie. Beaucoup ont trouvé des emplois informels dans les années intermédiaires, mais sont maintenant de plus en plus âgée sans assurance ou pensions adéquates soutenue par l’État.

L’ une des préoccupations est l’état branlante des fonds de pension locaux, en particulier dans les zones industrielles qui sont aussi le centre du ralentissement

——————————-

STATES

Notes sur trump (2)

http://www.lecoursdeschoses.com/2016/11/remarques-sur-trump-2.html

« les comptes non soldés de l’échec du cycle de lutte des années 60 et 70 »

Publié le 14 Novembre 2016

Back to 65 ?

L’enquête annuelle sur les « valeurs des américains » menée par l’institut public de recherche sur la religion et publiée le 25 octobre, portait ce titre assez révélateur : « La grande division sur l’avenir de l’Amérique : 1950 ou 2050 ? ». L’étude indiquait que pour 92% des républicains interrogés, le pays allait dans la mauvaise direction et ce – pour la moitié d’entre eux- depuis au moins 1950.

Sans aller jusque là, plusieurs livres récents font de 1965, année des émeutes de Watts, de la marche de Selma, du tournant de la guerre du Vietnam et de la politique volontariste du président Johnson, l’année charnière à laquelle ramènent beaucoup de phénomènes contemporains. Comme l’écrit Bill Bishop dans The Big Sort (paru en 2009): «  C’était 1965. Chaque événement représentait le début d’alignements politiques qui allaient s’étendre sur les quarante années suivantes. » Il note ainsi que c’est à partir de cette année là que les affiliations traditionnelles aux deux grands partis commencent à se réduire et se modifier et que s’effondre littéralement la confiance dans le gouvernement, notamment dans la classe ouvrière blanche qui était pourtant sensée profiter le plus du projet de « grande société » de Johnson. De même, le chercheur sur les religions Martin Marty décrit 1965  comme « l’épicentre d’un tremblement de terre dans la vie religieuse » avec le début du déclin des églises protestantes classiques et l’essor des congrégations indépendantes et évangélistes, qui deviendront bientôt les fourriers du néo-fondamentalisme. Enfin, Nicolas Ebersatdt dans Men’s without work  date précisément de la même année le début de la fuite devant le travail d’une partie des mâles américains et l’explosion de la criminalité.

Bien évidemment, ce qui s’engage plus généralement en 1965, c’est pour les noirs, la récolte des quelques fruits de la lutte pour les droits civiques et, pour les femmes, le début d’une série de mouvements qui leur permettront de bousculer l’ordre patriarcal. Bref, avant même la fuite du capital des années 70 en réponse à l’insubordination ouvrière de ces années là, le début de la fin de la mouture américaine du compromis fordiste. Dans le délitement actuel du compromis néo-libéral, il semblerait donc que les comptes non soldés de l’échec du cycle de lutte des années 60 et 70 continuent à projeter leur ombre portée sur l’époque, le « whitelash » électoral n’étant qu’un épisode de plus d’une contre-révolution qui n’en finit plus. Et si la rétro-utopie du « great again » keynésiano-raciste d’un Trump et de ses électeurs risque fort de se faner bien vite, le message envoyé aux minorités remuantes de toutes sortes est quant à lui bien concret : ils seront plus que jamais la variable d’ajustement.

BIENVENUE EN TRUMPLANDIE (OU LE MYTHE RACISTE DES « PROLÉTAIRES QUI VOTENT TRUMP)

https://lundi.am/Bienvenue-en-Trumplandie

extraits

Eliminons, une fois pour toutes, un spectaculaire malentendu : un des plus grands mensonges de ces élections post-factuelles (durant lesquelles la vérité a été substituée par la réécriture constante d’une fiction, dans lesquelles les narrations ont réaffirmé, encore une fois, leur pouvoir à travers les médias anciens et nouveaux) est que la « classe ouvrière » a pris parti pour Trump. Il y a un élément de vérité dans cette affirmation, mais la question est bien plus complexe que cela ; et pas seulement en raison d’autres facteurs comme la plus grande abstention du vote noir et de tout le vote démocrate (plus de 7 millions de voix perdues, de 2012 à aujourd’hui), des politiques de suppression du droit de vote mises en œuvre dans le Wisconsin, la Caroline du Nord et l’Arizona (quel hasard), de la surévaluation du bloc latin par les Démocrates, ou bien de la « surprise » dans le vote des femmes blanches diplômées, qui s’est révélé plus pro-Trump que ce qu’on attendait. Que ce soit bien clair, ces facteurs sont tous réels et ont eu un poids déterminant ; mais des dizaines d’analystes les ont déjà soulignés, écrivant là dessus de manière bien plus correcte et approfondie que ce que je réussirais à le faire moi, avec mon diplôme de Lettres Modernes.

 

La vague Trump n’est pas la « révolte de la classe ouvrière ». Parce que dire que les « Reagan democrats » de la « rust belt » correspondent, en totalité, à la « working class » signifie effacer la pluralité d’autres expériences, voix, conflits et visages qui composent aussi la classe travailleuse de ce pays. Les contradiction sont très nombreuses. Les électeurs blancs de la Virginie de l’Ouest, de l’Ohio central, de la Pennsylvanie et du Michigan regrettent le bon temps où un diplôme de fin d’études donnait accès à des postes de travail en usine bien payés et dignes, mais il ne regrettent pas nécessairement les syndicats forts qui leur garantissaient ces salaires dignes. Comme entrepreneur, Trump est, c’est peu dire, hostile aux syndicats, et comme candidat, il est hostile au relèvement du salaire minimum à 15$ ; pire, une de ses stratégies présumées pour faire revenir les usines aux US et de baisser les salaires de la classe ouvrière pour les rendre de nouveaux « compétitifs ». (Trump a dit ça durant sa campagne électorale même si ce fut, il faut l’admettre, en passant, entre deux retournements de veste).

 

Dans cette vision particulière de la « working class », on ne trouve aucune solidarité envers les autres voix qui composent la lutte de classe de ce pays : les mères célibataires qui bénéficieraient de politiques du travail attentives au genre ; toutes les personnes auxquelles l’Affordable Care Act (tout imparfait, partiel et critiquable qu’il soit) avait garanti un minimum de couverture sanitaire et qui se trouveraient sans assurance du jour au lendemain ; les travailleurs et travailleuses précaires et sous-qualifiés qui doivent faire deux boulots pour ramener un demi-salaire à la maison. Au contraire, chez les soutiens de Trump avec lesquels il m’est arrivé de parler (quelques connaissances de ce genre, j’en ai aussi, malheureusement), on perçoit un profond ressentiment à l’idée que leurs impôts soient utilisés pour ceux qui ne le méritent pas, les autres. Qui sont les autres ? Les parasites. Les immigrés. Les réfugiés. Les hispaniques (Ces derniers sont toujours vus comme des « clandestins », même s’ils ont la green card depuis quinze ans et paient probablement plus d’impôts que Trump n’en a payé dans toute sa vie). Les mères célibataires. Les Noirs. Les « islamistes ». Les « Orientaux ». Les tant stigmatisés Millenials – définition pseudo-générationnelle et anti-intellectualiste des jeunes, qui met dans le même panier ceux de 18 ans et ceux qui approchent des 35.

Donald Trump sauve une usine… qui n’allait pas être délocalisée

Vendredi, le constructeur Ford a expliqué qu’il n’avait jamais eu l’intention de fermer l’usine de Louisville, ni prévu de la délocaliser au Mexique.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/#KHiWTB1hTxdwwtsj.99

le voisin mexicain craint la remise en cause du libre-échange en vigueur avec Washington et Ottawa.

http://www.lemonde.fr/elections-americaines/article/2016/11/12/mexico-tend-la-main-a-donald-trump-pour-eviter-le-pire_5030065_829254.html#4fsYawdQjxbRDKFQ.99

extraits

  1. Trump avait confirmé sa volonté de faire payer à son voisin du Sud la construction d’un mur le long de la frontière entre les deux pays, sous peine de bloquer les envois de fonds de ses immigrés

Avec 80 % de ses exportations destinées à son voisin du Nord, le Mexique serait le pays le plus affecté par le protectionnisme de M. Trump. Le cours de la monnaie mexicaine a déjà chuté de plus 15 % depuis sa victoire le 8 novembre, passant la barre fatidique des 20 pesos pour un dollar. Jeudi, la Bourse du Mexique a aussi connu sa plus forte contraction (– 4,57 %) en cinq ans. Face à un possible coup de frein des investissements étrangers, la Banque mondiale a annoncé une prochaine révision à la baisse des prévisions de croissance du Mexique en 2017, évaluée, en juin, à 2,5 %.

Les échanges entre Mexique et Etats-Unis ont représenté 531 milliards de dollars (489 milliards d’euros) en 2015 et six millions d’emplois des deux côtés de la frontière.

 

12 millions de ressortissants présents sur le sol américain, dont plus de la moitié sont clandestins.

un pays où près de la moitié de la population est pauvre et dépendante des envois de fonds des émigrés (20 milliards, de janvier à septembre). Si M. Peña Nieto ne parvient pas à convaincre M. Trump, les Mexicains les plus défavorisés seront les premières victimes du programme du nouveau président américain.

————————–

 Le Brésil englué dans la pire récession depuis des décennies.

http://www.alianzatex.com/nota.php?nota=N0045667

extraits en traduc gogle

BRASILIA (Texcoco Press) .- De violents affrontements entre les manifestants et la police militaire, soutenu par les troupes fédérales, ont été enregistrés aujourd’hui à Rio de Janeiro, où les autorités ont reconnu que la situation est « ingouvernables ».

les employés publics qui rejettent la réduction de salaire et les réformes dans le système de retraite.

—————-

GRECE

Nouvelle décoration place Εξάρχεια à Athènes…

Nuit rouge et noire à Athènes – Vidéo

http://www.anti-k.org/2016/11/18/yannis-youlountas-nuit-rouge-et-noire-a-athenes/

 

« Depuis décembre 2008, on ne se souvient pas d’avoir jamais vu autant de flics dans Athènes (environ 11 000, dont plus de 8000 CRS et beaucoup de policiers en civil, selon des fuites de l’administration policière qui contredisent la déclaration officielle du gouvernement). »

LR: Informations communiquées par Yannis Youlountas http://blogyy.net/ Le 17/11/2016 URGENT GRÈCE : ÉVÉNEMENTS EN COURS À ATHÈNES !!! A suivre en direct ici : http://blogyy.net/2016/11/17/live-en-direct-des-mass-medias-en-grece-sur-les-evenements-en-cours-a-athenes/ Plus tôt dans l’après-midi : [lire la suite…]

————–

UK

Une famille de travailleurs sur trois luttent pour payer les factures d’énergie

https://www.theguardian.com/business/2016/nov/17/one-in-three-families-struggle-to-pay-energy-bills-says-uswitch

Vingt-neuf pour cent des familles ne mettent pas le chauffage même lorsque la maison est froide, dit site de comparaison uSwitch , tandis que les deux tiers craignent de couper leur consommation d’énergie pour économiser de l’ argent aura une incidence sur la santé de leur famille.

« Il est épouvantable que même les familles ayant un emploi ont du mal à payer leurs factures d’énergie»

Un monde de plus en plus précaire

https://www.theguardian.com/uk-news/2016/nov/17/care-workers-zero-hours-contracts-unison-minimum-wage

Extraits en traduc google

Le nombre de travailleurs de soins sur les contrats zéro heures est passé de un sur 10 de la population active du secteur à un sur sept l’année dernière, selon une analyse des données officielles.

Les données de l’Office national des statistiques ont montré qu’entre Avril et Juin de cette année, environ 113.000 des 769,000 travailleurs qui ont fourni des soins à domicile pour les personnes vulnérables ou ont été employés dans les foyers de soins étaient sur les contrats sans heures garanties. À environ un sur sept, ce total représente une augmentation substantielle et rapide sur 2015, quand 10 travailleurs de soins étaient sur zéro heure offres.

L’analyse est publiée dans le cadre d’une série du Guardian , enquête sur le nombre croissant de personnes dans le travail précaire au Royaume – Uni. Plus tôt cette semaine , il a été révélé que plus d’un travailleur sur cinq, ou 7,1 millions de personnes, travaillent maintenant dans des conditions où ils pourraient perdre leur emploi soudainement .

Plus de 7 millions de Britanniques maintenant dans l’emploi précaire

« un risque potentiel pour la cohésion sociale »

https://www.theguardian.com/uk-news/2016/nov/15/more-than-7m-britons-in-precarious-employment

 

Extraits en traduc google

Plus d’un travailleur sur cinq, quelque 7,1 millions de personnes, maintenant face à des conditions d’emploi précaires qui signifie qu’ils pourraient perdre leur travail tout à coup – contre 5,3 millions en 2006, selon l’analyse des chiffres officiels menés par John Philpott, un éminent économiste du marché du travail.

750.000 personnes sont sur les contrats « zéro heures » de plus qu’en 2006

« Il y a quelque chose de profond se passe et tout cela pose un risque potentiel pour la cohésion sociale et un risque pour le potentiel de mobilité sociale», Alan Milburn, le président de la commission du gouvernement à la mobilité sociale, a déclaré à un événement récent sur le travail précaire.

Les jeunes adultes ont été durement touchés par la tendance à long terme. La proportion de travailleurs âgés de 16 à 20 ans dans les bas salaires est passée de 58% en 1990 à 77% en 2015, tandis que la proportion des 21 à 25 nns a augmenté de 22% à 40%, selon l’analyse Resolution Foundation.

l’armée britannique des travailleurs indépendants a grossi de plus de 4,5% au cours des 12 derniers mois, ce qui est une préoccupation des donnée récentes révélations sur la vie dans l’économie Gig.

 

Le rapport sur le marché du travail d’aujourd’hui montre que le total auto-emploi a augmenté de 213.000 au cours des 12 derniers mois à 4,79 millions, soit 15,1% de tous les travailleurs.

après ça on comprend mieux la diminution du chômage !!!!!

le taux de chômage de la Grande-Bretagne a atteint son taux le plus bas depuis 2005 mais le nombre de personnes recevant des prestations de chômage a augmenté de près de 10.000

http://www.independent.co.uk/news/business/news/unemployment-rates-falls-to-11-year-low-a7420401.html

extraits en traduc google

Le Bureau national des statistiques a indiqué que le taux de chômage a légèrement diminué à 4,8 % en Septembre, de 4,9 % précédemment, le taux le plus bas depuis depuis l’été 2005.

Dans ses prévisions les plus récentes, la Banque d’Angleterre a prédit que le taux de chômage augmentera à 5,6 % dans les deux ans que les entreprises ont réduit les embauches en raison de l’incertitude créée par le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne.

——————

ESPAGNE

L’emploi espagnol dans l’UE met l’accent sur l’insécurité et la précarité

Une enquête officielle attribuée à l’Espagne, les taux les plus faibles d’absentéisme en Europe

http://economia.elpais.com/economia/2016/11/16/actualidad/1479329452_959822.html

Extraits en traduc google

Au – delà du type de contrat, les heures de travail place l’ Espagne parmi les pays les plus défavorisés. Près de la moitié (49%) des travailleurs disent qu’ils ont moins de 11 heures de pause entre la fin de leur journée de travail et le début de la prochaine, le chiffre le plus élevé des 28 États membres.

Les anomalies de travail qui nuisent à la santé physique et psychologique de la population active, selon l’agence elle-même admet, coexistent, cependant, avec des taux d’absentéisme plus faible en Europe. Seulement 11% des employés déclarent avoir été absent de son poste plus de cinq jours de l’année dernière, le chiffre le plus bas pour le bloc. Ceci malgré le fait que le pourcentage de travailleurs qui croient leur déclin de travail de santé dépasse la moyenne de l’UE (38% en Espagne par rapport à 25% pour l’UE).

Les Espagnols ne semblent pas particulièrement motivés par leur emploi. 69% des personnes interrogées se plaignent des occupations monotones

Le degré d’intensité du travail a augmenté au cours des cinq dernières années

—————–

FRANCE

Entre les chiffres de l’Insee et ceux de Pôle Emploi, il y a une différence de 400 000 chômeurs.

http://www.liberation.fr/france/2016/11/17/chomage-hollande-suspendu-entre-deux-courbes_1529123

—————

http://www.madamasr.com/en/2016/11/11/feature/culture/the-permanent-revolution-from-cairo-to-paris-with-the-egyptian-surrealists/

EGYPTE

Le FMI a lancé une bouée de sauvetage (en plomb) à l’Egypte

http://www.boursorama.com/actualites/le-fmi-lance-une-bouee-de-sauvetage-financiere-a-l-egypte-0753470af8c0508beab70f1d8a919f0f

extraits

Le FMI a lancé vendredi une bouée de sauvetage à l’Egypte en lui accordant une ligne de crédit de 12 milliards de dollars pour l’aider à surmonter une profonde crise économique doublée de troubles sociaux.

« La montée du mécontentement de la population, notamment chez les groupes les plus vulnérables, en raison de la hausse du coût de la vie est inquiétante », a souligné vendredi l’agence de notation Standard and Poor’s, évoquant notamment le fort taux de chômage chez les plus jeunes.

———————

CORÉE DU SUD

chantier naval Daewoo

en vertu du principe de «partage des pertes »

http://www.koreaherald.com/view.php?ud=20161114000745

extraits en traduc google

Yim, nommé nouveau ministre des Finances, a souligné que la gestion et la main – d’œuvre du constructeur en difficulté devraient faire des «efforts d’ auto-sauvetage approfondies » en vertu du principe de «partage des pertes » entre les parties prenantes.

la Banque d’Etat de développement de Corée (KDB), le principal créancier du chantier naval et Eximbank ont demandé le soutien de l’union du travail une condition préalable pour le plan de sauvetage.

Ils ont exhorté le syndicat à présenter un engagement écrit à ne pas se livrer à des débrayages ou d’ autres actions collectives et aussi participer à la mise en œuvre des mesures d’ auto-sauvetage de l’entreprise.

———————————–

ALGÉRIE

« Un spectre hante le monde. Le spectre du fordisme »

LA RÉHABILITATION DU COMPLEXE EL HADJAR À L’ARRÊT

http://www.lexpressiondz.com/actualite/253916-5000-travailleurs-dans-l-expectative.html

5000 travailleurs dans l’expectative

Un an après l’arrêt des équipements de production du complexe Imettal d’El Hadjar, aucune date n’a pu être fixée pour annoncer un réel redémarrage du haut fourneau et des autres unités de production.

le complexe est totalement paralysé avec un taux de production se rapprochant du zéro

—————————————–

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 12 novembre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

«On note 1 million 300 mille personnes qui perdent leur vie à cause du travail. Elles meurent par accidents de travail, maladies entre autre facteurs »

http://www.senenews.com/2016/11/09/conditions-de-travail-pres-de-2-millions-de-personnes-meurent-dans-le-monde-chaque-annee_171186.html

—————–

STATES

 Aux États-Unis, 43 millions de personnes ont recours à des coupons alimentaires, 12 millions ont été expulsées de leur logement entre 2008 et 2010. 

« Un spectre hante le monde. Le spectre du fordisme »

Notes sur Trump (1)

http://www.lecoursdeschoses.com/2016/11/notes-sur-trump-1.html

ce nouveau blog fait suite au blog « Restructuration sans fin »

http://data.over-blog-kiwi.com/1/99/51/94/20160829/ob_2867db_restructuration-sans-fin-archives.pdf

Publié le 9 Novembre 2016

« Les réactionnaires de notre temps ont découvert que la nostalgie peut être un puissant facteur de mobilisation politique, encore plus puissant que l’espoir. L’espoir peut être déçu, la nostalgie est irréfutable.  » Mark Lilla Our reactioniary age NYT 06/11

Un spectre hante le monde. Le spectre du fordisme. Des millions d’américains ont ainsi voté pour la réouverture des aciéries de Pennsylvanie et des mines des Appalaches, pour le retour au compromis nationalo-corporatiste mais cette fois-ci sans syndicats, pour le protectionnisme socialo-éthnique et pour le rétablissement plein et entier de cette articulation entre genre, « race » et classe qui permettait au prolétaire blanc de se croire autre chose qu’un esclave motorisé.

Selon un sondage Gallup 33% des américains déclaraient appartenir à la classe ouvrière en 2000, chiffre qui est monté à 48% en 2015 et ce alors que les emplois manufacturiers atteignaient leur plus bas niveau à 12,5 millions contre 20 en 1979. L’échappement du capital a accouché d’un monstre nouveau, l’identité ouvrière zombie qui a trouvé dans le nécro-fordisme son canasson de l’apocalypse.

A suivre..

Non, ce ne sont pas les pauvres qui ont voté pour Donald Trump (INFOGRAPHIE)

 

http://www.lalibre.be/actu/usa-2016/non-ce-ne-sont-pas-les-pauvres-qui-ont-vote-pour-donald-trump-infographie-58242c67cd70fb896a67b5da

Extrait

Ouvriers blancs derrière Donald Trump, minorités et femmes derrière Hillary Clinton?

Et vers qui s’est tourné l’électorat le plus précaire?

Contrairement à une idée reçue qui vagabonde à la suite du sacre du milliardaire américain, les individus percevant les plus faibles revenus (- de 30.000$ ou entre 30.000 et 49.999$ par an) n’ont pas porté leur préférence sur Donald Trump mais bien sur Hillary Clinton. Selon un sondage réalisé par CNN, il apparaît que plus de 50% de cette population a privilégié la candidate démocrate. Alors que le président élu a, lui, été préféré par les personnes ayant un revenu annuel de plus de 50.000$.

Trump président ? (Insurgent Notes, 9 octobre 2016)

http://mondialisme.org/spip.php?article2540

http://insurgentnotes.com/2016/10/editorial-president-trump/

extraits

La situation actuelle aux Etats-Unis nous permet de dresser un parallèle avec le vote pour le Brexit en Grande-Bretagne en juin ; dans ce pays, tout l’establishment politique et universitaire, de « gauche » ou de « droite », a défendu l’idée de « rester » dans l’Union européenne. Une sorte de vote de classe (qui s’est mélangé avec d’autres éléments beaucoup moins savoureux) lui a répondu avec un doigt d’honneur. C’est ce qui est train de se mijoter aux États-Unis. Ce qui se passe n’est rien de moins qu’un référendum (très) déformé sur les 45 dernières années de la politique et de la société américaines.

Ceux qui estiment avoir souffert du « libre échange » et de la « mondialisation » pensent avoir finalement trouvé un homme qui les défende, même si le programme économique de Trump est une chimère. Tout comme en France ou en Grande-Bretagne, le nouveau populisme de droite ne triomphe pas dans les grandes métropoles comme Paris ou Londres, mais plutôt dans les villes petites et moyennes villes en crise, y compris des villes où la gentrification a obligé l’ancienne classe ouvrière urbaine à déménager.

Il en est de même aux États-Unis, où Trump n’est pas populaire dans la zone de la baie de San Francisco ou à New York, mais dans les catégories moyennes, petites et rurales des « prolétaires inutiles » (Note du traducteur  : « unnecessariat », inutilariat littéralement en français ; ce terme a été inventé par une blogueuse « Anne Amnesia » pour désigner tous les précaires qui sont et se sentent marginalisés définitivement par le capitalisme, et particulièrement affectés par la drogue, l’alcool et le suicide.) Le populisme autoritaire de Trump se déploie dans un contexte mondial inquiétant, qui inclut les progrès continus de l’extrême droite en Europe occidentale (France, Scandinavie, Autriche et maintenant Allemagne), en Europe orientale (surtout en Hongrie et en Pologne), dans la Russie de Poutine, la Turquie d’Erdogan Turquie et, plus récemment, Duterte aux Philippines.

Il est peut-être remarquable que, dans la société américaine supposée être majoritairement fondée sur les « classes moyennes », les commentateurs évoquent tout à coup la classe ouvrière blanche et considèrent que celle-ci pourrait arbitrer cette élection. Les idéologues traditionnels éprouvent tout à coup (en 2016) le besoin de parler ouvertement de la classe ouvrière dont ils avaient précédemment annoncé la disparition ou du moins dont ils pensaient qu’elle ne jouait plus aucun rôle. Les bureaucrates de l’UAW (syndicat de l’automobile) et le président de l’AFL-CIO, Richard Trumka, se précipitent pour convaincre les syndiqués de ne pas voter pour Trump.

Bernie Sanders se dit « prêt » à travailler avec les républicains pour « améliorer la vie des travailleurs »

http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/10/apres-la-victoire-de-donald-trump-a-lelection-presidentielle-b/?ncid=tweetlnkfrhpmg00000001

Le socialiste ne s’était pas encore exprimé depuis la défaite des démocrates. Il appelle le pays à l’union.

Extrait

« Si Donald Trump entend vraiment mener des politiques visant à améliorer les vies des familles de travailleurs dans ce pays, moi ainsi que d’autre progressistes sommes prêts à travailler avec lui », a souligné le sénateur indépendant de 75 ans.

Le cours des choses

http://www.lecoursdeschoses.com/#

Nous poserons ici les premiers jalons d’un travail plus vaste sur l’implication réciproque travail/ frontières.

Ce graphique du Bureau of Labor statistics indique le taux de participation à la force travail. Comme on le constate, il est en baisse régulière depuis la crise alors même qu’il avait atteint un sommet historique au tournant des années 2000. Cela fait déjà plusieurs années qu’il est l’objet de nombreux débats aux États-Unis et bien qu’il ait récemment remonté, un éditorial du New-York Times de la semaine dernière (16/10) s’alarmait des ces millions de personnes manquant sur le marché du travail. C’est Janet Yellen la présidente de la réserve fédérale américaine qui a mis cette question sur la place publique lors d’un discours à Jackson Hole ( Lieu du rendez-vous annuel des banquiers centraux mondiaux ) en 2014. Elle s’y interrogeait en effet sur le fait de savoir «  Quelle portion du déclin dans le taux de participation reflète un changement structurel et quelle portion reflète une faiblesse structurelle du marché du travail ? Si le composant cyclique est anormalement important, relativement au taux de chômage, alors il doit être vu comme un contributeur additionnel à la mollesse ( « slack ») du marché du travail. »

En cherchant à expliquer pourquoi, malgré la baisse continue du chômage, les salaires n’augmentaient pas et tentant par là même de justifier le maintien de sa politique de taux très bas, elle venait de mettre au centre de la scène économique l’étrange figure du « travailleur découragé ». Le refus de celui-ci de chercher du travail devenant un déterminant direct de la politique monétaire américaine et donc par là de l’ensemble du cycle économique mondiale.

Travail/ non travail : angoisses américaines

Travail/ non travail : angoisses américaines (II)

Travail/ non travail : angoisses américaines (III)

Travail/ non travail : angoisses américaines (IV)

Travail/ non travail : angoisses américaines (V)

Travail/non-travail : angoisses américaines (VI)

L’économie des États-Unis est fondamentalement saine. ????

http://www.nytimes.com/2016/11/05/upshot/these-jobs-numbers-show-an-economy-that-is-basically-healthy.html?smid=tw-share&_r=0

Extrait en traduc google

Seulement 59,7 % des adultes américains ont été employés en Octobre, en baisse par rapport au 62,9 % au début de 2008. Une grande partie de cette baisse est démographique: les baby-boomers qui frappent l’âge de la retraite. Mais des millions de personnes ont abandonné la main-d’œuvre entièrement pendant et après la récession et ne sont pas revenus à la force de travail.

Les emplois américains vont aux robots, pas à la Chine.

http://m.csmonitor.com/Business/2016/1102/American-jobs-are-going-to-robots-not-China?cmpid=TW

Extraits en traduc google

La grande majorité des emplois américains perdus – 88 %- ont été prises par des robots et d’autres facteurs du cru qui réduisent le besoin de main-d’œuvre humaine usines, selon une étude

Trump et d’autres critiques ont raison que le commerce a revendiqué certains emplois dans les usines américaines, surtout après que la Chine a rejoint l’Organisation mondiale du commerce en 2001 et a gagné un accès plus facile au marché américain. Et les industries qui se sont appuyés fortement sur le travail – comme le textile et la fabrication de meubles – ont perdu leur emploi et de la production à bas salaires concurrence étrangère. la production textile américaine, par exemple, est en baisse de 46 % depuis 2000. Et pendant cette période, l’industrie textile a perdu 366.000, soit 62 %, de ses emplois aux États-Unis.

Mais la recherche montre que l’automatisation des usines américaines est un facteur beaucoup plus important que le commerce extérieur dans la perte d’emplois en usine. Une étude au Centre de l’Université Ball State pour les affaires et la recherche économique l’an dernier a révélé que le commerce ne représentait que 13 % des emplois en usine perdus de l’Amérique. La grande majorité des emplois perdus – 88 % – ont été prises par des robots et d’autres facteurs du cru qui réduisent le besoin de main-d’œuvre humaine dans les usines.

« Nous faisons plus avec moins de gens», dit Howard Shatz, économiste principal à la Rand Corp. pense réservoir.

General Motors, par exemple, emploie maintenant à peine un tiers des 600.000 travailleurs qu’il avait dans les années 1970. Pourtant, il produit plus de voitures et de camions que jamais.

Ou regardez la production d’acier et d’autres métaux primaires. Depuis 1997, les États-Unis ont perdu 265.000 emplois dans la production de métaux primaires – un 42 % saut – à un moment où cette production aux États-Unis a fait un bond de 38 %.

Allan Collard-Wexler de l’Université Duke et Jan De Loecker de l’Université de Princeton trouvé l’année dernière que l’Amérique n’a pas perdu la plupart des emplois en acier à la concurrence étrangère ou les ventes chancelantes. Les emplois dans  l’acier ont disparu en raison de la montée d’une nouvelle technologie: les mini-aciéries Super-efficaces qui rendent l’acier en grande partie de la ferraille.

La révolution de robot ne fait que commencer.

Le Boston Consulting Group prédit que l’investissement dans les robots industriels va croître de 10 % par an dans les 25 plus grands-nations à l’exportation jusqu’en 2025, contre une croissance de 2 ou 3 % au cours des dernières années.

—————

CHINE

Les exportations chinoises plongent de 7,3% en octobre, les importations s’effritent encore

http://www.lalibre.be/economie/placements/les-exportations-chinoises-plongent-de-7-3-en-octobre-les-importations-s-effritent-encore-582174b8cd70958a9d5e7bbf

Extrait

Ainsi, l’industrie en Chine est toujours plombée par des surcapacités de production massives et un vif essoufflement de la production; l’envolée de l’endettement public et privé inquiète; la croissance n’a résisté au troisième trimestre que grâce à une bulle alarmante du secteur immobilier.

—————–

UK

520 euros par mois en moins pour les ménages les plus pauvres

https://www.theguardian.com/society/2016/nov/01/extended-benefit-cap-hit-116000-families-housing-experts

extraits en traduc google

Plus de 116.000 des ménages les plus pauvres au Royaume – Uni seront frappés par le plafonnement des prestations complémentaires, en mettant beaucoup au risque d’itinérance , ont prédit les experts en matière de logement .

Près de 320.000 enfants vivent dans des ménages susceptibles d’être affectés par le plafond introduit du 7 Novembre. Dans certains cas, les familles vont perdre jusqu’à 115 £ ( 129 euros) par…. semaine, en les poussant dans une plus grande pauvreté.

Le ministère du Travail et des Pensions (DWP) a fait valoir que le plafond des prestations agit comme une incitation pour amener les gens à trouver un emploi

Explication in english des réductions de prestations :

http://www.entitledto.co.uk/help/Benefit_Cap_Reduction_April_2016

Près d’un quart de la population galloise vie dans la pauvreté, rapport constate

https://www.theguardian.com/uk-news/2016/nov/08/wales-poverty-report-joseph-rowntree-uk-eu

Extrait en traduc google

Le rapport – Prospérité sans pauvreté – dit qu’une moyenne de 700.000 personnes étaient dans la pauvreté au Pays de Galles dans les trois ans à 2014-15: qui est 23% de la population.

————–

ESPAGNE

http://www.elmundo.es/economia/2016/11/11/58259f72e2704e6e6e8b46a5.html

67,9% des salariés de moins de 25 ans ont reçu un salaire mensuel inférieur à 1.215 euros/mois en 2015

27% de ses habitants en risque de pauvreté ou d’exclusion

http://alencontre.org/europe/espagne/etat-espagnol-le-tribunal-constitutionnel-contre-les-pauvres.html

extraits en traduc google

Nous le savions déjà mais désormais c’est encore plus clair. Ce ne sont pas les classes moyennes qui ont été les plus appauvries par la crise mais bien les 20% les plus pauvres de la population espagnole qui ont perdu le plus de revenus.

Les chiffres sont déjà suffisamment effarants et le panorama n’a pas de perspectives d’amélioration: selon le rapport du Réseau européen de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (EAPN), dans notre pays il y a 13 millions de personnes en risque de pauvreté ou d’exclusion, soit 27% de ses habitants, un peu plus du quart. De ces 13 millions, 3 millions et demi se trouvent en situation de pauvreté sévère

Selon ces pompiers, 4 millions de foyers espagnols sont réduits à survivre avec si peu d’argent qu’ils ne peuvent pas se payer l’électricité, le gasoil, les bombonnes de gaz, ou le gaz naturel. Pour se chauffer, pour cuisiner, pour lire, pour que les enfants puissent faire leurs devoirs d’école, ils allument des bougies, font des feux de papiers, cartons et bois recueillis, ou réutilisent les vieux «braseros» traditionnels au charbon de bois.

