Archive

Archives pour la catégorie ‘Nouvelles du monde’

Européennes 2024

15/06/2024 13 commentaires

   La lutte de classe n’est jamais « pure » et c’est tant mieux. Si en France le Rassemblement National (RN) est le premier parti ouvriers, employés et chômeurs, et maintenant des jeunes votants (hormis peut-être l’insaisissable  « parti des abstentionnistes »), nous n’allons pas pour autant y adhérer et encore moins nous en réjouir. Mais regarder les choses comme elles sont et considérer que la lutte des classes peut emprunter des chemins très tortueux et si nous combattons ces chemins ce n’est pas au nom d’une vérité de « l’autonomie prolétarienne » en pensant que les prolétaires se sont faits détourner ou manipuler. Combattre la « droitisation extrême » d’une grande partie des classes ouvrières partout dans le monde occidental et leur nationalisme partout dans le monde ne peut se faire au nom d’un aveuglement ou d’une « erreur » de ces dernières, mais en explicitant la situation réelle actuelle des rapports de classes dans  le mode de production capitaliste qui produit cette « droitisation extrême ». Pour simplifier : l’ennemi principal n’est pas, par exemple, en France, le RN ou Reconquête, l’AFD en Allemagne, etc. mais toutes les politiques et les mesures ordinaires actuelles de reproduction du rapport d’exploitation aussi bien immédiatement dans le procès de travail que dans la reproduction sociale de la force de travail qui ont légitimé tous les thèmes RN et les ont promus (ou autres) en expression politique de la « dignité ouvrière », une identité fantasmée mais aussi constamment niée et méprisée.

Lire la suite…

Endnotes : “Les campements pour Gaza. Entretiens avec les participants”

08/06/2024 un commentaire

Traduction DeepL de l’introduction

« En définitive, la tactique du campement a ses limites aux États-Unis. En 2020, ils sont rapidement devenus des lieux où des “équipes de sécurité” autoproclamées ont monopolisé les zones occupées avec des armes. Je pense que la lutte devra trouver une stratégie qui ne repose pas sur les campements si elle veut réussir. En même temps, certains des campements pour les manifestations de Gaza avaient un véritable air de place Tahrir : je pense en particulier à UCLA, où après que des foules sionistes aient attaqué le campement le 30 avril, des milliers de personnes de tout Los Angeles (étudiants et non-étudiants) se sont mobilisées pour défendre les campements. Il y a eu une sorte d’effort acharné pour défendre l’espace d’une manière que je ne pense pas que nous ayons vue de la même manière aux États-Unis. »

INTRODUCTION

Le mouvement de solidarité sans précédent avec la Palestine, qui s’est déversé des campus américains, en a surpris plus d’un, surtout après la répression antérieure du BDS et de l’activisme palestinien dans le domaine culturel. Il ne fait aucun doute que la transformation du “génocide progressif” à Gaza en une “guerre génocidaire spectaculaire”, comme l’a décrit un étudiant de Northwestern (voir ci-dessous), est l’une des principales raisons de cette vague mondiale de solidarité. Le génocide en cours, amplifié par la diffusion des technologies sociales et des smartphones, s’est imposé comme l’événement de notre temps, malgré les efforts violents des autorités pour revenir au consensus idéologique d’avant le 7 octobre. Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Nouvelle-Calédonie : « Ça sent comme en 1984, à la différence que tout avait été contenu hors de Nouméa »

17/05/2024 5 commentaires

« le bilan provisoire était de quelque 200 incendies sur le Grand Nouméa. Dans le chef-lieu, une soixantaine de structures industrielles et commerciales ont été dévorées par les flammes, affectant au bas mot un millier d’emplois, selon la présidente du Medef local, Mimsy Daly. Malgré le couvre-feu décrété par le Haut-Commissariat pour la nuit, la liste des magasins, usines et infrastructures incendiés s’est allongée de nouveau…

« De nombreux incendies ont touché la zone de Ducos à Nouméa, le plus grand parc d’activités industrielles de Nouvelle-Calédonie. | YANN MAINGUET / OUEST-France »

« Ça sent comme en 1984, à la différence que tout avait été contenu hors de Nouméa », se souvient Sylvie, une Calédonienne métisse originaire de Bourail, installée à Nouméa.

Le souvenir laissait à penser aux Nouméens qu’ils étaient en parfaite sécurité dans cette ville longtemps surnommée « Nouméa la blanche », où les kanak sont un peu plus d’un quart. »

https://www.lemonde.fr/politique/article/2024/05/15/en-nouvelle-caledonie-les-habitants-face-a-une-situation-insurrectionnelle-ca-sent-comme-en-1984_6233390_823448.html Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

« L’enfer est vide. Tous les démons sont ici ». Shakespeare, La Tempête

03/04/2024 4 commentaires

« VIVRE (SOUS, PENDANT, AVEC, MALGRÉ) GAZA »

« L’enfer est vide. Tous les démons sont ici ». Shakespeare, La Tempête

« Ce qui nous hallucine derrière l’écrasement quotidien des corps des hommes, des femmes et des enfants palestiniens, c’est le soutien inconditionnel et continu des grandes puissances occidentales, un soutien politique, logistique, économique, militaire et idéologique, secondé par une couverture hallucinante des principaux médias qui oscillent entre désinformation de masse et occultation systématique. Ce soutien n’est que le signe d’une solidarité absolue et systémique, de l’appartenance à un même monde dont Biden est actuellement l’un des représentants. Si nous sommes à ce point touchés c’est que nous faisons l’expérience que nous sommes intégralement hostiles avec ce régime hégémonique dont Israël est présentement le nom, à tort, mais qui désigne en vérité ce que nous pourrions nommer ici par commodité la civilisation occidentale, civilisation entre autres du capital, du pillage, du colonialisme et du massacre de masse. Le fondateur du sionisme Théodor Hezl reconnaissait appartenir pleinement à cet espace culturel européen lui qui déclarait : « Pour l’Europe, nous constituerions là-bas un morceau du rempart contre l’Asie, nous serions la sentinelle avancée de la civilisation contre la barbarie. »

