Récréation

Une découverte…..

Paroles Kid par Eddy De Pretto

Tu seras viril mon Kid,
Je ne veux voir aucune larme glisser sur cette gueule héroïque,
Et ce corps tout sculpté pour atteindre des sommets fantastiques,
Que seul une rêverie pourrait surpasser,

Tu seras viril mon Kid,
Je ne veux voir aucune once féminine,
Ni des airs, ni des gestes qui veulent dire,
Et Dieu sait, que ce sont tout de même les pires à venir,
Te castrer pour quelques vocalises,

Tu seras viril mon Kid,
Loin de toi ces finesses tactiques,
Toutes ces femmes origines qui féminisent vos guises,
Sous prétexte d’être le messie fidèle de ce cher modèle archaïque,

Tu seras viril mon Kid,
Tu tiendras, dans tes mains, l’héritage iconique d’Apollon,
Et comme tous les garçons, tu courras de ballons en champion,
Et deviendras mon petit héro historique,

Virilité abusive, virilité abusive

Tu seras viril mon Kid,

 

Je veux voir ton teint pâle se noircir de bagarres et forger ton mental,
Pour qu’aucune de ces dames te dirige vers de contrées roses,
L’efface, pour de glorieux Gaillards,

Tu seras viril mon Kid,
Tu hisseras ta puissance masculine,
Pour gonfler cette essence sensible que ta mère,
Nous balance en famille et fatigue ton invulnérable Achille,

Tu seras viril mon Kid,
Tu compteras tes billets d’abondance,
Qui fleurissent sous tes pieds que tu ne croiseras jamais,
Tu cracheras sans manière dans tous sens, des pieds à la terre et dopé de chairs et de nerfs protéinés

Tu seras viril mon Kid,
Tu brilleras par ta force physique, ton allure dominante, ta posture de Caïd,
Et ton Sexe triomphant pour mépriser les faibles,
Tu jouiras de ta vue d’étincelles,

Virilité abusive, virilité abusive,
Virilité abusive, virilité abusive,

Pour ceux et celles qui ont aimé, un autre clip:

  1. Claude Quidam
    16/10/2017 à 05:24 | #1

    «Une seule solution, la castration »
    Je ne sais pas ou mettre ce commentaire dans dndf alors je le pose sous ce sympathique clip d’Eddy de Pretto.
    La campagne hyper virale qui démarre à la suite des mésaventures de Weinstein et dont la forme la plus récente prend la forme de « Balance ton porc » sur Twitter va sûrement apparaître comme très violente, délatrice, peut être nauséabonde a certains nez sélectivement sensibles. Cela fait tellement longtemps que tout le monde s’accommode si bien du silence !
    Qu’on ne s’y trompe pas, l’enjeu est de taille (sic!). Autant son pendant « lutte des classes » prend des formes plus ou moins larvées tout au long de l’histoire humaine, ponctuées de multiples explosions révolutionnaires ça et là, autant la domination des femmes nous a habitué à n’apparaître que sous la forme de l’écrasement quotidien, le silence mortel de la sphère privée, avec pour seules exceptions quelques femmes des classes moyennes ou supérieures qui arrivent à franchir le plafond de verre et quelques rares avancées notables et fondamentales (et oh combien fragiles) comme le droit à la contraception ou l’avortement.
    L’enjeu est de taille : il ne s’agit rien moins que de ramener le pénis à sa fonction organique, en gros principalement pisser ( a peu de choses près!). Il s’agit de déglinguer l’obélisque, d’abattre le Phallus qui, en articulation avec la domination des classes, a posé sa patte sur le ventre des femmes, verrouillant depuis des millénaires les sphères privée comme publique. Dominer les femmes pour pouvoir dominer la classe des producteurs de richesses et inversement.
    Alors, tous les moyens sont bons ! Tant pis si ça prend des formes un peu trop médiatiques et modernes. L’essentiel c’est que ça ébranle le manche !
    On peut déplorer que les femmes soient une fois de plus soumises à une injonction, « parlez » quand tant de mecs témoins et complices, y compris dans notre camp, ferment leur gueule depuis des siècles !
    Pas grave, il faut y aller.
    On peut même espérer que les formes de cette guerre enfin chaude sortent de la non violence. Parmi des tas d’autres exemples, on pourrait facilement imaginer des groupes qui redécouvriraient en Thaïlande la pratique des groupes armés italiens durant les années de plomb…. Quelques genoux de gros porcs touristes qui vont se payer des petits culs prépubères en pâtiraient un peu mais cela serait sûrement plus efficace que des campagnes de pub…
    Bref, il faut souffler sur l’étincelle qui semble vouloir mettre le feu à la plaine de l’omerta et du déni de la domination des femmes. Bon vent !!
    Claude Quidam

%d blogueurs aiment cette page :