————

FRANCE

Un locataire HLM sur 5 a des difficultés à payer son loyer

Près d’un locataire HLM sur cinq, soit 795 000 ménages, a eu des difficultés à payer son loyer en 2014. Au 31 décembre 2014, 18,5% des ménages présents dans le parc HLM étaient en retard de paiement, selon la troisième enquête sur les impayés et la prévention des expulsions, publiée par Habitat actualités, le bimensuel de l’Union sociale pour l’habitat (USH). Conséquence de cette précarité, le nombre d’expulsions a augmenté de 16,7% en un an dans le parc de logement social.

« faire bosser les jeunes car « 35 heures, ce n’est pas assez »

Emmanuel Macron veut mettre fin aux 35 heures (mais seulement pour les jeunes)

http://lelab.europe1.fr/emmanuel-macron-veut-mettre-fin-aux-35-heures-mais-seulement-pour-les-jeunes-2895827

extraits

il s’agit d’adapter la durée du travail en fonction de l’âge (mais pas du tout en fonction de la pénibilité). Autrement dit : faire bosser les jeunes car « 35 heures, ce n’est pas assez » :

Il faut s’adapter aux individus. On peut ainsi imaginer que les branches professionnelles négocient une possibilité pour les salariés qui le souhaiteraient de travailler moins à partir de 50 ou 55 ans : 30 heures, 32 heures, pourquoi pas ? En revanche, quand on est jeune, 35 heures, ce n’est pas long. Il faut donc plus de souplesse, plus de flexibilité. […]

Quand on est jeune, 35 heures, ce n’est pas assez. On veut travailler plus, on veut apprendre son job. Et puis, il y a un principe de réalité. Un entrepreneur raisonne ainsi : ce jeune n’est pas qualifié, je veux bien l’embaucher mais il va apprendre son job en entrant dans mon entreprise, donc il faut qu’il effectue davantage d’heures.

————

BELGIQUE

FN Herstal (fabrique d’armement) 

Manufacture Nationale de Herstal

« Les syndicats estiment que les ateliers du site herstalien ont un rendement insuffisant. »

http://www.lameuse.be/1708796/article/2016-11-02/le-travail-a-repris-a-la-fn-herstal-mais-des-perturbations-se-font-encore-ressen

Le mouvement de grogne a été entamé le 14 octobre dernier après que les représentants des travailleurs ont constaté qu’il n’y avait eu aucune avancée quant à la stratégie industrielle à appliquer sur le site d’Herstal depuis les grèves d’avril 2015.

http://www.rtl.be/info/regions/liege/la-situation-degenere-a-la-fn-herstal-la-direction-a-fait-appel-a-un-huissier-pour-rentrer-le-personnel-debraye-862519.aspx

Par ailleurs, le personnel a déchargé deux camions remplis de pièces de rechange destinées aux ateliers anglais et américains, estimant que certaines d’entre elles pourraient servir à alimenter les ateliers et à augmenter la productivité du site herstalien.

Le personnel craint que l’actuelle productivité des ateliers, insuffisante à leurs yeux, ne conduise à des retards auprès des clients, des pertes de budgets voire de contrats avec pour corollaire d’éventuels licenciements.

http://www.lesoir.be/1361523/article/actualite/fil-info/fil-info-economie/2016-11-07/fn-herstal-repris-travail-ce-lundi-matin

L’usine d’armes de la FN Herstal a rouvert ses portes ce lundi matin. Des discussions sont prévues pour résoudre des désaccords entre ouvriers et direction. Les ouvriers refusent de faire des heures supplémentaires. Ils ne veulent plus non plus que l’on engage des ouvriers à contrat à durée déterminée.

—————-

ALGÉRIE

SNVI de Rouiba : Les travailleurs mettent fin à leur grève

http://lecourrier-dalgerie.com/snvi-de-rouiba-les-travailleurs-mettent-fin-a-leur-greve/

extraits

Après un mouvement de grève qui a duré plus d’une semaine au niveau du complexe SNVI de Rouïba, les travailleurs ont repris le travail. Ils ont ainsi répondu favorablement à l’appel de leur syndicat qui a effectué un travail de sensibilisation auprès des protestataires notamment sur la protection et la sauvegarde de leur outil de travail. Chose qui a apporté ses fruits, puisque les grévistes ont repris le chemin des ateliers

Les syndicalistes et la direction convergent sur un seul point dans ce bras de fer, à savoir la reprise du travail dans la sérénité avec plus de vigilance afin de protéger l’outil de travail.

——————

IRAN

le taux de chômage réel est  actuellement de plus de 40%

http://www.iran-echo.com/echo_pdf/Iran_chomage.pdf

Selon le rapport du 22 Septembre de la Banque centrale, une des principales sources officielles des évaluations économiques en Iran, le nombre de ménages iraniens dont aucun membre ne travaille est à la hausse.

Aujourd’hui, 26,4% des ménages iraniens sont ainsi sans emploi. La stagnation économique et le chômage sont les problèmes les plus importants de l’économie iranienne en agonie qui ont été intensifiés sous la présidence d’Hassan Rohani. Le nombre moyen des ménages sans activité a été de 19,6% sous 8 ans de présidence de Mahmoud Ahmadinejad. Le schéma suivant montre l’évolution de cette augmentation. Selon les sources indépendantes, le nombre de chômeurs dans le pays atteint 10 millions de personnes. Sachant que la population active est estimée à 25 millions de personnes, le taux de chômage réel est  actuellement de plus de 40%

————–

 

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 5 novembre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

UK

BREXIT suite

les pénuries de travailleurs pour l’industrie alimentaire au Royaume-Uni atteignent le pire niveau depuis 2004

https://www.theguardian.com/business/2016/nov/02/worker-shortages-for-uk-food-industry-at-12-year-low

« La réduction de la valeur de la livre, la valeur d’échange de votre salaire dans votre monnaie est une valeur de 15% inférieure à ce qu’elle était »

The reduction in the value of the pound means the exchange value of your wages back into your home currency is worth 15% less than it was,”

 PAUVRETÉ 

https://www.theguardian.com/society/2016/nov/03/child-homelessness-christmas-eight-year-high-shelter-12000-children-temporary-accommodation

Le nombre d’enfants qui sont sans abri et dans un logement temporaire ce Noël sera d’une grande année de plus de 120.000 de huit ans, selon l’analyse par un important organisme de logement.

Shelter a déclaré que le chiffre était le plus élevé depuis 2007, lorsque 133.000 enfants étaient dans un logement temporaire, et 12% par rapport à il y a un an.

———————-

ALGÉRIE

« nous ne pouvons vivre, dans ce monde, si nous ne produisons pas de capital. »

Nouvelles actions ouvrières pour la relance de la production à El Hadjar et Rouiba

http://www.elwatan.com/actualite/l-administration-depose-plainte-contre-le-syndicat-05-11-2016-332221_109.php

 Slimane Belkheir  ugta snvi :

«La dernière fois, ce sont les employés qui ont décidé de faire la grève, pas nous. Ils ont quitté les ateliers car ils n’avaient pas perçu leurs salaires du mois d’octobre. Ensuite, ils en ont eu marre de voir la société reculer d’année en année. Certains avaient même tenté de sortir dans la rue, et c’est nous qui les avons empêchés »

«Il n’y a qu’à la SNVI où on fait grève pour demander du travail. »

http://www.algerieinfos-saoudi.com/2016/11/nouvelles-actions-ouvrieres-pour-la-relance-de-la-production-a-el-hadjar-et-rouiba.html

extraits

Les ouvriers réagissent collectivement, excédés par le report de la remise en marche de la production au complexe sidérurgique d’el Hadjar et au complexe mécanique de la SNVI à Rouiba ( 7 000 ouvriers)  . Les assurances du ministre Bouchouareb sont-elles oubliées? Le gouvernement semble laisser tomber ces deux symboles de « l’industrie industrialisante ». S’agit-il d’une stratégie non avoué de liquidation, ou simplement de l’incompétence ministérielle à gérer la restauration de ces deux fleurons industriels?

« Las d’attendre le bout du tunnel, les travailleurs du complexe sidérurgique d’El Hadjar ont engagé un mouvement de contestation à travers la fermeture de l’entrée principale du complexe sidérurgique d’Annaba, avons-nous constaté sur place, écrit ce matin Wahida Bahri dans l’Expression. Une action qui traduit les profondes inquiétudes quant à la reprise de l’activité de cette entité à l’agonie. L’ampleur du mouvement renseigne sur la véracité des appréhensions formulées à plusieurs reprises, par les salariés. Ces derniers qui constatent que les promesses de la tutelle quant au redémarrage des équipements de production de l’usine est une chimère ».

« C’est le statu quo » écrit Omar Arbane qui rend compte dans El Watan de la situation à la SNVI de Rouiba. « Les rassemblements se poursuivent encore et quotidiennement devant la division véhicule industriel (VIR). Les travailleurs campent sur leur position et maintiennent leur grève, et ce, malgré le versement avant-hier des salaires du mois d’octobre. Le bras de fer persiste ». Principale revendication, à côté de la retraite anticipée : le relance de la production car écrit le journaliste : « Les engagements de la direction pour lancer un plan d’investissement ne sont pas honorés. L’activité et la production au sein du groupe SNVI ont considérablement chuté ».

Rouiba gronde

http://www.elwatan.com/une/rouiba-gronde-04-11-2016-332146_108.php

extraits

«Si nous sommes ici, c’est pour travailler. »

« Si nous résumons nos journées de travail, je dirais que nous passons la matinée à nettoyer nos ateliers avant d’aller déjeuner. Au retour, nous discutons entre collègues, puis prenons une douche avant de rentrer chez nous»

Les travailleurs parlent aussi de primes supprimées à cause du manque de rendement de leurs effectifs.

«La situation de blocage ne nous arrange pas. Nous avons plusieurs primes que nous ne touchons plus car le groupe produit de moins en moins depuis un certain temps. Nous citons pour exemple celle de rendement collectif qui s’élève à 9000 DA et celle de discipline qui peut atteindre 3500 DA. Alors qu’on touchait 48 000 DA de salaire, on a actuellement 30 000 DA ou moins à la fin du mois»

——————————

L’Egypte manque de sucre, conséquence de la crise monétaire qui étrangle son économie

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/11/03/l-egypte-manque-de-sucre-consequence-de-la-crise-monetaire-qui-etrangle-son-economie_5024842_3212.html#eftQAKv6JxE4Tdjz.99

extraits

Après l’huile, le riz, les médicaments, la denrée s’épuise et fait l’objet de trafics alors que Le Caire vient d’annoncer la dévaluation de la livre de 48 %.

En Egypte, ces petits entrepôts, appelés « associations de consommateurs », sont tenus par des épiciers sous le contrôle étroit du ministère de l’approvisionnement et du commerce intérieur. Environ 68 millions d’Egyptiens sur près de 92 millions, soit près de trois quarts de la population, bénéficient ainsi de denrées alimentaires subventionnées par l’Etat.

la Banque centrale égyptienne ne dispose plus de devises étrangères suffisantes, en particulier de dollars, pour financer les importations, devenues trop coûteuses. Et les mesures d’austérité qui ont commencé à être mises en place en vue d’obtenir un prêt massif du Fonds monétaire international (FMI), avec lequel le pays a signé en août un préaccord pour l’obtention de 12 milliards de dollars (11 milliards d’euros), n’arrangent rien.

La monnaie dévaluée, comme exigé par le FMI

Le président Sissi a prévenu il y a quelques jours ses concitoyens que des réformes « difficiles, mais inévitables pour sauver la situation économique » allaient être prises. Au programme notamment : de nouvelles réductions des coûteuses subventions publiques allouées, entre autres, à l’électricité et à l’essence.

Les réserves égyptiennes en dollars sont au plus bas : elles s’élevaient à 19,6 milliards en septembre, soit 50 % de moins qu’en 2011, avant la chute du président Hosni Moubarak.

Le gouvernement a tenté, tant bien que mal, de soutenir la livre égyptienne face au billet vert. Mais la Banque centrale égyptienne vient finalement de se résoudre, jeudi matin, à dévaluer la livre de 48 %, et a autorisé le flottement de sa monnaie. Evalué ce matin à 13 livres, contre 9 la veille, le dollar pourrait même atteindre les 18 livres, comme sur le marché noir du change. Cette dévaluation était l’une des conditions imposées par le FMI.

http://www.la-croix.com/Monde/Moyen-Orient/En-Egypte-sucre-cristallise-effets-crise-economique-2016-10-25-1200798602

« Depuis plusieurs semaines, relayé sur les réseaux sociaux, un appel à manifester a été lancé pour le 11 novembre prochain. »

Les Égyptiens sont au bord de l’implosion. La semaine dernière, un homme s’est immolé à Alexandrie, désespéré de ses conditions de vie difficiles. Sur les réseaux sociaux, le hashtag #Bouazizi, référence au printemps arabe, a envahi la Toile comme une mise en garde.

un petit rappel : avertissement sans frais

L’Égypte ébranlée par un typhon économique

http://orientxxi.info/magazine/l-egypte-ebranlee-par-un-typhon-economique,1513

En septembre dernier, dans un discours public, le chef de l’État s’est fait fort de pouvoir « submerger l’Égypte de soldats en moins de six heures ». Un avertissement sans frais aux éventuels mécontents de la part d’un régime qui manie plus volontiers le bâton que la carotte.

——————

STATES

le nombre de personnes cumulant des emplois en raison de salaires insuffisants  a augmenté à 8.050 millions , le nombre le plus élevé de ce siècle.

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-04/multiple-jobholders-hit-new-all-time-high-full-time-jobs-tumble

extrait en traduc google

Rappelons qu’en Septembre, l’enquête auprès des ménages a révélé que le nombre de travailleurs à temps partiel a grimpé de 430.000 que les travailleurs à temps plein en fait diminué de 5000. La tendance se poursuit en Octobre, quand un autre 103.000 emplois à temps plein ont été perdus, ce qui a été compensée par une augmentation de 90.000 dans les emplois à temps partiel.

Les commandes US usine en hausse en glissement annuel pour première fois en 2 ans, mais en baisse de 17% par rapport aux sommets

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-03/us-factory-orders-rise-yoy-first-time-2-years-down-17-highs

————————–

AFRIQUE DU SUD

Johannesburg: les chauffeurs d’autobus en grève sauvage

http://www.iol.co.za/news/south-africa/gauteng/rea-vaya-drivers-go-on-illegal-strike-2085576

La raison de la grève n’a pas été révélé

—————-

TUNISIE : QUAND LA POLICE S’ORGANISE

https://lundi.am/La-police-s-organise

« Ce faisant la police ne demande pas seulement d’être en mesure de maintenir l’ordre, mais exige de voir reconnue sa capacité à agir de manière souveraine, y compris face aux autres institutions de l’État, sans être gênée dans ses pratiques. »

Manifestation de policiers le 6 septembre 2011, Tunis.
« Condamnation des attaques contres les commissariats » En fond : « Les agents sont les garants de la transition démocratique » ; « Oui à la révolution », « non au désordre ».

Cet article nous a été envoyé par un lecteur de lundimatin vivant en Tunisie. Premier d’une série à venir, il s’agit d’éclairer la situation française à partir des enseignements de la contre-révolution tunisienne. Cette semaine, l’auteur nous expose la manière dont la police de Ben Ali, rouage central d’un pouvoir despotique, a tenté de se refaire une réputation sur le dos de la révolution et du terrorisme. Un livre est à venir.

—————–

CHINE

« ceux qui aidaient à éteindre le feu ne sont pas autorisés à faire leur travail »

http://clb.org.hk/content/labour-activist-meng-han-goes-trial-amidst-intimidation-and-blatant-procedural-violations

Extraits en traduc google

« Ils peuvent essayer de blâmer les pompiers, mais si ceux qui aidaient à éteindre le feu ne sont pas autorisés à faire leur travail, cela ne peut qu’empirer»

Avant l’ attaque Décembre sur les organisations du travail , le Centre a organisé des travailleurs dans plusieurs cas très médiatisés de négociation collective, d’ engager des négociations entre les travailleurs lésés, les employeurs et les représentants locaux du gouvernement pour résoudre les conflits graves. Dans le cas de l’ usine de chaussures Lide , le personnel du Centre essentiellement joué le rôle de la Fédération chinoise des syndicats (ACFTU), le syndicat ne officiellement reconnu la Chine, en aidant les travailleurs gagnent plus de 100 millions de yuans en compensation, désamorcer efficacement la possibilité de plus grave sociale troubles.

Les données recueillies sur les grèves de la carte de CLB révèlent que les conflits de travail dans la province de Guangdong au cours des neuf premiers mois de 2016 reste à un niveau élevé et ne montrent aucun signe d’apaisement après l’attaque contre les organisations syndicales. Les actions collectives par les travailleurs sanitaires ont effectivement enrichi et les délocalisations et les fermetures d’usines, où sont dues des sommes énormes dans les salaires et compensations, sont de plus en plus que l’économie chinoise se déplace loin de la fabrication orientée vers l’ exportation .

—————-

ESPAGNE

Le chômage augmente en Octobre

http://economia.elpais.com/economia/2016/11/03/actualidad/1478159050_526346.html

25% des jeunes travailleurs espagnols sont menacés de pauvreté

http://www.elmundo.es/economia/2016/11/03/581b3075ca4741fa7d8b460a.html

Selon les estimations d’ Oxfam, au cours de la crise , les salaires les plus bas tombent de 28% en Espagne

———————-

ITALIE

Les jeunes et le travail: l’Italie est au dernier rang des pays de l’OCDE

http://www.repubblica.it/economia/miojob/2016/10/31/news/pwc_giovani_lavoro-150993041/

——————

FRANCE

Loi sur les droits des étrangers : les décrets entérinent des reculs

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/11/03/loi-sur-les-droits-des-etrangers-les-decrets-enterinent-des-reculs_5024888_4355770.html#toGI8QD0m8MBAuzp.99

extraits

« Le diable se niche parfois dans les détails »

Rétention d’enfants dans des commissariats

Premier changement majeur, la rétention de familles étrangères avec enfants en instance d’expulsion. En 2012, François Hollande avait promis d’y mettre fin. La loi de mars avait déjà légalisé l’enfermement d’enfants, le décret du 3 octobre – donc sans discussion parlementaire – a en plus élargi la pratique aux locaux de rétention administrative (LRA) :

« Les locaux de rétention administrative susceptibles d’accueillir des familles disposent en outre de lieux d’hébergement séparés, spécialement équipés, comportant une pièce de détente et dotés notamment de matériels de puériculture adaptés, ainsi que d’un espace de promenade à l’air libre. »

Des familles pouvaient auparavant se retrouver dans des centres de rétention administrative (CRA) mais ces derniers présentent au moins l’avantage de disposer d’un service médical et d’un accompagnement juridique (les associations y sont admises). « Les LRA, qui sont généralement situés dans des commissariats de police, correspondent à un univers encore plus carcéral que les CRA », explique David Rohi, représentant de l’association la Cimade.

Autre nouveauté glissée dans les décrets, la procédure « étrangers malades », qui relevait auparavant des agences régionales de santé (ARS) et indirectement du ministère de la santé, passe sous contrôle de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), lui-même sous tutelle du ministère de l’intérieur :

« Le préfet délivre la carte de séjour au vu d’un avis émis par un collège de médecins à compétence nationale de l’Office français de l’immigration et de l’intégration. »

Concrètement, on ne fait plus confiance au médecin qui suit habituellement le patient, ou au médecin hospitalier, et on demande même à l’OFII de procéder à un contrôle d’identité. Un mélange des genres qui ne plaît pas aux associations de défense des droits des étrangers, et que le Groupe d’information et de soutien des immigrés (Gisti) juge même « dangereux ».

À Créteil, le club du troisième âge sait accueillir !

Surtout des personnes aussi sympathiques que les huissiers.

Pan ! Fallait pas l’emmerder. La septuagénaire a fait fuir son huissier à coup de pétard ! Celui-ci était chargé à blanc mais a tout de même fait son petit effet.
L’huissier, venu procéder à l’expulsion locative de la dame et accompagné d’un serrurier s’est débiné… mais il est revenu avec les flics.

Dans le département du Val-de-Marne les expulsions s’enchaînent à un rythme effréné avant la trêve hivernale et c’est par dizaines que les malheureux qui n’ont pas les moyens de payer leurs loyers sont expulsés.

Vu sur le parisien

Les locataires de HLM, de plus en plus nombreux à être expulsés, et de plus en plus violemment…

http://www.europe1.fr/societe/les-locataires-de-hlm-premieres-victimes-des-expulsions-2886695

extrait

Une méthode parfois violente. D’après la Fondation Abbé-Pierre, il y a eu cette année une hausse de 24% des expulsions locatives par les forces de l’ordre par rapport à 2015. Et aujourd’hui, les expulsions de logements sociaux représentent près de la moitié des jugements, selon l’association Droit au Logement. Pour les locataires concernés, la méthode est parfois violente comme pour Nadia, menacée d’expulsion dans les Hauts-de-Seine. Divorcée, avec trois enfants à charge, elle ne peut plus assumer son loyer. « On reçoit la lettre disant ‘On a accordé l’expulsion.’ Et vous avez un mois pour faire vos bagages et amener la clé avant

 zoom sur les jeunes du quartier de Grigny, dans l’Essonne, où des policiers ont été attaqués début octobre.

http://www.liberation.fr/france/2016/10/30/a-la-grande-borne-des-8-ans-on-sait-que-le-frigo-peut-etre-vide_1525288

extraits

 

«Dès 8 ans, ils savent que le frigo peut être vide. Ils portent des réalités d’adulte, les fantômes des adultes. Ces peurs et ces angoisses peuvent se transformer en vengeance plus tard.»

 

Pour plus d’un enfant sur deux, le premier rapport avec le monde du travail sera ainsi un contact d’exclusion.

Discussion, retour sur le mouvement contre la loi « travail » 

Mardi 8 novembre à 19h30 

Le Rémouleur 
106, rue Victor Hugo
93170 Bagnolet
(M° Robespierre ou M° Gallieni)
De mars à septembre dernier, le mouvement contre la loi travail a mobilisé des dizaines de milliers de personnes et a pris beaucoup de formes différentes. Certaines furent originales, comme les occupations de place qui ont cependant eu du mal à faire émerger des perspectives communes, notamment sur la question du travail, ou la constitution du cortège de tête combatif au sein des manifs. Durant ces six mois les grèves sont restées ciblées et ne se sont pas étendues, montrant les difficultés à se mobiliser pour de nombreux travailleurs/précaires/chômeurs, dans un contexte où les syndicats traditionnels ont souvent donné l’impression de suivre le mouvement et de ne pas parvenir à le contenir. Alors qu’aucune autre grande manifestation n’est prévue et qu’on veut nous faire rentrer dans une temporalité électorale, il nous semble important de revenir collectivement sur ce qui a fait les forces et les limites de ce mouvement.

—————

———————-

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 29 octobre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

Débat. «Les interconnexions entre crise du système et les différentes violences faites aux femmes»

extraits

Une image très forte de ce qui est en train de se passer au plan international est l’importante augmentation de la violence contre les femmes, non seulement en termes de nombre d’attentats et d’abus, mais également sur le plan qualitatif, par l’intensité de la brutalité. Aujourd’hui on tue des femmes, on les démembre, on les brûle vives, on les enterre… Dans cette chasse aux sorcières en Afrique on les enterre vivantes, on les démembre à coups de machette. Et ces formes de violence sont documentées également dans des pays comme l’Espagne et l’Italie.

Cette violence a beaucoup de visages: on l’utilise pour terroriser les populations, pour qu’elles quittent les territoires destinés à la commercialisation ou à des entreprises minières. C’est la violence dont parle Rita Segato, et qui a pour objectif d’envoyer un message à la population, pour lui faire comprendre qu’elle n’aura droit à aucune compassion ou considération, et les obliger à abandonner leurs terres. On détruit les femmes pour détruire les communautés, pour les obliger à partir.

Cette violence a un lien avec le travail: l’assassinat de femmes à Ciudad Juarez [ville au nord de l’Etat de Chihuahua au Mexique], dont beaucoup sont des travailleuses de maquiladora, a servi à paralyser leur forme d’organisation. En effet, la surexploitation qui sévissait dans les zones frontalières avait, au début, suscité des protestations parmi les travailleuses des maquiladoras. Mais le déchaînement de violence a fini par étouffer et paralyser ces protestations. Il y a également la violence des narcotrafiquants et des paramilitaires. Et celle des hommes, dans la famille, lorsque les hommes déchargent contre les femmes les frustrations liées à leur perte de pouvoir social et tentent de récupérer à travers le corps des femmes ce qu’ils ont perdu en termes de revenu.

——————

STATES

80% des américains font face à la quasi pauvreté

http://www.cbsnews.com/news/80-percent-of-us-adults-face-near-poverty-unemployment-survey-finds/2/

Extraits traduit par un camarade
Quatre adultes américains sur cinq luttent avec le chômage, la quasi-pauvreté ou la dépendance à l’aide sociale pendant au moins une partie de leur vie, signe de la détérioration de la sécurité économique et du rêve américain insaisissable.

Les données d’enquête exclusive de l’Associated Press relèvent une économie américaine de plus en plus globalisé, l’écart grandissant entre riches et pauvres, et la perte d’emplois manufacturiers bien rémunérés comme raisons de la tendance.

En 2011, cet instantané a montré que 12,6 % des adultes en âge de travailler de 25-60 ans vivaient dans la pauvreté. Mais mesurée en termes de risque à vie, le nombre est beaucoup plus élevé : de 4 à 10 adultes  tombent dans la pauvreté pendant au moins une année de leur vie.

Les risques de pauvreté ont également augmenté au cours des dernières décennies, en particulier chez les personnes de 35 à 55 ans, coïncidant avec l’élargissement de l’inégalité des revenus. Par exemple, entre 1969 et 1989  les personnes âgées de 35 à 45 avaient un risque de rencontrer la pauvreté de 17 %; ce risque a augmenté à 23 % pendant la période 1989 à 2009. Pour les 45-55 ans, le risque de pauvreté est passé de 11,8 % à 17,7 %.

Les taux récents de chômage plus élevés signifient que le risque à vie de l’expérience de l’insécurité économique est maintenant encore plus élevé: 79 %, soit 4  adultes sur 5, pour 60 % auparavant.

Au niveau racial, les non blancs ont encore plus de risque  d’être précaire, à 90 %. Mais par rapport au taux officiel de pauvreté, c’est chez les blancs qu’on trouve les plus grands écarts de pauvreté, avec plus de 76 % des périodes durables de chômage, de vie sur le Wellfare ou proche de la pauvreté.

En 2030, sur la base de la tendance actuelle de l’accroissement des inégalités de revenus, près de 85 % de tous les adultes en âge de travailler aux États-Unis connaîtront des épisodes d’insécurité économique.

L’insécurité économique chez les Blancs
est aussi plus répandue que ce qui est montré dans les données de la pauvreté du gouvernement, engloutissant plus de 76 % des adultes blancs pour  60 % auparavant, selon une nouvelle norme économique qui sera publiée l’année prochaine par l’Oxford University Press.

La norme définit « l’insécurité économique», comme un an ou plus de chômage périodique, le recours à l’aide gouvernementale comme les bons de nourriture ou un revenu inférieur à 150 % du seuil de pauvreté. Mesuré dans toutes les races, le risque d’insécurité économique augmente à 79 %.

l’investissement fixe aux États-Unis a diminué pour un quatrième trimestre consécutif

http://www.zerohedge.com/news/2016-10-28/third-quarter-gdp-jumps-29-rise-inventory-and-exports-offset-weak-consumption-and-in

————-

UK

Le solde du carnet de commandes total a été de -17 dans le mois selon la dernière enquête de CBI

http://www.independent.co.uk/news/business/news/manufacturing-orders-disappoint-in-october-a7378216.html

———–

ESPAGNE

la chute du chômage peut être dû un double phénomène: la création d’emplois précaires et la baisse de la main-d’œuvre.

L’emploi temporaire permet de réduire le taux de chômage inférieur à 20% après six ans

http://economia.elpais.com/economia/2016/10/27/actualidad/1477550440_883637.html

l’emploi salarié a augmenté de 455,700 nouveaux travailleurs, dont plus de la moitié sont temporaires. Cela a augmenté le taux d’emploi temporaire à presque 27%.

La population active jusqu’à 22,8 millions de personnes, 643.000 de moins qu’il y a quatre ans

http://economia.elpais.com/economia/2016/10/27/actualidad/1477593890_453053.html

————-

FRANCE

Violences au lycée de Tremblay-en-France : « Ils s’en sont pris à l’institution »

http://www.lemonde.fr/education/article/2016/10/28/tremblay-en-france-ils-s-en-sont-pris-a-l-institution-scolaire_5021743_1473685.html#euszuK34gHLjbsYf.99

extraits

Une tension particulière

A Hélène-Boucher, 59 % des élèves sont issus de milieux défavorisés.

« La vie de certains jeunes est parfois loin de notre quotidien, rapporte M. Belmokhtar. Il y a des élèves qui passent beaucoup de temps dans le bus pour venir au lycée. Qui, le soir, sont obligés de traverser un point de deal. Qui, à la maison, voient leurs parents inquiets de ne pas pouvoir payer le loyer à la fin du mois… Ces difficultés, ils ne les laissent pas à la porte du lycée. »

Sans compter que « la surmédiatisation des tensions sociales – émeutes, violences policières, terrorisme –, conduit à ce que ces jeunes grandissent dans une société extrêmement violente et crée les conditions d’une banalisation de la violence, renchérit M. Bastaraud. Certains en viennent à se dire que finalement, s’attaquer à un lycée n’est pas si grave. »

Le chômage poursuit sa hausse, sauf pour la catégorie A

http://www.boursorama.com/actualites/pourquoi-il-faut-relativiser-la-baisse-du-chomage-a63ec4307bb9b72d505e75e00c9daba0

Interrogé par RTL, l’économiste Marc Touati, président du cabinet ACDEFI, précise que cette baisse est rendue, en partie, possible grâce aux emplois aidés. Les chômeurs de catégorie A sont donc en baisse, mais lorsqu’on s’attarde sur toutes les catégories « la baisse est moins forte, on est à 30.000 chômeurs de moins ». Dans ces catégories, il s’agit de personnes ayant trouvé un petit boulot, mais toujours à la recherche d’un CDI. « Il y a à la fois des gens qui travaillent un petit peu et d’autres qui ne travaillent plus du tout et que ça n’intéresse plus d’être inscrits au chômage », explique-t-il. « Quand on regarde tous ces chômeurs, au sens large, ça n’a baissé que de 30.000 personnes, après une hausse de 97.000 personnes le mois d’avant. Donc si on regarde le chiffre brut, on est malheureusement à 6,57 millions de chômeurs en France, toutes catégories confondues. La réalité est donc beaucoup moins rose », a-t-il déploré

*********

Alors, de combat en combat,
S’est formée ton intelligence.
Tu sais qu’il n’y a ici-bas
Que deux engeances :
Les gens bien et les terroristes,
Parachutiste

En savoir plus sur http://www.paroles.net/maxime-le-forestier/paroles-parachutiste#TKLKPo5Lb4CrB9t5.99

« S’il y a un conflit, ils peuvent être appelés »

http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/10/27/garde-nationale-la-generation-charlie-hebdo_5021169_3224.html#wji8OVQDMJQ1tCSf.99

extraits

A La Courtine, les volontaires, âgés sauf exception de 17 ans à 35 ans, ont treize jours pour apprendre le fonctionnement et la discipline de l’armée, les gestes qui sauvent, manier une arme, tirer et passer, in fine, du statut de civil à celui de militaire de réserve.

Sur les 118 stagiaires de La Courtine, 45 % ont moins de 20 ans.

Une arme au laser en renfort à Calais

« Laser de dissuasion et d’interception » : c’est le nouveau joujou des robocops traqueurs de migrants

Alors que les états-majors policiers préparent l’évacuation de la « jungle » de Calais, un nouveau fusil aveuglant, le LDI (« Laser de dissuasion et d’interception »), a fait discrètement son apparition dans l’arsenal des CRS qui seront à la manœuvre à Calais. C’est le Canard enchaîné, le 28 septembre, qui annonce ce renfort éblouissant :

« Preuve que les préparatifs vont bon train, les CRS testent sur zone, ces jours-ci, un nouveau joujou : un « laser de dissuasion et d’interception ». Développé par une société française, cette arme d’éblouissement non létale est déjà utilisée par les bidasses des forces spéciales ! ».

—————–

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » 22 octobre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

Seuls 10 % des salariés s’estiment impliqués dans leur travail

http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0211389451533-rehabilitons-le-desir-au-travail-2035473.php?71Rvf7CqOJFAIexF.99

extrait

Selon une récente enquête de la société de sondages américaine Gallup, seuls 10 % des salariés s’estiment impliqués dans leur travail. Comment a-t-on pu arriver à une telle situation ? Pourquoi avoir construit un système conduisant à l’ennui et au désintérêt chez neuf salariés sur dix ? La réponse pourrait provenir d’un simple constat : jamais l’engagement et la motivation n’ont été aussi faibles dans notre société. 

—————–

ESPAGNE

Le nombre de travailleurs qui gagnent moins de 300 euros/mois a augmenté d’un demi-million depuis 2008

http://economia.elpais.com/economia/2016/10/15/actualidad/1476527913_756314.html

Extraits en traduc google

au le début de la crise, 16% des employés (19310627) , ont obtenu moins de 300 euros, sept ans plus tard, avec 2,5 millions de moins de travailleurs (16,899,024) le pourcentage de ce groupe monte jusqu’à 22%.

En ce qui concerne le national salaire minimum (SMI) (655,20 euros par mois en 14 versements, actuellement), les travailleurs ayant des revenus inférieurs à ce chiffre a augmenté de sept points depuis 2008 , passant de 27,8% du total des salariés à 35% en 2014. Au début de la crise 5,3 millions de personnes ont été payés moins de 600 euros, en 2014 ce chiffre est passé à 5,8 millions.