 Il ne s’agit pas d’une guerre de civilisation mais d’une guerre que mène l’occident. La séquence révèle sous une intensité rarement connue une polarité et une conflictualité qui n’est pas nouvelle, tout comme la violence qui explose actuellement sous sa forme génocidaire se déploie habituellement de façon plus diffuse. Aucune issue heureuse en perspective. »

 https://lundi.am/Vivre-sous-pendant-avec-malgre-Gaza

Categories: Nouvelles du monde Tags:

« Entre exclusion et exploitation »

22/03/2024 un commentaire

Trouvé sur la toile « Entre exclusion et exploitation »

« Après avoir révoqué presque tous les permis des travailleurs palestiniens, Israël a secrètement réembauché certains d’entre eux pour réparer la clôture de Gaza, poursuivant sa longue oscillation sur la question de savoir si l’exclusion ou l’exploitation est plus bénéfique à son occupation. » Lire la suite…

Revue Chuang « Sinophone Queers and Feminists for Palestine »

09/03/2024 Comments off

Traduction DeepL de la présentation du dernier texte des cdes de la revue « Chuang »

« Nous présentons ici notre traduction anglaise d’une lettre rédigée par un réseau d’activistes féministes et queer de Chine et de Taïwan, suivie de l’original chinois. Une version abrégée de la brochure est publiée simultanément sur leur Instagram et distribuée à la main dans différentes villes à l’occasion de la Journée internationale de la femme.

Bien que Chuǎng ne s’engage généralement pas dans des campagnes de solidarité de ce type, et que notre propre analyse diffère à certains égards (comme la caractérisation des Ukrainiens comme un groupe opprimé au même titre que les Palestiniens ou les Ouïghours), nous voulons soutenir nos camarades du monde sinophone, et nous trouvons que ce texte est un exemple frappant des efforts récents des internationalistes de gauche en Chine pour collaborer au-delà des frontières nationales et sectorielles dans des mouvements radicaux d’importance mondiale.

En tant que telle, elle pourrait être comparée à “Sharing the Shame : Une lettre des Internationalistes en Chine” – une déclaration sur l’Ukraine que nous avons publiée il y a deux ans. Nous sommes d’accord avec le message général concernant les tentatives israéliennes et américaines de dissimuler leurs atrocités en Palestine, et nous trouvons que la comparaison avec la prétention de l’État chinois à libérer les femmes musulmanes des hommes musulmans au Xinjiang est particulièrement pertinente pour identifier les formes communes d’oppression et encourager les sympathies internationalistes – une composante nécessaire de tout mouvement communiste susceptible d’émerger à l’avenir. Nous remercions les auteurs d’avoir écrit cette lettre et de nous avoir donné l’occasion de la publier, et nous espérons qu’elle contribuera à sa manière à la lutte pour l’arrêt du génocide et la fin de l’occupation de la Palestine. »

https://chuangcn.org/2024/03/pinkwashing-genocide-palestine/

Categories: Nouvelles du monde Tags:

04/03/2024 Comments off
Categories: Nouvelles du monde Tags:

Blog DDT21 : « En Ukraine, des anarchistes sous l’uniforme ? »

22/02/2024 un commentaire

« En Ukraine, des anarchistes sous l’uniforme ? »

« Brigades anarchistes », « milices libertaires », « bataillons antiautoritaires », « combattants d’extrême gauche », « antifas », « libertaires », etc., le vocabulaire est assez confus et reflète la difficile appréhension du phénomène. Malgré tout, la plupart des grands médias occidentaux ont consacré quelques lignes ou quelques minutes à un aspect a priori exotique de la guerre en Ukraine : la présence de militants anarchistes et d’extrême gauche dans les rangs de ceux qui luttent contre l’armée russe. Voilà qui n’est pas commun !

Depuis le printemps 2022, le discours de ces combattants a été relayé en Occident au sein des milieux anarchistes, libertaires, antifas, squat, voire autonomes ; loin de paraître déboussolés, ces Ukrainiens s’adressent à « nous », présentent leurs actions comme un modèle politique à suivre et demandent notre soutien financier ; il n’est donc pas inintéressant ni inapproprié de s’attarder, y compris de manière critique, sur ce qu’ils nous disent, mais aussi sur leurs pratiques, qui, curieusement, ne sont décrites que de manière très succincte et, le plus souvent, dans un flou lexical déconcertant. Manière d’esquisser une image du militantisme révolutionnaire européen contemporain, de ses influences, de ses limites…

Nous reviendrons dans un prochain article sur des faits davantage porteurs d’espoir, en évoquant la manière dont les prolétaires tentent, au quotidien et sans idéologie, d’échapper à la boucherie en cours dans l’est et le sud de l’Ukraine.

Tristan Leoni, janvier 2024

https://ddt21.noblogs.org/?page_id=3572

Categories: Nouvelles du monde Tags:

« GAZA : une horrible fenêtre sur la crise du capitalisme mondial ».

17/01/2024 3 commentaires

Traduction du texte « GAZA: A GHASTLY WINDOW INTO THE CRISIS OF GLOBAL CAPITALISM ». En attendant mieux…ou pas.

GAZA : une horrible fenêtre sur la crise du capitalisme mondial

Alors que le monde entier assiste, horrifié, à l’augmentation du nombre de civils palestiniens tués et qu’Israël est accusé de crime de génocide devant la Cour internationale de justice, le carnage de Gaza nous offre une fenêtre effroyable sur l’escalade rapide de la crise du capitalisme mondial. Pour faire le lien entre l’ impitoyable destruction israélienne de Gaza et cette crise mondiale, nous devons prendre du recul et avoir une vue d’ensemble de la situation. Le capitalisme mondial est confronté à une crise structurelle de suraccumulation et de stagnation chronique. Mais les groupes dirigeants sont également confrontés à une crise politique de légitimité étatique, d’hégémonie capitaliste et de désintégration sociale généralisée, à une crise internationale de confrontation géopolitique et à une crise écologique d’une ampleur inégalée.

