Archive

Archives pour 07/2015

Luttes « made in india » sur une série d’émeutes ouvrières, d’occupations et de grèves « sauvages » dans la ceinture industrielle de Delhi

27/07/2015 Aucun commentaire

Article publié sur le site libcom.org : Struggles ‘Make in India’ – On the series of factory riots, occupations and (wildcat) strikes in Delhi’s industrial south, 2014

indes riots

Le matériau de documents ci-dessous concerne dix-huit luttes d’usine dans la ceinture industrielle de Delhi entre début 2014 et mi-2015.

— Janvier 2014: maraude des travailleurs à Faridabad qui ont fermé des dizaines d’usines exigeant des augmentations minimales de salaire  — Février 2014: rassemblements sauvages de plus de 2.000 ouvrières  à Jai Ushin auto-électronique à Manesar pour faire appliquer des hausses salariales — Avril 2014: ouvriers et ouvrières de deux usines Napino occupent leurs usines pendant dix jours — mai 2014: la police expulse plus de 1000 travailleurs de l’usine  Shriram Piston à l’aide de gaz lacrymogènes et des balles réelles — Février 2015: après qu’un manager insulte un travailleur plusieurs milliers de travailleurs commencent à attaquer leurs usines et les voitures des patrons —

(Le texte sera publié dans le cadre de GurgaonWorkersNews No.64 /www.gurgaonworkersnews.wordpress.com )

Categories: Nouvelles du monde Tags:

ATHÈNES: Appel de l’assemblée de la place Syntagma

26/07/2015 un commentaire

Texte déjà publié sur plusieurs sites français, pour ceux/celles qui n’en auraient pas pris connaissance

b53e7b02b43fd9a184e4595fcef86472

APPEL

de L’ASSEMBLÉE des TRAVAILLEURS et des CHÔMEURS

CONTRE L’ACTUELLE POLITIQUE D’AUSTÉRITÉ ET DE DÉVALUATION

Depuis cinq ans, la politique de dévaluation non seulement de notre force de travail mais de l’ensemble de notre vie (baptisée collectivement les « Mémoranda ») s’est poursuivie implacablement et sans relâche. Tant l’aile gauche que l’aile droite de l’État et du capital sont à son service et la favorisent.

Nous qui faisons cette déclaration, salariés et salariées, chômeurs et chômeuses, étudiants, étudiantes et élèves, ménagères, nous avons participé à diverses luttes de classes, que ce soit sur les lieux du travail ou dans les quartiers ouvriers, tout au long de ces années.

Que nous ayons voté NON, à savoir NON en bloc à la politique d’austérité et de dévaluation, ou que nous nous soyons abstenus sciemment lors du référendum, rejetant par là les alternatives présentées par les partis politiques, nous partageons tous un seul désir. C’est celui de défendre les intérêts de notre classe contre les intérêts des patrons et de contribuer à toutes les formes possibles d’action collective afin de satisfaire nos besoins sociaux. Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Une discussion sur le référendum de Syriza dans la crise actuelle

19/07/2015 Aucun commentaire

Textes et commentaires sur la situation en Grèce publiés sur le site de la revue SIC

Traductions à venir ..ou pas

Greece Elections

Where has Syriza taken Greece? Which are the forces at play in the restructuring of the Greek economy? And what are the conditions of its radical critique? What follows is a discussion of Cognord’s text “Changing of the Guards”, including TH’s critical remarks on that text, Cognord’s reply to these remarks and Ady Amatia’s comments on the questions raised in this discussion.

Ou Syriza a-t-elle mené la Grèce ? Quelles sont les forces en jeu dans la restructuration de l’économie grecque? Et quelles sont les conditions de sa critique radicale? Ce qui suit est une discussion du texte de Cognord « La relève de la garde », y compris les remarques critiques de TH sur ce texte, la réponse de Cognord à ces observations et les commentaires de Ady Amatia sur les questions soulevées dans cette discussion  et la deuxième réponse de Cognord.

TH et Ady Amatia sont membres du collectif Sic.

http://sicjournal.org/a-discussion-of-syrizas-referendum-in-the-current-crisis/

Sur les assemblées de quartiers à Athènes

12/07/2015 2 commentaires

Un texte paru le 4 juillet sur le site grec http://skya.espiv.net/2015/07/04/fos-nero-tilefono/ et traduit du grec à l’anglais par un camarade du blog « communisation »

Théoriquement parlant, ce groupe est un mélange de pro-operaïsme, pro-Thomson et pro-Socialisme ou Barbarie. Il forme l’un des groupes les plus intéressants d’Athènes.