Les raisons pour lesquelles un grand segment de la population est inférieur au salaire minimum sont toujours liés à la précarité: contrats temporaires successifs, travail à temps partiel, une partie de l’année au chômage ou à la retraite

—————

FRANCE

Tout est dans le titre de cet article

CGT Goodyear : «Sans nous, l’usine aurait brûlé tout un tas de fois»

http://www.liberation.fr/france/2016/10/19/cgt-goodyear-sans-nous-l-usine-aurait-brule-tout-un-tas-de-fois_1523061

Pour le moment…..

Renault demande davantage de flexibilité à ses salariés

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/renault-demande-davantage-de-flexibilite-a-ses-salaries-608977.html

Extraits

Le constructeur automobile Renault a mis mardi sur la table des négociations avec les syndicats une série de propositions sur l’organisation du temps de travail visant à accroître la flexibilité

Pendant les périodes dites de « haute activité », les séances de travail pourront être augmentées obligatoirement. Outre le travail le samedi, Renault ajoute la possibilité de débordements de 1h30 par jour. Le constructeur veut également raccourcir de moitié, à 7 jours, les délais de prévenance des changements de planning et propose de modifier la gestion des compteurs individuels et collectifs permettant d’accumuler des jours.

Selon les propositions de la direction, seules les heures effectuées au-delà des débordements d’horaires définis tous les trois mois dans un calendrier prévisionnel seront automatiquement majorées de 25%. Les autres heures de débordement horaire ne seront payées que si le total annuel dépasse 1.603 heures.

Augmentation de la charge de travail

http://www.journaldeleconomie.fr/La-charge-de-travail-a-augmente-pour-77-des-salaries-francais_a4057.html

extraits

Près de 8 salariés français sur dix (77% pour être précis) déclarent ainsi que leur charge de travail a augmenté en un an. Cette forte progression, qui s’appuie sur aussi bien sur des sensations que sur la réalité de tous les jours au bureau provoque un stress accru (chez 60% des personnes interrogées)

La productivité a connu une croissance de 53%. Il s’agit d’un record pour les trois pays européens analysés dans l’étude. Seuls 40% des salariés en Allemagne, et 26% des salariés au Royaume Uni déclarent que leur productivité s’est accrue… Cette augmentation de la productivité est toutefois à mettre en regard d’une baisse importante du nombre et de la durée des pauses durant la journée de travail (nombre en baisse pour 41% des salariés et durée en baisse pour 46%).

Manif sauvage, manif de nuit. Mais que fait la police ?

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/10/21/policiers-en-colere-m-urvoas-veut-ameliorer-leur-information-sur-les-decisions-de-justice_5017699_1653578.html

C’est Michel Cadot, actuel préfet de police de Paris, qui a détaillé la procédure mise en place pour éviter que des débordements ne se produisent.

« Masques et foulards sont prohibés. »

Merde, c’était pour les manifs contre la loi travail

http://www.lepoint.fr/societe/loi-travail-masques-foulards-et-projectiles-interdits-a-la-manif-23-06-2016-2049070_23.php

———————

 ET SON MONDE blog

Un ex-étudiant en économie politique fait un site pour rendre disponible aux lecteurs français les articles d’économie politique rédigés en anglais.

« L’essentiel du blog est pour l’instant composé d’articles de Michael Roberts. »

https://etsonmonde.wordpress.com/

———————-

BELGIQUE

réformes du travail

La flexibilité du travail à la sauce Peeters, ça donne quoi?

http://www.lecho.be/dossier/contestationsociale/La_flexibilite_du_travail_a_la_sauce_Peeters_ca_donne_quoi.9820446-7914.art

Sur le temps de travail

Le projet prévoit une annualisation du temps de travail (on calcule la durée hebdomadaire du temps de travail sur l’année, et non par trimestre). Autrement dit, la semaine moyenne devra toujours être de 38 heures, mais cette moyenne sera établie sur base annuelle. Cela permettra aux entreprises de faire davantage travailler le personnel durant les pics d’activité et ralentir lorsque l’activité est plus calme. Avec des garde-fous: pas plus de 9 heures par jour, ni de 45 heures par semaine. En période de pic, un sursalaire sera payé à partir de la 44e heure prestée.

Dans les secteurs qui le désirent, ces plafonds pourront être rehaussés: 11 heures par jour et 50 heures par semaines. Ce qui nécessite un accord sectoriel.

Les heures supplémentaires: le travailleur pourra prester, volontairement, au maximum 100 heures supplémentaires par an, à condition que son employeur le demande. Il devra notifier son accord de prester des heures supplémentaires par écrit à son employeur et renouveler cette notification tous les 6 mois. Ces heures supplémentaires sont payées immédiatement avec un sursalaire.

Un cadre légal va être fixé pour les horaires flottants (le fait de pouvoir débuter sa journée entre 7h et 9h du matin par exemple, et la terminer entre 15h et 17h).

Plus minus conto: c’est le système qui existe déjà dans l’automobile par exemple, pour permettre de faire face aux pics d’activité: les secteurs concurrentiels sur le marché international, tant dans l’industrie que dans les services, peuvent prévoir que le calcul de la semaine de travail de 38 heures en moyenne soit réparti sur plusieurs années (6 au maximum).

Temps partiel: les travailleurs pourront prester jusqu’à 42h/trimestre ou 168h/an au maximum d’heures supplémentaires sans percevoir de sursalaire. Les horaires ne seront plus fixés dans le règlement de travail, mais devront être communiqués 5 jours à l’avance au minimum (le projet initial parlait de 24h).

http://plus.lesoir.be/64063/article/2016-10-15/les-huit-grandes-mesures-du-budget-et-des-reformes-du-travail#_ga=1.250165379.443755241.1463331842

extraits

le gouvernement Michel compte diminuer le salaire minimum des jeunes de 21 ans

Concrètement, les jeunes qui travaillent et qui ont moins de 21 ans perdront jusqu’à 30% de leurs revenus

L’allongement des horaires de travail, avec récupération Le gouvernement a aussi décidé d’autoriser les semaines de 45 heures. Mais la moyenne hebdomadaire sur une année doit rester de 38 heures. Les semaines de 45 heures devront donc être compensées par des semaines à horaires réduits.

.Pour la SNCB, l’âge du départ à la retraite, qui est actuellement de 55 ans, sera porté à 57 ans en 2018 et qu’il sera ensuite relevé de 6 mois par an pour atteindre l’âge de 63 ans en 2030. Pour les chômeurs et prépensionnés, le gouvernement va aussi baser le calcul de ces périodes de chômage et prépension sur des montants plus bas (l’indemnité de chômage et non plus le dernier salaire).

—————

Marche contre « les féminicides » en Argentine et dans toute l’Amérique latine

http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2016/10/19/greve-des-femmes-et-mercredi-noir-en-argentine_5016560_4832693.html#YyI06TprTfuREGzY.99

extraits

« Derrière la hausse et la cruauté de la violence contre les femmes, il y a une question économique. Le manque d’autonomie des femmes nous laisse sans défense à l’heure de dire non et nous transforme en cibles faciles et corps “pas chers” pour les trafiquants en tout genre. »

Face à l’accumulation de meurtres particulièrement sauvages de femmes, un collectif a organisé une grève symbolique et une manifestation « pour exiger la fin de la violence machiste ».

Une cinquantaine d’associations, syndicats et autres organisations, pilotés par le collectif Ni Una Menos (« Pas une de moins »), ont appelé toutes les femmes du pays à effectuer une heure de grève, mercredi 19 octobre entre 13 heures et 14 heures. Une manifestation a ensuite eu lieu à 17 heures à Buenos Aires. Des dizaines de milliers de personnes ont convergé, sous la pluie, sur l’emblématique place de Mai.

En Argentine, les féministes combattent la police lors d’une manifestation

Publié le 15 octobre 2016 | Maj le 16 octobre

Rosario, troisième plus grande ville d’Argentine, accueillait la semaine dernière la 31 ème Rencontre Nationale des Femmes. Ce week-end, la rencontre s’est achevée par une grande manifestation de plus de 70.000 femmes pour la légalisation de l’avortement et contre les violences sexistes. Cette manifestation a débouché sur des affrontements entre les féministes et la police.

extrait

Dès les jours suivants, les condamnations diverses et variées n’ont pas cesser de pleuvoir dans les médias à l’encontre des féministes combatives (que la presse et la police qualifient de groupe anarchiste), y compris à l’intérieur de l’organisation de la marche (y compris les accusations absurdes de quelques personnes qui disent qu’ils s’agissaient de « groupes patriarcaux qui étaient contre la rencontre ») quand bien même beaucoup ont pointé du doigt la répression par la police.
Une chose assez certaine est qu’une forme de fracture s’est opérée dans ce mouvement, et la conférence de presse en est dans une certaine mesure l’écho, comme pour tous les mouvements larges qui sont confrontés aux pratiques de l’action directe par certaines de ses composantes.

—————-

ITALIE

Fiat Chrysler Automobiles (FCA): vers la grève du 21 octobre

17 – octobre – 2016 Publié par: Alencontre

Entretien avec Sergio Bellavita2 conduit par Andrea Martini Nous avons rencontré Sergio Bellavita pendant une pause des négociations en cours avec l’entreprise GLS3 de Plaisance (Piacenza, Italie du Nord). Il est de notoriété publique que Sergio a été mis à la porte, il y a quelques mois, de la CGIL et de la FIOM, dont […]

http://www.repubblica.it/economia/2016/10/17/news/brexit_consulenti_del_lavoro-149755423/

Extrait en traduc google

L’ Italie est parmi les pays qui ont contribué de manière significative à l’augmentation de  l’immigration de la Communauté au Royaume – Uni. Un rôle accru au cours des dernières années: la part des entrées italiennes par rapport aux 15 pays d’origine de l’ UE a augmenté de 15% en 2008 à 25% en 2015.

—————

UK

le taux d’emploi (pour les personnes 16-64yrs) 74,5% pour juin-août 2016, joint le plus élevé depuis le début des relevés en 1971 http: // ow.ly/kYJV305k2Od 

https://www.theguardian.com/business/2016/oct/21/uk-manufacturing-recovery-based-on-increase-in-low-skilled-jobs-finds-report

Extraits en traduc google

la reprise de la fabrication de la Grande-Bretagne de la crise financière est construit sur une expansion des emplois peu qualifiés, selon un rapport

Le nombre d’emplois dans le secteur manufacturier a chuté de 7m en 1971 à 3.8m en 2001 et un peu plus de 2,7 millions cette année. Cela signifie que moins de 10% des près de 32 millions de la main-d’œuvre au Royaume-Uni travaille dans le secteur manufacturier

usines obsolètes qui font face à une production plus élevée en employant plus de personnel, ce qui signifie la production par heure reste à plat.

————-

Ericsson, la désindustrialisation à la suédoise

Seulement 12 % des salariés suédois travaillent dans l’industrie, contre 27 % en 1975.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/10/21/ericsson-la-desindustrialisation-a-la-suedoise_5017859_3234.html#sir63476PEZlv2Qd.99

——————

https://www.theguardian.com/business/2016/oct/21/bombardier-cuts-7500-jobs-fears-for-british-workforce-derby-belfast-crossrail

extrait

Bombardier a annoncé qu’elle réduira encore 7.500 emplois dans le monde

C’est la deuxième vague de suppressions d’emplois annoncées par le fabricant canadien en un an, ce qui signifie qu’il va diminuer ses effectifs d’environ 20% en deux ans.

—————–

STATES

Pour le 13e mois consécutif la production industrielle des États – Unis s’est contractée

http://www.zerohedge.com/news/2016-10-17/industrial-production-contracts-13th-straight-month-longest-non-recessionary-streak-

Un grand oublié : le prolétariat noir américain

16 octobre, par Yves

Introduction
Comme l’écrit Steven A. Reich, « La proclamation de l’Emancipation [des esclaves] en 1863 a mis un terme à l’esclavage mais n’a pas donné la citoyenneté aux Noirs. Les lois du travail édictées par le New Deal dans les années 30 ont protégé les droits des ouvriers mais ont exclu ceux des travailleurs agricoles et des domestiques, dont beaucoup étaient noirs. Durant la Seconde Guerre mondiale, le Comité pour des pratiques équitables en matière (…)

13 TH

http://sotinel.blog.lemonde.fr/2016/10/18/le-film-dava-duvernay-sur-lincarceration-de-masse-ne-connaitra-pas-lombre-des-salles/

« en l’état actuel des choses, un homme afro-américain naît avec une chance sur trois de se retrouver derrière les barreaux »

[Message tronqué]  Afficher l’intégralité du message

3 pièces jointes

Prévisualiser la vidéo YouTube La organización del encuentro nacional de mujeres dio una conferencia tras los incidentes

La organización del encuentro nacional de mujeres dio una conferencia tras los incidentes

———

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 15 octobre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

La Deutsche Bank fait craindre le krach

http://www.tdg.ch/monde/europe/La-Deutsche-Bank-fait-craindre-le-krach/story/28317784

Huit ans après la faillite de Lehman Brothers qui provoqua le pire effondrement du crédit depuis le krach de 1929, une banque fait de nouveau peser, selon le FMI et la FED, une menace de krach sur le système financier mondial : Deutsche Bank.

————–

ESPAGNE

La production industrielle reste 23% en dessous de 2008

http://economia.elpais.com/economia/2016/10/07/actualidad/1475870784_246809.html

Extrait en traduc google

Selon l’EPA, il y a encore 855.000 emplois en moins dans l’industrie que dans le premier trimestre de 2008, un quart inférieur à ce qu’il avait. Selon les données du deuxième trimestre de 2016, 2,4 millions d’employés dans le secteur secondaire, seulement 13,6% du total enregistré.

———————

L’Égypte ébranlée par un typhon économique

http://orientxxi.info/magazine/l-egypte-ebranlee-par-un-typhon-economique,1513

13 OCTOBRE 2016

extraits

Dévaluer, mais quand et de combien ? Cette question hante les dirigeants égyptiens soumis aux pressions du Fonds monétaire international (FMI). D’autant que les prix, notamment de l’électricité et de l’eau, se sont envolés, que les recettes d’exportation reculent et que le tourisme s’effondre. C’est un grand typhon qui risque d’emporter un pays affaibli par la prise de pouvoir par les militaires le 3 juillet 2013.

amputation douloureuse du niveau de vie, déjà médiocre, de la majorité de la population du pays : le coût des importations pourrait augmenter de 50 % selon Reuters1, alors que le FMI prévoit une inflation record de 18,1 % fin 2017. En septembre dernier, dans un discours public, le chef de l’État s’est fait fort de pouvoir « submerger l’Égypte de soldats en moins de six heures ». Un avertissement sans frais aux éventuels mécontents de la part d’un régime qui manie plus volontiers le bâton que la carotte.

———————

FRANCE

Enfants de troupe, le retour

 Education nationale – défense nationale

https://blogs.mediapart.fr/b-girard/blog/101016/education-nationale-defense-nationale-les-liaisons-dangereuses

Education à la défense à l’école primaire de Flastroff (Moselle) (http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-thionville-hayange/2015/10/13/flastroff-des-fusils-d-assaut-a-l-ecole)

extraits

 « Il faut arriver à l’armée préparés, et préparés par l’école, le lycée et l’université. Il faut une symbiose avec l’Éducation nationale » (déclaration au Monde, 11 juillet 1982 Charles Hernu )

L’éducation à la défense « vise à faire comprendre [aux élèves] que les militaires servent la Nation […]. Pour remplir pleinement ces missions, les militaires ont besoin du soutien de l’ensemble de la Nation. » Le dernier protocole signé entre les deux ministères de l’Education nationale et de la Défense (20/05/2016), concerne cette fois-ci explicitement les enfants de l’école primaire, soumis à leur tour, après leurs aînés de collège et lycée, à cette forme très particulière d’endoctrinement politique entrée dans les mœurs scolaires depuis 34 ans, au milieu d’une indifférence très générale qui, de la part de la mouvance éducative, vaut consentement.

Le présent protocole, celui de mai 2016, reprend le principe d’origine mais en l’élargissant de manière à en renforcer l’application :

– Comme déjà noté ci-dessus, l’école primaire est dorénavant concernée : dans le but de « soutenir » l’action des armées, il est recommandé de faire participer activement les enfants aux concours organisés par le ministère de la Défense ainsi qu’aux manifestations patriotiques. Sur le modèle de ce qui se fait déjà dans l’enseignement secondaire, des « classes de défense », avec immersion des enfants directement en milieu militaire, pourront être organisées. Le protocole ne précise pas, pour l’instant, s’ils seront envoyés sur le front…

 

Le marché du travail en pleine fracture en France

http://www.boursier.com/actualites/economie/le-marche-du-travail-en-pleine-fracture-en-france-33171.html?fil95

extraits

De plus en plus d’embauches se font en CDD… Dans certains secteurs, comme la restauration, leur durée est d’à peine 15 jours

Les transitions de l’emploi vers le chômage ont été « près d’une fois et demie plus nombreuses entre 2008 et 2009 qu’avant la crise économique et financière » et sont désormais au-dessus de leur moyenne, soulignent les auteurs de l’étude.

Ces allers-retours plus fréquents entre emploi et chômage « reflètent pour partie des changements intervenus dans le mode de gestion de la main-d’oeuvre des entreprises », ajoutent-ils, exposant davantage certaines branches d’activité.

SNCF

Merci qui !

SNCF – Paris Gare du Nord : une réorganisation contre les cheminots

https://journal.lutte-ouvriere.org/2016/10/12/sncf-paris-gare-du-nord-une-reorganisation-contre-les-cheminots_71409.html

12 octobre 2016

À la gare du Nord et sur toutes les gares de la banlieue qui y sont rattachées, une vaste réorganisation est prévue.

Les horaires de travail et les lieux d’affectation pourront être modifiés. Des agents qui actuellement commencent au plus tôt à 6 heures quand ils sont de matinée, et finissent au plus tard à 22 h 15 quand ils sont de soirée, pourront commencer à 5 h 35 le matin et finir la nuit à 1 h 30. Vu ces horaires, ceux qui n’ont pas de véhicule n’auront plus les moyens de se rendre sur leur lieu de travail. Ils ne savent pas ce qu’ils vont devenir.

Les agents qui avaient choisi d’être affectés sur une gare devront maintenant travailler dans trois, quatre ou même six gares, en fonction des besoins. Le but est de jongler avec les effectifs en fonction des absences et de rendre les agents plus polyvalents. Ce n’est qu’à leur prise de service qu’ils sauront où et comment ils travailleront. Tous feront partie d’une équipe de dix. Ils seront suivis par un manager, qui sera chargé d’augmenter leur productivité.

La direction dit vouloir diminuer l’absentéisme, non pas en recherchant les causes, mais en constituant de telles équipes et en donnant pour mission aux managers d’accepter ou non les petits congés en fonction de la présence des uns et des autres. On imagine l’ambiance dans les équipes, si un manager refuse par exemple un congé à cause de l’arrêt maladie d’un collègue !

un petit rappel

« La CGT a fait preuve de responsabilité en ne s’opposant pas aux accords »

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2016/06/23/la-cgt-cheminots-ouvre-la-voie-a-la-validation-de-l-accord-sur-le-temps-de-travail-a-la-sncf_4956942_1656994.html#WUayESE8okGdlLBz.99

En décidant de ne pas exercer son droit d’opposition à l’accord sur le temps de travail à la SNCF, signé par l’UNSA et la CFDT, la fédération des cheminots CGT a ouvert la voie, jeudi 23 juin, à une validation de facto de ce texte, même si elle ne le signera pas.

http://www.mobilicites.com/011-5197-Sud-rail-s-oppose-a-l-accord-SNCF-et-a-la-convention-de-branche.html

« Outre certaines dispositions régressives contenues dans la convention collective nationale, l’accord d’entreprise pour les trois établissements publics industriels et commerciaux introduit un régime dérogatoire qui permettra à la direction de la SNCF de revoir, quand elle le souhaitera, au niveau où elle le souhaitera et autant de fois qu’elle le voudra, les dispositions de l’ensemble de l’organisation du travail ; en clair, elle ne donne pas les garanties nécessaires aux cheminots pour leur avenir ! », considère Sud-rail.

ZAD de Notre-Dame-des-Landes  : Prise de parole commune du 8 octobre 2016

A Viry-Chatillon

 «les émeutes, tout le monde est passé par là : les grands, les petits, les moyens»

http://www.liberation.fr/direct/element/a-viry-chatillon-les-emeutes-tout-le-monde-est-passe-par-la-les-grands-les-petits-les-moyens_49221/

Témoignage.

Amine, 24 ans, président d’une association humanitaire, habite à Viry-Châtillon. Il témoigne de la situation des jeunes à la Grande Borne, après la violente agression contre des policiers du 8 octobre : «Il y a des braquages, des émeutes aussi. Les jeunes manifestent de leur côté. C’est un mélange d’un peu tout : des représailles, le manque de boulot… Un ingénieur né à Grigny, s’il va chercher du travail, on lui dit que ça va pas être possible quand on voit d’où il vient. Le mec peut péter les plombs à force, il peut passer d’ingénieur à émeutier.»

François Fillon entend supprimer la durée légale du travail

Entendu à la radio.

«Qu’est-ce qui, aujourd’hui, fait que l’économie française ne fonctionne pas ? C’est tout cet amas de bureaucratie et de réglementations qui n’ont souvent rien à voir avec l’essentiel, mais qui bloquent les initiatives et qui bloquent le travail. Sans parler des 35 heures, pour lesquelles je propose simplement de renvoyer à la négociation dans les entreprises, de la manière la plus libre qui soit la fixation du temps de travail.»

François Fillon, qui n’a pas renié une comparaison avec l’ancienne chef du gouvernement britannique Margaret Thatcher, s’est expliqué ce matin sur Europe 1 sur l’une de ses propositions phares : la fin de la durée légale du travail. Pour l’ancien Premier ministre et actuel député de Paris, «la durée légale du travail aujourd’hui ne sert plus qu’à une seule chose ; elle sert à déclencher les heures supplémentaires, elle ne sert pas à protéger les salariés contre des horaires excessifs».

et

Alain Juppé : »s’il le faut, je ferai baisser le RSA »

https://blogs.mediapart.fr/yves-faucoup/blog/121016/alain-juppe-pret-baisser-le-rsa

extraits

Lors de L’Émission Politique sur France 2 le 6 octobre, à deux reprises, Alain Juppé a tenu à préciser son projet en ce qui concerne les minima sociaux.

Dans une agence de Pôle Emploi il défend, devant des chômeurs de l’agence, l’idée d’unedégressivité. Comme il sent que ses interlocuteurs n’apprécient pas une telle mesure, il temporise en disant qu' »une immense majorité […] cherche du travail », mais une « petite minorité », non. « Je reconnais que ça peut être très pénalisant », il ajoute qu’il ne l’appliquera que si le marché du travail redémarre.

———–

BELGIQUE

CATERPILAR

http://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/fermeture-de-caterpillar-gosselies-21-machines-seront-expediees-cette-semaine-57fbe874cd70cd5761c8a87e

Vingt-et-une machines devraient sortir de l’usine Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi). Ce devrait toutefois être moins que le nombre de machines qui seront produites dans le même temps sur le site, a indiqué lundi soir Jean-Marie Hoslet, secrétaire provincial de la CSC-Metea, qui a participé lundi à une rencontre avec la direction au sujet d’une reprise des expéditions et d’une augmentation des volumes de production.

Ce déséquilibre entre le nombre de machines expédiées et produites était une exigence des syndicats qui veulent de la sorte conserver un « trésor de guerre ».

Ils espéraient pouvoir négocier une reprise des expéditions contre une déclaration signée de la direction selon laquelle il y aurait, au bout de la procédure Renault, un volet social pour les travailleurs de l’entreprise. « Malheureusement, la direction n’a pas accepté jusqu’ici », a regretté Jean-Marie Hoslet, qui a précisé que c’était peut-être là une des limites de la marge de manœuvre dont disposait l’administrateur délégué de Caterpillar Belgium.

Lundi, quatre premières machines ont été expédiées ainsi que différents composants.

Fin de semaine, syndicats et direction ont prévu de se revoir pour faire le point et envisager les expéditions pour la semaine prochaine.

———————

JAPON

« Karoshi »

C’est le nom japonais pour « mort par épuisement au travail »

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2016/10/08/les-risques-de-mort-par-surmenage-inquietent-le-japon_5010375_3216.html#w2IHx37cHThsuw64.99

extraits

Même si l’image populaire du salarié japonais trimant de très longues heures pour son employeur avant de prendre le dernier train pour rentrer chez lui est en train de changer, beaucoup de Japonais continuent à passer au bureau beaucoup plus d’heures que leurs homologues dans les autres économies modernes.

Ainsi, selon le rapport approuvé vendredi, un cinquième des Japonais qui travaillent risquent de mourir de surmenage. En effet, une étude menée entre décembre 2015 et janvier 2016 révèle que 22,7 % des firmes japonaises interrogées ont déclaré que certains de leurs employés faisaient plus de 80 heures supplémentaires chaque mois. Or c’est officiellement le seuil à partir duquel le risque de mourir de surmenage est considéré comme sérieux.

L’étude indique aussi que 21,3 % des employés japonais travaillent 49 heures ou plus par semaine en moyenne, contre 16,4 % des employés aux Etats-Unis, 12,5 % en Grande-Bretagne et 10,4 % en France.

————

AFRIQUE DU SUD

des affrontements à l’ Université de Stellenbosch où les étudiants sont rejoints par le personnel d’ entretien et de cuisine

gardes de sécurité privés, pris à parti par des étudiants

http://www.dailymaverick.co.za/article/2016-10-11-groundup-protesters-and-police-clash-at-stellenbosch-university/?#.V_yNfOB97IU

extrait en traduc google

… Cap – Occidental: des affrontements à l’ Université de Stellenbosch où les étudiants sont rejoints par le personnel d’ entretien et de cuisine  «  » Nous ne disposons pas de l’ argent pour envoyer nos enfants à l’université « , a déclaré un travailleur qui a parlé anonymement de peur de perdre son emploi. Le personnel d’entretien entier avait été demandé de quitter Stellenbosch , ce matin à 07:30, dit – elle. Environ la moitié des travailleurs ont rejoint la protestation étudiante. Le travailleur a dit qu’il marchait aussi parce que « les nettoyants doivent être internalisés ».

la révolte étudiante en Afrique du Sud s’est transformée en un cri de rage plus large  contre les inégalités

http://www.itv.com/news/2016-10-11/south-africas-university-protest-violent-clashes-with-police-over-education-costs/?

extrait en traduc google

Ce qui a commencé il y a trois semaines comme une révolte contre la hausse des frais de scolarité prévues s’est transformé en un cri de rage plus large contre les inégalités manifestes qui persistent obstinément deux décennies dans l’ère post-apartheid.

Au milieu de la gaz lacrymogène, l’odeur de la révolution est dans l’air.

———————–

INDE

Soulèvements prolétarien dans la ceinture industrielle de Delhi » (2010)

Film entier ici – https://www.youtube.com/watch?v=Q4BnEKRgSE8

Le film traite des luttes des travailleurs migrants précaires en décembre2010 des zones rurales dans les zones franches d’ exportation de Faridabad et Gurgaon

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 8 octobre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

Incapable de payer son loyer, un couple se suicide à Villejuif

Un couple a été retrouvé pendu dans son domicile de Villejuif (Val-de-Marne) lundi, rapporte Le Parisien. L’homme de 59 ans et sa compagne de 48 ans, qui ont été découverts dans leur appartement de cette ville limitrophe de Paris, se sont suicidés en laissant une lettre expliquant «qu’ils ne pouvaient plus payer leur loyer». Ce sont les propriétaires de l’appartement, sans nouvelle de leurs locataires, qui ont alerté la police.

Vu sur Le Parisien

——————–

POLOGNE

manif, «lundi noir» et grève des femmes pour défendre le droit à l’IVG

http://www.liberation.fr/planete/2016/10/02/pologne-manif-lundi-noir-et-greve-des-femmes-pour-defendre-le-droit-a-l-ivg_1518005

extraits

«Lundi, je ne vais pas au travail, j’ai pris une journée libre, j’irai manifester contre ce projet. Trop c’est trop»

Après une manifestation samedi devant le Parlement, la Pologne s’apprête à connaître, lundi, sa première grève générale des femmes. Il s’agit de protester contre un projet de loi bannissant l’avortement, déjà très limité dans le pays, sous forte influence catholique.

Des milliers de Polonaises, de tous âges, ont décidé de débrayer dans le cadre de ce mouvement lancé après que le Parlement, dominé par les conservateurs de Droit et Justice (PiS), a décidé d’envoyer en commission un projet de loi bannissant totalement l’IVG dans le pays, à une exception près : si la vie de la femme enceinte est en danger immédiat.

—————–

Accident du travail

Un député européen de Ukip mis KO par un autre député européen Ukip

http://www.liberation.fr/planete/2016/10/06/un-eurodepute-ukip-dans-un-etat-grave-apres-une-rixe-en-plein-parlement-europeen_1520110

Steven Woolfe, député européen du Ukip (United Kingdom Independence Party), le parti europhobe britannique, a été hospitalisé jeudi en fin de matinée à Strasbourg dans un «état grave». Il pourrait avoir souffert d’une hémorragie cérébrale après une altercation avec un de ses collègues du Ukip.Steven Woolfe s’est écroulé au sol, sur l’un des ponts en verre qui traversent le Parlement européen à Strasbourg, peu après une bagarre avec un collègue.

—————

Le niveau de la dette a bondi à 225% du PIB mondial

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-10-05/a-record-152-trillion-in-global-debt-unnerves-imf-officials?utm_content=business&utm_campaign=socialflow-organic&utm_source=twitter&utm_medium=social&cmpid=%3Dsocialflow-twitter-business

————-

ESPAGNE

le retour des « journaliers » ?

Les contrats de moins de sept jours triplant à l’indéfini

http://www.elmundo.es/economia/2016/10/03/57f1513d468aeb24188b4645.html

extraits en traduc google

Dans l’année d’avant la crise, à savoir, dans le boom économique (2006) 1,7 millions de contrats de moins de durée de sept jours , ils ont été faits jusqu’à Août et ont représenté 14,7% de l’ emploi total. En même période en 2016 ont été faites presque deux fois plus de 3,3 millions. Comme si cela ne suffisait pas , 40% de ces emplois est partie – temps (horaire). Ce chiffre est trois fois le nombre de contrats permanents (1,1 million) de cette période ont été faites.

Ce chiffre représente 26% des quelque 12,8 millions de contrats totaux qui ont été faites dans cette période. Il touche un emploi sur quatre. Ceci est un nouveau record dans l’ insécurité de l’ emploi.

Légère augmentation du chômage

http://www.elmundo.es/economia/2016/10/04/57f3541b46163fcf598b4603.html

Le nombre de chômeurs inscrits dans les bureaux des services publics de l’ emploi a augmenté de 22 801 personnes par rapport au mois précédent (0,6% de plus)

près de la moitié des chômeurs (41,8%) ne perçoit  pas de prestations de chômage.

———————-

BELGIQUE

ING supprime 3.158 emplois

« Du côté du personnel, on a collaboré, mordu sur notre chique, accepté un gel des salaires et voilà le résultat ! »

« Les syndicats, qui informent actuellement le personnel et leur demandent de rentrer chez eux »

http://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/ing-et-record-bank-3-158-emplois-menaces-en-belgique-appel-a-la-greve-57f1e4f5cd70e9985fe8fc0b

Le front commun syndical va appeler le personnel de la banque à interrompre le travail dès lundi. Une grève est attendue pour vendredi. Les syndicats vont privilégier un « mouvement émotionnel » lundi. « Chaque membre du personnel, en agence ou dans un des sièges de Gand, Namur ou Bruxelles, va être invité à rentrer chez lui« , a indiqué Nicolas Dinsart, porte-parole du SETCa zone Sud.

http://www.lesoir.be/1332131/article/economie/2016-10-02/ing-supprime-3158-emplois-en-belgique-syndicats-chez-charles-michel-16-heures-di

extraits

En 5 ans, le groupe hollandais va supprimer 3.158 postes de travail chez ING Belgique et Record Bank. pour moitié par licenciements secs.

La moitié des agences seront fermées.

Les syndicats, qui informent actuellement le personnel et leur demandent de rentrer chez eux, ont rendez-vous chez le Premier ministre Charles Michel cet après-midi à 16 heures.

Depuis 2000, l’effectif bancaire belge a baissé de 24%

CATERPILAR

La société suisse de Caterpillar ordonne à l’usine de Gosselies de reprendre les expéditions

http://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/caterpillar-le-parlement-europeen-veut-des-sanctions-pour-les-licenciements-collectifs-injustifies-57f50054cd70e9985fea3732

La direction de Caterpillar Belgium a demandé en début de semaine aux syndicats de pouvoir reprendre les expéditions de machines et de pièces assemblées, a indiqué mercredi le porte-parole du site. Depuis l’annonce de la fermeture du site Caterpillar de Gosselies (Charleroi), début septembre, celles-ci ont en effet été interrompues.

La demande adressée aux travailleurs est liée également à une augmentation des volumes de production. 

Mais où est la poudre ?