Les élites politiques et économiques mondiales sont en proie à la gueule de bois du boom capitaliste mondial de la fin du vingtième siècle et du début du vingt-et-unième siècle. Elles ont dû reconnaître que la crise est hors de contrôle. Dans son rapport sur les risques mondiaux pour 2023, le Forum économique mondial a averti que le monde était confronté à une “polycrise” impliquant une escalade des impacts économiques, politiques, sociaux et climatiques qui “convergent pour façonner une décennie à venir unique, incertaine et turbulente”. L’élite de Davos ne sait peut-être pas comment résoudre la crise, mais d’autres factions des groupes dirigeants expérimentent comment transformer le chaos politique interminable et l’instabilité financière en une nouvelle phase, plus meurtrière, du capitalisme mondial.
Si l’issue militaire de la guerre de Gaza reste à déterminer, il ne fait aucun doute qu’Israël et ses soutiens dans les principaux États du système capitaliste mondial sont en train de perdre la guerre politique pour la légitimité. Les premiers mois de siège de Gaza ont semblé cristalliser un axe Washington-OTAN-Tel Aviv prêt à normaliser le génocide, même à un coût politique élevé. Pourtant, le sort des Palestiniens a touché une corde sensible parmi les grands publics du monde entier, en particulier parmi les jeunes, donnant une nouvelle énergie à la révolte mondiale des classes ouvrières et populaires qui a pris de l’ampleur au cours des dernières années et renforçant les contradictions politiques de la crise. Aux États-Unis, d’où nous écrivons ces lignes, il y a eu un extraordinaire élan de solidarité avec la Palestine, mené par une jeune génération de Juifs qui ne s’identifient pas au sionisme et à l’État juif. Le drapeau palestinien, brandi dans le monde entier lors de manifestations de rue, d’événements sportifs et sur les plateformes de médias sociaux, est devenu le symbole de la rage populaire et de l’intifada mondiale contre le statu quo actuel. Lire la suite…

Argentine : « une question de semaines »

15/01/2024 un commentaire

« C’est donc une question de semaines pour que des émeutes de la faim viennent donner une réalité aux chiffres abstraits qui remplissent la bouche des tarés du gouvernement. »

« UNE JOURNÉE PARTICULIÈRE À BUENOS AIRES »

extrait

« Des amis restent quelques jours à la maison. Je propose donc de faire un asado, rituel s’il en est. Je vais chercher de la viande au supermarché. Il y a foule autours des frigos. C’est assez habituel, ce qui l’est moins c’est que la plupart des clients ouvrent les portes, prennent un morceau de bidoche et le replacent dans le frigo avant d’aller chercher plus loin. Je fais de même et je comprends. Outre le prix (peut-être le tiers de plus qu’une semaine auparavant [1]), les coupes traditionnelles pour l’asado ne sont pas là, il y a surtout des viandes destinées au ragoût. En particulier, impossible de trouver un vacio (un morceau pris dans une gangue de graisse qui se cuit lentement à la braise, afin que la graisse imprègne doucement la chaire. Plus la cuisson est lente plus la viande est tendre et fondante). Je me rabats sur de la viande de porc, moins cher et aux coupes adéquates à un asado.

Cette pénurie de vacio est peut-être un effet des mesures de Milei. Le 1er janvier, il a supprimé une norme du gouvernement précédent restreignant l’exportation des morceaux les plus consommés en Argentine.

C’est un grand classique de la politique économique du pays. Durant longtemps, l’État se finançait essentiellement à travers l’impôt à l’exportation (Buenos Aires est un port par lequel transitait la plupart des marchandises destinées à l’exportation, d’où sa capacité à capter et concentrer les richesses du pays ; par ailleurs, l’Argentine ne disposait pas d’une administration fiscale qui lui aurait permis de récolter efficacement des impôts sur le revenu). Aussi, un gouvernement « populiste » ou « populaire » a tendance à augmenter la taxe à l’exportation afin de brider les ventes à l’extérieur et, ainsi, faire baisser les prix des aliments. Inversement, les gouvernements antipopulaires (toujours liés ou alliés à l’industrie de l’agro) ont systématiquement réduit les taxes d’exportation, si bien que les aliments sont vendus à l’extérieur et ceux qui restent dans le pays tendent à s’aligner sur les prix internationaux.

Bref, mon vacio doit être mangé en Chine, en Europe ou ailleurs. C’est d’autant plus dommage qu’ils ne savent pas comment le cuire là-bas. Ça va finir en viande haché alors que c’est l’un des morceaux les plus délicieux au monde s’il est lentement rôti à la braise.

Ce qui vaut pour le vacio vaut pour les pâtes. Un paquet de nouilles ordinaires coûte désormais l’équivalent de deux euros, soit presque le double qu’en Europe, alors que le salaire minimum est autours de 130 euros et le moyen autours de 300.

C’est donc une question de semaines pour que des émeutes de la faim viennent donner une réalité aux chiffres abstraits qui remplissent la bouche des tarés du gouvernement. »

https://lundi.am/Une-journee-particuliere-a-Buenos-Aires-5921

Categories: Nouvelles du monde Tags:

DDT21 : « Lire le Mauvais côté »

01/12/2023 Comments off

Sur le blog DDT21

Nous avons plusieurs fois conseillé la lecture des traductions françaises de textes de Il Lato Cattivo ; les éditions de l’Asymétrie et Interregnum se sont associées pour publier un recueil d’articles de ce groupe, Intérêts matériels. Interventions 2017-2022. Sa lecture nous paraît indispensable.