Version française de dndf

English version below

Lumière, eau, téléphone, la lutte de classe dans les redevances quotidiennes:  luttes dans la reproduction sociale et le travail dans les quartiers d’Athènes
«Ici, dans ce quartier, dans la prochaine petite rue, le nid construit une petite perdrix « 
chanson traditionnelle de Corfou

La révolte de Décembre 2008, puis le «mouvement des places» à l’été 2011 ont ouvert la porte toute grande aux formes d’organisation et de luttes appelées assemblées de quartier. Nous parlons des démarches collectives ouvertes, à caractère auto-organisé, qui ont essayé de territorialiser leur intervention politique au niveau du quartier, de façon stable. Ici, bien sûr, nous ne tenterons pas d’écrire l’histoire ou exposer la généalogie des assemblées de quartier à Athènes, ni de présenter tous leurs contenus politiques en 4.000 mots. Notre objectif est d’analyser la position des assemblées de quartier dans le cycle de luttes contre la dévalorisation du travail, au sujet de nos vies en temps de crise capitaliste et de restructuration. En bref, nous essayons de comprendre ce que sont les positions des assemblées de quartier au cours des dernières années concernant les questions qui ont été posées par les conséquences immédiates de la crise / restructuration dans les domaines de la reproduction sociale et du rapport d’exploitation.

Lire la suite…

Incendier et revendiquer, sur les émeutes en Suède

10/07/2015 Aucun commentaire

Traduction du texte sur les émeutes de 2013 paru sur le site de la revue SIC

Incendier et revendiquer.

Sur les émeutes en Suède

Il y a 30-40 ans, l’État avait les moyens de CONSTRUIRE un million d’appartements en 10 ans. Maintenant, il n’a même pas de quoi seulement les RÉNOVER.

– Megafonen, Alby är inte till Salu! [i]

Cette exclamation est hautement représentative de l’activisme qui a prospéré dans les banlieues de Stockholm ces dernières années. Ici, elle provient de Megafonen (« Le mégaphone »), un groupe activiste de base fondé par des jeunes dans la banlieue de Husby à Stockholm en 2008, sur les principes de démocratie, de solidarité sociale, de communauté, de travail et d’éducation. L’État, nous dit Megafonen, ne remplit plus la fonction qui lui revient, à savoir assurer le bien-être matériel de la population par des politiques de logement. L’ambivalence de cette perspective apparaît déjà clairement dans sa référence nostalgique à l’âge d’or de l’État-providence social-démocrate suédois, représenté par la politique de logement qui conduisit à la construction d’« un million d’appartements » entre 1965 et 1974. D’un côté,  Megafonen reconnaît que les coupes budgétaires, les privatisations, les fermetures, et ainsi de suite sont les symptômes d’une restructuration capitaliste déjà à l’œuvre. De l’autre, ses actions émergent comme l’affirmation de ce qui reste des infrastructures et des institutions politiques qui constituaient l’identité ouvrière suédoise, notamment le logement public.

D’un certain point de vue, cette ambivalence n’aurait rien de contradictoire : en luttant contre la poursuite de cette restructuration, on défendrait en même temps ce qu’elle n’a pas encore transformé. Mais on laisse alors de côté un produit essentiel de la destruction de l’identité ouvrière : la fin de l’existence politique du prolétariat en Suède qui, dans les zones les plus paupérisées, s’est accompagnée du développement d’émeutes sporadiques de 2008 à nos jours. En prenant en compte les pratiques de ces émeutes, l’ambivalence de l’activisme spécifique à Megafonen, qui consiste en ce qu’il tente de s’organiser sur la base des restes de l’identité ouvrière dans les conditions produites par la destruction de celle-ci, apparaît comme une contradiction entre les conditions sous lesquelles il existe et ses perspectives. À un moment où le prolétariat, dans la contrainte de vendre sa force de travail qui le définit, est structurellement exclu de la table de négociation collective, cet activisme affirme encore, par ses dénonciations de « l’État » et ses diverses institutions, la possibilité d’un dialogue et d’un avenir dans cette société – en un mot, il défend un État-providence qui n’existe plus. Lire la suite…