—————–

UK

Les banques se préparent à un « hiver nucléaire économique »

http://www.businessbourse.com/2016/09/02/les-banques-se-preparent-a-un-hiver-nucleaire-economique/

extrait

Egon Von Greyerz: la pire crise mondiale de toute l’histoire pourrait éclater d’ici quelques mois

«La seconde moitié de l’année sera très difficile pour les entreprises du Royaume-Uni, » selon ce qu’a expliqué Craig Erlam, analyste chez Oanda par mail à CNBC. « Non seulement elles doivent lutter contre une éventuelle récession au Royaume-Uni et un ralentissement plus prolongé, mais l’incertitude entourant le Brexit rend l’avenir plus difficile à anticiper. »

Augmentation de la production manufacturière, mais…….

http://www.independent.co.uk/news/business/news/manufacturing-continues-to-surge-in-september-a7342316.html

le niveau de la production manufacturière reste encore de 4,6 % inférieur à ce qu’il était au premier trimestre de 2008.

le niveau de productivité est d’environ 13 % plus bas que si la productivité avait continué de croître sur son taux 1997-2008 de tendance.

http://www.independent.co.uk/news/business/news/uk-productivity-crawls-back-to-2007-peak-a7347826.html

La livre britannique tombe à un plus bas en 31 ans face au dollar

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/10/04/97002-20161004FILWWW00065-la-livre-tombe-a-un-plus-bas-en-31-ans-face-au-dollar.php

AFP le 04/10/2016

La livre britannique poursuivait sa chute mardi en tombant à un nouveau plus bas en 31 ans face au dollar, signe de l’inquiétude des investisseurs depuis les annonces récentes sur la procédure de divorce entre le Royaume-Uni et l’UE.

Vers 07H00 GMT, la livre valait 1,2762 dollar, soit son plus faible niveau depuis 1985. La devise britannique atteignait également un nouveau plus bas en plus de 3 ans face à la monnaie européenne à 87,56 pence pour un euro.

—————-

STATES

Le taux de profit des États-Unis 1948-2015

https://thenextrecession.wordpress.com/2016/10/04/the-us-rate-of-profit-1948-2015/

Extrait en traduc google

 » Tout d’ abord, la baisse séculaire du taux américain de profit depuis 1945 est confirmée et en effet, sur la plupart des mesures, la rentabilité est à proximité des bas d’après-guerre.   En second lieu , la principale cause de la chute séculaire est clairement une augmentation de la composition organique du capital, de sorte que l’explication de Marx de la loi de la baisse tendancielle du taux de profit est également confirmée.   Troisièmement, la rentabilité sur la plupart des mesures a atteint un sommet à la fin des années 1990 après la «néolibérale» récupération. Depuis lors, le taux de profit des États – Unis a été statique ou en baisse.  Et  quatrième , depuis environ 2010-12, la rentabilité a commencé à tomber à nouveau.  Enfin façon, la baisse du taux de profit aux États – Unis a donné à une baisse de la masse des bénéfices « .

Pour la première fois en 5 ans, les dépenses de construction des États – Unis a diminué en glissement annuel en Août

http://www.zerohedge.com/news/2016-10-03/us-construction-spending-crashes-contraction-first-time-5-years

Baisse des ventes dans les chaînes de restauration 

http://www.zerohedge.com/news/2016-10-03/restaurant-industry-leading-indicator-us-economy-sours-bankruptcies-pile

« la vague actuelle de faillites est certainement inhabituelle, et rivalise avec la vague de faillite de 2009 et 2010, lorsque plusieurs chaînes ont demandé la protection de la dette après que les ventes aient chuté» 

L’incroyable déclin de l’industrie américaine

http://www.businessbourse.com/2016/09/06/usa-de-leconomie-industrielle-a-leconomie-de-la-planche-a-billets-lincroyable-declin-de-lindustrie-americaine/

extraits

En 1960, environ 25% des salariés américains avaient un emploi dans le secteur manufacturier. Mais aujourd’hui, moins de 10% des salariés américains sont employés dans le secteur manufacturier, selon les données du gouvernement.

Nommé le Grand bouleversement. Au début du siècle dernier, les travailleurs étaient passés des champs à l’usine. Maintenant, ils passent de l’usine aux guichets, aux comptoirs et aux centres de soins. Aujourd’hui en Amérique ce sont les emplois d’infirmiers, d’aide aux soins personnels, de cuisiniers, de serveurs, de barmans, de vendeurs et de responsables d’opérations qui progressent le plus.

33% des Américains n’arrivent même plus à subvenir à leurs besoins élémentaires

47% des américains ne peuvent même plus sortir 400 dollars pour couvrir un imprévu

———————-

FRANCE

« le choix est fait de se mettre du côté de la police »

La Cour de cassation se penche pour la première fois sur les contrôles au faciès

http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/10/04/la-cour-de-cassation-se-penche-pour-la-premiere-fois-sur-les-controles-au-facies_5008081_3224.html#mobjTP9eCbCeL9Xi.99

De son côté, l’avocate de l’Etat, Me Alice Meier, a considéré que l’existence de rapports et de statistiques prouvant que les personnes noires ou arabes étaient plus contrôlées que les autres ne suffisait pas à constituer un « faisceau d’indices graves, précis et concordants ».

Condamné pour contrôles au faciès, l’Etat se pourvoit en cassation

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/10/16/condamne-pour-controles-au-facies-l-etat-se-pourvoit-en-cassation_4790793_1653578.html#TSp4HRKAzwWhujMf.99

« BOULOTS DE MERDE ! DU CIREUR AU TRADER » UN LIVRE DE JULIEN BRYGO ET OLIVIER CYRAN

Interview

paru dans lundimatin#75, le 3 octobre 2016

« Boulots de merde ! du cireur au trader – Enquête sur l’utilité et la nuisance sociales des métiers » vient de paraître aux Éditions La Découverte. Comme l’indique le titre, les deux auteurs-journalistes, Olivier Cyran et Julien Brygo, sont allés enquêter sur le monde du travail en 2016. L’éventail est large, « Du cireur de chaussures au gestionnaire de patrimoine, du distributeur de prospectus au « personal shopper » qui accompagne des clientes dans leurs emplettes de luxe, de l’infirmière asphyxiée par le « Lean management » au journaliste boursier qui récite les cours du CAC 40 ». Lundimatin leur a posé quelques questions afin de comprendre leur démarche.

Extrait

les phrases en gras sont de mon fait

en France, cela fait depuis 1830 au moins que la question politique et révolutionnaire s’articule autour de la capacité des ouvriers à s’organiser sur leur lieux de travail. Est-ce que vous pensez que l’avènement des boulots de merde implique de revoir la matrice politique marxiste sur laquelle repose la quasi-totalité de l’extrême-gauche ?

J.B.& O.C. : De toute évidence, les logiques d’asservissement et d’atomisation du salariat rendent hautement acrobatique l’organisation de luttes collectives sur le lieu de travail. Dans les faits, le droit de grève a cessé d’exister pour une immense partie des travailleurs. Et ce ne sont pas les chômeurs, soumis à un contrôle de plus en plus étouffant, qui peuvent reprendre le flambeau, du moins pour l’instant. La mobilisation du printemps contre la loi Travail a montré que la colère sociale peinait à s’exprimer autrement que de façon sporadique ou symbolique. Et lorsqu’elle éclate malgré tout, elle est sauvagement réprimée par la police et conspuée par les médias dominants. Comment concevoir la lutte quand le simple fait de manifester lors d’une journée de « temps fort » syndical, forme d’action pourtant la plus élémentaire qui soit, te fait courir le risque de finir éborgné par un tir de flashball, ou à tout le moins d’être gazé, pourchassé ou nassé pendant des heures par des forces de l’ordre hargneuses et armées jusqu’aux dents, avec pour seul résultat de te voir traiter de casseur sur toutes les ondes ? Dans une configuration où le tocsin de l’état d’urgence se conjugue au despotisme managérial, l’idée même d’une lutte organisée – et plus encore d’une lutte organisée victorieuse – devient presque impensable. Peut-être en effet que nous sommes déjà passés du bon vieux modèle des mouvements sociaux qui déferlent dans la rue à des formes de résistance plus éparpillées, plus minoritaires et plus radicales. Est-ce que cela donne un coup de vieux à l’extrême gauche ? C’est possible, sauf qu’on ne sait plus trop où elle est, de toute façon, l’extrême gauche. Est-ce que cela invalide le lieu de travail comme première ligne de front entre les tauliers du patronat et les bagnards de la merditude ? C’est beaucoup moins sûr. Comme dit Serge, l’ami postier de Marseille, « c’est la lutte collective qui redonne du sens à notre boulot, contre ceux qui nous le pourrissent ». La bagarre a beau se mener dos au mur, dans une partie trop inégale pour être gagnée, elle reste la seule réponse au besoin de dignité. Et ce besoin-là ne se laisse pas éteindre, même dans les secteurs où l’isolement et la vulnérabilité font le plus de ravages. En Grande-Bretagne, où le droit de grève est plus fantomatique encore que chez nous, des grèves sauvages épiques ont éclaté cette année, notamment chez les turbo-précaires de Deliveroo, la boîte ubérisée de livraison de bouffe, et chez les agents de nettoyage londoniens. Le lieu de travail n’est peut-être plus le socle de la contestation, mais c’est là que l’ordre social s’exerce avec le plus de violence, c’est donc là que s’éprouve au premier chef ce qui nous reste de rapport de forces. Cela dit, on n’est pas compétents pour prophétiser des insurrections. Notre boulot, plus modestement, consiste à témoigner de ce cul-de-basse-fosse qu’est le marché du travail, avec juste assez de liberté pour espérer venger un peu ceux qui sont cloués au fond.

+ de 11 MILLIONS de chômeurs

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-aout-2016-185000

extraits

Janvier 312 100 radiés, en Février 314 200 radiés, en Mars 323 400, Avril 337 700, Mai 339 400, Juin 340 200, Juillet 326 100, Aout 309 700 …

6 611 300 privés d’emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, + 4 500 000 environ d’invisibles qui n’entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses ( chiffres détaillés bas de page ).

Total : + de 11 MILLIONS de chômeurs en France (fourchette basse), et autant de pauvres largement sous les seuils de pauvreté.

La punition ?

 39h payées 37 chez Smart Hambach

http://www.boursorama.com/actualites/39h-payees-37-chez-smart-hambach-pour-les-syndicats-ca-ne-passe-toujours-pas-ffe958a3a6255b21d23f81918388733a

extraits

« Quand on produisait 145 000 véhicules, on était à moins de 35 heures. Et aujourd’hui, pour 100 000 voitures, on repasse aux 39heures », a expliqué le délégué CGT Thomas Di Francesco dans le journal local.

« Le passage aux 39h, c’est pour donner un signe à Daimler, leur dire qu’on a baissé les salaires« , mais la production ne suit pas, a également déploré auprès de l’AFP Jean-Luc Bielitz, délégué syndical central CGT. « L’objectif, c’est de descendre la masse salariale. Mais avec les baisses d’activité, on craint le pire. Des licenciements ». « On voit bien que le passage aux 39 heures n’amène rien, si ce n’est une vie familiale cassée », a-t-il également dénoncé samedi 1er octobre sur Europe 1. « 20 samedis travaillés sur 52 semaines, ça fait déjà la moitié du temps au boulot », reprend-t-il. « Ça fait des horaires qui terminent à 23h. Donc les salariés râlent. C’est très dur à vivre. »

http://www.usinenouvelle.com/article/smart-france-passe-aux-39-heures-dans-un-contexte-de-carnets-de-commandes-en-berne.N445667

« L’usine va réduire la vitesse de la chaîne à partir du 31 octobre et porter le nombre de postes de travail de 115 à 79, ce qui devrait toucher de nombreux intérimaires. » Il évoque également une dégradation du climat dans l’entreprise « avec un taux d’absentéisme passé de 3,5% en décembre à 6,5% ».

Sud-Rail dénonce une multiplication des procédures disciplinaire contre les grévistes du printemps

Les procédures disciplinaires se multiplient contre des militants syndicaux actifs lors des grèves menées au printemps contre la loi travail ou la défense des conditions de travail des cheminots, dénonce le syndicat SUD-rail, qui relève une «centaine» de cas dans ses rangs.

Le troisième syndicat du groupe ferroviaire affirme que «la direction monte d’un cran dans la répression anti SUD-rail» et «veut prendre sa revanche en sanctionnant ceux dont l’action syndicale s’oppose à leur politique». Contactée par l’AFP, la SNCF n’a pas souhaité faire de commentaire.

—————-

Brésil : le Parti des travailleurs défait au premier tour des municipales

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/10/03/bresil-le-parti-des-travailleurs-defait-au-premier-tour-des-elections-municipales_5007023_3222.html

le naufrage du Parti des travailleurs au niveau national. De 630 mairies, le PT n’en récolterait plus que 235 au premier tour, se plaçant en huitième position, selon un premier décompte du quotidien Estado de Sao Paulo.

—————

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 1er octobre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

STATES

«lorsque l’histoire est écrite telle qu’elle devrait être, c’est devant la modération et la longue patience des masses que les hommes s’interrogeront et non face à leur férocité» Trinidad C.L.R. James

Manifestations en Californie après la mort d’un Noir tué par la police

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/09/29/manifestations-en-californie-apres-la-mort-d-un-noir-tue-par-la-police_5005147_3222.html#cSD2QXkec8IEzyHR.99

Alfred Olango, un réfugié ougandais âgé de 38 ans, est mort dans la nuit de mardi à mercredi. Il avait brandi une cigarette électronique.

Alabama des gardiens de prison se sont mis en grève ce week-end en solidarité avec les détenus 

http://jezebel.com/alabama-prison-guards-went-on-strike-this-weekend-in-so-1787142561

Un groupe de gardes d’une prison en Alabama s’est mis en grève ce week – end, par solidarité avec les détenus qui protestaient contre la surpopulation et les pratiques de travail injustes.

——————

ITALIE

Vous ne travaillez plus? ouvrez un bar (ou un restaurant …)

http://pagni.blogautore.repubblica.it/2016/09/24/non-hai-piu-il-lavoro-fatti-un-bar-o-un-ristorante/

extrait

selon l’Observatoire ce n’ est pas un phénomène destiné à tomber. Dans l’ ensemble, en Août 2016, le secteur de la restauration et service de bar actif dans notre pays sont plus 372 000 et emploient 1,3 million de personnes, soit environ un dixième de l’ emploi privé en Italie. Et dans les deux prochaines années si l’industrie maintient la tendance actuelle de la croissance, pourrait créer 100 mille emplois supplémentaires.

—————-

La baisse de la productivité est l’ un des facteurs expliquant la difficulté de l’économie à rebondir 

http://economia.elpais.com/economia/2016/09/22/actualidad/1474560757_788530.html

extrait en traduc google

«Les employés vont produire moins que l’an dernier »

La plus grande puissance de la planète, par exemple,va se développer, espérons le de 2% dans les prochaines années, selon les dernières projections de la Réserve fédérale. C’est un point inférieur à celui avant la Grande Récession. Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE, a identifié le problème des taux de productivité négatifs aux États-Unis. «Les employés vont produire moins que l’an dernier », at-il dit, « donc la croissance ne peut pas durer longtemps. »

La mondialisation des échanges commerciaux est à bout de souffle, selon le FMI et l’OMC

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/09/27/20002-20160927ARTFIG00208-la-mondialisation-des-echanges-commerciaux-est-a-bout-de-souffle-selon-le-fmi-et-l-omc.php

extraits

Le commerce international de marchandises et de services progresse désormais moins vite que la production mondiale elle-même. Le signe manifeste d’un repli sur soi qui affecte la majorité des 189 pays de la planète.

 

Ce n’est évidemment pas une coïncidence, le Fonds monétaire international et l’Organisation mondiale ont lancé ce même mardi 27 septembre, certes séparément mais pratiquement à la même heure, une sonnette d’alarme sur le ralentissement spectaculaire du commerce international. L’OMC s’inquiète de constater que les échanges mondiaux ne devraient progresser que de 1,7% (en volume) cette année, le score le plus médiocre depuis 2009, l’année de la «grande récession» mondiale où le commerce international avait reculé de façon absolue.

Plus encore que «le ralentissement impressionnant» du commerce en tant que tel, le phénomène marquant est que les échanges internationaux augmentent désormais légèrement moins vite que la production elle-même des 189 économies nationales. «Depuis 2012 la croissance des échanges internationaux de biens et services est médiocre autour de 3% l’an, deux fois moins que pendant les trois décennies précédentes.», note le FMI, avant de marteler cette vérité dérangeante: «entre 1985 et 2007, le commerce mondial avait augmenté en moyenne deux fois plus vite que la production mondiale, alors que depuis quatre ans il a tout juste maintenu le rythme».

Il s’agit à l’évidence d’un changement de cap historique. Si la prévision de l’OMC pour l’année 2016 devait se confirmer, le commerce mondial progresserait cette année moins vite que le PIB mondial (respectivement de 1,7% pour le premier et entre 2,2% et 2,9% selon les prévisionnistes pour le second). Ce serait bel et bien l’amorce d’une démondialisation stricto sensu. Car par définition, la mondialisation des échanges signifie que les pays commercent de plus en plus entre eux et que leurs échanges mutuels augmentent plus rapidement que leurs productions nationales respectives. L’image caricaturale de ce phénomène, est le pot de yaourt parcourant plusieurs milliers de kilomètres entre le pis de la vache et le petit-déjeuner du consommateur, du fait des provenances géographiques multiples de ses ingrédients et de ses emballages.

——————

ALLEMAGNE

L’action Deutsche Bank dégringole, entraînant les valeurs bancaires européennes

http://www.liberation.fr/futurs/2016/09/30/l-action-deutsche-bank-degringole-entrainant-les-valeurs-bancaires-europeennes_1515770

«Le battement d’aile d’un papillon peut provoquer l’éruption d’un volcan»

Extraits

Depuis le début de l’année, la banque allemande a vu son action fondre de plus de la moitié de son prix

Deux sources proches du dossier ont indiqué à l’AFP que les fonds américains Millennium Partners et Capula Investment, ainsi que le fonds britannique Rokos Capital Management et sept autres entités avaient retiré leur argent auprès de Deutsche Bank.

«Les multiples tentatives pour calmer la situation tant du gouvernement, des autorités financières et de Deutsche Bank elle-même ont presque l’effet inverse chez les investisseurs».

Commerzbank supprime 9.600 postes

http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRKCN11Z0XR

FRANCFORT (Reuters) – Commerzbank, la deuxième banque d’Allemagne a annoncé jeudi son intention de supprimer près de 10.000 postes, soit près de 20% de ses effectifs, et d’interrompre le versement de dividendes le temps de se restructurer, avec pour objectif une amélioration de sa rentabilité à l’horizon 2020.

————–

STATES

Le FMI va abaisser sa prévision de croissance pour les USA-Lagarde
http://investir.lesechos.fr/marches/actualites/le-fmi-va-abaisser-sa-prevision-de-croissance-pour-les-usa-lagarde-1582381.php#tRxXksh7tm9y2sfF.99

extraits

CHICAGO, 28 septembre (Reuters) – Le Fonds monétaire international va de nouveau abaisser sa prévision de croissance de l’économie américaine en 2016, a annoncé mercredi Christine Lagarde, la directrice générale du FMI.

D’après la version écrite d’un discours à la Northwestern University, Christine Lagarde a expliqué cette initiative par les difficultés économiques traversées par les Etats-Unis au premier semestre.

http://www.zerohedge.com/news/2016-09-28/core-durable-goods-orders-contract-20th-straight-month-longest-non-recessionary-stre

Au cours des 60 dernières années, l’ économie américaine n’a jamais souffert d’ une si longue contraction de base  des commandes de biens durables (20 mois) sans être officiellement en récession

o   baisse de 5,8% en informatique nouvelles commandes

o   baisse de 0,5% dans les machines

o   baisse de 0,5% dans les produits Fabricated

o   baisse de 2,0% dans les équipements de communication

o   baisse de 2,5% dans l’équipement et les appareils électriques

o   21,9 chute dans les avions non militaires et des pièces

o

MAIS

o   23,6% hausse des biens d’équipement de la défense, les nouveaux ordres

les données les plus récentes des États-Unis – jusqu’à la mi-2016 – montrent quel’investissement américain fixe est au point mort.

https://thenextrecession.wordpress.com/2016/09/29/global-turbulence-ahead/

————————

Soldats US résistant à la guerre du Vietnam

http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=18838

« La guerre, c’est l’enfer : demandez à quelqu’un qui l’a faite »: des militaires en service actif protestent contre la guerre du Vietnam à la base militaire de Killeen, Texas, le 1er mai 1970

—————-

UK

Les enfants de l’ère Thatcher ont la moitié de la richesse de la génération précédente

http://www.independent.co.uk/news/uk/politics/margaret-thatcher-generation-80s-children-wealth-half-amount-ifs-study-a7338076.html

Les personnes nées au début des années 1980 sont la première génération d’après-guerre qui atteigne la trentaine avec de plus petits revenus que ceux qui sont nés dix ans plus tôt

——————–

CORÉE DU SUD

Séoul s’inquiète de l’ampleur des grèves chez Hyundai
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/0211329944548-seoul-sinquiete-de-lampleur-des-greves-chez-hyundai-2030320.php?rXfa2zwCa7XtqBks.99#

Pour la première fois en douze ans, les ouvriers du groupe ont organisé une « grève totale ».

Dans la nuit de lundi à mardi, les chaînes d’assemblage des trois grandes usines de Hyundai Motor en Corée du Sud devaient être rallumées à l’issue d’une rare journée de « grève totale » sur les sites du cinquième constructeur de la planète qui se retrouve confronté, depuis l’été, à un grave bras de fer social.

Le ministre du Travail promet de prendre toutes les mesures pour mettre fin sans délai aux débrayages chez Hyundai Motor

http://english.yonhapnews.co.kr/news/2016/09/28/0200000000AEN20160928009000315.html

extraits en traduc google

« Si la direction et le syndicat ne parviennent pas à un accord dans un avenir proche, je ferai en sorte que la grève se termine le plus tôt possible en prenant toutes les mesures possibles dans la limite du droit», a dit le ministre du Travail Lee Ki-Kweonlors lors d’une réunion des directeurs du personnel des entreprises locales à Séoul.

En vertu de la loi actuelle, le ministre du travail du pays peut demander un ajustement d’urgence quand un conflit de travail est lié aux services publics qui peuvent mettre en danger l’économie nationale ou la vie quotidienne du grand public.

Si elle est adoptée, les parties concernées sont tenues de suspendre immédiatement l’action du travail pour les 30 jours suivants. Le gouvernement, quant à lui, va commencer le processus de médiation et, si cela ne parvient pas à trouver un moyen, peut être suivie par l’arbitrage.

Le gouvernement de la Corée du Sud a seulement utilisé la mesure quatre fois dans l’histoire du pays, y compris le temps de Hyundai Motor en 1993.

Les deux parties étaient parvenues à un accord de principe le 24 août qui aurait augmenté les salaires mensuels des travailleurs par 58.000 wons, plus un bonus de 350 pour cent et 3,3 millions gagnés en espèces pour chaque travailleur. La direction a également retiré sa demande pour un système de pointe de salaire, qui avait été l’un des obstacles les plus litigieux dans les négociations.

Le compromis, cependant, a été rejetée par les syndiqués avec 78,05 % de ses membres votant contre.

———————

FRANCE

Compétitivité : la France a continué à améliorer son rang

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/09/28/competitivite-la-france-a-continue-a-ameliorer-son-rang_5004481_3234.html#dpW6FrRGoaSlgt52.99

extraits

Pour la deuxième année de suite, la compétitivité de la France a continué de s’améliorer, révèle le dernier rapport (2016-2017) sur ce sujet établi par le Forum économique mondial (WEF) et rendu public mercredi 28 septembre à Genève (Suisse).

L’étude, réalisée auprès de 140 000 chefs d’entreprise dans 138 pays, donne un classement mondial des pays les plus compétitifs, sur la base de douze piliers, perçus comme des indicateurs, comme par exemple les infrastructures, l’environnement macroéconomique, la santé, l’éducation primaire, l’efficacité du marché du travail ou encore l’innovation.

Le WEF salue en outre les efforts du gouvernement français à faire adopter la loi travail, en dépit « d’une opposition considérable », qui devrait donner un coup d’élan à la compétitivité.

Le chômage repart à la hausse en août

http://www.liberation.fr/direct/element/le-chomage-repart-a-la-hausse-en-aout_48207/

Le chômage est reparti à la hausse en août avec 50 200 chômeurs de plus en catégorie A sur un mois (+ 1,4%), selon les données mensuelles de la Dares. Sur un an, le recul reste de 0,3%.

L’envolée est plus importante encore avec les demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite (catégories B et C), le total du nombre de chômeurs tenus de faire des actes de recherche d’emploi progressant de +76 100 en août (+1,6%), pour atteindre le niveau record de 5,518 millions (5,820 millions avec les Dom).

foutage de gueule

Réintégration des grévistes de ……..1948 réprimés par Jules Moch, le « cazeneuve » de l’époque

http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/09/28/reintegrer-les-grevistes-de-1948-geste-de-francois-hollande-vers-un-peuple-de-gauche_5005030_823448.html#qfZ6Yb9AQeFCWFUA.99

Réprimés malgré leur droit de grève, les mineurs nordistes de 1948 ont déjà obtenu une première réparation sur le plan juridique en 2014, pour licenciements abusifs. Mercredi 28 septembre, deux ans plus tard, François Hollande poursuit leur réhabilitation.

Leur grève a quand même été l’une des plus réprimées du XXe siècle, il y avait non seulement la police, mais aussi l’armée.

Quand les mineurs ont été licenciés, puis pour certains emprisonnés, les familles ont été expulsées de leurs logements en plein hiver. Certaines ont été obligées de quitter la région. Les Charbonnages de France, sorte d’Etat dans l’Etat, avaient poursuivi l’acharnement en passant des coups de fil pour qu’aucun employeur de la région ne les reprenne ensuite. Plusieurs familles ont été obligées de quitter le Nord.

de l’acharnement

Affaire de la « chemise arrachée » : des salariés d’Air France devant la justice

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/09/27/affaire-de-la-chemise-arrachee-quinze-salaries-d-air-france-devant-la-justice_5003835_1653578.html#UeokKBf8UQfPdWkq.99

Le 5 octobre 2015, la photo avait fait le tour du monde et terni un peu plus la réputation française en matière de dialogue social : on y voyait le DRH d’Air France, Xavier Broseta, chemise en lambeaux, en train de fuir certains des salariés. Le procès de quinze d’entre eux démarre mardi à Bobigny. Cinq sont poursuivis pour « violences en réunion » et dix autres pour « dégradations »

De deux à quatre mois de prison avec sursis requis contre cinq salariés d’Air France

De deux à quatre mois de prison avec sursis ont été requis contre cinq salariés d’Air France jugés devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour l’épisode de la «chemise arrachée» du DRH de la compagnie aérienne.

Le procureur a demandé à la cour de condamner à 1 000 euros d’amende les dix autres prévenus, poursuivis pour des dégradations lors de la manifestation du 5 octobre 2015 devant le siège d’Air France à Roissy, qui avait dégénéré et dont les images avaient fait le tour du monde.

Depuis la Syrie, le soutien de la «brigade Krasucki» aux salariés d’Air France

 «Syndicalistes, pas voyous ! Antifascistes, pas terroristes !» Ainsi se conclut le message de combattants français en Syrie, posté mardi sur la page Facebook de la CGT Cheminots Versailles. Membres d’une «brigade syndicaliste», ils ont voulu montrer leur soutien aux salariés d’Air France poursuivis pour dégradation et pour violences en réunion après que les images du DRH de l’entreprise, Xavier Broseta, dont la chemise a été arrachée, ont fait le tour du monde.

Deux mois avec sursis pour un flic qui défonce un manifestant

Le 26 mai 2016, à Caen (Calvados), un manifestant anti loi Travail avait été frappé par un policier. Une journaliste de Normandie-actu avait filmé la scène.

La victime avait été blessé au thorax, à l’épaule et aux lombaires,

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/policier-filme-en-train-de-frapper-un-manifestant-2-mois-de-prison-avec-sursis_1836051.html

le policier mis en cause, qui a reconnu les faits, a été condamné à deux mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Caen.

Le procureur de la République de Caen, Carole Etienne, à l’origine de l’annonce de cette condamnation, assure qu’elle ne sera pas inscrite sur la partie de casier judiciaire du prévenu, qui peut être demandé par les administrations.

https://youtu.be/S69HPswDhbE

La répression sur les médics

http://www.streetpress.com/sujet/1475147999-manifestant-proces-port-illegal-croix-rouge

«Quand il s’agit de réprimer le mouvement social, le parquet de Nantes est toujours à la pointe de l’imagination»

https://nantes.indymedia.org/articles/35665

extrait

Le témoignage d’un-e militant-e médic nantais-e qui a été arrêté-e lors de la manifestation du 06 Juin 2016.

5 militant-e-s médic avaient été arrêté-e-s et cette personne a pu heureusement sortir du commissariat sans poursuites judiciaires.

Mais deux mois après, le parquet reviens à la charge et l’accuse sur un motif attaquant directement son mode d’action : le port d’une croix rouge.

Voici son témoignage dénonçant une la répression politique de l’outil judicaire.

—————

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 24 septembre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

STATES

« J’en ai marre de voir qu’un Noir a été abattu à chaque fois que j’allume la télévision »

D’après le Washington Post , 702 personnes ont été abattues par la police américaine entre le 1er janvier et le 20 septembre 2016. Parmi elles, 172 étaient Afro-américaines. Ce décompte du célèbre quotidien américain n’inclut pas Keith Lamont Scott.

 Encore un Noir non armé abattu par la police

http://www.liberation.fr/planete/2016/09/20/etats-unis-encore-un-noir-non-arme-abattu-par-la-police_1504456

Terence Crutcher avait les mains en l’air lorsque Betty Shelby, une policière de l’Oklahoma, l’a abattu alors qu’il regagnait sa voiture les mains en l’air. L’enquête ouverte depuis a permis d’établir que l’homme n’était pas armé

VIDEO http://www.lemonde.fr/ameriques/video/2016/09/21/etats-unis-des-images-de-la-police-montrent-les-circonstances-de-la-mort-de-terence-crutcher_5001308_3222.html#qXwUQOBvZJuA5Ade.99

Le décès de Terence Crutcher vient s’ajouter à plusieurs affaires similaires de brutalités policières à l’encontre de Noirs non armés ces deux dernières années

Emeutes  à Charlotte après la mort d’un homme noir abattu par la police

l’état d’urgence et couvre-feu décrété

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/09/22/etats-unis-un-mort-lors-de-manifestations-a-charlotte_5001585_3222.html#63zJ09G8o1MZBo1S.99

Le gouverneur de l’Etat américain de Caroline du Nord a décrété l’état d’urgence. « J’ai décrété l’état d’urgence et pris l’initiative de déployer la garde nationale et la police autoroutière pour aider la police locale à Charlotte »

Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène contre plusieurs centaines de protestataires qui leur faisaient face dans le centre de la ville.

http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/direct-etats-unis-emeutes-en-cours-a-charlotte-apres-la-mort-d-un-homme-noir-abattu-par-la-police_1834555.html

« J’en ai marre de voir qu’un Noir a été abattu à chaque fois que j’allume la télévision », a dit à Reuters Shakeala Baker, une habitante de la résidence de Charlotte où la fusillade a éclaté.

Les affrontements ont fait au moins douze blessés parmi les forces de l’ordre, selon le compte Twitter officiel de la police locale. Aux Etats-Unis, en Caroline du Nord, la ville de Charlotte a connu une explosion de violences, dans la nuit de mardi à mercredi 21 septembre, après la mort d’un homme noir abattu par la police dans des circonstances troubles alors que, selon des témoins, il était désarmé.

La mairie de la ville américaine de Charlotte, où les manifestants défilaient hier soir pour la troisième nuit consécutive pour dénoncer les violences policières, a décrété un couvre-feu. La police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants qui continuaient de défiler malgré le dispositif.

Et un algorithme pour déterminer quand aura lieu le prochain crime raciste de la police ?

A Los Angeles, un algorithme pour prédire les violences urbaines

http://www.liberation.fr/futurs/2016/09/23/a-los-angeles-un-algorithme-pour-predire-les-violences-urbaines_1507544

La police américaine souhaite élargir sa panoplie pour surveiller ses villes sur les réseaux sociaux

la police américaine pourrait bientôt anticiper les violences urbaines en scannant Twitter grâce à un nouvel algorithme, selon leFinancial Times. Les forces de l’ordre pourront ainsi être alertées quand il se passe quelque chose d’anormal et intervenir en amont d’une manifestation.

 

Fort Hood, Texas, août 1968: des G.I. noirs refusent d’aller réprimer les émeutes

http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=18746

Ce texte est basé sur un chapitre du livre à venir de Catalinotto, Turn the Guns Around: Mutinies, Soldier Revolts and Revolutions (« Crosse en l’air : Mutineries, révoltes de soldats et révolutions »)

Grève des prisonniers-travailleurs

https://t.co/M0ByjhAbcq

Une grève dans les prisons contre le travail esclave, qui est entré dans sa troisième semaine, c’est propagée à au moins 46 prisons, selon le Comité d’organisation des travailleurs incarcérés.

La plus grande grève dans les prisons de l’histoire des États-Unis entre troisième semaine

http://www.inquisitr.com/3533092/largest-prison-strike-in-u-s-history-is-happening-right-now-and-no-one-is-talking-about-it/

 

L’écart salarial Noir-Blanc a continué à se développer sous Obama

http://www.zerohedge.com/news/2016-09-23/black-white-wage-gap-continued-expand-under-obama

l’écart salarial  entre les Américains blancs et noirs était de 18,1% en 1979 . Etonnamment, comme le rapporte Niall McCarthy Statista , il a continué à se développer depuis. En 2015, les Blancs ont gagné un salaire horaire réel moyen de 25,22 $ comparativement à 18,49 $ pour les Noirs, ce qui pour un écart salarial de 26,7% .