« Intérêts matériels » ?
« En 1842-1843, en ma qualité de rédacteur à la Rheinische Zeitung, je me trouvai, pour la première fois, dans l’obligation embarrassante de dire mon mot sur ce qu’on appelle des intérêts matériels », expliquait Marx en 1859 : il s’agissait notamment de libre-échange et de protectionnisme.

Nous aborderons particulièrement ici l’un des thèmes majeurs du livre : une analyse géopolitique, qui n’est pas sans rapport avec la guerre en Ukraine (traitée dans le chapitre « La Russie, de l’Asie à l’Europe (et retour ?) »). Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Bangladesh « Ils peuvent nous menacer et nous battre, mais ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que nous n’avons rien à perdre. »

15/11/2023 2 commentaires

Les ouvriers de l’habillement du Bangladesh qui se battent pour leurs salaires subissent des violences brutales et des menaces

Extraits en traduction google

Les ouvrières décrivent des mains et des bras visés par des coups “impitoyables” alors que les manifestations contre les bas salaires deviennent de plus en plus violentes à Dhaka.

Lorsque Masuma Akhtar est arrivée le 31 octobre à l’usine de confection où elle travaille, dans la banlieue de Dhaka, elle s’attendait à un travail normal. Au lieu de cela, elle a été confrontée à une violence brutale. « Dès que j’ai franchi les portes de l’usine, un groupe d’hommes armés a commencé à me frapper avec des bâtons en bois », raconte Akhtar. « Je suis tombé par terre. Même alors, ils n’arrêtaient pas de me battre. »… Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Gaza : “une militarisation extrême de la guerre de classe en Israël-Palestine”

02/11/2023 12 commentaires

Texte publié sur le site «  Le serpent de mer »

Gaza : “une militarisation extrême de la guerre de classe en Israël-Palestine”

« À ce stade, l’objectif de cette « guerre » est de noyer les prolétaires surnuméraires de Gaza sous les bombes sans autre objectif que de les « calmer », de rappeler la hiérarchie qui sépare les groupes humains dans cette région du monde. Un chien mord, on abat la meute. »

Entretien avec Emilio Minassian, 30 octobre 2023. Lire la suite…

Ukraine : « Démobilisez les soldats »

31/10/2023 Aucun commentaire

« Les mères, épouses et enfants de soldats ukrainiens, fatigués par la guerre, exigent une limitation de la durée du service militaire »

« Kyiv, Ukraine —  Des dizaines de manifestants se sont rassemblés vendredi dans les rues des villes ukrainiennes pour exiger un plafond de 18 mois sur le service militaire obligatoire, sur fond de nouvelles suggestions d’une possible lassitude ukrainienne et internationale face à la guerre de 20 mois avec la Russie.

Les deux camps belligérants s’efforcent de maintenir leur élan militaire, même si aucun des deux camps n’est en mesure de porter un coup fatal, et les combats devraient se prolonger jusqu’à l’année prochaine. Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Petites mises au point sur les traductions de textes par dndf

18/10/2023 Aucun commentaire

Comme nous avons des retours, parfois sévères, sur notre politique de traduction des textes que nous relayons, voici notre position.

La grande majorité des textes traduits que nous proposons sont relus et corrigés par nos soins avant publication. Cela ne garanti pas une qualité professionnelle mais au moins un contrôle de la qualité et du sens de ce que nous donnons à lire.

Il peut nous arriver, lorsque nous estimons qu’un contenu doit être connu sans attendre une traduction peaufinée, que nous relayions une version traduite automatiquement. Cela est TOUJOURS signalé en début de texte et comme nous nous adressons à un public averti, il est évident alors que ces traductions ont une qualité dégradée par rapport à un texte relu et corrigé. Nous essayons de l’éviter mais c’est un choix de notre part que d’en laisser passer quelques uns quand nous l’estimons nécessaire. Et nous sommes toujours preneurs de rectifications proposées par les auteurices. Dndf

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Gaza, le contexte historico-théorique

11/10/2023 6 commentaires

Après la publication de “Gaza, la nausée”, il nous parait important aujourd’hui de proposer deux textes qui devraient permettre d’essayer de réfléchir à la situation historique, loin des dégâts collatéraux et toxiques de l’histoire en train de se faire dans les horreurs de la guerre chaude.

Le premier texte, “La seconde intifada” a été publié en février 2003 dans le numéro 18 de la  revue Théorie Communiste. Nous le publions in Extenso ici.

Le second, “Intervention de Pierre Stambul sur le sionisme et la Palestine”, plus historique que théorique, a été présenté le 17 juin 2021 à Mille Bâbords, à Marseille. dndf

le lien: https://www.millebabords.org/spip.php?article3548

La seconde intifada

Rappel historique

           Depuis l’apparition de la ” Question d’Orient “durant la seconde moitié du XIXe siècle, l’histoire du Proche et Moyen-Orient est celle du développement de rapports sociaux capitalistes dans la région. Le tumulte de cette histoire provient de l’inexistence d’un processus endogène de développement de ces rapports. Ce sont d’abord les interventions occidentales qui ont travaillé la matière sociale en place (rapports tributaires, économie marchande et usurière, grandes propriétés latifundiaires, domination administrative et religieuse…), mais le moment décisif ce fut le Yishouv puis la création de l’Etat d’Israël.

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

“Gaza, la nausée”

10/10/2023 8 commentaires

Nous relayons ce commentaire publié par le site Lundimatin. C’est, pour le moment et malgrè quelques critiques secondaires à faire à ce texte, ce que nous avons lu de plus pertinent dans la crise énorme que vient d’ouvrir ce basculement dans la guerre entre le Hamas et l’Etat israélien et le déchainement des commentaires qui en découlent ici et là…..A suivre si vous avez mieux à nous proposer. dndf

Tout le monde a son mot à dire sur la guerre entre le Hamas et le gouvernement israélien. Dans ce texte que nous venons de recevoir, se dessine une position finement distanciée à la fois de la brutalité viriliste et du campisme parfois abstrait jusqu’au nihilisme . Une parole qui ne se prétend pas au dessus de la mêlée mais parle au contraire depuis la position viscérale et intime des corps sur lesquelles la guerre se déploie. Lundimatin

La nausée,

Le gouvernement israélien est une entité mortifère, une puissance coloniale et impérialiste sans vergogne qui commet au quotidien, et ce, depuis 75 ans des crimes de guerre atroces. Qui tue, humilie et emprisonne arbitrairement enfants et civils dont le seul crime est d’oser être Palestinien. La nausée à chaque exaction du gouvernement, de son armée et de ses fanatiques. La rage et le deuil à chaque mort palestinienne.

