Archive

Articles taggués ‘TC’

Franchir le pas !

06/06/2010 Aucun commentaire

(pour voir la couverture, cliquez sur l’image)

Théorie Communiste N° 23 vient de sortir!

Edito

Franchir le pas
Qu’est-ce qui fait que Théorie Communiste apparaisse comme un paradigme suscitant méfiance et réticence vis-à-vis d’un milieu pourtant riche en divergences et affrontements ? TC apparaît comme extérieur à un en-commun à l’intérieur duquel se déroulent divergences et affrontements finalement convenus. Laissons pour l’instant de côté la scie de la difficulté de lecture de TC, mais nous y reviendrons.
Bien sûr il y a la critique de l’auto-organisation, de l’autonomie, de toute forme de gestion ouvrière, il y a la critique du programmatisme, c’est-à-dire la périodisation historique de la révolution et du contenu même du communisme, il y a la restructuration du mode de production capitaliste, c’est-à-dire de la contradiction entre le prolétariat et le capital, il y a l’affirmation de l’existence d’un nouveau cycle de luttes se définissant par la lutte d’une classe dont l’existence même comme classe est la limite de sa lutte, il y a la critique de toute vision normative des luttes et de la révolution. Il y a tout cela, mais l’essentiel est dans la rupture que représente TC vis-à-vis du paradigme théorique définissant l’en-commun de ces débats, controverses et polémiques. Lire la suite…

Sur « Théorie Communiste »

23/05/2010 Aucun commentaire

Au monent ou sort Théorie Communiste 23, et en particulier son éditorial « franchir le pas » (qui sera publié sur dndf au moment de l’arrivée de TC 23 en librairie, arrivée prévus le 9 juin), il nous paraît important de relire cette critique que Daredevil adressait à TC en 2007.

(Publié à l’origine sur le site de l’angle mort , le 9 décembre 2007
Repris sur la nouvelle version du site d’Echanges  et mouvements)

Depuis mes dernières brèves interventions « théoriques », j’ai pas mal lu, je me suis mis à la philo (comme le conseille C.Charrier) et surtout j’ai lu systématiquement « Théorie Communiste » (je peux me laisser aller à adopter leur style). C’est évident, c’est la seule production théorique actuelle qui « tiennent la route » (il faudrait aussi considérer « Temps Critiques » qui a un souci équivalent de « cohérence systématique »). Mais, c’est justement là, dans son « triomphe », que TC fait faillite. Lire la suite…

C’est au présent qu’il faut parler de la communisation

02/04/2010 3 commentaires

A propos du texte :  » La communisation comme sortie de crise » de Bruno Astarian (ICI)

« Ce qui doit être est aussi en fait, et ce qui seulement doit être sans être n’a aucune réalité » (Hegel, Phénoménologie de l’Esprit, Ed Aubier, p.211).

Le texte La communisation comme sortie de crise annonce dans ses quelques lignes d’introduction que sera mise de côté comme non essentiel (puisque dans le choix de faire bref, cet élément n’est pas retenu) la critique du programmatisme « déjà faite abondamment ». Quelques références aux textes où on peut trouver cette critique n’auraient pas été superflues dans la mesure où ce n’est certainement pas dans les pages d’Echanges qu’on la trouve. Laisser de côté la question du programmatisme, c’est choisir de ne pas historiciser la question de la révolution comme communisation. Lire la suite…

Roland Simon: « Crisis Theory/Theories »

17/08/2009 2 commentaires

Crisis Theory/Theories
Schematically, the Marxist tradition separated into two large tendencies: on the one side, underconsumptionist theories linked or not to theories of disequilibrium between departments of capitalist production in the reproduction of capital; on the other, theories of the value-functioning of capital founded on the overaccumulation of capital vis-à-vis its valorisation, that is to say on the tendency of the rate of profit to fall. On the one side, all the social democratic orthodoxy or dissidence from Bernstein to Rosa Luxemburg passing through Kautsky and Hilferding, on the other, a minority of theoretical snipers like Grossman and Paul Mattick. If this crisis obliges us to return to these theories, it is because we are confronted by two obvious facts which seem to contradict each other: on the one hand the only coherent Marxist theory of crises is the one developed by Paul Mattick, i.e. the one based on the tendency of the rate of profit to fall; on the other hand thiscrisis is a crisis of underconsumption(it israther than “appears as” such). Our principal theoretical confrontation, as productive confrontation, can only engage with the theses of overaccumulation of capital vis-à-vis its capacity to valorise itself, i.e. with Mattick and his two main works on the question: Marx and Keynes: The Limits of the Mixed Economy (1969) and Economic Crisis and Crisis Theory(1974). Lire la suite…

Théorie Communiste N° 22 est sorti!

25/02/2009 Aucun commentaire

image15– Communiqué « Guadeloupe »
-Ou  trouver TC 22?
– L’éditorial

Dans l’article ci-dessous……


Lire la suite…

Théorie Communiste

26/10/2008 Aucun commentaire

http://theoriecommuniste.communisation.net/

Le premier numéro de la revue Théorie Communiste (TC) est paru en 1977, le groupe qui en était à l’origine s’était constitué vers 1975, auparavant certains avaient publié la revue Intervention Communiste (deux numéros parus en 72 et 73) et avaient participé à la revue les Cahiers du Communisme de Conseils (éditée à Marseille entre 68 et 73, très liée à ICO qui est devenue depuis Echanges), revue dont ils s’étaient séparés au moment où celle-ci commençait à fusionner avec  » Révolution Internationale « (le CCI). Ce bref historique permet, en partie, de saisir les problématiques et les interrogations qui furent à l’origine de TC. Lire la suite…