——————

AFRIQUE DU SUD

Emeutes du logement à Langa (Cape Town)

https://berthoalain.com/2016/09/21/universite-affrontements-a-johannesburg-20-septembre-2016/

violents heurts pour dénoncer la hausse des frais universitaires

http://www.afriqueexpansion.com/fil-de-presse-manchettes/2922-afrique-du-sud-violents-heurts-pour-denoncer-la-hausse-des-frais-universitaires.html

http://www.rfi.fr/afrique/20160921-afrique-sud-violences-apres-annonce-une-hausse-frais-universitaires

Jets de pierres, tirs de grenades assourdissantes, vitres brisées: les manifestations contre la hausse des droits universitaires ont dégénéré mardi en violents affrontements entre étudiants et forces de sécurité privées sur le campus de Johannesburg.

—————–

« Le barbelé est un produit très en demande en ce moment »

la carte des murs aux frontières

http://www.franceculture.fr/geopolitique/le-monde-se-referme-la-carte-des-murs-aux-frontieres

 65 murs construits et planifiés

La moitié des murs actuels ont été construits après 2010, et encore la moitié de plus sont planifiés

—————–

Le coût de la crise en Italie : la production industrielle a chuté de 22% par rapport à 2007

http://www.repubblica.it/economia/2016/09/23/news/investimenti_produzione_industriale_crisi-148365722/?ref=HREA-1

—————-

FRANCE

« ça va mieux »

Le chômage devrait repartir à la hausse en 201

Après une baisse en 2016, le chômage devrait repartir légèrement à la hausse à partir de 2017, sous «l’effet du Brexit» et de la «stabilisation des contrats aidés», et aggraver la dette de l’Unédic, selon les prévisions financières de l’organisme publiées ce mardi.

Le gestionnaire de l’assurance chômage prévoit une baisse de 124 000 chômeurs en 2016 en métropole. Mais dès 2017, leur nombre remonterait de 79 000 personnes, à cause notamment d’un «ralentissement de la croissance».

Philippe Martinez (CGT) : «  Ce n’est pas la dernière mobilisation, c’est la première de la rentrée « 

http://www.lamarseillaise.fr/flux-rss-la-marseillaise/a-la-une/52369-loitravail-philippe-martinez-cgt-ce-n-est-pas-la-derniere-mobilisation-c-est-la-premiere-de-la-rentree

« Ce n’est pas la dernière mobilisation, c’est la première de la rentrée », affirme le secrétaire général de la CGT. « Nous allons poursuivre la mobilisation sur trois fronts : des manifestations nationales pour l’abrogation, des recours juridiques et des mobilisations dans les entreprises pour empêcher que les dispositions de la loi Travail s’y appliquent », annonce-t-il.

————

Que fait la police ? : ça crève les yeux

Manifestations loi travail, une fois de plus, la police frappe aveuglément et mutile

Communiqué de l’union syndicale Solidaires sur la mutilation subie par un de leur militant le 15 septembre.

http://27novembre2007.blogspot.fr/2013/02/6-fevrier-2013-un-manifestant.html

Février 2013

Un jeune intérimaire belge d’ArcelorMittal de 25 ans, John David, blessé lors de la manifestation des métallos mercredi à Strasbourg, a perdu l’usage de son oeil après avoir été touché par un tir de flash-ball.

http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/29/2335173-jeune-blesse-rennes-lors-manifestations-perte-totale-vision-oeil.html

Jeune blessé à Rennes lors des manifestations : perte totale de la vision d’un oeil

Accusé de violences contre des policiers mais innocenté par la vidéosurveillance

Une jeune homme poursuivi pour des violences envers des policiers pendant sa garde à vue, le 5 septembre à Lens (Pas-de-Calais), a été relaxé par le tribunal de Béthune, les caméras de vidéosurveillance attestant en effet que ce sont les policiers qui ont frappé en premier.C’est la Voix du Nord qui rapporte cette histoire, où le procureur a tout de même requis 16 mois de prison ferme contre le jeune homme pour la violence de sa réaction aux coups. Mais les juges, reconnaissant sa situation de légitime défense, l’ont relaxé.

Deux sénateurs PS veulent sanctionner l’abstention par un stage de citoyenneté

Vote obligatoire.

Deux sénateurs PS, Gisèle Jourda (Aude) et Dominique Bailly (Nord), inquiets de la montée de l’abstention aux élections, ont déposé aujourd’hui des amendements destinés à rendre le vote obligatoire. «Lorsque l’on est citoyen français, on a des droits, mais aussi des devoirs, et le plus fondamental de ces devoirs c’est celui de voter», a déclaré Gisèle Jourda. Les deux élus prévoient que les électeurs qui ne votent pas communiquent les motifs de leur abstention auprès d’un tribunal administratif. Si ces motifs ne sont pas admis, ils ont deux rappels à la loi. La troisième absence non justifiée est sanctionnée par un stage de citoyenneté.

Sarkozy se veut le candidat de la France des travailleurs

« le travail rend libre » (Arbeit macht frei)

http://lmsi.net/Le-travail-rend-libre-plus-qu-une

https://fr.news.yahoo.com/sarkozy-se-veut-le-candidat-la-france-des-181344134.html

extraits

MARCQ-EN-BAROEUL (Reuters) – Nicolas Sarkozy a placé le travail au cœur de son discours mercredi soir à Marcq-en-Baroeul, près de Lille, en se présentant comme le porte-parole de « la France silencieuse qui souffre ».

« Pour tous ces Français qui ont souffert cinq années, je veux être le candidat de la France des travailleurs. Le mot travail est le symbole de l’émancipation. Je veux être le candidat des ouvriers, des employés, des classes moyennes« , a-t-il dit.

L’ancien chef de l’Etat a aussi évoqué l’élargissement du service minimum en cas de grève

L’ancien président a enfin affirmé vouloir « l’égalité exacte entre le privé et le public au départ à la retraite », ainsi que la dégressivité des allocations chômage et la suppression des allocations chômage au deuxième refus d’emploi.

———————

La reprise du travail aux usines Wonder

http://www.cnt-f.org/video/videos/46-histoire/110-juin-68-reprise-du-travail-aux-usines-wonder

Commentaire emprunté à Médiapart

« Voici une vidéo tournée lors de la fin de la grève aux usines Wonder de Saint Ouen en 1968. Situation triste est désespérante, très représentative du dénouement de nombreuses, sinon toutes, luttes sociales. Quelles sont ces « victoires » si vite clamées par les instances syndicales? Inutile d’en dire plus, ces images vieilles de 48 ans reflètent une partie de notre présent. »

BELGIQUE

La reprise du travail à l’usine Caterpillar

http://www.lesoir.be/1320722/article/economie/2016-09-19/travail-reprend-caterpillar

http://www.rtbf.be/info/regions/detail_reprise-complete-du-travail-lundi-prochain-chez-caterpillar-gosselies?id=9405359

Fin de semaine dernière, les délégués syndicaux ont fait le tour des ateliers pour discuter avec les travailleurs d’une reprise du travail.

Les réunions entre délégués syndicaux et l’assemblée générale de jeudi ( 15 septembre) ont été le théâtre de vives discussions entre partisans d’une reprise du travail et les autres. Au terme des débats, un consensus a pu être dégagé et les ouvriers vont relancer l’outil

Pourtant, une petite partie du personnel n’entendait pas recommencer à produire grues et excavatrices alors que la « direction était aux abonnés absents et laisse l’entreprise tel un bateau sans gouvernail »:« L’assemblée a été par moment houleuse, explique un travailleur de Caterpillar. Il y a toujours eu des noyaux plus durs à Caterpillar et il a fallu convaincre que la reprise du travail était la meilleure option. Les gens ont envie de travailler ».

Pour l’heure, ouvriers, employés et cadres sont toujours sous contrat de travail. Un contrat qu’ils doivent respecter au risque d’être licenciés pour faute grave.

La production était à l’arrêt depuis le 2 septembre et l’annonce de la fermeture du site de Gosselies.
Ce lundi, tous les éléments sont en place pour que la production industrielle reprenne chez Caterpillar. «  Tous les gens sont devant leur poste de travail  » confirme la direction du site de Gosselies

———————

Licenciements en vue ?

Baisse des coûts, réorganisation : que se passe-t-il chez Airbus ?

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/09/20/baisse-des-couts-reorganisation-que-se-passe-t-il-chez-airbus_5000456_3234.html#bsVZbjGtE87iAVJp.99

extrait

Ce n’est pas une restructuration, mais la poursuite de la réorganisation en cours du groupe Airbus. Selon le Financial Times du lundi 19 septembre, celui-ci réfléchirait à un plan de réduction de coûts qui, comme tout projet de ce type, pourrait avoir pour conséquences des suppressions d’emplois. « Vous n’excluez jamais rien quand vous parlez d’efficacité et de synergie, mais nous sommes en train de réfléchir à tout cela, aux moyens de réduire les coûts de nos structures et d’être plus efficaces », a indiqué, lundi, Tom Enders, président exécutif d’Airbus Group, en réponse aux interrogations du quotidien économique britannique.

—————

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 17 septembre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux  -ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

La rentrée des gaz

Un militant SUD a «perdu l’usage de son oeil» lors de la manifestation parisienne de jeudi contre la loi travail, «vraisemblablement» à cause d’un éclat de «grenade lancée par les forces de l’ordre», a accusé vendredi l’union syndicale Solidaires, qui dénonce un «usage disproportionné» de la force.

http://www.liberation.fr/france/2016/09/16/un-syndicaliste-gravement-blesse-a-l-oeil-lors-de-la-manifestation_1499453

Nord: viré après être allé aux toilettes pendant le discours de son PDG

http://www.20minutes.fr/lille/1925287-20160915-nord-vire-apres-etre-alle-toilettes-pendant-discours-pdg

Un salarié continue de se battre devant les tribunaux pour faire annuler son licenciement de Toyota pour avoir manqué le discours du président…

————————-

l’ère des «baby-boomers» dans les économies avancées est terminée et l’expansion de la main-d’œuvre dans les pays émergents commence à ralentir – le graphique ci-dessous montre comment le ratio des travailleurs productifs à la population totale dans les grandes économies est réglé à tomber à partir de maintenant.

https: //thenextrecession.wordp ress.com/2016/09/11/the-end-of -globalisation-et-les-Future- du capitalisme

————–

CHINE

En images: confrontation violente, des raids et des gaz lacrymogènes de la police

https://www.hongkongfp.com/2016/09/13/in-pictures-violent-standoff-raids-and-tear-gas-as-police-arrest-13-in-wukan-democracy-village/

Extraits en traduc google – cliquer sur le lien pour les vidéos

Les images en ligne à partir de mardi matin semble montrer des affrontements de la police anti émeute avec les villageois, qui jetaient des briques et forçant la police à se retirer.

La police a arrêté 13 personnes dans le village de Wukan Guangdong après 85 jours de manifestations de villageois pour demander la libération de leur leader emprisonné.

Les forces de sécurité publique a utilisé des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes, et les résidents ont mis en place des barricades et utiliser des briques et des bouteilles de gaz

————————————–

Leur monde

le futur ou le passé ?

http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2016/09/13/notre-futur-sature-d-applications-ne-sera-pas-si-rose_4996975_4832693.html

Dans le futur, des inconnus font (encore plus) de choses à notre place

extrait

On ne fera pas grand-chose de manuel : une application pour commander une femme de ménage, une autre pour un chauffeur privé. Une application pour faire venir un artisan bricoler et réparer, une autre pour qu’un inconnu fasse la queue à votre place parce que vous n’avez pas de temps à perdre… Tout cela payé à l’heure avec l’argent des locations Airbnb. Un système économique fait d’applications qui s’autofinancent entre elles en payant des salaires minimaux.Merveilleux. Précaire, mais merveilleux.

—————

Prison Strike : esclavage made in US

Petit récit d’une manifestation aux USA en soutien aux prisonnier-e-s en grève, pour comprendre qui sont les exploiteurs et comment les combattre.

——————–

UK

Les prix à la production ont augmenté de 7,6 %

http://www.independent.co.uk/news/business/news/brexit-latest-consumer-inflation-rate-unchanged-in-august-but-producer-input-prices-rising-fast-a7239841.html

extrait en tradc google

Les prix à la production (connu sous le nom des prix départ usine) ont augmenté de 0,8 pour cent sur un an plus tôt, en hausse de 0,3 pour cent en Juillet et la plus forte augmentation depuis Janvier 2014.

le secteur public de la Grande-Bretagne a diminué à nouveau.

https://www.theguardian.com/business/live/2016/sep/14/uk-unemployment-data-brexit-stock-markets-business-live

L’Office for National Statistics rapporte qu’il y avait 5,33 millions de personnes employées dans le secteur public pour Juin 2016. Ce fut:

13.000 en moins pour Mars 2016

20,000 en moins pour un an plus tôt

le plus bas depuis que les dossiers comparables ont commencé en 1999

Le secteur public est maintenant juste 16,8% de l’effectif total; encore une fois, le plus bas depuis au moins 1999.

—————-

BELGIQUE

Caterpillar : quand les syndicats parlent comme les patrons

« nous sommes compétitifs, avons abaissé de 36 % nos coûts de fonctionnement »

http://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/caterpillar-des-experts-appeles-en-renfort-57d6db20357055f1ebe7a516

extrait

Elmo Clemente, secrétaire CSC du conseil d’entreprise : « Pourquoi ces délocalisations de notre production vers d’autres usines de Caterpillar alors que nous sommes compétitifs, avons abaissé de 36 % nos coûts de fonctionnement depuis la restructuration de 2013 et respecté le contrat passé avec le groupe ?’ »

Les commerçants devront dénoncer les clients soupçonnés de terrorisme

http://www.lesoir.be

/1315689/article/actualite/belgique/2016-09-13/commercants-devront-denoncer-clients-soupconnes-terrorisme

extrait

Les commerçants doivent autant que possible partager leurs données avec les enquêteurs de la police fédérale sur les clients qui semblent nerveux, ne fournissent pas d’explication logique aux quantités achetées ou paient de grosses sommes en liquide.

—————-

FRANCE

Conseils en manif – septembre 2016

Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice… réduisons les risques !

Tout est dans le titre

Les opposants à la loi travail sont autorisés à manifester jeudi à Paris

http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/09/12/les-opposants-a-la-loi-travail-sont-autorises-a-manifester-jeudi-a-paris_4996511_3224.html#eELv1wL3AdSzmhK1.99

Ils ont obtenu lundi l’accord de la préfecture de police de Paris pour défiler dans la capitale, de Bastille à République.

« Dernier tour de piste » « clap de fin de manifestation » « dernière manifestation contre la loi travail » « Probable dernière manifestation contre la loi Travail »

PARIS 

En manifestation, certaines choses ne changent pas. Le premier défilé parisien depuis la promulgation de la loi travail, au cœur de l’été, est reparti sur les mêmes bases que ceux du printemps. Un cortège de tête, sans bannière syndicale et avec notamment une centaine de militants cagoulés, des échauffourées régulières avec les très nombreuses forces de police et de gendarmerie encadrant la foule, des dégradations, détonations, et une forte odeur de gaz lacrymogène tout au long du parcours entre Bastille et République

15 000 personnes à la manif. Le « cortège de tête » lui représente quasiment un tiers de l’ensemble avec plus de 4 000 personnes.

3 barrages policiers, fouilles, palpations, ouverture des blousons, place de la Bastille barricadée de toute part par les CRS. Délirant

Métros fermés le long du trajet, parcours inaccessible, place encerclée, ce n’est plus une manif mais un corridor sous haute surveillance !

A Paris, contre la loi Travail, un cortège de tête à l’aise avec la violence

http://www.lesinrocks.com/2016/09/15/actualite/a-paris-contre-loi-travail-cortege-de-tete-a-laise-violence-11864842/

extraits

Au printemps dernier, des acteurs du mouvement social ont cru constater qu’il y avait une “porosité” entre les manifestants d’habitude pacifistes et le cortège de tête, partisan de la politique la plus remuante. Qu’en est-il vraiment ? Les témoignages des quelques personnes que nous y avons interrogées semblent confirmer cette hypothèse.

Serge et Nicolas, la cinquantaine, reviennent d’une percée à l’avant du cortège de tête. “Ça commence fort !”, lance le premier, ancien délégué CGT dans le secteur de l’imprimerie. Sa position quant à la violence est ambivalente : “Je ne sais pas jusqu’à quel point on doit aller. Je ne condamne pas les violences, mais je me pose des questions.” Nicolas, syndiqué à SUD, la soutient pour sa part entièrement :

Qui qu’ils soient je les comprends. Ils sont jeunes, ils voient bien que leurs conditions se dégradent, qu’il n’y a pas de travail, qu’on licencie dans toutes les boîtes, et qu’il y a une réduction des droits. Si j’étais lycéen, je serais avec eux”.

On est encore là… Récit de la journée du jeudi 15 septembre

Des manifs sauvages avant la grosse manif « unitaire », et encore une autre manif sauvage après. Enfin on est encore là, prêts à foutre le souk et tout le monde est corda…

LYON

Un manifestant touché a la poitrine par une grenade de desencerclement au torse

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 10 septembre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux

-ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

fais ton travail et on appellera les pompiers ensuite» a-t-on répondu à une factrice qui faisait un AVC

 

«Je suis allée plusieurs fois dans le bureau du chef pour dire que je ne me sentais pas bien. On m’a dit de finir mon travail et qu’ensuite, on appellerait les pompiers.»

—————–

« le mur d’Hadrien » suite sans fin
La construction d’un mur anti-migrants va démarrer «prochainement» à Calais

Mais végétalisé hein.

Les travaux pour la construction d’un mur à Calais, destiné à empêcher les migrants de grimper sur les camions à destination du Royaume-Uni, vont démarrer prochainement, a déclaré le ministère britannique de l’Intérieur, dont le pays finance le projet.

Le mur de quatre mètres de haut et un kilomètre de long sera construit le long de la route nationale qui conduit au port de Calais, la RN 216. Le mur végétalisé sera financé par le Royaume-Uni et construit par les services français de la Direction interdépartementale des routes (DIR).

—————–

Un chauffeur de car refuse de reconduire des migrants en Italie

http://info.nouvelobs.com/societe/20160906.OBS7575/recit-un-chauffeur-de-car-refuse-de-reconduire-des-migrants-en-italie.html?xtor=RSS-13

« On n’est pas des auxiliaires de police ! »

Il a fait preuve d’un rare courage. Un chauffeur d’une société de cars a refusé, lundi 5 août, de se plier à la réquisition de son véhicule ordonnée par le préfet des Alpes-Maritimes, qui lui intimait de reconduire en territoire italien des migrants. Une affaire révélée par le Groupe d’information et des soutien des immigrés (Gisti) et confirmée par nos informations.

——————–

BELGIQUE

Caterpillar: les syndicats invitent les ouvriers à respecter leurs contrats de travail

Un millier de travailleurs assistaient selon les syndicats à la première assemblée générale lundi matin, depuis l’annonce de la fermeture de l’usine Caterpillar à Gosselies.

D’autres rencontres de ce type sont prévues durant la journée au moment des pauses de travail

http://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/caterpillar-les-syndicats-invitent-les-ouvriers-a-respecter-leurs-contrats-de-travail-57cd05d635709333b7f9990d

Les syndicats de l’entreprise Caterpillar Belgium ont invité les travailleurs du site de Gosselies à se présenter chaque jour à l’usine durant la période de la procédure Renault.

« Il n’est pas question de se mettre en porte-à-faux par rapport au contrat de travail », a indiqué Ivan Del Percio, président de la délégation syndicale ouvrière (FGTB), à l’issue de la première assemblée générale qui s’est tenue lundi matin à Gosselies (Charleroi). Le représentant syndical a toutefois précisé que se présenter au travail ne signifiait pas travailler tout le temps.

Selon ce dernier, depuis vendredi, la colère est montée chez les travailleurs mais «  nous ne voulons pas apparaître comme des terroristes  ».

http://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/caterpillar-et-maintenant-que-vont-ils-faire-57cdafe53570cbdd886607e0

Les représentants du personnel doivent, par exemple, décider si l’usine va assurer les livraisons des engins de chantier dont la fabrication est achevée. « Ce sont les seuls trésors de guerre que nous avons. Si on les laisse partir, on se déforcerait », souligne Jean-Marie Hoslet. « L’entreprise est tenue de continuer à produire et, si cela ne tenait qu’à moi, je garderais les engins », déclare Antonio Zonca, permanent FGTB.

  Les deux organisations syndicales veulent en tout cas tout faire pour qu’il n’y pas de casse sur le site.

« Ce n’est pas dans l’intérêt des travailleurs », précise Jean-Marie Hoslet. « Par le passé, on a toujours préservé l’outil », signale Antonio Zonca.

Tout était d’ailleurs très calme à Gosselies ce lundi.

Les syndicats de Caterpillar avaient accepté, en février 2013, sans trop de difficultés, la suppression de 1 400 postes, en échange d’un plan d’investissement. Aujourd’hui, leur colère est motivée par leur sentiment de s’être fait totalement flouer. « On a été bien manipulés », commente Michel Garcia, un jeune travailleur.

Le coup asséné à cette implantation vieille de 51 ans, et qui a compté jusqu’à 6 000 travailleurs, est rude : la région peine à se redresser après l’effondrement de tous les secteurs (charbon, acier, verre) qui ont fait sa renommée au XIXe siècle et durant une bonne partie du XXe siècle. Elle compte aujourd’hui 13,4 % de chômeurs

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/09/07/en-belgique-les-ouvriers-de-caterpillar-ne-decolerent-pas_4993883_3234.html#p2x8PZWZPeoO16PW.99

—————–

FRANCE

Alstom Belfort : « Une forme de travail à la chaîne appliquée à un plan social. »

http://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2016/09/08/pour-les-ouvriers-alstom-de-belfort-c-est-un-gros-coup-de-massue_4994505_1656968.html#r9kvB6CDlUPWq9Mp.99

L’usine, qui emploie environ 500 personnes (contre 1 400 au début des années 1990), va fermer ses portes courant 2018.

Tout a démarré à 13 heures, lorsque le directeur, Alain Courau, et le responsable des ressources humaines ont convoqué les syndicats. L’un après l’autre et en commençant par la CGT.

Puis ce fut au tour des salariés d’être rassemblés, à partir de 14 heures, dans une grande salle. Par groupes de 40 à 50 avec rotation toutes les trente minutes. Une forme de travail à la chaîne appliquée à un plan social.

————

UK

Les salaires encore plus bas qu’en 2008

http://www.independent.co.uk/news/business/news/zero-british-wage-growth-since-global-financial-crisis-new-data-shows-a7226961.html

Précarisation sans fin

https://www.theguardian.com/uk-news/2016/sep/08/zero-hours-contracts-used-far-beyond-short-term-work-research-says

extraits en tradc google

Plus de deux tiers des travailleurs âgés de plus de 25  sous contrat à « zéro heure » ont été avec le même employeur pendant plus d’un an, en soulignant les préoccupations que les arrangements précaires sont devenus un élément permanent de la vie professionnelle pour des milliers de personnes.

La Fondation Résolution a trouvé 400.000 over-25s sur contrats zéro heures , 70% du groupe d’âge, avait eu le même employeur pendant plus de 12 mois.

l’Office for National Statistics a déclaré que le nombre de travailleurs sur des contrats zéro heures a augmenté de plus de 100 000 au cours des 12 mois précédents pour dépasser 800 000 pour la première fois.

https://www.theguardian.com/uk-news/2016/sep/08/uk-workers-zero-hours-contracts-rise-tuc

http://www.independent.co.uk/news/business/news/number-of-people-on-zero-hour-contracts-jumps-by-20-per-cent-in-a-year-a7231561.html

extraits en traduc google

Le nombre de travailleurs du Royaume-Uni sur les contrats zéro heures a fait un bond de 20% en un an à plus de 900.000, ce qui indique que l’emploi précaire est devenu une caractéristique permanente et croissante du marché de l’emploi.

Le taux horaire médian pour un travailleur zéro heures est de 7,25 £ par rapport à 11,05 £ pour tous les employés, le TUC a dit.

 la moitié des enfants du Royaume-Uni va vivre dans la pauvreté d’ici 2020

http://www.neweconomics.org/blog/entry/four-million-children-are-living-in-poverty-how-do-we-stop-this

extraits en traduc google

Un nouveau rapport choquant de la Fondation Joseph Rowntree et de l’Université de Manchester met à nu l’incroyable bilan de la pauvreté des familles dans le Grand Manchester (voir ici ). Il révèle que dans le Grand Manchester 620.000 personnes – dont 180.000 enfants – vivent dans le dénuement.Un cinquième de ses habitants est sur le seuil de pauvreté, «malgré énorme croissance économique au cours des dernières années.» La nouvelle croissance n’a rien fait pour aider les pauvres. Plus d’un demi – million d’ habitants vivent dans des quartiers qui sont dans les 10% plus démunis dans le pays. Plus de 20% vivent dans une zone «très privé». Environ 50.000 retraités sont sur le seuil de pauvreté. Environ 30% des enfants vivent dans la pauvreté et 22% des adultes en âge de travailler. Il y a 180.000 personnes à travers Greater Manchester sans qualification. Un tiers des garçons à Manchester ne peut pas parler d’ une phrase complète au moment où ils commencent l’ école. Des milliers de personnes manquent de deux ou plus de six «essentiels» – abris, de nourriture, le chauffage, l’ éclairage, des vêtements et des chaussures ou des articles de toilette de base. Le revenu des autres est si faible qu’ils sont incapables d’acheter un de ces articles pour eux – mêmes (voir ici ).

La situation à Manchester est loin d’ être unique. Le mois dernier, le gouvernement  a publié des chiffres  révélant que le nombre d’enfants vivant dans la pauvreté au Royaume – Unia augmenté de 200 000 au cours de la dernière année à 3,9 millions. 66% de ces enfants vivent maintenant dans les familles qui travaillent (contre 64% l’an dernier).

Les  IFS  et  Resolution Foundation  indiquent que cette tendance devrait se poursuivre, avec les prévisions suggérant que la pauvreté des enfants augmentera de 50% ou plus d’ici 2020 (voir ici ).

—————-

STATES

Déclin du secteur manufacturier

http://www.zerohedge.com/news/2016-09-06/industrial-economy-paper-economy-stunning-decline-manufacturing-america

Extraits en traduc google

en 1960, 24 % de tous les travailleurs américains travaillait dans le secteur manufacturier.  Aujourd’hui, ce nombre c’est ratatiné vers le bas à seulement 8 %.

En 1960, environ un travailleurs américains sur quatre  avaient un emploi dans le secteur manufacturier. Aujourd’hui, moins d’un sur 10 sont employés dans le secteur, selon les données du gouvernement.

Maintenant , ils se déplacent d’usines aux comptoirs de service et les centres de soins de santé. Les emplois à plus forte croissance en Amérique sont maintenant les infirmières, les aides de soins personnels, cuisiniers, serveurs, vendeurs et gestionnaires des opérations .

le nombre total d’employés du gouvernement aux États-Unis dépasse le nombre total d’employés de fabrication de près de 10 millions …

Les employés du gouvernement aux États-Unis sont plus nombreux que les employés de fabrication par 9.932.000,selon les données publiées aujourd’hui par le Bureau of Labor Statistics .

A lire aussi

Etats-Unis. L’affaiblissement relatif du « maître du monde »

Paru dans Echanges n° 156 (été 2016)

http://www.echangesetmouvement.fr/2016/09/etats-unis-laffaiblissement-relatif-du-maitre-du-monde/

«c’est pire que la Grande Dépression »

http://www.zerohedge.com/news/2016-09-07/its-worse-great-depression-one-six-prime-aged-men-has-no-job

extrait en traduc google

« Une personne sur six types d’âge n’a pas d’ emploi, il est un peu pire que ce qu’elle était dans la dépression en 1940, » explique Nicholas Eberstadt, chercheur économique et démographique à l’ American Enterprise Institute , qui a écrit le livre Men Without Work:. Crisis Invisible America Il dit queces hommes ne sont même pas comptés parmi les chômeurs, parce qu’ils ne cherchent pas de travail . Selon Eberstadt peu est connu sur les disparus, mais il existe de nombreux facteurs qui rendent les hommes moins susceptibles d’être de la population active – le manque de diplôme d’études collégiales, étant célibataire, ou d’être noir.

————–

CHINE

la croissance de la productivité du travail est la plus faible depuis 1999

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-09-05/china-s-productivity-growth-is-the-worst-since-the-asia-crisis

près de 40% de la «croissance économique» de la Chine est le résultat de la nouvelle création de crédit, ou en d’ autres termes, de nouveaux prêts.

http://www.zerohedge.com/news/2016-09-08/goldman-calculates-true-growth-rate-chinas-debt

Les problèmes de mauvais prêts de la Chine ont peut-être été sous-estimé 

http://www.scmp.com/business/article/2018153/chinas-bad-loans-likely-underestimated-says-central-bank-adviser?utm_content=bufferb2151&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

le ralentissement économique actuel de la Chine n’est pas une histoire cyclique mais structurel qui pourrait durer plus longtemps que prévu

«La tâche difficile pour la Chine à l’heure actuelle est de savoir comment se débarrasser des entreprises zombies»

———————-

ITALIE

Licenciements  en hausse de 7,4 %

Les recrutements en CDI, grâce à la réduction des réductions d’impôt, sont en baisse de 29 %.

http://www.repubblica.it/economia/2016/09/09/news/lavoro_licenziamenti_in_aumento_del_7_4_per_cento-147432211/

Les données du ministère sur le deuxième trimestre 2016, un million et demi de licenciements en raison de la fin de contrats à durée déterminée.

—————–

BRESIL

Manifestation contre le nouveau président

« Une escalade de violence qui vise à dissuader les manifestants ! » ça rappelle les manifs parisiennes !!

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/09/06/plusieurs-manifestations-contre-le-putschiste-michel-temer_4993154_3222.html#fXk7VcuEa7V4tgLH.99

extraits

A Sao Paulo, dimanche 4 septembre, les manifestants étaient 100 000, selon les organisateurs, à appeler au départ du nouveau président brésilien, Michel Temer.

La manifestation à Sao Paulo s’est déroulée dans le calme jusqu’à sa dispersion, entre 20 heures et 21 heures A ce moment-là, des témoignages recueillis par les médias brésiliens évoquent des actes de vandalisme de la part de casseurs, surnommés les « blacks blocs », et des ripostes démesurées de la part de la police militaire usant généreusement de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc. Un journaliste de la BBC Brasil a, notamment, reçu des coups de matraque. « Une escalade de violence qui vise à dissuader les manifestants ! », dénonce le député (PT) Paulo Teixeira, évoquant des « débordements policiers ». Le 31 août, une jeune manifestante de 19 ans, Deborah Fabri, avait eu l’œil gauche perforé par un projectile.

——————-

FRANCE

Le retour des « maisons de correction » ?

http://www.liberation.fr/direct/element/sarkozy-propose-la-creation-de-cp-pour-les-eleves-qui-nauraient-pas-le-niveau-pour-le-ce1_46853/

Nicolas Sarkozy a développé ses propositions pour l’école. Faisant la part belle à la notion d’«autorité», il a proposé la création d’internat à encadrement renforcé pour les «élèves perturbateurs» – dont les parents verraient leurs allocations familiales suspendues en cas de refus.

Piqûre de rappel

Loi travail: une des dispositions du texte définitivement adopté au Parlement

http://www.20minutes.fr/societe/1896047-20160721-loi-travail-voici-principales-dispositions-texte-definitivement-adopte-parlement

Accord offensif

Les entreprises pourront ajuster leur organisation pour « préserver ou développer l’emploi ». L’accord majoritaire signé primera sur le contrat, y compris en matière de rémunération et de durée du travail. La rémunération mensuelle du salarié ne pourra être diminuée, mais des primes par exemple pourront être concernées. Les salariés refusant de tels accords s’exposeront à un licenciement pour « motif spécifique », qui suivra la procédure d’un licenciement individuel pour motif économique, mais sans les mesures de reclassement. Ces salariés bénéficieront d’un « parcours d’accompagnement personnalisé », assuré par Pôle Emploi et financé pour l’essentiel par l’Etat.

Lancement et présentation de LutteTube, une nouvelle plateforme de diffusion communautaire pour la Lutte.

Suite aux 5 mois de Lutte contre la Loi Travail, intense pour beaucoup d’entre nous, certains n’ont pas chômé et ont réfléchi durant les périodes estivales à comment mieux diffuser les informations des différents collectifs en centralisant l’information (en plus de la diffusion habituelle de chaque collectif) sur une même plateforme.

Définir ce que nous sommes, que ce soit les causes qui nous importent, la manière d’agir, et plus encore …
On à tous une manière de voir les choses mais c’est tous ensemble qu’on y arrivera, à force d’échange mais surtout de diffusion en développant l’esprit critique.

LutteTube c’est vous !

LutteTube est une plateforme communautaire, indépendante, libre et sans étiquettes qui permet de recenser les contenus intéressants (pour l’instant vidéo) des luttes des différents collectifs, grâce à vos propositions…

http://paris-luttes.info/lancement-et-presentation-de-6571

———————–

Les mille visages de la contestation en Arabie saoudite

Article original : «  Repression and Protest in Saudi Arabia  », Brandeis University, Crown Center for Middle East Studies n° 101, août 2016. Traduit de l’anglais par Noël Burch pour Orient XXI.

http://orientxxi.info/magazine/les-mille-visages-de-la-contestation-en-arabie-saoudite,1455

————————–

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 3 septembre 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux

-ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

« Le confort est la pire chose qui puisse arriver à un mouvement social, et c’est ce qui a accablé l’insurrection de Gezi. Pour qu’un mouvement reste en mouvement, il faut que quelque chose d’insupportable continue de le démanger, jour et nuit. Si rien ne vous gêne, si au contraire vous commencez à prendre vos aises, vous allez vous arrêter, et c’est normal ; le besoin de repères, de stabilité, est naturel. Or, se révolter, c’est être prêts à lutter contre ses propres besoins naturels. Pour se révolter, il faut se sentir fort mais démuni, démuni mais fort. L’inconfort est la seule force qui nous incitera à aller de l’avant. »
Kenan Görgün, Rebellion Park.