Le gouvernement israélien et le massacre qu’il perpétue depuis 1948 est bien l’ennemi réel, le criminel – c’est donc lui qu’il faut détruire. LE GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN.

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Sur l’Iran…

15/09/2023 Aucun commentaire

Une inscription est apparue sur un mur qui contient tout le sentiment que la population iranienne vit depuis 40 ans: “Nous n’avons plus rien à perdre, à l’exception de nos chaînes”, pour paraphraser une phrase du Manifeste du Parti communiste du Marx »(T. Ciavardini, Il Fatto Quotidiano). »

Recension d’articles parus ici et là de 2018 à cette année

IRAN

Echanges et informations MIS A JOUR régulièrement et transmis directement par des camarades de l’intérieur de l’Iran via d’autres, réfugié.e.s en France; d’autres infos glanées sur le net.

https://dndf.org/?p=20449

« L’Iran entre deux révolutions. Aux origines de la révolution iranienne de 1979 »

« Un épisode qui revient aux origines de la révolution iranienne de 1979 par une histoire marxiste de l’Iran moderne, de sa révolution constitutionnelle de 1906 à celle de 1979, à partir de Iran between two revolutions (Princeton University Press, 1982) de Ervand Abrahamian et de De la politique en Iran (Senonevero, 2010) de Théo Cosme – avec Habib, préfacier de ce dernier ouvrage et participant à la révolution iranienne de 1979. »

http://sortirducapitalisme.fr/emissions/333-l-iran-entre-deux-revolutions-aux-origines-de-la-revolution-iranienne-de-1979

« De la Révolution iranienne à la République islamique. Une analyse marxienne de l’Iran de 1979 à nos jours »

« Un rappel historique de la genèse de la révolution iranienne de 1979 ;Une histoire des contestations ouvrières, marxistes, étudiantes et islamistes en Iran dans les années 1970 ;

Une histoire de la Révolution iranienne ;

Une présentation du mouvement de 1978-79 des “shuras”, conseils (notamment ouvriers), de leur auto-organisation horizontale et de leur idéologie initialement autogestionnaire de gauche mais progressivement “islamisée”…

Une analyse du “Thermidor” de la révolution iranienne (1980-1989), entre instauration du régime, populisme “anti-impérialiste” et répression du mouvement des femmes, du prolétariat en grève, des forces de gauche, du mouvement étudiant et des Kurdes…

Une conclusion au sujet des conditions de possibilité et des orientations possibles d’une révolution en Iran. »

http://sortirducapitalisme.fr/emissions/334-de-la-revolution-iranienne-a-la-republique-islamique-une-analyse-marxienne-de-l-iran-de-1979-a-nos-jours

Troploin : « Révolution en Iran ? »

Article publié sur le blog « Troploin » à propos du livre de Tristan Leoni dans « La Révolution iranienne. Notes sur l’islam, les femmes et le prolétariat » (Éditions Entremonde, 2019).

https://www.troploin.fr/node/99

« Notes sur l’Iran »

25/11/2019

« Notes sur l’Iran »

IRAN : « l’abolition de la peur »

07/01/2018E

https://dndf.org/?p=16575

« Jusqu’à présent, que peut-on comprendre des manifestations en Iran ? »

02/01/2018

https://dndf.org/?p=16567

 

 

Categories: Nouvelles du monde Tags:

SYRIE : « Quand les gens ont faim, ils mangent leurs dirigeants, ils ne mangent pas de pierres »

26/08/2023 un commentaire

Une photo distribuée par le site d’information Suwayda 24 montre un slogan lancé par un manifestant qui dit en arabe : « Quand les gens ont faim, ils mangent leurs dirigeants, ils ne mangent pas de pierres » lors d’une manifestation contre des conditions de vie désastreuses dans la ville de Sweida, dans le sud de la Syrie, le 23 août 2023. — Suwayda 24 / AFP

Ces derniers jours, des centaines de Syriens ont manifesté au sud de la Syrie contre la détérioration des conditions de vie et l’hyperinflation que connaît en ce moment le pays.

Comme on peut le lire dans un article de la BBC, c’est la première fois que des manifestants scandent de tels slogans anti-Assad. »

« Nous sommes ici contre la pauvreté et l’humiliation. »

Ces manifestations ont eu lieu depuis que le gouvernement a levé la semaine dernière les subventions sur les carburants, portant un nouveau coup dur à une population déjà éprouvée par douze ans de guerre.

 https://www.20minutes.fr/monde/syrie/4050159-20230825-syrie-peuple-syrien-etouffe-colere-gronde-rues-contre-bachar-al-assad-vie-chere

 

 

 

 

 

 

Categories: Nouvelles du monde Tags:

« Mario Tronti est décédé. »

08/08/2023 4 commentaires

En français :

« « La stratégie du refus », série de brochures très inspirée de Mario Tronti diffusées par le collectif Matériaux pour l’Intervention de 1971 à 1972, sur le site archives-autonomies [archive].

http://archivesautonomies.org/spip.php?article198

« Les ouvriers contre l’État – refus du travail », brochure diffusée par le groupe Matériaux pour l’Intervention qui résume le livre Ouvriers et capital de Mario Tronti, sur le site archives-autonomies [archive]

http://archivesautonomies.org/spip.php?rubrique291

A lire ou relire

« À l’assaut du ciel »