Brésil : «La logique de l’Etat pénal est d’emprisonner et d’exploiter la main-d’oeuvre»

10/07/2015 Aucun commentaire

http://alencontre.org/ameriques/amelat/bresil/bresil-abaissement-de-la-majorite-penale-la-logique-de-letat-penal-est-demprisonner-et-dexploiter-la-main-doeuvre.html

« La période qui s’ouvre sera certainement celle de l’élargissement de cette logique de criminalisation, de contrôle, d’enfermement, d’exploitation et d’extermination, qui a comme principale victimes la jeunesse indigène et noire »

bresil

Abaissement de la majorité pénale: «La logique de l’Etat pénal est d’emprisonner et d’exploiter la main-d’oeuvre»

Gabriel Brito s’entretient avec Givanildo Manoel Le projet d’abaissement de l’âge pénal de 18 à 16 ans – ce qui implique une incarcération dans les prisons d’adultes, avec les suites mutiples imaginables – est une autre facette de la politique du Parti des travailleurs (PT) et de ses alliés. Givanildo Manoel, un des animateurs du […]

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Récréation

09/07/2015 Aucun commentaire

« Touche pas à mon église »

anti-religion-atheisme-agnostique-laicite-darwin

Lettre de Grèce

05/07/2015 Aucun commentaire

Un camarade du blog « Communisation » nous a fait parvenir ce texte
Le texte anglais à la suite de la traduction

Lettre sur le référendum

Le propos de cette lettre est de fournir certaines informations et un aperçu des événements qui ont lieu ici en Grèce au cours des derniers jours, en particulier après l’annonce du référendum, qui à bien des égards a déclenché des processus sociaux qui conservent en effet un caractère de nouveauté qui ne devrait pas faiblir rapidement. Ce qui résume le mieux cette nouveauté est l’émergence de la polarisation entre les pro-UE et anti-UE qui n’est jamais apparu aussi clairement; cela ne signifie pas cependant que ces deux pôles ne sont pas eux-mêmes médiés. Pour accéder au cadre théorique qui sous-tend le point de vue de cette lettre, qui est nécessairement d’un caractère théorique limité en raison du manque de temps, nous proposons au lecteur de jeter un coup d’oeil à notre texte précédent sur SYRIZA qui peut être trouvé ici.

* Paraphrasant les paroles d’un camarade ici, nous pourrions dire que le référendum est le point ultime des illusions du cycle de luttes antérieur, la plupart des personnes pensant que SYRIZA avait eut sa victoire par la défaite; c’est le point de suraccumulation d’une dialectique de la lutte qui se déplaçait dans et autour de l’Etat, sans le critiquer radicalement. Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

A propos du référendum en Grèce

04/07/2015 un commentaire

un texte paru sur https://athens.indymedia.org/post/1546448/

Référendum: voulez vous que les patrons nous exploitent, oui ou non?

από Groupe Anarchiste Kath’odon  03/07/2015 8:44 μμ.,

Après une longue période de négociations avec ses autres partenaires européens, la coalition  de SYRIZA-ANEL a décidé de recourir à un référendum. Ceci est bien sûr une question très importante qui concerne directement notre vie et aura un impact très direct sur elle. Le gouvernement fait un choix de démocratie directe, s’adressant à l’ensemble de la société. Il s’agit d’un choix politique honnête, éthique et démocratique, car une décision aussi importante doit être prise par l’ensemble des gens qui vivent en territoire grec. Soutenir le «NON» créera des conditions pour le développement d’un mouvement radical et contribuera à améliorer les conditions de vie de notre classe. Correct ? Pas du tout! Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

A lire sur « Douter de tout….pour tenir l’essentiel »

01/07/2015 Aucun commentaire

Pourquoi écrire sur « Soumission » ?

Les romans, on s’en fiche, surtout ceux d’un auteur à la mode comme Houellebecq, l’art c’est l’aliénation, la religion n’en parlons pas, alors ?!

Alors peut-être, mais pas tout à fait.

Un nouvel article sur DDT21 :

« Du spirituel dans l’homme et dans le prolétaire en particulier. Autour de Houellebecq et de “Soumission” »

A lire ici :

http://ddt21.noblogs.org/?page_id=470