—————————–

« le mur d’Hadrien » suite

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160824.REU9986/la-norvege-construit-un-mur-contre-les-migrants-en-arctique.html

OSLO (Reuters) – La Norvège a entamé la construction d’une barrière à sa frontière avec la Russie dans la région de l’Arctique afin de contrôler l’arrivée de migrants qui empruntent cette voie pour rejoindre l’Europe du Nord depuis la fermeture de la route des Balkans.

Cette barrière, longue de 200 mètres et haute de 3,5 mètres, doit être érigée au poste frontière de Storskog afin de renforcer la sécurité à ce point d’entrée septentrional de l’espace Schengen.

Environ 5.500 migrants, principalement originaires de Syrie, sont entrés en Norvège par ce point de passage l’an dernier.

——————

La photo date de 1957. La femme porte un bikini sur la plage de Rimini , en Italie sur la côte adriatique. A l’époque, l’Italie interdit le maillot de bain révélateur; il était trop impudique pour être porté en public.

http://www.nytimes.com/2016/08/28/world/europe/france-burkini-bikini-ban.html?_r=0

—————–

Les féministes blanches et aisées aiment un peu trop le capitalisme

http://www.slate.fr/story/122573/alliance-feminisme-capitalisme

extraits

Les féministes riches et blanches ont-elles laissé le capitalisme faire en permettant l’exploitation des femmes non-blanches et pauvres? C’est la thèse de la philosophe Nancy Fraser qu’il faut relire alors que des chiffres publiés aux États-Unis montrent les inégalités croissantes entre femmes noires et femmes blanches.

Pendant que la France s’acharne contre le burkini, le fossé économique entre femmes blanches et femmes non-blanches, femmes riches et femmes pauvres, ne cesse de se creuser. Du moins aux États-Unis, selon une étude de l’Institute for Women’s Policy Research, repérée par Slate.com. De 2004 à 2014, le revenu réel des femmes a baissé de 1,6%. Mais ce sont les femmes hispaniques, noires et amérindiennes qui ont vu leur revenu le plus décliner, respectivement de 4,5%, 5% et 5,8%. Alors que celui des femmes blanches a baissé de 0.3%.

«Les femmes noires sont plus nombreuses proportionnellement dans les emplois faiblement rémunérés (comme les emplois de services à la personne, de santé, et l’éducation) et moins nombreuses dans les emplois bien rémunérés comme l’ingénierie, les nouvelles technologies et les postes de responsables»expliquait l’association l’année dernière.

—————

A propos du film « Divines »

Le point de départ, ce sont les émeutes en banlieue de 2005…

http://www.lemonde.fr/cinema/article/2016/08/30/houda-benyamina-quand-on-ouvre-sa-gueule-on-change-le-monde_4989704_3476.html

Il y a eu un avant et un après-Mai 1968. En revanche, il n’y a pas eu un avant et un après-2005. Cela n’a rien changé en fait. Face à cela, je voulais demander pourquoi la colère n’a pas été transformée en révolte, pourquoi elle n’a pas été relayée par l’intelligentsia, pourquoi, dans cette société d’« ego-trip », ce cri est resté sans écho ? J’avais envie de poser avec ce film plein de questions qui me taraudent. Pas sur le mode : pourquoi vous êtes comme ça ? Mais pourquoi ON est comme ça ?

—————

BELGIQUE

Fermeture de Caterpillar à Gosselies: plus de 6.000 emplois menacés au total

Yvan del Percio, délégué principal FGTB: « L’idée n’est pas de détruire notre outil de travail »

http://www.rtl.be/info/video/594199.aspx

L’usine d’assemblage de Caterpillar à Gosselies va fermer ses portes. Ce sont 2200 emplois qui sont concernés.

http://www.rtbf.be/info/dossier/caterpillar-gosselies-va-fermer-plus-de-2000-emplois-menaces/detail_caterpillar-la-tension-monte-les-ouvriers-prennent-possession-des-bulldozers-video?id=9394057

Une soixantaine de travailleurs se sont regroupés, très en colère, vendredi matin. Des grues ont été déplacées pour bloquer l’entrée du site.

En milieu de journée, les grues ne bloquaient plus que la sortie des marchandises et l’ambiance étaient plutôt calme sur place. De nombreux travailleurs ont quitté les lieux.

Les employés n’ont absolument rien cassé

« Il reste encore entre 60 à 70 machines sur le site, nous les avons rentrées comme moyen de pression, si nécessaire, pour peser dans la balance, indique Thierry Rys, agent de qualité de l’entreprise. Mais les employés n’ont absolument rien cassé, je peux vous le certifier« , insiste-t-il.

—————

STATES

Baisse des commandes d’usine

http://www.zerohedge.com/news/2016-09-02/wtf-chart-day-us-factory-orders-tumble-longest-streak-history

21 Mois … Les commandes US usine ont baissé d’ année en année chaque mois depuis Octobre 2014 (la fin de QE3). Ceci est la plus longue période de déclin dans l’ histoire des États – Unis (depuis 1956) et a toujours indiqué que l’économie américaine est en récession…

Aggravation  de la productivité des travailleurs (Encore une fois) – la  plus forte baisse depuis 1993

http://www.zerohedge.com/news/2016-09-01/american-worker-productivity-worsens-again-biggest-decline-1993

—————–

CHINE

la productivité du travail en Chine a augmenté de 8,6% par an en moyenne au cours des deux dernières décennies. (Moyenne mondiale: 1,3%)

https://t.co/HQYn1G290o

——————-

« LE MONDE OU RIEN » REMARQUES SUR L’AGITATION SOCIALE EN FRANCE AU PRINTEMPS 2016

https://lundi.am/LE-MONDE-OU-RIEN-Remarques-sur-l-agitation-sociale-en-France-au-printemps-2016

Alèssi Dell’ Umbria est l’auteur entre autres d’une Histoire universelle de Marseille, De l’an mil à l’an deux mille (Agone, 2006) et de C’est de la racaille ? Eh bien, j’en suis ! À propos de la révolte de l’automne 2005(L’Échappée, 2006). Sollicité par des amis latino-américains, il a rédigé à leur attention une analyse de la situation politique française.

(Ce texte a été écrit à l’intention de camarades latino-américains qui, du Mexique à l’Argentine, me demandent des éléments d’information et d’analyse sur l’agitation en France. Ce qui explique que beaucoup de précisions y soient formulées qui n’ont évidemment pas raison d’être pour des camarades français.)

—————–

RESTRUCTURATION SANS FIN

« tester une semaine plus courte qui serait, à terme, plus productive. »

Amazon va reccourcir à la semaine de travail à 30 heures

http://www.numerama.com/business/191728-amazon-teste-semaine-de-30-heures-certaines-equipes.html

extraits

Une équipe qui travaille 30h peut-elle accomplir le même travail qu’une équipe à 40 heures ouvrées ?

la compagnie va chercher dans les mois qui viennent à améliorer les conditions de travail de ses employés. Et la première étape passe par un groupe de test constitués de quelques dizaines de personnes qui vont avoir le choix de travailler 30 heures au lieu des 40 heures traditionnelles. Cette offre a bien entendu une conséquence financière, puisque les employés ne seront payés que 75 % du salaire d’un employé à plein temps.

l’idée derrière n’est pas tant de faire un geste économique envers le personnel que de tester une semaine plus courte qui serait, à terme, plus productive.

En filigrane, c’est reconnaître aussi que certaines tâches méritent moins d’heures réelles de travail aujourd’hui pour un résultat similaire et tout aussi efficace

————-

BRESIL

L’effondrement économique du Brésil atteint des proportions sans précédent

http://www.zerohedge.com/news/2016-08-31/brazilian-economic-collapse-reaches-unprecedented-proportions

Extraits en traduc google

Le taux de chômage national enregistré à 11,6% dans la période de 3 mois se terminant en Juillet, en hausse à 11,3% en Juin et en hausse par rapport à 8,6% il y a un an, et 6,9% il y a deux ans. En termes corrigés des variations saisonnières, le taux de chômage a grimpé à 11,4% en Juillet, passant de 11,1% en Juin et 8,4% il y a un an.

L’emploi salarié formel dans le secteur privé a diminué de 3,9% en glissement annuel, alors que l’emploi dans le secteur informel a progressé de 0,9% en glissement annuel. Auto-emploi a augmenté de 2,4% (un reflet des possibilités d’emploi salariés de plus en plus limitées). Par secteur d’activité économique, l’emploi industriel a diminué par un grand 10,6% en glissement annuel (emplois -1.4mn).

L’emploi a diminué de 1,8% en glissement annuel dans la période de 3 mois se terminant en Juillet, alors que la population active économiquement active a augmenté de 1,5%.

Pendant ce temps, le nombre de Brésiliens qui travaillent dégringole, les salaires réels moyens continuent leurs déclins sans précédent, glissant de 3,0% en glissement annuel. Le taux de participation à la population active a augmenté d’un dixième il y a un an: 61,5%.

—————

FRANCE

Manifestation à Paris pour l’abrogation de la loi Travail

jeudi 15 septembre 2016

Manifestation unitaire CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL

après contrôle ? !!

———–

ITALIE

Augmentation du chômage chez les jeunes

http://www.repubblica.it/economia/2016/08/31/news/disoccupazione_luglio-146925423/

extrait en traduc google

En Juillet, cependant, le taux de chômage des personnes âgées de 15 à 24 ans, à savoir laproportion de jeunes chômeurs dans le total de ces actifs, c’est élevé à 39,2%, soit une augmentation de 2 points de pourcentage par rapport au mois précédent. au cours des 12 derniers mois

————————————

ESPAGNE

El triste final de un verano de récord: 282.298 despidos en un solo día

Le chômage augmente en Août, après avoir détruit 144,997 emplois

http://economia.elpais.com/economia/2016/09/02/actualidad/1472798978_846366.html

extrait en traduc google

La moyenne affiliation à la Sécurité sociale occupée en Août a atteint 17.699.995, ce qui signifieune diminution mensuelle de 144,997 personnes. Cette baisse des effectifs en Août est la plus élevée depuis 2008.

——————-

——————

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 27 aout 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux

-ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————

En Bolivie, un vice-ministre battu à mort par des mineurs en grève

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/08/26/en-bolivie-un-vice-ministre-battu-a-mort-par-des-mineurs-en-greve_4988286_3222.html#UW0pBGCJV1DRUl7v.99

extraits

Le représentant du gouvernement se rendait sur les lieux de la manifestation, à Panduro, un village de haute altitude situé à une centaine de kilomètres à l’ouest de La Paz, pour entamer un dialogue avec les mineurs qui exigeaient une réforme du droit du travail.

Des échauffourées opposant les forces de l’ordre et les manifestants ont eu lieu ces trois derniers jours. Une vingtaine de policiers ont été blessés et plusieurs mineurs tués.

les belles manières ont tendance à échouer.

« Il y a des façons plus agréable de le faire, mais les belles manières ne parviennent pas toujours »

Malvina Reynolds, ‘Il’ Isnt Nice ‘, youtube: https://www.youtube.com/watch?v=UvC4xq32AX8

——————-

ARGENTINE

Le retour des piqueteros ?

Chômeurs : affrontements à Buenos Aires – 23 août 2016

https://berthoalain.com/2016/08/26/chomeurs-affrontements-a-buenos-aires-23-aout-2016/

et on peut lire ou relire :

« Le mouvement des piqueteros – Argentine 1994 – 2006 »

http://www.hicsalta-communisation.com/textes/le-mouvement-des-piqueteros-argentine-1994-2006

————————-

FRANCE

« la pauvreté est un péché, elle se corrige par la discipline »

Le Conseil départemental de la Somme supprime 730 000 euros d’aide aux familles défavorisées

http://www.liberation.fr/direct/element/le-conseil-departemental-de-la-somme-supprime-730-000-euros-daide-aux-familles-defavorisees_45878/

Le Conseil départemental de la Somme, à majorité de droite et du centre, va supprimer à la rentrée une aide au paiement de la cantine à l’école primaire, qui bénéficiait à 7 000 familles défavorisées pour un total de 730 000 euros par an. Cette aide, créée en 2009 par une majorité de gauche, était dispensée sous forme de tickets cantine d’un montant de 35 euros par trimestre et par enfant, sous condition de ressources et de deux repas par semaine minimum pris à la cantine.

Burkinophobie et racisme. Ce qu’il faut dire !

Août nous a offert un nouvel épisode d’une interminable série française, saison été 2016. D’abord, des maires ont inventé des règlements saugrenus qui prétendaient décider de qui avait le droit d’aller à la plage. De qui était habillé de manière adéquate,…

————————–

un camarade me signale

Women’s power, les nouveaux féminismes

Une série d’émissions intéressantes et importantes sur France Culture, cette semaine. Et en plus, il y a de la bonne musique….

Une cartographie des luttes et des pensées féministes, sur le terrain, dans les universités, en politique et sur internet, pour comprendre les acquis et le enjeux d’avenir d’un mouvement, pluriel, vivant et métissé, situé au cœur des transformations sociales que nous vivons.

http://www.franceculture.fr/emissions/grande-traversee-womens-power-les-nouveaux-feminismes

—————-

le chômage des jeunes repart à la hausse dans le monde.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/08/25/la-dure-realite-des-jeunes-travailleurs-dans-le-monde_4987736_3234.html#HaEmgQhbg6D8jwhL.99

extrait

Le rapport de l’Organisation internationale du travail (OIT), publié mercredi 24 août, anticipe 500 000 chômeurs de plus en 2016 qu’en 2015, soit un total de 71 millions de sans-emploi parmi les 15-24 ans. Leur taux de chômage, qui s’établit à 13,1 % en 2016 (contre 12,9 % en 2015), devrait se maintenir en 2017. Ces projections sont calculées d’après les prévisions de croissance du Fonds monétaire international et des statistiques nationales.

La proportion et le nombre de jeunes, souvent dans le pays émergents et en développement, qui vent dans une pauvreté extrême ou modérée tout en ayant un emploi : 156 millions ou 37,7 % des jeunes travailleurs sont pauvres ou extrêmement pauvre contre 26 % des travailleurs adultes.

http://www.ilo.org/global/about-the-ilo/newsroom/news/WCMS_513735/lang–fr/index.htm

L’activité réduite est une activité rémunérée d’au moins…… une heure dans le mois.

http://www.lemonde.fr/emploi/article/2016/08/26/l-activite-reduite-favorise-le-retour-a-l-emploi-durable_4988527_1698637.html#KDj5lSch4ZEK51Zc.99

extraits

Fin 2015, plus du tiers des 5,4 millions de demandeurs d’emploi en catégorie A, B ou C exerçait une activité réduite (dont 62 % de femmes). La proportion de demandeurs d’emploi en activité réduite a triplé depuis le milieu des années 1990. Par ailleurs, entre 1980 et 2000, le nombre de CDD a été multiplié par trois en France et l’intérim par six. Enfin, la part des CDD dans les embauches est passée de près de 73 % fin 2008 à près de 84 % à la mi-2014.

Pôle emploi a lancé en juin 2016 Pôle talents (pole-talents.fr) dans six régions tests. Cette plate-forme permet aux demandeurs d’emploi d’optimiser leur emploi du temps avec le moins de « trous » possibles en cumulant différentes offres d’emploi à temps partiel avec des plages horaires spécifiées.

———————

ESPAGNE

Ici on travail gratis

Extraits en traduc google

http://www.elmundo.es/economia/2016/08/22/57b48637e2704ecb698b4588.html

Plus de la moitié des heures supplémentaires (53,7%) qui ont été faites au cours du deuxième trimestre de cette année ne sont pas payés, selon la l’Enquête sur la population active (EPA)

« Au cours des phases de crise et de chômage élevé, que nous vivons depuis 2008, l’insécurité perçue par les travailleurs augmente, donc il y a des entreprises qui tirent parti de celle-ci pour exiger des conditions qui sont entièrement dans le domaine de l’exploitation et du travail illégal. les travailleurs ont peur de signaler ces pratiques abusives, non seulement dans les heures supplémentaires non rémunérées, mais aussi dans les salaires, les congés, les vacances permission justifiée, etc « 

—————–

FRANCE

Restructuration sans fin

RENAULT

https://journal.lutte-ouvriere.org/2016/08/17/renault-precarite-et-profits-accrus_69973.html

La diminution des effectifs en contrat à durée indéterminée continue. Dans les usines de production en France, on compte presque 7 000 intérimaires. Ils sont en général assez jeunes, payés au smic, ils n’ont pas droit à certaines primes et ils sont mis dehors après deux contrats de dix-huit mois. La direction ne déclare pas leurs maladies professionnelles ni leurs accidents de travail. De plus, les travailleurs en contrat à durée déterminée et les apprentis sont près de 3 000, auxquels il faut ajouter des centaines de prestataires, comme au Technocentre de Guyancourt dans les Yvelines.

Le quart des travailleurs de Renault sont donc des travailleurs précaires.

SNCF

https://journal.lutte-ouvriere.org/2016/08/17/sncf-economies-et-precarite_69975.html

développement de la précarité : pour un total de 221 351 agents en France, 12 868 ont été recrutés en CDD contre 10 626 en CDI pendant l’année 2015.

—————–

STATES

9 septembre: Un appel à l’action contre l’esclavage

http://libcom.org/news/september-9-call-action-against-slavery-jeremy-galloway-22082016

extraits en traduc google

Le 9 Septembre, une série d’arrêts de travail coordonnés et les grèves de la faim aura lieu dans les prisons à travers le pays. Organisé par une coalition de droits des prisonniers, du travail et des groupes de la justice raciale, les grèves comprendront des prisonniers d’au moins 20 États – ce qui en fait le plus grand effort pour organiser les gens incarcérés dans l’ histoire des États – Unis.

Les actions représenteront un puissant coup tant attendu contre le statu quo dans ce qui est devenu la nation ou il y a le plus d’ incarcéré sur la terre. Un défi à l’ incarcération de masse et le complexe industriel des prisons en général, les grèves se concentrera spécifiquement sur l’exploitation généralisée des travailleurs incarcérés – « . Un appel à l’ action contre l’ esclavage en Amérique » ce que le Comité d’ organisation des travailleurs Incarcerés (de IWOC) décrit comme

La date choisie marquera 45 ans depuis le soulèvement de la prison d’Attica (photo ci – dessus), les plus sanglants et les plus fameux conflits de la prison américaine. La rébellion de 1971 – qui impliquait 1.300 prisonniers et a duré cinq jours – et la réponse brutale de l’état a coûté la vie à des dizaines de prisonniers et de gardiens. Les événements ont laissé une cicatrice durable, mais ont inspiré une nouvelle génération parmi la population incarcérée beaucoup plus grande aujourd’hui.

entretien secrètement filmé en secret dans la prison de Holman en Alabama

https://t.co/kvUXtcpHFB

sur la productivité

Extrait en traduc google

la productivité du travail, telle que mesurée par la production par travailleur ou la production par heure de travailleurs, est une très bonne mesure du potentiel productif du capitalisme. Les économies peuvent augmenter leurs sorties nationales en employant plus de gens à travailler (à partir d’une population croissante en âge de travailler) ou ils peuvent le faire en augmentant la productivité de chaque travailleur. [1823 mot de plus]

https://thenextrecession.wordpress.com/…/returning-to-gordon

———————

UK

Les travailleurs BAME un tiers de plus susceptibles d’être sous-employés

« Le sous-emploi est un problème majeur au Royaume-Uni, et il ne fait qu’empirer si vous êtes noir, asiatique, ou faisant partie d’une minorité ethnique »

https://www.tuc.org.uk/equality-issues/black-workers/bame-workers-third-more-likely-be-underemployed-finds-tuc-report

extraits en traduc google

les travailleurs ethniques noirs, asiatiques et minoritaires (BAME)  sont un tiers plus susceptibles d’être sous-employés que les travailleurs blancs, selon un nouveau rapport aujourd’hui TUC publié (lundi).

La recherche montre que si les travailleurs BAME sont confrontés au même taux que les travailleurs blancs, plus de 110.000 seraient levées sur le sous-emploi.

Selon les derniers chiffres de l’ONS pour le premier trimestre de 2016, les travailleurs BAME font face à un taux de sous-emploi de 15,3%, comparativement à un taux de 11,5% pour les travailleurs blancs.

———-

CHINE

Le plus grand chantier naval privé Yangzijiang Shipbuilding supprime 8.000 emplois

https://t.co/X6PY1WhYma

https://twitter.com/chinalabour/status/768723320208404480

 

Baisse de l’investissement privé

http://english.caixin.com/2016-08-25/100981889.html

les entreprises privées resserrent leurs cordons de la bourse au deuxième trimestre, selon le Bureau national des statistiques. l’investissement des entreprises privées a augmenté de 4,2 % en Avril, année après année, mais a glissé tous les mois jusqu’à-plat doublure en Juin, le bureau, et spirale à la baisse en territoire négatif en Juillet.

Affrontement entre des mineurs et la police anti-émeute

http://www.rfa.org/english/news/china/striking-miners-in-chinas-shanxi-demand-equal-pay-benefits-as-strike-rumbles-on-08262016112446.html

la police anti-émeute chinoise bordant les rues de Shuozhou au cours d’une grève des mineurs de la China Coal Pingshuo Coal Co. dans la province du Shanxi le nord de la Chine, Août ici 2016.

——–

MEXIQUE

ça fait toujours plaisir

Le 19 Juin, la police anti-émeute est forcée de se replier dans leur combat avec les enseignants qui protestaient et bloquaient une route fédérale dans l’état de Oaxaca, près de la ville de Nochixtlan, au Mexique. (AP Photo / Luis Alberto Cruz Hernandez)

http://fusion.net/story/336959/mexicans-are-seeking-asylum-in-u-s-to-escape-the-chaotic-violence-of-a-prolonged-teachers-protests/?utm_campaign=ThisIsFusion&utm_source=Twitter&utm_medium=social

extraits en traduc google

EL PASO, Texas – Le bras de fer violent entre factions radicales du syndicat des enseignants et le gouvernement mexicain a conduit à une poussée inattendue des émigrants fuyant le sud du Mexique afin de demander l’asile à la frontière américaine.

Une faction radicale des enseignants connus sous le nom Le coordonnateur national des travailleurs de l’éducation (CNTE) a paralysé plusieurs économies dans le sud du Mexique en bloquant les routes et se heurtant violemment avec la police dans une manifestation prolongée qui paralysent la vie et les affaires pour de nombreuses personnes dans les Etats de Chiapas et Oaxaca. Le tourisme a chuté et le gouvernement a eu recours à l’utilisation des avions militaires dans l’aide alimentaire dans certaines villes.

La CNTE refuse d’accepter une réforme de l’éducation promulguée en 2013 par le président Enrique Peña Nieto. L’aspect le plus controversé de la réforme obligerait les enseignants à passer des tests périodiques standardisés pour évaluer leur performance en classe et élever le niveau d’éducation.

—————–

HONGRIE

« Le mur d’Hadrien » suite

La Hongrie veut ériger une deuxième clôture à la frontière serbe

http://www.europe1.fr/international/la-hongrie-veut-eriger-une-deuxieme-cloture-a-la-frontiere-serbe-2830621

Si l’accord entre l’Union européenne et la Turquie est un échec, le Premier ministre hongrois prévoit de stopper l’arrivée des migrants « par la force ».

Un « système de défense ». « Les préparatifs techniques sont en cours pour construire un système de défense plus important à côté de la ligne de défense existante qui a été construite rapidement (l’an dernier) », a-t-il déclaré sur une radio publique hongroise. Une clôture de barbelés mise en place l’année dernière aux frontières avec la Serbie et la Croatie a permis aux autorités magyares de freiner l’arrivée de migrants qui cherchaient à gagner l’Europe du Nord.

« Les stopper par la force ». Le Premier ministre hongrois a expliqué que la Hongrie devait se préparer à l’éventualité qu’un échec de l’accord entre l’Union européenne et la Turquie provoque un nouvel afflux de réfugiés sur la route des Balkans. « Alors, si cela ne fonctionne pas avec de belles paroles, nous devrons les stopper par la force, et c’est ce que nous ferons », a-t-il affirmé. Viktor Orban a également annoncé que la Hongrie allait déployer 3.000 policiers supplémentaires sur sa frontière sud.

——————-

FRANCE

FESTIVALS : VA-T-ON S’HABITUER À DANSER AU MILIEU DES MILITAIRES ?

suite

Etat d’urgence : violente manifestation contre les fouilles au Festival d’Aurillac

http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/08/20/etat-d-urgence-violente-manifestation-contre-les-fouilles-au-festival-d-aurillac_4985448_3224.html#2kMq4sMGHbS428o0.99

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2016/08/20/affrontements-a-aurillac-le-festival-de-theatre-de-rue-entache_12040205.html

extraits

A Aurillac, la place des Carmes a été, ce vendredi, le théâtre d’un face à face violent entre des festivaliers dénonçant, à travers les contrôles mis en place pour accéder au centre-ville, « un État policier » et les forces de l’ordre.

Une scène de guerilla urbaine dans les rues d’Aurillac. Une manifestation qui tourne très mal avec de violents affrontements, place des Carmes, pendant une heure et demie, entre des festivaliers venus en découdre avec les forces de l’ordre.

L’édition 30 bis du festival de théâtre de rue a été entachée, vendredi, sur les coups de 18 heures par un violent mouvement où la lutte politique a voulu prendre le dessus sur le combat culturel lors d’un rendez-vous qui avait décidé d’exister tout en se conformant à des mesures de sécurité exceptionnelles.

D’où des dispositifs anti-voiture bélier, des grilles, des entrées contrôlées pour accéder au centre-ville, des forces de l’ordre plus nombreuses. Et la pression est vite montée depuis l’ouverture du festival. Mercredi, à 18 h 15, place des Carmes, suite à la volonté d’un festivalier de s’introduire dans le périmètre sécurisé avec un objet prohibé, un premier incident avait éclaté.

Le gouvernement détaille les mesures de sécurité pour les écoles

http://www.liberation.fr/direct/element/le-gouvernement-detaille-les-mesures-de-securite-pour-les-ecoles_45947/

extraits

Pour réagir en cas de crise, 500 cadres de l’Education nationale seront formés chaque année «grâce à l’ouverture de trois centres de formations supplémentaires» de la gendarmerie a annoncé le ministère de l’Intérieur.

Que change un mouvement social pour un site comme Paris-luttes.info ?

Quatre mois que ça dure bon sang ! L’heure d’un petit bilan sur la portée de Paris-luttes.info et les évolutions qui on eu lieu sur le site ces derniers mois.

———————-

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 20 aout 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux

-ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————-

FRANCE

 À Rouen, le SDF prend trois mois ferme pour un vol de yaourts

http://www.paris-normandie.fr/actualites/faits-divers/a-rouen-le-sdf-prend-trois-mois-ferme-pour-un-vol-de-yaourts-AB6542345#.V7cN_JiLSM8

http://www.liberation.fr/direct/element/_45713/

« j’avais faim »

Selon que vous serez…un SDF ou une élue régionale, vous prendrez deux mois de prison ferme pour le vol d’un paquet de riz et d’une boîte de sardines, ou bien 4 000 euros d’amende, un abattement de 20% de la somme à payer et aucune inscription au casier judiciaire pour le détournement de 356 415 euros. C’est ce que relatent deux journalistes de France 3 Midi-Pyrénées dans un billet de blog soulignant la manière dont la justice perpétue les inégalités entre citoyens.

http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/midi-pyrenees-politiques-france3/2016/08/19/justice-a-deux-vitesses-selon-que-vous-serez-une-elue-regionale-ou-un-sdf.html

————————————–

UK

le calme avant la tempête ?

Les points clés de l’emploi rapport ONS

https://www.theguardian.com/business/live/2016/aug/17/uk-jobless-claims-expected-to-rise-following-brexit-vote-business-live

traduc google

Dans les trois mois se terminant Juin:

Le chômage est tombé de 52.000 au cours du trimestre à 1.64m personnes. Il était le plus bas depuis le début de 2008, quelques mois avant l’effondrement de la banque d’investissement Lehman Brothers.

Le taux de chômage est resté inchangé à 4,9%, comme prévu. La dernière fois qu’il a été plus faible était en 2005.

Le nombre de personnes au travail a augmenté de 172.000 à 31.75m personnes.

Travailleurs à temps plein ont totalisé 23.22m, tandis que les travailleurs à temps partiel ont totalisé 8.53m.

Le taux d’emploi a atteint un nouveau record de 74,5% – le plus élevé depuis les données comparables ont commencé en 1971.

Pour en savoir plus sur la productivité au Royaume-Uni, voir:

https://thenextrecession.wordpress.com/…/the-great-product…/

et pour en savoir plus sur l’impact de Brexit, voir:

https://thenextrecession.wordpress.com/…/the-impact-of-bre…/

Les chiffres de l’emploi pour le Royaume-Uni au cours du deuxième trimestre de 2016 ont montré une nouvelle baisse du taux de chômage officiel à 4,9%, le taux le plus bas depuis 2005. Cela sonne bien, mais rappelez-vous tous ces nouveaux emplois ont tendance à être moins bien rémunérés qu’avant la Grande Récession . Les salaires réels moyens ont du mal à revenir à des niveaux observés en 2007.

https://www.theguardian.com/business/2016/aug/17/uk-employment-hits-record-high-amid-rise-in-eu-workers

Extrait en traduc google

Un rapport du Trésor à collationner les prévisions à l’horizon 2020 des prévisionnistes économiques indépendants et ont trouvé un consensus que la croissance économique restera coupé entre maintenant et la fin de la décennie. Les prévisions que la croissance restera inférieure à 2% également et que le chômage augmenterait d’environ 350.000 à environ 2 millions de personnes.

—————————–

ALLEMAGNE

 

Le Brexit contraint Opel au chômage technique 

http://lexpansion.lexpress.fr/actualites/1/actualite-economique/le-brexit-contraint-opel-au-chomage-technique-en-allemagne_1822771.html

Le constructeur automobile Opel, filiale de l’américain General Motors, va devoir mettre des salariés allemands au chômage technique, une conséquence directe du vote sur le Brexit, selon un communiqué diffusé vendredi.

Opel va introduire la mesure dans ses usines de Rüsselsheim (ouest) et Eisenach (centre), et son ampleur « dépendra fortement des ventes des modèles Insignia et Corsa au Royaume-Uni ». Le pays est le plus gros débouché pour ces deux modèles. Les deux sites emploient respectivement 3.000 et 1.850 salariés, Opel en opère huit autres en Europe.

 

« Le Brexit est actuellement un sujet problématique pour tous ceux qui font affaire avec le Royaume-Uni », poursuit le communiqué.

L’entreprise, dont les résultats se redressent après plusieurs années de vaches maigres, anticipe un effet négatif de la chute de la livre britannique sur ses comptes. La devise a chuté après le vote des électeurs britanniques en faveur d’une sortie de l’Union européenne, et cela ampute les chiffres de ventes d’Opel, qui écoule outre-Manche beaucoup de modèles fabriqués sur le continent.

———————

L’économie japonaise cale au deuxième trimestre

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/08/15/l-economie-japonaise-cale-au-deuxieme-trimestre_4982858_3234.html

extraits

Nouveau revers pour les « abenomics ». L’annonce, lundi 15 août, d’une croissance du produit intérieur brut (PIB) nulle, au Japon, au deuxième trimestre (et de 0,2 % sur un an), interroge une nouvelle fois sur l’efficacité de la politique économique du gouvernement de Shinzo Abe, un mélange de plans de relance, d’assouplissement monétaire et, dans une moindre mesure, de réformes structurelles.

A l’annonce de la stagnation du PIB, le ministre des finances, Taro Aso, a, lui, appelé à des réformes structurelles pour améliorer la productivité.

l’investissement des entreprises du Japon a été pratiquement inchangé pour les trois dernières années.

http://www.zerohedge.com/news/2016-08-14/japan-q2-gdp-misses-unchanged-first-quarter-business-spending-exports-slide

Les exportations du Japon ont chuté de 14%, le rythme le plus rapide depuis 2009

http://economia.elpais.com/economia/2016/08/18/actualidad/1471521052_413008.html

extrait en traduc google

le détail des chiffres est un autre signe inquiétant de faiblesse de l’économie japonaise: en Juillet dernier , les exportations japonaises ont chuté de 14% sur l’ année à 5,72 milliards de yens (50.829 millions d’ euros), un rythme de la baisse sans précédent depuis 2009. les importations ont diminué encore plus, de 24,7%.

——————-

STATES

La garde nationale américaine en alerte après les incidents de Milwaukee

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/08/15/la-garde-nationale-americaine-en-alerte-apres-les-incidents-de-milwaukee_4982906_3222.html#FimiEiiuKQpd4IkI.99

Le gouverneur républicain du Wisconsin, Scott Walker, a mis en alerte la garde nationale de l’Etat, dimanche 14 août, pour venir en aide aux forces de l’ordre à Milwaukee. Le meurtre d’un jeune Noir de 23 ans par un policier dans la soirée du samedi 13 août avait été suivi de violentes manifestations dans cette ville de l’ancienne ceinture industrielle du pays. L’agent des forces de l’ordre était également afro-américain.