Steve Wright

Histoire critique de l’opéraïsme

nouvelle édition augmentée

Essai traduit de l’anglais par le collectif Senonevero et Julien Guazzini

Préface de Marie Thirion

L’opéraïsme est un courant marxiste radical qui s’est développé dans l’Italie des années 1960 et 1970 comme tentative de confronter la théorie générale du capital avec « l’étude réelle de l’usine réelle ». En rapportant le comporte­ment de lutte actuel de la classe ouvrière à sa structure matérielle actuelle dans le rapport d’exploitation, le but des théoriciens opéraïstes était de cromprendre « les nouvelles formes d’action indépendante de la classe ouvrière ». Le livre fort bien documenté de Steve Wright raconte l’histoire de ce courant, nourri de toutes les luttes de l’époque, et s’efforce d’apprécier son apport dans le contexte des récentes mobilisations « contre le capital global ».

Categories: Nouvelles du monde Tags:

« Trois nuits marseillaises – 29 juin – 1er juillet 2023 »

21/07/2023 un commentaire

« Trois nuits marseillaises – 29 juin – 1er juillet 2023 »

« Je ne sais pas tellement que penser de ces incroyables moments. J’y ai ressenti une joie indescriptible, c’est une chose entendue. Mettre pour un moment même bref toute chose cul par-dessus tête est à n’en pas douter un des plus grands plaisirs que nous offre cette existence et ce monde. La ville, me semble-t-il, remplit alors seulement sa véritable vocation, comme si c’était le reste du temps qui relevait de l’anomalie et qu’enfin la vraie nature de la ville se révélait dans la joie et la pagaille. Il n’en reste pas moins que dans l’émeute le prolétariat dans sa puissance et sa munificence et sa magnificence n’a nullement aboli ni sa propre condition ni les circuits barbares de la marchandise : pour un certain nombre de ces marchandises il ne s’est agi en poussant les choses à l’extrême que d’une sorte de transfert de propriété et elles sont retournées aussitôt dans les circuits marchands. On trouvait ainsi immédiatement sur les sites de vente en ligne des ordinateurs à des prix ahurissants. Les trente voitures volées à la concession Volkswagen le samedi soir ont certainement déjà été maquillées et trafiquées et leur destinée demeure sans doute celle de marchandises. Dans une logique comparable les éléments d’ordre qui se sont trouvés validés dans le cours même du déferlement de désordre m’ont paru tout à fait solides. Qu’une telle émeute admette et respecte la perpétuation synchrone de la valorisation du capital commercial lié à la drogue n’a du reste rien de très surprenant ; tout au plus quelque chose d’agaçant. Ainsi vont les choses. D’autre part, la violence délirante et barbare de la remise en ordre par des troupes militaires et des méthodes de contre-insurrection me fait craindre le pire pour les temps à venir et cependant ce n’est pas de la faute du prolétariat mais bien de la bourgeoisie qui montre sans ambiguïté qu’elle est prête à tuer et à massacrer pour maintenir son pouvoir barbare sur les gens et la circulation de la valeur. »

https://leserpentdemer.wordpress.com/2023/07/13/trois-nuits-marseillaises/

Categories: Nouvelles du monde Tags:

« Statistiques et sentiments » (à propos des émeutes de juin 2023)

03/07/2023 9 commentaires

« Statistiques et sentiments » (à propos des émeutes de juin 2023)

« Quand la statistique pénètre les masses, le sentiment devient une force matérielle »

(Anonyme)

Il n’y aura pas de statistiques.

Multiplier les statistiques pour dire comme les « élus locaux », les « médiateurs sociaux » : « Nous vous avions prévenus, ça va exploser », n’explique et ne rend compte de rien en ce qui concerne les événements : ni leur forme, ni le moment, ni le contenu, ni les cibles. Dans l’action, toutes les données objectives, « explicatives » existent comme sentiments, deviennent sentiments : de la haine et de la vengeance, au jeu, à la fête et à la belle projection imaginaire de soi reprenant un instant le contrôle de sa vie. Les jeux vidéo, pourquoi pas ? Tout le monde agit dans des forêts de références et de symboles, les statistiques ne mettent jamais personne dans la rue si ce n’est transmutées par les modalités du vécu.

Toute pratique opère sous une idéologie, le sentiment (vengeance et haine face au mépris, envie de la marchandise interdite) en est une. Le sentiment est un rapport aux rapports de production, il s’agit même de la forme la plus évidente, la plus immédiate de l’interpellation des individus concrets en sujets. Mais « l’individu concret » n’est pas un substrat premier, il est lui-même produit dans la reproduction du mode de production dans toutes ses formes d’apparition et tout son fétichisme. C’est l’individu concret qui s’auto-interpelle comme sujet. Les adolescents racisés se sont auto-interpelés en sujets, pas sous la même idéologie évidemment qu’un ouvrier ou un retraité. Le sentiment : haine, vengeance, envie de consommer non seulement des produits Aldi ou Lidl mais aussi des téléphones dernier cri et des écrans plats, jeu et affirmation de soi. Contre son déni constant, l’idéologie spécifique des jeunes émeutiers est précisément de se revendiquer soi-même comme « humain », la dignité est la forme la plus pure du sujet. Le sentiment ne représente pas leurs conditions d’existence réelles mais leur rapport à ces conditions et c’est dans ce rapport qu’ils se constituent en sujets et en tant que tels agissent et luttent adéquatement à leur existence réelle telle que définie  et existante dans une situation  sociale et politique particulière. Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

« Mais en faisant tout cela, c’est vous-même que vous attaquez »

29/06/2023 7 commentaires

« Mais en faisant tout cela, c’est vous-même que vous attaquez »

 « Mais oui, monsieur ».

Sur la « révolte » des banlieues en 2005 « ballade en novembre »

R.S. (dans MEETING) sur les émeutes de 2005, à relire ces temps-ci :

https://libcom.org/library/ballade-en-novembre-reloaded-rs

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Communiqué de Serge, blessé à Sainte Soline

18/06/2023 un commentaire

Salut tout le monde,

Je m’appelle Serge et j’ai été gravement blessé, comme beaucoup d’autres, à la manifestation contre la mégabassine de Sainte Soline du 25 mars 2023. J’ai été atteint à la tête par une grenade, probablement tiré en tendu par un gendarme équipé d’un lanceur de grenade cougar. J’ai subi un grave traumatisme crânien qui m’a mis en situation d’urgence absolue, situation aggravée par le blocage de ma prise en charge par les secours durant la manifestation. Après un mois de coma artificiel et six semaines en réanimation, j’ai été transféré dans un service de neurochirurgie, puis en centre de rééducation. A l’heure actuelle, je ressens d’énormes progrès dans ma faculté à bouger, manger et tout simplement échanger et réfléchir. Le chemin va être extrêmement long mais je suis déterminé à tout donner, à me battre pour récupérer ce qui me constituait, tant physiquement que mentalement. Je le fais évidemment pour moi, mais aussi parce que je pense que refuser d’abdiquer, refuser d’être écrasé par la machine répressive est une nécessité politique, à l’heure où les Etats font le pari de la terreur et de notre passivité. Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Blog DDT21 : « Retraites, résistances et défaites »

07/06/2023 5 commentaires

Retraites, résistances et défaites

60, 62, 64… ?

Comme les congés payés, la retraite, c’est du salaire, indirect, dont l’obtention comme le montant résultent de la relation entre salaire et profit. Elle ne dépend pas du degré de la productivité du travail ou de la durée de l’espérance de vie, mais d’un rapport de force social et politique. Inutile d’entrer dans une bataille de chiffres. En France, avant 1936, rejeter la revendication de congés payés semblait une évidence pour les patrons ; ils avaient fait « leurs » comptes, et ne pouvaient tout de même pas payer les ouvriers à « ne rien faire » ! En Juin 36, les salariés ont obtenu deux semaines de vacances socialement payées, puis trois, puis quatre, parfois davantage. Et si la situation varie énormément entre des pays industriels pourtant de niveau économique similaire, cela est dû à la force ou à la faiblesse des luttes que les salariés ont pu mener pour améliorer leur sort… et ensuite préserver ce qu’ils ont obtenu.

Lire la suite…

Blog Chuang : « La Chine n’est-elle pas le “sweatshop” du monde ? »

29/05/2023 Aucun commentaire

Traduction corrigée dndf du dernier texte mis en ligne sur le blog de la revue Chuang

 La Chine n’est-elle pas “l’atelier de misère” (sweatshop) du monde ?

Par CHUANG

Pour la cinquième partie de notre série de courtes réponses communistes à des questions courantes sur la Chine, nous répondons à des questions telles que “La Chine n’est-elle pas pleine d’ateliers de misère ? Les travailleurs chinois ne sont-ils pas en fait des esclaves qui fabriquent des vêtements et des iPhones pour les consommateurs occidentaux ?”

Comme dans n’importe quel autre pays, il existe certainement en Chine des usines où l’on travaille dans des ateliers de misère. Mais le livreur à moto et l’employé de bureau épuisé sont plus représentatifs de l’emploi en Chine aujourd’hui qu’un travailleur migrant sur une chaîne de montage fabriquant des chaussures ou de l’électronique pour l’exportation. Le travail dans les ateliers de misère est à juste titre détesté pour ses conditions déplorables, ses bas salaires et ses longues heures de travail, mais ces caractéristiques ne sont pas propres au travail en usine, et l’industrie manufacturière n’est pas non plus le principal lieu de résistance des travailleurs en Chine. Il y a une ou deux décennies, l’industrie manufacturière jouait un rôle plus important dans l’économie chinoise, en termes d’emploi et de production. C’est de cette période que proviennent la plupart de nos images d'”ateliers de misère” chinois, car c’est à cette époque que se concentraient dans le pays la plupart des activités manufacturières à forte intensité de main-d’œuvre dans le monde. Aujourd’hui, cependant, l’industrie manufacturière chinoise est de plus en plus automatisée et bon nombre des emplois à forte intensité de main-d’œuvre sont délocalisés dans des pays plus pauvres (par exemple, les usines textiles sont délocalisées au Cambodge et au Bangladesh, ou l’assemblage de produits électroniques bas de gamme au Viêt Nam), ce qui signifie que l’industrie continue d’être une source majeure de production économique pour la Chine (comme pour tous les pays “postindustriels”), même si le pays se “désindustrialise” dans le sens où une part plus faible de l’emploi global est impliquée dans l’industrie manufacturière. Il s’agit là d’un schéma général du développement capitaliste, qui se reproduit sans cesse à des époques et dans des lieux différents.

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

“Fin de parcours…” de Temps Critiques

06/05/2023 Aucun commentaire

Une des premières analyses solides du mouvement des retraites, même si la lutte des classes semble de plus en plus passer à la trappe chez Temps Critiques….dndf

Fin de parcours…

Continuité et discontinuité

Comme nous l’avons dit dans de précédentes brochures, la lutte autour des retraites, comme le mouvement des Gilets jaunes d’ailleurs ou encore des luttes contre les grands projets, marque un retour embarrassant de la « question sociale », à l’heure où les « problèmes de société » sont posés par les pouvoirs en place, les médias et certains groupes d’opinion comme les questions les plus urgentes à résoudre. Mais cette réapparition s’effectue sous des formes nouvelles et plus variées que nous énumérions au début de la brochure « La protestation en cours sur les retraites ». Mais contrairement à ce que pensent certains, ces diverses protestations ou mouvements ne constituent pas des « séquences » (un mot qui semble faire mode actuellement) d’un processus linéaire qui irait unilatéralement vers un toujours plus : toujours plus d’exploitation et de domination sur les humains et la nature, toujours plus de répression, mais aussi toujours plus de « résistants » d’une part ; et vers toujours moins de l’autre : moins de droits, moins de progrès, moins d’égalité… à un tel point qu’effectivement, s’il en était ainsi, on pourrait se demander ce qui fait tenir quand même un tel « système » apocalyptique. La réponse consistant à ne voir dans cette situation que la conséquence d’un pouvoir qui ne s’appuierait que sur la force des baïonnettes (« l’État policier ») nous paraît très pauvre politiquement.