Des manifestations ont éclaté dans la soirée à Sherman Park, dans le quartier noir, dans le nord de la ville. Une banque, une station-essence et un salon de coiffure ont été incendiés aux cris de « Black power ». Un policier a été blessé, et sept véhicules endommagés. Selon les autorités, 48 coups de feu ont été tirés par les protestataires, empêchant les forces de l’ordre de se déployer pour éteindre l’incendie.

L’irruption de la violence a mis au jour la réalité de la vie quotidienne dans cette ville de 600 000 habitants, à 40 % noire, considérée comme une des villes où la ségrégation est la plus marquée du pays. Une situation qui remonte au milieu des années 1960, quand le déclin économique a commencé, entraînant des tensions entre les communautés, séparées par le pont de la 16e rue : au nord, les Noirs, au sud, les Blancs, eux-mêmes remplacés par les Latinos lorsque la bourgeoisie blanche a quitté la ville pour les banlieues.

Aujourd’hui, un quartier de la ville détient le record national du nombre de Noirs incarcérés : 62 % des hommes de moins de 35 ans ont connu la prison à un moment ou à un autre. Le Wisconsin présente le plus large fossé entre les résultats scolaires des Blancs et ceux des Noirs.

Depuis que le président Obama a été élu, l’ inégalité des revenus pour les Noirs américains a grimpé en flèche …

http://www.zerohedge.com/news/2016-08-14/milwaukee-blacks-attack-whites-because-rich-people-are-not-trying-give-us-none

http://www.zerohedge.com/news/2016-08-13/obama-job-recovery-nonexistent

Plutôt que de regarder les taux de chômage, cependant, nous avons examiné les personnes sans emploi en tant que % de la population civile non-institutionnelle.

2007 Marché du travail « rétablissement » d’Obama est fondamentalement inexistante que les gens ne sont pas retournés au travail , ils ont tout simplement arrêter la recherche et ont abandonné la main – d’œuvre.

le géant de la «nouvelle économie»  Cisco annonce la mise à pied d’un nombre record d’employés – 14.000 représentant 20% de ses effectifs mondiaux

http://www.zerohedge.com/news/2016-08-16/global-economic-bellwether-cisco-unveils-massive-layoffs-20-workforce-fired

—————–

CHINE

Licenciements en septembre

http://english.caixin.com/2016-08-16/100978359.html

Extraits en traduc google

Moins de la moitié des objectifs annuels pour couper l’acier et la production de charbon ont été respectées au cours des sept premiers mois du fait que les provinces étaient réticents à effectuer des licenciements massifs

des plans de réduction des capacités régionales pour 2016, soumis à la NDRC, ont montré qu’il y aurait une série de fermetures dans les mois à venir, en particulier en Septembre, que les provinces se précipitent pour frapper des cibles annuelles. Si tout se passe selon le plan, la Chine va licencier 880.000 travailleurs dans les secteurs du charbon et de l’acier à la fin de cette année.

http://www.clb.org.hk/content/mass-protests-china%E2%80%99s-coal-iron-and-steel-workers-decline

18/08/2016

Extraits en traduc google

Il y a eu une notable diminution du nombre de grèves et de protestations des mineurs de charbon depuis Avril de cette année, les gouvernements locaux, nerveux au sujet du ralentissement économique de la Chine et de l’ instabilité sociale, le retard prévoit de réduire la production et la mise à pied d’ environ un million de travailleurs.

La Chine a annoncé en Février de licencier 1,8 million de travailleurs dans le charbon et les industries sidérurgiques, soit environ 15 % de la main – d’œuvre. Mais à la fin de Juillet de cette année, les gouvernements provinciaux avaient seulement atteint 38 % de leurs objectifs de réduction des capacités de production dans les mines de charbon et de 47 % de leurs cibles dans l’industrie de l’ acier, selon Zhao Chenxin, porte – parole de la Commission nationale du développement et de la réforme (NDRC), cité par Caixin le 16 Août . La province sud-ouest du Yunnan avait même pas atteint 10 % de son objectif pour tailler la capacité du charbon, Zhao a dit.

Les protestations des mineurs et des ouvriers du fer et de l’acier en Chine: septembre 2015 – août 2016

Il est également important de noter que l’industrie du charbon en Chine, en particulier, a été en déclin depuis environ trois ans, au cours de laquelle le temps des manifestations de masse par les mineurs sur les licenciements et les arriérés de salaires sont devenus de plus en plus courante, atteignant un sommet de 37 grèves et de manifestations en Janvier 2016, juste avant le Nouvel an chinois.

Il est possible que la phase la plus intense de l’agitation dans l’industrie du charbon soit déjà terminée mais si la hausse des prix ne parviennent pas à améliorer les conditions de la main-d’œuvre reste, il y aura presque certainement être renouvelé protestations sur les arriérés de salaires, etc. dans la course chinoise de l’année prochaine Nouvel An.

—————————-

ESPAGNE

Plus de contrats signés mais de plus en plus précaires

http://economia.elpais.com/economia/2016/08/13/actualidad/1471102588_691518.html

Extraits en traduc google

L’Espagne mène la voie pour briser le record de contrats de travail signés en douze mois. Au cours des sept premiers mois, 11,3 millions ont été signé .

les contrats temporaires plus courts, d’une semaine ou moins, représentent pour plus de 26%, et la durée moyenne  a chuté à 50,9 jours, selon les données du ministère de l’emploi.

le cas de l’industrie, dont la durée moyenne des contrats temporaires a coulé (est passé de plus de 160 à 57 jours en Juillet).

——————–

Encore un « mur d’Hadrien »

Frontière algéro-marocaine

Après le grillage… le mur en acier

http://www.elwatan.com/actualite/apres-le-grillage-le-mur-en-acier-13-08-2016-326853_109.php

extraits

En 2013, les autorités algériennes, motivées par la détermination de lutter contre le trafic en tout genre, ont entrepris le creusement de tranchées d’une longueur de 70 km dans la wilaya de Tlemcen, de Marsat Ben M’hidi à El Aricha.

Réponse du berger à la bergère suite à cette décision, le gouvernement chérifien a entamé l’érection d’un grillage, un mur de fil de fer s’étendant sur une 450 km (de Saïdia à Figuig). Soit le tracé parallèle de l’extrême Ouest algérien jusqu’à Béchar.

 

Officiellement, le pouvoir marocain a eu recours à ce mur de séparation pour lutter contre le flux des migrants irréguliers, avant que la version ne change pour expliquer que «c’est pour lutter contre le terrorisme».

———–

FRANCE

FESTIVALS : VA-T-ON S’HABITUER À DANSER AU MILIEU DES MILITAIRES ?

Curieuse vision que celle de militaires de la force Sentinelle déambulant au milieu de festivaliers lors de la dernière édition de la Route du Rock.

Personnes dans le halo autour du chômage

http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=14

En France métropolitaine, parmi les personnes inactives au sens du BIT, 1,5 million souhaitent un emploi sans être comptées comme chômeurs au sens du BIT : elles constituent le halo autour du chômage. Au deuxième trimestre 2016, leur nombre augmente de 29 000 par rapport au trimestre précédent, et de 43 000 sur un an.

Décès de SEGUY

Nous n’oublions pas

http://ouvalacgt.over-blog.com/article-17824136.html

Mai 68

extraits

Le lundi 27 au matin, la CGT organise un show radiophonique à l’île Seguin, au centre des usines Renault-Billancourt. Depuis 7 heures, 10 000 ouvriers attendent. A l’insu des journalistes, qui ne sont pas encore arrivés, l’essentiel se joue. Sur un rapport du représentant CGT de l’intersyndicale de l’usine, Aimé Halbeher, la poursuite de la grève est décidée.

Les leaders syndicaux peuvent s’exprimer. Frachon, de la CGT, rappelle 36 et s’écrie : « Les accords de la rue de Grenelle vont apporter à des millions de travailleurs un bien-être qu’ils n’auraient jamais espéré ». Jeanson, de la CFDT, se félicite du vote initial en faveur de la poursuite de la grève et évoque la solidarité des ouvriers avec les étudiants et les lycéens en lutte. On l’applaudit.

Arrive alors Georges Séguy. Il se livre à ce qu’il présente comme « un compte-rendu objectif » de ce qui a été « acquis à Grenelle ». Au début, on entend des sifflets. A la fin, une véritable huée qui met plusieurs minutes à se calmer. Séguy conclut : « Si j’en juge par ce que j’entends, vous ne vous laisserez pas faire ». On l’applaudit, et les militants PCF entonnent « Gouvernement populaire ! Gouvernement populaire ! »

Connaissant les cadres de l’appareil CGT, on peut se dire qu’ils avaient prévu toute éventualité. Si le peu présenté par Séguy passait, c’était bon. Si ça ne passait pas, la CGT avait fait voter la continuation. Pas de problème, l’appareil retombait quand même sur ses pattes. Et c’est ce qui s’est passé.

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 13 aout 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux

-ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

AFRIQUE DU SUD

Quand les femmes marchaient sur Pretoria

Les femmes sud-africaines souffrent d’une triple oppression : de genre parce que femme, de race parce que noire, de classe parce qu’elles occupent les postes de travail les plus mal payés dans un pays capitaliste.  C’était ce qu’on disait au temps de l’apartheid.

Lire la suite : https://blogs.mediapart.fr/jacqueline-derens/blog/090816/quand-les-femmes-marchaient-sur-pretoria

—————————-

STATE

Violences policières : le département de la justice accable la police de Baltimore

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/08/10/violences-policieres-le-departement-de-la-justice-accable-la-police-de-baltimore_4980818_3222.html#eYRhDQQuhquxl0q3.99

extraits

La police de Baltimore discrimine les Afro-Américains au quotidien, fait un usage excessif de la force et n’est pas tenue pour responsable de ses bavures, selon un rapport particulièrement accablant du département de la justice américain rendu public mercredi 10 août

Contrôles injustifiés, fouilles et représailles

Les agents s’arrêtent régulièrement, en particulier dans les quartiers Afro-américains pauvres, sur des motifs douteux, et interpellent sans véritable motif des citoyens accusés d’« outrage à agent ». Quatre-vingt-quatre % des contrôles sont effectués sur des résidents afro-américains, même si ceux-ci ne représentent que 63 % de la population de Baltimore. De même, les Afro-Américains représentent 95 % des 410 personnes contrôlées au moins 10 fois par la police entre 2010 et 2015. Le rapport précise qu’aucun individu d’une autre couleur de peau n’a été contrôlé plus de 12 fois.

Sur le marché du travail

extraits en traduc google

L’économie américaine a ajouté 255.000 emplois en Juillet,a déclaré vendredi  le ministère du Travail , à partir d’un rythme de 292.000 le mois précédent. Qui a dépassé les attentes que le rythme aurait modéré à 180.000.

Les salaires ont augmenté de 2,6 % par rapport à l’exercice précédent. C’est plus élevé que le taux de 2,2 %  en Juillet 2015, mais reste encore nettement en dessous des niveaux d’avant la crise. Le chômage global, y compris ceux qui veulent travailler à temps plein est toujours au-dessus des niveaux d’avant la crise.

Même ainsi, des emplois sont remplis à des salaires relativement inférieurs avant la Grande Récession, mais sans aucune amélioration significative de la productivité. Ainsi, la croissance du PIB réel reste faible.

http://www.zerohedge.com/news/2016-08-06/why-job-market-still-terrible-politically-incorrect-numbers-everyone-hushing

extraits en traduc google

Depuis les jours les plus sombres de la Grande Récession, la population des États – Unis a augmenté de 15,4 millions.

En moyenne, 205,300 emplois doivent être créés chaque mois juste pour suivre la croissance de la population et ne pas permettre à la situation du chômage d’empirer.

la productivité diminue au rythme le plus rapide depuis 1993 !!

http://www.zerohedge.com/news/2016-08-09/us-productivity-plunges-3rd-quarter-row-longest-losing-streak-1979

la productivité réelle des travailleurs s’effondre

——————–

CHINE

Les exportations chinoises glissent

https://www.theguardian.com/business/live/2016/aug/08/chinese-exports-tumble-uk-ceo-pay-soars-business-live

extraits en traduc google

La semaine commence avec se soucier des nouvelles de la Chine .

Les exportations chinoises ont diminué de 4,4% en glissement annuel en Juillet en termes de dollars, après une baisse de 4,8% en Juin, selon les derniers chiffres de l’administration des douanes du pays.

Il peut indiquer que le vote Brexit la Grande-Bretagne a frappé la confiance mondiale, ou que l’économie mondiale est l’affaiblissement pour d’autres raisons.

Les importations chinoises ont été encore pire, la diminution de 12,5% en glissement annuel, la plus forte baisse depuis Février. Cela suggère que la demande intérieure de la Chine est chancelante, malgré les efforts de Pékin pour stimuler son économie.

FMI, la croissance du crédit de la Chine est insoutenable

http://www.47carat.com/13337/chine-presente-risque-credit-en-important/

extrait

Le fonds monétaire international vient de nous mettre en garde contre le risque de crédit de plus en plus important que représente la Chine. Le FMI appelle ainsi la Chine à appliquer de profondes réformes pour faire baisser le risque de crédit.

UN RISQUE DE CRÉDIT IMPORTANT PÈSE DE PLUS EN PLUS SUR L’ÉCONOMIE CHINOISE

Le FMI souligne ainsi dans son dernier rapport que la Chine est devenue trop dépendante d’une flambée insoutenable de crédit. Ainsi, si le pays ne prend pas des mesures rapides et efficaces pour contrer le risque de crédit, il risque de déclencher une boucle qui pourrait se répercuter sur toute l’économie mondiale.

Affrontements contre la construction d’une usine de déchets nucléaires

Chine : manifestation de milliers d’opposants à un projet nucléaire sino-français (PHOTOS, VIDEO)

https://francais.rt.com/international/24858-chine–manifestation-contre-projet

sur la vidéo on voit un flic pointer son flingue sur la tête d’un manifestant

https://t.co/7NEaenZnNx

extraits en traduc google

 » un policier mis une arme de poing sur la tête d’un manifestant »

Des milliers de manifestants cette semaine ont continué à descendre dans la rue pour exprimer leur colère sur la construction d’une usine de déchets nucléaires dans Lianyungang, une ville sur la rive de la mer Jaune dans la province orientale du Jiangsu, en dépit d’une répression violente par des unités spéciales de la police qui a fait des dizaines de blessées au cours du week-end.

Lundi soir, des milliers d’habitants se sont rassemblés devant une école primaire près de Suning Plaza et crié « Manifestation, protester!» À la police SWAT portant tenue anti-émeute lourde et boucliers anti-émeute. Certains résidents ont jeté des bouteilles d’eau pour protester contre un projet de recyclage du combustible nucléaire sino-française aurait proposé pour la ville.

Les manifestants ont déclaré que depuis vendredi, leur nombre avait augmenté de façon significative jusqu’à ce que les équipes SWAT déplacés le dimanche soir pour disperser la foule.

Des vidéos qui ont été largement diffusés sur les médias sociaux ont montré la police SWAT courir après les citoyens et les ont violemment battu quand ils étaient couchés sur le sol. Des témoins oculaires ont confirmé les coups brutaux. Sixième Tone n’a pas pu vérifier de manière indépendante des images montrant un policier mis une arme de poing sur la tête d’un manifestant. «Ce fut un tel chaos. Il est impossible de dire qui a attaqué en premier.

Un étudiant surnommé Zhang a dit que la grande foule de dimanche comprenait des personnes qui ont apporté des couteaux, et sont entrés dans les combats, et ont jeté des bouteilles d’eau et des oeufs, et que des séquences vidéo des affrontements violents était authentique. « Il y avait des vidéos de la même chose, prises sous des angles différents. Certains ont été prises par mes amis. Comment pourraient-ils être faux? »

——————–

ALGÉRIE

« en ligne de mire c’est le nouveau Code du Travail »

Le monde du travail se défie des intentions du Pouvoir

http://www.algerieinfos-saoudi.com/2016/08/le-monde-du-travail-se-defie-des-intentions-du-pouvoir.html

L’ordonnance de 1997 favorisait certes sans retenue les départs anticipés à la retraite. Le FMI avait imposé les « dégraissages » au coeur de la décennie noire. L’abrogation de cette ordonnance a été en juillet  au coeur du débat social. La levée de boucliers de syndicats autonomes et de certains secteurs ouvriers a permis déjà un recul au profit des métiers pénibles et des femmes travailleuses. Ce recul ne semble pas avoir été jugé convaincant.

Car, par delà l’opposition à cette abrogation, le monde du travail dans son ensemble se défie des intentions prêtées au gouvernement d’institutionaliser à la demande de l’organisation patronale FCE et du puissant lobby néolibéral à l’intérieur et hors du pouvoir la précarisation de l’emploi et le démantellement de la protection des salariés. Le danger principal en ligne de mire c’est le nouveau Code du Travail préparé par le gouvernement. Noureddine Bouderba, expert proche des syndicats rapporte cette profonde méfiance :

« Plus que la remise en cause des transferts sociaux ou de la retraite dans ses fondements actuels, cet avant-projet nous donne un avant-goût de ce que sera demain le nouveau statut des travailleurs concocté par les forces de l’argent : une marchandise et un levier d’ajustement pour maximiser le profit des nouveaux «capitalistes».

« L’ordonnance 97-13 n’était pas un cadeau fait aux travailleurs. Elle visait à faciliter les compressions d’effectifs, les « dégraissages » dans le langage libéral, accompagnant les dissolutions, restructurations et autres privatisations d’entreprises publiques », notait il y a quelques mois Ramdane Mohand Achour dans libre-algerie.com. Cette ordonnance s’inscrivait dans une cascade de mesures anti-sociales imposées par le FMI à une Algérie surendettée. Noureddine Bouderba rappelle que l’offensive actuelle contre le monde du travail avait été engagée dès les dures années de la décennie noire où le monde syndical était sur la défensive :

« En Algérie, la législation du travail a été complètement réformée durant la période allant de 1990 à 1997 par l’introduction du travail à durée déterminée (CDD) et le travail partiel sur la base de critères liés aux exigences économiques. Le licenciement pour raison économique a été institué à un coût très réduit (trois mois de salaire mensuel) avec la mise en place de deux amortisseurs sociaux : la création de la Caisse d’assurance chômage (Cnac) et l’institution, en 1994, de la retraite anticipée destinée pour les travailleurs compressés (à ne pas confondre avec la retraite sans condition d’âge et la retraite proportionnelle instaurées en 1997). Le verrou de l’interdiction du licenciement individuel a été levé avec même la possibilité donnée pour l’employeur de ne pas réintégrer un travailleur victime d’un licenciement abusif contre le paiement d’une compensation équivalente en général à six mois de salaire mensuel ».

———————

Brésil: Le nouveau gouvernement promet une réforme de la législation du travail

http://www.bna.com/brazil-new-government-n73014445936/

Extraits en traduc google

Le ministre du Travail Ronaldo Nogueira a déclaré le 20 Juillet que le gouvernement publiera d’ici la fin de l’année une proposition de réforme du travail

Noqueira reflète l’opinion des chefs d’entreprise quand il a critiqué la législation du travail en vigueur au Brésil

La rigidité de la législation du travail du Brésil empêche la direction et les travailleurs de négocier des changements dans les salaires ou les heures de travail, même lorsque la société est confrontée à la faillite, et les indemnités de départ généreuses garanties crées des incitations pour que les employés cherchent le licenciement. En outre, les entreprises ne peuvent pas récompenser les bons employés avec des augmentations de salaire sans passer sur ces mêmes augmentations de salaire à d’autres, les employés moins efficaces.

Selon le ministre du travail Noqueira, la proposition du gouvernement contiendra une refonte majeure de la législation existante

——————————-

ESPAGNE

http://economia.elpais.com/economia/2016/08/05/actualidad/1470428989_527849.html

extrait

25% des chômeurs en Espagne sans travail pendant quatre ans ou plus

Pendant la crise, le groupe est passé de 100.000 à plus de 1,1 million

http://elpais.com/elpais/2016/08/08/inenglish/1470645349_099073.html

A quarter of Spain’s unemployed haven’t worked for four years or more

Over the last eight years, figure rises from 100,000 to more than 1.1 million

—————–

FRANCE

Aux armes citoyennes/citoyens

http://www.liberation.fr/direct/element/contre-le-communautarisme-tout-ce-qui-est-homeopathique-ne-marchera-pas_44955/

François Bayrou tire la sonnette d’alarme. Ce mardi sur RTL, le président du Mouvement Démocrate (MoDem) a ainsi évoqué la nécessité de prendre «des décisions très importantes qui permettent de sortir des ghettos, qui permettent aux gens de se rencontrer […], par exemple qu’on examine le retour à un service national universel, civique et de sécurité».

Réservistes à Montluçon.

Le gras et le soulignement est de mon fait

À Montluçon, petit entraînement au maintien de l’ordre des élèves réservistes de la gendarmerie.

http://www.liberation.fr/direct/element/_45161/

Notre journaliste Ismaël Halissat est à Montluçon dans l’Allier où se trouvent le Premier ministre Manuel Valls et son ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, pour visiter une école de gendarmerie qui forme des réservistes. Au lendemain de l’attentat de Nice, François Hollande avait demandé avec à tous les Français qui le souhaitent de rejoindre les rangs de la réserve opérationnelle.

 

La loi travail a été publiée au Journal Officiel

http://www.liberation.fr/direct/element/la-loi-travail-a-ete-publiee-au-journal-officiel_44957/

La loi travail a été promulguée par François Hollande et publiée ce matin au Journal officiel. Après cinq mois de conflit social et d’affrontements politiques, la loi travail a été définitivement adoptée par le Parlement le 21 juillet, après un troisième recours du gouvernement à l’article 49-3, qui permet une adoption sans vote. Le texte a reçu jeudi dernier le feu vert du Conseil constitutionnel, qui a partiellement censuré cinq mesures secondaires, deux pour des raisons de fond et trois pour la forme.

————-

L’Italie est le pays de la « jeunesse brûlée », le pire d’Europe

https://blogs.mediapart.fr/segesta3756/blog/120816/litalie-est-le-pays-de-la-jeunesse-brulee-le-pire-deurope

extraits

Un score qui donne des frissons. L’Italie occupe la première place en Europe par le nombre de Neet c’est-à-dire les jeunes qui ne travaillent pas, n’étudient pas, ne sont pas en formation. Le pourcentage est le plus élevé, soit31,1% des jeunes entre 20 et 24 ans. A la deuxième place il y a la Grèce, où la proportion de Neet âgés entre 20 et 24 ans est de 26,1%, 24,2% en Croatie, 24,1% en Roumanie, 24% en Bulgarie, en Espagne et à Chypre 22,2% dans les deux pays.

Parmi les pays de l’OCSE, selon les données disponibles en 2012, le pays avec la performance la plus élevée de Neet était le Mexique, l’Italie était à la deuxième place avec un pourcentage d’env. 20% soit env. 2 millions de personnes, 2millions et demi en 2015,  3 fois plus que l’Allemagne et le double des Neet français (13,8%). (wikipedia)

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 6 aout 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux

-ce sont :

les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

BRÉSIL

http://www.zerohedge.com/news/2016-08-04/riots-rio-police-unleash-tear-gas-rubber-bullets-poor-brazilians-block-olympic-torch

La police a utilisé des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants sur le chemin de la flamme olympique dans une banlieue pauvre de Rio de Janeiro , le mercredi, deux jours avant les premiers Jeux Olympiques de l’ Amérique du Sud ouvert sous haute sécurité

http://www.telesurtv.net/english/news/Brazil-Police-Ramp-up-Massive-Raids-in-Rio-Ahead-of-Olympics-20160803-0015.html

extraits en traduc google

Le gouvernement brésilien a déployé 82.000 policiers, militaires et sécurité privée pour les Jeux Olympiques de Rio.

Le Comité des Nations Unies sur les droits de l’enfant a signalé  à la fin de l’année dernière que la police brésilienne tuait les enfants sans-abri dans le cadre d’une campagne de «nettoyer les rues» en préparation pour les Jeux Olympiques de Rio.

—————————–

Hausse des prix du gaz et de l’électricité : les Argentins dans la rue

http://www.rfi.fr/ameriques/20160805-argentine-manifestation-ruidazo-hausse-prix-gaz-electricite-buenos-aires

extraits

En Argentine, la grogne monte face aux hausses spectaculaires des prix du gaz, de l’eau et de l’électricité. En quelques mois, les factures ont fortement augmenté, jusqu’à 700% dans certains cas ! Le nouveau gouvernement libéral justifie cette mesure par le besoin de réduire les subventions pour rééquilibrer les comptes publics. Mais pour les Argentins, qui se serrent déjà la ceinture pour faire face à l’inflation, c’est la goutte qui fait déborder le vase. Plusieurs manifestations se tenaient jeudi 4 août au soir à travers tout le pays et notamment à Buenos Aires, la capitale.

Paula Rodriguez, elle, est venue manifester en famille ce jeudi soir. « On gagne le même salaire que l’an dernier, et plus de la moitié passe maintenant dans nos factures d’électricité et de gaz. On ne s’en sort plus, nous explique -t-elle. Là où avant on pouvait mettre un peu de côté, aujourd’hui c’est impossible ».

————————-

FRANCE

Une hôtesse de caisse d’Auchan City à Tourcoing « licenciée pour 0,85 € »

http://www.lavoixdunord.fr/region/une-hotesse-de-caisse-d-auchan-city-a-tourcoing-ia26b58810n3660866

extrait

Accusée d’avoir délibérément supprimé du ticket de caisse d’une cliente certains de ses articles, une hôtesse de caisse d’Auchan City a été licenciée.

« la promotion que lui a accordée Stéphanie (deux paquets de pâtes payés contre quatre emportés) »

—————–

UK

la plus grande baisse mensuelle en 18 ans des commandes

https://www.theguardian.com/business/live/2016/aug/01/markets-await-uk-and-european-manufacturing-data-as-china-disappoints-business-live?page=with:block-579f0938e4b09895e2509849#block-579f0938e4b09895e2509849

Le secteur manufacturier du Royaume-Uni a diminué à son rythme le plus rapide en plus de trois ans, avec l’indice des nouvelles commandes montrant sa baisse mensuelle la plus grande en 18 ans.

—————

CHINE

Le Journal « Chuang » est maintenant en ligne

http://chuangcn.org/journal/one/a-thousand-li/

http://www.chuangcn.org/journal/one/sorghum-and-steel

http://chuangcn.org/journal/one/gleaning-the-welfare-fields/

http://chuangcn.org/journal/one/revisiting-the-wukan-uprising/

http://chuangcn.org/journal/one/no-way-forward-no-way-back/

http://chuangcn.org/journal/one/the-future-is-hidden-within-these-realities/

Automatisation en marche

http://appleinsider.com/articles/16/07/28/apple-manufacturer-pegatron-begins-automating-factories-reducing-hires

extraits en traduc google

Grâce à l’ automatisation en place, Pegatron recrute moins de travailleurs à son usine de Shanghai, DigiTimes cité TH Tung comme répondant aux rapports des médias chinois. L’installation devrait être en mesure d’utiliser 20 personnes pour faire ce qui auparavant en nécessitait 100, à affirmé Tung.

On ne sait pas combien de lignes de production Pegatron ont été automatisées, mais la transition résout deux problèmes pour la gestion de l’entreprise: la difficulté croissante de trouver suffisamment de personnes pour faire de petits travaux de montage, et le coût de leur embauche, des améliorations donnés dans les normes salariales.

Foxconn a déjà fait de grands progrès dans l’ automatisation, par exemple la diminution de la main – d’œuvre dans son usine de Kunshan de 110.000 personnes à seulement 50.000 . Des préoccupations ont été soulevées au sujet des retombées socio-économiques de ce genre de changement, compte tenu des milliers de personnes étant mis hors du travail ou forcés de le trouver ailleurs. Kunshan a une grande population de travailleurs migrants, et s’ils quittent en masse, qui pourrait avoir un impact non seulement entre eux , mais pour l’économie locale pour ceux qui restent.

Industrie chimique « des façons «créatives» pour réduire les coûts de main-d’œuvre »

http://www.sixthtone.com/news/chemical-town-hidden-victim-china%E2%80%99s-economic-downturn?platform=hootsuite

Extraits en traduc google

En 2010, la Chine est devenue le plus grand producteur de produits chimiques par valeur. Aujourd’hui, l’industrie emploie des millions de personnes à l’échelle nationale et représente jusqu’à 13 % du PIB de la Chine. Les principaux produits chimiques produits comprennent les engrais, les plastiques et le caoutchouc synthétique. Avec la construction et l’automobile, la production chimique est considérée comme un secteur « pilier », ce qui signifie qu’il est considéré comme essentiel à l’économie chinoise sur le long terme.

Mais alors que la situation des industries telles que le charbon et l’acier soit en bonne place dans les manchettes nationales, en parlant de licenciements massifs et renflouements du gouvernement, les malheurs de l’industrie chimique n’ont pas encore reçu beaucoup d’attention. À certains égards, l’industrie chimique est devenue la victime cachée du ralentissement économique du pays.

Mais cela ne signifie pas que l’industrie n’aille pas mal. Une raison à cela est que l’industrie à moins de main-d’oeuvre que l’acier et le charbon. Les mises à pied, quand ils se produisent, ont tendance à être discretes. Dans le cas des grands acteurs, appartenant à l’Etat dans l’industrie, la direction préfère d’autres façons «créatives» pour réduire les coûts de main-d’œuvre, tels que l’élimination des travailleurs contractuels d’abord, puis la mise en œuvre du gel de l’embauche, ou même de demander aux employés de ne pas se présenter au travail – tous le tout en continuant à les payer des parties importantes de leurs salaires.

traitement des sureffectifs à Sinopec Baling est d’encourager les travailleurs à prendre un congé de longue durée tout en conservant une grande partie de leurs salaires. Ce qui semble trop beau pour être vrai scénario paie essentiellement employés pour ne pas travailler – en fait, 100 % du salaire d’un travailleur est payé dans la première année de congé. Cette proportion tombe alors de 5 % chaque année subséquente. Rien d’étonnant qu’un tel régime soit populaire parmi les travailleurs. Un employé d’âge moyen qui a parlé avec « Sixième Tone » sous condition d’anonymat a déclaré que les entreprises publiques ont la possibilité d’offrir aux employés de ces sortes de privilèges, et qu’elle était intéressée à de tels arrangements de congés payés parce qu’ils lui ont offert une chance de commencer sa propre petite entreprise tout en bénéficiant de la sécurité d’être sur la masse salariale.

Sinopec Baling employait plus de 20.000 personnes à son apogée il y a environ 15 ans. Aujourd’hui, il emploie un peu 11,000 et prévoit de réduire ce nombre à 7000 d’ici 2017.

des réductions de salaire allant de 25 à 50 % sont devenus plus fréquents dans l’industrie dans l’année écoulée.

————–

Espagne, en voie de devenir un pays de serveurs

http://www.elmundo.es/economia/2016/08/01/579c97dd22601dd5568b466f.html

Extraits en traduc google

C’est l’emploi à la plus forte croissance: il y a 210.000 de plus qu’au début de la crise

Lorsque la crise a commencé en Août 2007, la sécurité sociale avait 19,1 millions de membres . Les deux récessions de l’économie ont conduit l’ emploi sur le terrain de 16,1 millions de cotisants en Février 2013

en Juin 2016, le meilleur mois de 36 depuis cet étage, il y a déjà échangé 17,7 millions de travailleurs

Cependant , la qualité des emplois créés n’a rien à voir avec celle qui existait avant la crise pour le travail précaire et toutes les heures, des réductions de salaire et la prolifération des autonome (auto – emploi)

Maintenant, il y a 209 805 plus de membres dans l’industrie hôtelière (bars, restaurants et hôtels) qu’il n’y en avait au début de la crise.

l’ Espagne est en train de devenir un pays de serveurs. C’est précisément le secteur où la temporalité est la plus prolifique, la rotation et les bas salaires.

http://economia.elpais.com/economia/2016/08/02/actualidad/1470120877_051365.html

les contrats permanents représentaient seulement 7,6% de tous les contrats signés le mois dernier.

———————

L’impact du coup d’Etat manqué en Turquie évalué à 90 milliards d’euros

http://www.lemonde.fr/international/article/2016/08/02/l-impact-du-coup-d-etat-manque-en-turquie-evalue-a-90-milliards-d-euros_4977426_3210.html#rKCFs8sUoYcerAy9.99

extrait

Le ministre a souligné que le coût pour l’économie nationale risquait encore d’être plus élevé à moyen terme en raison de son impact sur le tourisme et les échanges avec l’étranger. Selon lui, un million de réservations ont été annulées dans le secteur du tourisme, une grande partie d’entre elles s’expliquant par la décision du gouvernement d’annuler les congés de trois millions de fonctionnaires après le putsch raté afin de faire face aux purges ou d’éviter d’éventuelles fuites à l’étranger de personnes soupçonnées d’y être liées.

————–

Grèce: les 2/3 des gens qui ont encore un travail ne sont payés qu’avec plusieurs mois de retard

https://npa2009.org/actualite/international/grece-les-lois-travail-locales-nont-pas-epuise-la-voracite-du-capital

extraits

L’affaiblissement du droit du travail est aussi passé ici, de 2010 à 2013, par l’inversion de la hiérarchie des conventions, la suppression de leur automaticité d’application et la libération quantitative des licenciements…

Et les chiffres du chômage et de la misère ne racontent pas une autre histoire… Ainsi, le travail non payé : la grande majorité (les deux tiers) des gens qui ont encore un travail ne sont payés qu’avec plusieurs mois de retard.Ainsi aussi, la mode récente des faillites, ce qui permet d’économiser ces retards dans la mesure où les travailleurs arrivent en dernier pour toucher leur dû, après les banques et autres créanciers européens ou grecs… Sur les seules dernières semaines, ont ainsi fait faillite, entre autres, un des plus grands hôtels athéniens de luxe (Ledra, pourtant rempli à 98 % !), une de plus grandes sociétés de sécurité (Pyrsos, 800 personnes) ou encore la plus grande chaîne de supermarché (Marinopoulos, ex-Carrefour !) avec 12 500 travailleurs.