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Blog Chuang : « La fin d’une époque : Le militantisme ouvrier dans la Chine du début du 21e siècle »

28/04/2023 un commentaire

Traduction du dernier texte mis en ligne sur le blog de la revue Chuang.

« La fin d’une époque : Le militantisme ouvrier dans la Chine du début du 21e siècle »

Le texte ci-dessous a été écrit par Wen, un camarade de Chine continentale qui a été actif dans la solidarité avec le monde du travail tout au long des deux premières décennies du 21ème siècle. Il a été rédigé en grande partie en janvier 2020, juste après que les derniers militants syndicaux des années 2010 ont été arrêtés, contraints de se réfugier encore plus loin dans la clandestinité ou empêchés de poursuivre la plupart de leurs activités. La pandémie a ensuite tout mis en suspens pendant quelques années. Au cours des derniers mois, Wen a révisé et mis à jour l’article grâce à une série de conversations avec nous sur les implications du projet initial, ainsi que sur les diverses formes d’activisme et de lutte ouvrière qui ont vu le jour tout au long de la pandémie, en particulier en 2022 et au cours des premiers mois de cette année. Lire la suite…

« La France à la croisée des chemins ? Considérations intempestives sur la réforme des retraites »

18/04/2023 un commentaire

La traduction du texte d’Il Lato Cattivo du 19 mars dernier sur le mouvement contre la réforme des retraites a été faite par les animateurs du site Tous Dehors


 Introduction de « Tous Dehors »

Cela fait maintenant quatre mois que la France est traversée par le mouvement contre la réforme Macron des retraites. Pris par le temps resserré de la mobilisation, nous avions jusqu’ici privilégié la publication de textes d’intervention et d’éditos. Avec la traduction de ce long texte du groupe italien Il Lato Cattivo, nous espérons vous offrir des éléments pour une analyse plus poussée des causes structurelles qui irriguent la question sociale en France. Quelles sont les particularités du capitalisme français en comparaison de ses voisins européens ? De quelle histoire économique et politique héritent celles et ceux qui se soulèvent aujourd’hui contre le gouvernement Macron ? Autant de questions auxquelles cet article tente de répondre.

« La France à la croisée des chemins ?

Considérations intempestives sur la réforme des retraites »

Dans ce texte nous chercherons à répondre à la question «Où va la France ?» en nous référant tout particulièrement au projet de réforme du système de retraite (adopté jeudi 16 mars par le recours au 49.3) et au mouvement social qui s’y oppose. Il nous importe surtout de dire ce que les analyses courantes émanant directement du mouvement et de ses soutiens ne disent pas, en essayant de présenter un panorama plus large. C’est pourquoi, avant d’entrer dans le vif du sujet, il nous semble opportun d’apporter quelques éléments de contexte, généralement peu connus et peu discutés, qui permettent à notre avis de mieux évaluer la signification et les enjeux du conflit, lesquels vont bien au-delà de la stricte question de l’âge de départ à la retraite.

Depuis la grande crise économique et financière de 2008, p Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Blog Chuang : Sur les évènements de novembre 2022

10/04/2023 Aucun commentaire

 

Traduction d’un article mis en ligne sur le blog de la revue Chuang.

Au-delà du « livre blanc » : Un entretien sur l’élite sociale dans les manifestations de Shanghai en novembre 2022

par chuang | 8 avril 2023

Dans ce billet, nous présentons l’interview d’un ami qui était présent lors des manifestations du 27 novembre sur Wulumuqi Road à Shanghai. Il est important de noter qu’il ne s’agit pas d’un entretien avec un participant chinois à la manifestation et qu’il ne s’agit certainement pas du point de vue d’un “activiste” impliqué dans le mouvement. Dans ce cas, la personne interviewée est un étranger, parlant couramment le mandarin qui vit et travaille en Chine continentale depuis de nombreuses années. Nous lui avons donc donné le pseudonyme de “John”. Comme le montre le contenu ci-dessous, la personne interrogée a participé aux événements exclusivement en tant qu’observateur et offre donc un point de vue extérieur, même s’il est de première main. L’entretien a eu lieu quelques jours après les manifestations et quelques jours avant l’annonce officielle, le 7 décembre, de la fin de la politique chinoise de zéro COVID. Nous la publions aujourd’hui, un an après le début du grand bouclage de Shanghai, qui, comme le montre l’interview, a jeté les bases des manifestations de l’automne. L’une des principales questions que nous abordons est de savoir pourquoi ces manifestations qui ont fait les gros titres ont eu lieu à ce moment-là et de cette manière, alors que toutes sortes de manifestations et d’actions directes – dont certaines plus conflictuelles et peut-être de plus grande envergure – avaient déjà eu lieu dans toute la Chine au cours de l’année précédente, en particulier à Shanghai pendant le confinement du printemps 2022.[1] Comme l’a déjà montré la couverture des événements qui ont conduit à la dissolution de Zero-Covid, la vague de manifestations de novembre a été déclenchée par l’incendie d’Ürümchi le 24 novembre. Mais ce qui s’est passé à Shanghai a rapidement dépassé le cadre de la série de tragédies symbolisées par l’incendie, pour s’attaquer parfois à l’ensemble des politiques pandémiques de la Chine, voire au régime politique lui-même. L’interview ci-dessous offre quelques détails significatifs qui ne figurent pas dans les autres comptes rendus en langue anglaise. Lire la suite…