À Salonique, une autre grande société hôtelière (Metropolitan et Theoxenia) a fait mieux en imposant à ses salariés une baisse des salaires, à 500 euros, en dessous même du salaire minimum (586 euros) qui avait été imposé nationalement par la troïka. Avec l’inversion de la hiérarchie des conventions, elle en a le droit ! Il est vrai que la plupart des grands partons jusqu’à maintenant se sont contentés de la baisse nationale des salaires exigée par la troïka (de 751 euros en 2011) et des autres flexibilités, possibilités de non-­rémunération, précarisation, externalisations, etc.

————

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 30 juillet 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux

-ce sont :

 les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

Images intégrées 1

—————————–

Sur les attentat

http://www.les-crises.fr/les-attentats-dans-le-monde/

extrait

On constate que 75 % des attentats surviennent dans des pays musulmans…

Images intégrées 1Voici enfin un zoom sur les pays musulmans vs. Occident :

Images intégrées 2

Comme on voit mal, les victimes des pays Occidentaux représentaient :

  • 0,2 % en 2012 ;
  • 0,3 % en 2013 ;
  • 0,1 % en 2014 ;
  • et 0,6 % en 2015 (à cause du retour de flamme que nous nous sommes pris…) ;

du total des victimes du terrorisme…

Dédicace donc aux adeptes du “Choc des civilisations”…

———————

L’effondrement de l’économie syrienne est pire que celle de l’Allemagne après la Seconde Guerre mondiale

http://qz.com/741432/the-collapse-of-the-syrian-economy-is-worse-than-germany-after-world-war-ii/

Extraits en traduc google

La guerre en Syrie a laissé quelque 250.000 morts à ce jour. Environ 5 millions de personnes ont fui le pays.Quelque 6,5 millions de personnes ont été déplacées à l’intérieur des frontières de la Syrie, selon l’ONU.

Mais il est également intéressant de noter la dévastation économique presque totale. Le FMI estime (pdf) que plus de 75% de l’économie syrienne a été détruite entre 2010 et 2015. Le PIB a chuté, passant d’environ 60 milliards $ en 2010 à environ 14 milliards $ en 2015

Cela la classe parmi l’ un des plus rapide effondrement jamais enregistré, dépassant les baisses économiques catastrophiques de l’Allemagne et du Japon après leur défaite dans la Seconde Guerre mondiale, selon l’analyse des économistes à la RBS bancaire britannique.

————–

La Turquie fonce tout droit vers la crise économique

http://www.liberation.fr/planete/2016/07/25/la-turquie-fonce-tout-droit-vers-la-crise-economique_1468183

extraits

Une semaine après le putsch militaire avorté et la purge des institutions qui a suivi, la tension se fait chaque jour un peu plus forte du côté de l’économie. Qu’ils soient nationaux ou internationaux, les investisseurs redoutent le pire : une situation politique de plus en plus chaotique.

La bourse a plongé de plus 15% en moins de dix jours. Certes, il est encore trop tôt pour tracer avec certitude le scénario catastrophe qui pourrait mettre à genoux l’économie d’un pays qui a connu une croissance de 4% en 2015. Mais beaucoup se risquent à tenter d’en tracer les contours. 

Le scénario d’un brutal retournement économique s’écrit chaque jour un peu plus. Tout commence donc par une fuite des capitaux et d’un gel des investissements dans le pays. De crainte que la situation ne se dégrade, les investisseurs étrangers (et locaux) sortent leurs capitaux du pays. «Ils l’ont déjà fait et ce dès le lendemain de la tentative de putsch manquée»,confie un banquier. Une sortie qui implique forcément de vendre des livres turques contre des dollars ou des euros. Avec en prime un inévitable effondrement du taux de change de la devise turque. Ce qui ne manque pas de renchérir le coût des importations. Or la Turquie n’est pas assise sur un énorme matelas de dollars, à peine plus de 30 milliards et un peu moins en euros. Et qui dit hausse du coût des importations, dit, à terme, hausse du prix des produits vendus en Turquie. De quoi alimenter l’inflation et appauvrir d’autant le pouvoir d’achat des Turcs. 

PURGE

http://fr.euronews.com/2016/07/28/medias-armee-le-grand-menage-turc-atteint-des-proportions-insensees

On estime que depuis le 15 juillet, au moins 100 000 personnes ont été arrêtées, limogées, licenciées ou suspendues dans le cadre de cette purge historique lancée par le gouvernement turc.

A Istanbul, la gauche a repris la place Taksim

« Remercions le président de nous avoir permis de tenir ce rassemblement ».

http://www.lemonde.fr/international/article/2016/07/24/a-istanbul-la-gauche-a-repris-la-place-taksim-pour-denoncer-diktat-et-dictature_4974100_3210.html#MtphGZa2WttvKjxi.99

extraits

Agitant elle aussi les couleurs nationales au milieu de l’immense foule hérissée de drapeaux massée sur la place Taksim au cœur d’Istanbul, la jeune femme ne cache pas son émotion. « C’est la première fois depuis Gezi que nous pouvons à nouveau manifester ici », explique Melis, jeune informaticienne.

Certes, cette fois, elle est là comme les quelque cent mille personnes réunies à l’appel du CHP (Parti républicain du peuple, social démocrate) pour dénoncer les militaires putschistes comme les dérives autoritaires du président Recep Tayyip Erdogan. « Ni diktat, ni dictature : la démocratie. »

Le chef de file du CHP a publié une « déclaration de Taksim » condamnant la tentative de coup d’Etat et appelant à la réconciliation nationale.

Les portraits d’Atatürk sont partout. Sur bon nombre des drapeaux et sur de grandes banderoles pendant des immeubles.Celles du parti ont été bannies car il faut célébrer l’unité de la nation.

Le président lui-même a en outre soutenu le meeting du CHP. Fait pour le moins inhabituel les chaînes pro gouvernementales ont diffusé en direct le discours de son leader, qui devrait aussi être reçu au palais présidentiel, lundi 25 juillet.

Appuyé sur son drapeau, un vieux militant, employé municipal dans une des rares banlieues d’Istanbul où la gauche existe encore, soupire : « Remercions le président de nous avoir permis de tenir ce rassemblement ».

————————-

GRECE

SYRIZA JUSQU’AU BOUT DE L’ABJECT

http://blogyy.net/2016/07/28/syriza-jusquau-bout-de-labject/

extraits

c’est non seulement le nouveau squat, ouvert durant l’événement, mais aussi deux autres, plus anciens, qui ont été attaqués(1). Même le célèbre squat Nikis, l’un des bastions de la résistance dans la ville, occupé par des membres du mouvement anti-autoritaire pour la démocratie directe (AK) depuis décembre 2008, a été expulsé violemment, à la surprise générale, alors qu’il n’avait jamais été menacé sous la droite au pouvoir !

Durant ces trois expulsions simultanées, les envoyés du gouvernement en ont également profité pour déporter en centres de détention de nombreuses familles de réfugiés qui ne demandaient rien à personne, qui avaient tissé des liens avec la population locale et dont les enfants participaient à un projet d’éducation coopérative et anti-autoritaire en partenariat avec l’espace social libre Mikropolis.

Parallèlement plus d’une centaine de militants ont été interpellés et 74 d’entre eux ont passé la nuit en prison, en attendant un procès qui devait se tenir aujourd’hui.

Quelques minutes plus tard, une pelleteuse sous escorte policière venait détruire, sans même attendre le procès, le squat Ορφανοτροφείο (Orphelinat), laissant sous les décombres une grande quantité de matériel médical envoyé via plusieurs réseaux de solidarité, des stocks de nourriture complètement détruits, mais aussi tous les vêtements et effets personnels des réfugiés, y compris la plupart des jouets d’enfants. Des enfants déjà choqués par le désastre de la guerre et qui n’imaginaient pas subir un tel fracas, un telle brutalité et une nouvelle destruction de leurs affaires dans une ville de Grèce.

—————————–

FRANCE

Tout le monde ne déteste pas la police !

«Que les Calaisiens aident la police» 

http://www.lavoixdunord.fr/region/l-autoroute-ferroviaire-calais-le-boulou-suspendue-en-ia33b48581n3621343

extraits

La nouvelle de l’arrêt brutal de l’autoroute ferroviaire a fait l’effet d’une bombe chez les dockers et les salariés de la société d’exploitation des ports du Détroit (SEPD) qui espèrent une simple suspension. Dix emplois de dockers sont menacés et une quarantaine de postes à la SEPD sont ainsi fragilisés selon la CGT Port et docks. « On appelle tous les salariés calaisiens à venir la nuit donner un coup de main aux forces de l’ordre sur la rocade assaillie par les migrants », avance David Létendart, secrétaire du CHSCT et du comité d’entreprise. « L’État ne fait rien donc on s’organise, poursuitAurélien Delcloy, délégué syndical, si l’autoroute ferroviaire est touchée, on s’inquiète pour l’avenir du port. »

Conscients des difficultés « des réfugiés de guerre », les deux hommes réclament plus de fermeté à l’encontre des «migrants économiques »

————–

Italie: nombre record de pauvres depuis dix ans

Images intégrées 1

http://www.lavoixdunord.fr/economie/italie-nombre-record-de-pauvres-depuis-dix-ans-ia0b0n3632127

extrait

Plus de 4,5 millions de personnes et 1,5 million de familles vivaient en Italie dans des conditions de pauvreté absolue en 2015, des chiffres qui n’avaient pas été atteints depuis 2005, a indiqué jeudi l’institut statistique italien Istat.

 La pauvreté absolue est caractérisée par l’impossibilité de payer les biens et les services considérés comme essentiels.

—————-

EGYPTE

Augmentation de la pauvreté

http://www.madamasr.com/news/economy/household-survey-highlights-rise-poverty-inequality-egypt

Enquête de l’agent de l’État CAPMAS a révélé que le pourcentage d’Égyptiens vivant dans la pauvreté a augmenté à 27,8 %, contre 26,3 % en 2012/13 et 25,2 % en 2010/11.

——————

GRECE

« une nouvelle classe sociale des travailleurs: les Grecs néo-pauvres »

Images intégrées 1

http://www.zerohedge.com/news/2016-07-25/imfs-competitiveness-drive-leaves-127000-greeks-earnings-under-110-month

extraits en traduc google

126 956 employés sont payés à un salaire mensuel brut de 100 euros.

343 760 employés ont des salaires mensuels entre 100 et 400 euros brut.

Fondamentalement, ce sont les travailleurs à temps partiel ou un emploi rotations de deux ou trois jours par semaine ou même de quelques heures par semaine.

les Grecs néo-pauvres gagner un salaire beaucoup moins que l’allocation de chômage de € 360

D’ autres données du ministère du Travail montrent l’ augmentation des contrats à temps partiel / contrats de travail flexibles.

Par exemple: dans la période Juillet 2013 – Juillet 2016:

152 636 contrats à temps plein ont été changés en temps partiel ou en rotation des contrats de travail.

——————–

UK

Entre 2007 et 2015 au Royaume-Uni, les salaires réels ont baissé de 10,4%, 

https://www.theguardian.com/money/2016/jul/27/uk-joins-greece-at-bottom-of-wage-growth-league-tuc-oecd

extraits en traduc google

En utilisant les données récentes des perspectives d’emploi de l’OCDE, le TUC a constaté que sur la même période 2007-2015, les salaires réels ont augmenté en Pologne de 23%, en Allemagne de 14%, et en France de 11%. Dans la zone OCDE, les salaires réels ont augmenté en moyenne de 6,7%.

Le TUC a constaté qu’entre 2007 et 2015 au Royaume-Uni, les salaires réels – revenu du travail corrigé de l’inflation –ont chuté de 10,4%.

Le Royaume – Uni, la Grèce et le Portugal ont été les trois seuls pays de l’ OCDE qui ont vu les salaires réels diminués.

———————-

ESPAGNE

Le taux de chômage tombe à 20%, son niveau le plus bas depuis l’été 2010

Le taux d’emploi temporaire est maintenant de 25%

http://elpais.com/elpais/2016/07/28/inenglish/1469692385_289216.html

la plupart des emplois créés sont des postes temporaires. Au cours des 18 derniers mois, il y a eu une augmentation de 10% du nombre de travailleurs temporaires, de 3,4 millions à 3,7 millions. Le taux d’emploi temporaire est maintenant de 25%, près de 1,5 points de pourcentage supérieur à celui de la même période l’an dernier.

————

FRANCE

« ça va mieux »

Le chômage poursuit sa hausse en juin

http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/07/26/le-chomage-poursuit-sa-hausse-en-juin_4975025_823448.html#R16z7B7hbpbQu2MB.99

Images intégrées 1

RETOUR DE LA GARDE NATIONALE

François Hollande confirme la constitution d’une garde nationale

http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/07/28/francois-hollande-confirme-la-constitution-d-une-garde-nationale_4975796_823448.html#kjRyyihVih7hKkH8.99

Le président de la République, François Hollande, a officialisé jeudi 28 juillet la constitution d’une garde nationale qui sera « bâtie à partir des réserves opérationnelles existantes », « en accord avec le travail » réalisé par les parlementaires qu’il a rencontrés jeudi matin.

***

 Petite leçon d’histoire de France

https://lundi.am/retour-garde-nationale

extraits

 « Et de même que la police (de répression) est composée de pauvres amenés à réprimer d’autres pauvres – sous le commandement des officiers bourgeois ou nouveaux féodaux—, la garde nationale nouvelle sera composée des exclus du système scolaire ou professionnel encadrés par les officiers militaires de la gendarmerie ou de l’armée classique. Le service militaire volontaire était conçu comme un moyen de minorer les chiffres du chômage. »

[Cet article a été publié le 18 janvier 2015 par lundimatin.]

Jean-Christophe Cambadélis a préconisé, le mardi 12 janvier 2016, la constitution d’une ’garde nationale’ qui pourrait rassembler ’plusieurs dizaines de milliers de citoyens’. Il invoque à cette occasion la « tradition issue de la Révolution française ». Un lecteur de lundimatin se propose ici de le corriger. Petite leçon d’histoire de France.

« Loi Travail: ce qui attend les salariés »

https://www.mediapart.fr/journal/economie/230716/loi-travail-ce-qui-attend-les-salaries?onglet=full

en clair sur :

http://www.le-chiffon-rouge-morlaix.fr/2016/07/loi-travail-ce-qui-attend-les-salaries-mediapart-23-juillet-2016.html

extraits

des accords en deçà de la branche restent néanmoins possibles sur une grosse partie de la durée du travail : la rémunération des heures supplémentaires, du temps de pause ou d’habillage, la mise en place des astreintes, le dépassement de la durée quotidienne (jusqu’à 12 heures), le dépassement hebdomadaire (jusqu’à 46 heures), la dérogation à la durée minimale du repos quotidien, la mise en œuvre du temps partiel, des congés payés, les délais de prévenance, les jours fériés chômés, la durée des congés spéciaux…

l’article 67 reste dangereux aux yeux des syndicats. Car il facilite un peu plus les licenciements en faisant de la baisse des commandes et de la baisse du chiffre d’affaires, en comparaison avec la même période de l’année précédente, des critères de licenciement. Concrètement, l’application de ces critères dépendra de la taille de l’entreprise : baisse du chiffre d’affaires au moins égale à un trimestre pour une entreprise de moins de onze salariés, deux trimestres consécutifs pour une société de onze à moins de cinquante salariés, trois trimestres consécutifs pour une entreprise de cinquante à moins de trois cents salariés et quatre trimestres consécutifs pour une société d’au moins trois cents salariés. Cette disposition pourrait être censurée par le Conseil constitutionnel en causant une rupture d’égalité des citoyens devant la loi (les salariés des grandes entreprises seraient plus protégés).

Accords offensifs

C’est l’une des victoires les plus emblématiques du patronat. Sous Nicolas Sarkozy, il avait obtenu les accords dits de « compétitivité emploi », renommés sous Hollande « accords de maintien dans l’emploi » lors de la première réforme du marché du travail (ANI, janvier 2013). Soit la possibilité de réduire le temps de travail et/ou le salaire pendant une période allant jusqu’à deux ans pour éviter les licenciements « en cas de graves difficultés conjoncturelles » (cinq ans depuis la loi Macron de juillet 2015). À condition que les syndicats représentant une majorité de salariés l’acceptent ou, à défaut, l’administration, et qu’une clause prévoie le partage des fruits de la croissance à son retour. L’objectif est d’éviter les suppressions de poste. Les salariés qui refusent font l’objet d’un licenciement économique individuel et la qualification n’est pas contestable devant le juge.

NO COMMENT

Thierry Lepaon, l’ex-leader CGT, chargé par Matignon de créer la future Agence de la langue française

L’ex-leader de la CGT Thierry Lepaon, poussé à la démission en 2015 après un scandale sur son train de vie, a étémissionné par Manuel Valls pour «préfigurer» la future Agence de la langue française pour la cohésion sociale, a-t-on appris jeudi.

———

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 23 juillet 2016

poème de Voltairine de Cleyre, en hommage aux pendus du Haymarket square

Ces oiseaux

-ce sont :

 les prolétaires argentins en 2001/ les émeutiers des banlieues françaises  en 2005 et ces étudiants qui refusaient le CPE et le CDI / les jeunes émeutiers d’Oran, Alger de Kabylie contre l’augmentation des prix alimentaires / les ouvriers du textile de Mahalla en 2008 / les ouvrières du Bangladesh qui brulent leurs usines / les banlieusards de Buenos Aires qui détruisent les trains qui les amènent au travail / les prolétaires grecs de 2008 qui ne revendiquent rien / les habitants d’un bidonville à Manille qui s’affrontent à la police et aux ouvriers venus les déloger / des prolétaires qui écrivent à Barcelone en juin 2011 : Où avez-vous mis votre rage ? Êtes-vous si policés pour qu’au nom du pacifisme, la rage de toute une vie d’esclave soit évacuée ?

ces manifestants qui défilaient derrière une banderole proclamant «  si on ne peut pas vivre, on travaillera pas non plus !  » pendant la grève d’Oakland le 2 novembre 2011 / les mineurs Sud Africains, en septembre 2012, qui débraient sans préavis, sans présenter de revendications dans les formes et rejettent le  syndicat /cette centaine de grévistes sud africains qui tentent de prendre d’assaut l’armurerie d’une mine de charbon en novembre 2012 /ces centaines de personnes qui ont dévasté en décembre 2012 des magasins et ont participé à de violent affrontements avec la police dans le sud de l’Argentine.  /ces manifestants de 16 à 22 ans en Egypte et qui ne sont plus pacifistes, mais répondent à la violence des forces de l’ordre, par d’autres moyens ; cocktails molotov et aussi tirs d’armes et brûlent les locaux des Frères musulmans en janvier 2013 / ces jeunes de la banlieue pauvre de Stockolm qui s’affrontent à la police en mai 2013 / les « pilleurs » d’istanbul, Ankara et d’ailleurs en juin 2013 / les « vandales » brésiliens qui  en juin 2013 tentent de prendre d’assaut le parlement de Rio

ce sont les ouvriers du textile au Cambodge en janvier 2014 qui s’affrontent à l’armée avec des cocktails molotov; ces 3 à 4000 ouvriers vietnamiens qui affronte en janvier 2014 avec des briques les gardes d’un chantier; ces chômeurs de Bosnie en février 2014 qui s’affrontent aux flics et qui crient «  nous avons faim, et vous ? »

ce sont, en France de mars à juin 2016,  des jeunes, mais aussi des moins jeunes, dans ces fameux cortèges de tête des manifestations syndicales, déterminés et ayant des pratiques de lutte violentes, ainsi que non-violentes, ainsi qu’une énorme solidarité et exprimant une rage extrême contre la loi travail et son monde – le capitalisme.

————————–

Images intégrées 1

—————————–

L’HORREUR N’EST PAS QU’ICI

SYRIE

nuit du 18 au 19 juillet

« minimiser les pertes civiles : Nous sommes à plus de 200 morts et le décompte n’est pas terminé. »

http://www.lemonde.fr/syrie/article/2016/07/20/en-syrie-la-pire-bavure-de-la-coalition-anti-ei_4972195_1618247.html#5m6WfDI61STJlvV8.99 

extraits

C’est la plus grosse bavure jamais commise par la coalition internationale contre l’organisation Etat islamique (EI) depuis son entrée en action dans le ciel de la Syrie, en septembre 2014. Plusieurs dizaines de villageois des environs de Manbij, une ville de 50 000 habitants tenue par l’organisation djihadiste, à 100 km au nord-est d’Alep, ont péri dans des bombardements aériens dans la nuit du 18 au 19 juillet. La coalition conduite par les Etats-Unis, qui comprend dix autres membres dont la France et le Royaume-Uni

 « Quand les membres de la défense civile sont intervenus mardi matin, ils ont récupéré 85 cadavres dans les décombres, principalement des femmes et des enfants, explique le responsable municipal, joint par téléphone. Mais lorsqu’ils ont pu faire venir leur matériel de déblaiement, beaucoup d’autres corps sont apparus. Nous sommes à plus de 200 morts et le décompte n’est pas terminé. »

« Nous prenons toutes les dispositions pendant nos missions pour éviter ou minimiser les pertes civiles (…) et nous conformer aux principes du droit de la guerre », poursuit le communiqué, envoyé en réponse à un e-mail de l’AFP.

Le collectif Airwars, spécialisé dans le recensement des victimes collatérales de l’offensive anti-EI menée par Washington depuis vingt-deux mois, dispose d’une évaluation encore plus précise. Après avoir croisé et vérifié de multiples sources, des communiqués militaires aux décomptes des ONG, en passant par les comptes rendus des médias locaux, l’organisation parvient au chiffre de 1 422 civils tués, ce qu’elle considère comme une estimation basse

—————————-

TURQUIE

Coup d’Etat raté en Turquie – Le pouvoir du people ?

Un témoignage oculaire par un ancien militant du CCI

Il est parfois difficile de reconnaître le pays dans lequel vous vivez quand vous voyez son reflet dans le miroir des média. Il y a moins de 48 heures, j’ai vu qu’une manifestation de masse du « pouvoir populaire » avait sauvé le pays d’un coup d’Etat militaire. Si je ne m’étais pas souvenu des explosions et des détonations sonores secouant l’immeuble dans lequel je vis, j’aurais juré que cela s’était passé dans un pays très très éloigné.

Lire la suite : http://www.leftcommunism.org/spip.php?article448

(Ankara, le 16 juillet 2016)

Images intégrées 1

Sur la photo, le panneau dit : « C’est un magasin turc – Ne jetez pas de pierres« . La droite célèbre sa victoire en déployant sa haine contre les minorités.

http://www.dw.com/en/syrian-shops-in-ankara-hit-in-post-coup-riots/a-19416521

des foules violentes sont descendus sur le quartier syrien d’Ankara, brisant des fenêtres, vandaliser des vitrines et des pillages de presque tous les établissements syriens le long de la principale artère commerçante du quartier.

Images intégrées 1
Turc, j’ai cru que j’allais me réveiller dans un pays en ruine. Ce qui m’attend est pire

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1539958-turc-j-ai-cru-que-j-allais-me-reveiller-dans-un-pays-en-ruine-ce-qui-m-attend-est-pire.html

Images intégrées 1

extraits

« Nous sommes les prochains. La prochaine fois que vous entendrez parler de la Turquie, ce sera pour des décapitation de gauchistes, de Kurdes, d’Alévis, d’homosexuels, de femmes ou étudiants… Chacun d’entre nous est menacé.”

Toute la nuit, jusqu’à six heures du matin, nos maisons tremblent sous le bruit des explosions, des tirs, des avions de chasse qui rasent la ville. Leur bruit est indescriptible, incessant, toujours plus fort. Je frissonne et perds l’équilibre. À plusieurs reprises, je me jette à terre en pensant qu’une bombe vient de toucher ma maison

Ceux qui nous terrorisent sont des « héros »

Après trois heures de sommeil, je suis terrifié à l’idée de me réveiller dans un pays en ruine. Pourtant, la vie suit son cours, comme si rien ne s’était passé. Comme après chaque attentat suicide qui fait une dizaine de morts, comme quand les forces de police et l’armée massacrent les Kurdes ou les Alevis.

Que s’est-il passé hier soir ? Beaucoup de journalistes et de commentateurs envisagent la possibilité d’un faux coup d’État, orchestré par Erdogan pour obtenir les pleins pouvoirs. D’autres disent que la menace d’un putsch n’était pas si sérieuse.

Moi, je me fous des hypothèses. Tout ce que je vois, c’est que plus de 200 personnes sont mortes. C’est que ceux que l’AKP a appelé à envahir les rues ont décapité de jeunes soldats, jeté leur tête du pont Bosporus et sauté sur leur corps inerte. Ceux qui, chaque jour, tuent, violent, harcèlent, agressent, terrorisent, ont aujourd’hui le statut de « héros ».

Nous sommes les prochains

Les autorités turques ont annoncé avoir renvoyé 2.745 juges après la tentative de coup d’État. Une dizaine de membres du Conseil d’État sont détenus, 38 autres sont recherchés et 2.800 membres des forces armées turques ont été arrêtés.Le département de Police d’Istanbul a donné l’ordre de « tirer à vue » sur tout soldat en uniforme qui ne se trouverait pas sur son lieu de travail.

Erdogan avance vers le pouvoir absolu. Ses partisans armés ont pris la rue.

Nous sommes les prochains. La prochaine fois que vous entendrez parler de la Turquie, ce sera pour des décapitation de gauchistes, de Kurdes, d’Alévis, d’homosexuels, de femmes ou étudiants… Chacun d’entre nous est menacé.

Après le putsch manqué, les vacances de tous les fonctionnaires annulées

Jusqu’à nouvel ordre.

Purge.

http://www.liberation.fr/direct/turquie_171/

Le ministère de l’Education a annoncé la suspension de plus de 15 000 de ses employés soupçonnés d’être liés au prédicateur Fethullah Gülen, accusé d’être derrière le putsch manqué.

https://twitter.com/TurkeyUntold?ref_src=twsrc%5Etfw

Images intégrées 1

http://www.liberation.fr/direct/element/apres-le-putsch-manque-les-vacances-de-tous-les-fonctionnaires-annulees_43475/

Les congés annuels de tous les fonctionnaires turcs ont été annulés jusqu’à nouvel ordre, selon une décision du Premier ministre Binali Yildirim publiée au Journal officiel aujourd’hui, trois jours après un putsch avorté. Les fonctionnaires qui se trouvent en vacances sont appelés à «regagner leur poste dans les plus brefs délais», selon le texte qui concerne au total plus de trois millions de personnes.

Turquie : une économie très dépendante de l’extérieur

http://www.latribune.fr/economie/international/turquie-une-economie-tres-dependante-de-l-exterieur-587147.html

extrait

Le coup d’Etat manqué en Turquie est une mauvaise nouvelle pour l’économie turque. La réaction des marchés n’a pas manqué de le souligner. L’indice Borsa 100 de la Bourse d’Istanbul a perdu plus de 7 % lundi 18 juillet. Il était de 5,2 % vers 11 heures, heure de Paris. La livre turque, elle, a rebondi lundi à 2,96 livres pour un dollar. Mais ce rebond n’efface pas la forte chute de vendredi, lorsque le putsch a été connu et que la livre est ainsi passée de 2,8782 livres pour un dollar jeudi à 3,0157 vendredi. La livre reste à son plus haut depuis le 25 mai. Par ailleurs, la confiance dans l’Etat turc a été fortement mise à mal comme le montre le taux à 10 ans qui est passé de 8,89 % à 9,53 %, effaçant en une séance près d’un mois de baisse.

—————-

 STATES

Cleveland  Ville quadrillée par la police

La ville de Cleveland, dans l’Ohio, accueille la convention du Parti républicain. Elle se tiendra du lundi 18 au 21 juillet, à la Quicken Loans Arena

http://www.lemonde.fr/elections-americaines/article/2016/07/18/cleveland-sous-tension-a-l-ouverture-de-convention-du-parti-republicain_4971023_829254.html#UEqXUoi2hUroICdM.99

Images intégrées 1

Extraits

A Cleveland, des stands improvisés dans les quartiers pauvres de la ville où se vendent des tee-shirts sur lesquels sont inscrits les slogans « Black Lives Matter » (« Les vies noires comptent ») et « Hands up Don’t Shoot » (« Les mains en l’air, ne tirez pas »), soulignent ces tensions persistantes.

L’immense complexe omnisports où se déroule la convention dans le centre de Cleveland, le Quicken Loans Arena, a ces derniers jours été complètement isolé derrière des grilles de 2,50 mètres de haut, tout comme le centre de presse, où sont attendus quelque 15 000 journalistes. Des camions chasse-neige et des blocs de béton en protègent les accès. Certaines rues ont été fermées et les forces de l’ordre y sont omniprésentes. Du ciel de cette ville de 400 000 habitants, des hélicoptères participent aussi à la surveillance.

La ville est un ballet incessant de voitures des différentes forces de police mobilisées : police de Cleveland, de la route, police de l’Etat, Secret Service, jusqu’à quelques Humvee de l’armée que l’on croise en contrebas de la Quicken Loans Arena, le long de Canal Road, qui longe la rivière Cuyahoga qui se jette dans le lac Erié.

——————

FRANCE

Violences policières

http://www.liberation.fr/direct/element/_43697/

Images intégrées 1

Devant la gendarmerie de Persan (Val d’Oise), où un rassemblement avait lieu après la mort d’un homme lors de son arrestation hier soir par des gendarmes dans la commune limitrophe de Beaumont-sur-Oise, les forces de l’ordre viennent d’évacuer les personnes présentes à coups de matraques et de lacrymos, rapportent des journalistes sur place

Affaire Adama Traoré : «La question raciale est aussi posée»

http://www.liberation.fr/debats/2016/07/21/affaire-adama-traore-la-question-raciale-est-aussi-posee_1467656

extraits

Adama Traoré, jeune homme de 24 ans serait «mort des suites d’un malaise cardiaque» au moment de son interpellation par les forces de l’ordre, selon le procureur de la République de Pontoise. Les versions s’opposent, la vérité est réclamée. Les réactions parmi les jeunes des quartiers sont encore vives et ont suscité l’intervention des forces de l’ordre, sur fond d’émeutes, encore hier.

Derrière cette affaire, il y a le spectre de réactions en chaîne et de la contagion, à l’instar de ce qu’il s’est passé en 2005, à la suite du décès de Zyed et Bouna à Clichy-Sous-Bois. En effet, les ingrédients sont là, les tensions sont flagrantes, l’opacité n’aide pas.

Cette affaire rappelle l’actualité récente aux Etats-Unis

des slogans «Black Lives Matters» ont émergé en soutien à la famille de ce jeune homme d’origine malienne.

Le silence assourdissant des médias est aussi montré du doigt. Pour cause, cette information a été traitée comme un quelconque fait divers, pendant que les grandes chaînes de télévision étaient occupées à relever les inepties du concours Lépine improvisé de la mesure la plus insolite censée prévenir l’attentat de Nice…

«Le gouvernement appelle en ce moment les gens à rejoindre la réserve opérationnelle. Ils croient vraiment qu’on va bosser avec les gendarmes après ce qui s’est passé ?»

http://www.liberation.fr/france/2016/07/21/beaumont-sur-oise-c-est-notre-facon-de-crier-notre-rage-et-de-faire-notre-deuil_1467713

————

CHINE

Guangdong, l’atelier du monde, avenir sombre

https://t.co/crdU7KdQPs

extraits

Yu, identifié par seulement son nom de famille pour éviter d’autres problèmes avec les autorités, et certains collègues ont protesté contre les réductions de production plus tôt cette année au bureau local du travail. Les fonctionnaires leur ont dit d’être patient et garder le silence, dit-elle, et l’entreprise a embauché plus de gardes de sécurité pour assurer qu’il n’y avait aucun problème.

Plus de la moitié des membres de la Chambre de commerce américaine en Chine a déclaré que l’augmentation des coûts était le plus grand défi à leurs activités dans le pays, selon une enquête sur le climat d’affaires 2016. Environ un quart des répondants ont dit qu’ils ont soit déjà déplacé la capacité de la Chine ou envisagent de le faire.

http://www.nytimes.com/2016/07/23/business/international/china-jobs-donald-trump.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter&_r=0

Certains économistes, cependant, croient que la situation de l’emploi n’est  pas aussi rose que le suggèrent les statistiques officielles. Un rapport de Juin à partir de Fathom Consulting, basée à Londres, estime que le chômage et le sous-emploi en Chine atteindra 12,9 % cette année – triplant le niveau de 2012.

————————-

Les militants frappent au cœur de l’industrie pétrolière du Nigeria

Commentaire d’une camarade « Pas directement liée aux développements récents en Europe et aux États-Unis, mais une lutte intéressante sur le chômage basée sur le sabotage qui semble avoir un impact énorme sur l’industrie pétrolière. »

https://next.ft.com/content/20641fc4-49d9-11e6-8d68-72e9211e86ab?ftcamp=crm/email//nbe/WorldNews/product

Financial Times, 18 July 2016

by: Maggie Fick in Ughelli, Nigeria

When Edafa, a former militant from Nigeria’s restive oil-rich Delta, joined a government-funded programme to train as a welder in Malaysia, he dreamt of setting up his own business. But after three years of joblessness and frustration, he is now using his skills to blow up oil pipelines.

The 28-year-old has returned to his previous life, carrying out attack