Accueil > Nouvelles du monde > IRAN : Deuxième jour de manifestations contre la baisse du pouvoir d’achat

IRAN : Deuxième jour de manifestations contre la baisse du pouvoir d’achat

Des vidéos postées sur les réseaux sociaux montrent que la foule a été dispersée à l’aide de canons à eau et de gaz lacrymogène à Macchad.

Affrontements très violents  entre la police iranienne et la foule à #Kermanshah !

https://twitter.com/silawi_hossein/status/946759005153648650

 

Manifestation en Iran contre l’inflation et le chômage, le 28 décembre 2017. (Crédit : capture d’écran Twitter)

En une semaine, le prix des œufs a parfois doublé dans certaines villes iraniennes. Et la colère populaire est montée en flèche à son tour, alors que le pays est touché par un chômage galopant, qui s’établit à 12,4 % en 2017. Pour le deuxième jour consécutif, des centaines de manifestants se sont rassemblés vendredi 29 décembre dans plusieurs villes iraniennes, afin de protester contre la baisse de leur pouvoir d’achat et la corruption qui gangrène le pays.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/12/29/en-iran-deuxieme-jour-de-manifestations-contre-la-baisse-du-pouvoir-d-achat_5235821_3218.html#IhsI1HOgypKCPJ1W.99

À Ispahan, dans le centre, un habitant joint par Reuters au téléphone a déclaré que des manifestants avaient rejoint un rassemblement organisé par des ouvriers d’usine pour réclamer des arriérés de salaires. « Les slogans sont rapidement passés de l’économie à des slogans hostiles au [président Hassan] Rohani et au guide suprême [l’ayatollah Ali Khamenei] », a déclaré ce témoin.

http://www.france24.com/fr/20171230-iran-manifestations-sociale-economie-rohani-khameeni-teheran-kermanshah

VIdéos : https://youtu.be/K4xOG5tpd3w

https://youtu.be/RzUpuzuX1C0

Manifestation dans une grande ville d’Iran contre le chômage et l’inflation

Selon des images vidéo diffusées par Nazar sur son compte Telegram, les protestataires ont scandé « mort à Rohani » mais aussi « pas Gaza, pas le Liban, ma vie en Iran« , semblant ainsi critiquer les engagements du gouvernement dans d’autres causes régionales plutôt que sur le front domestique. Nazar a aussi fait état de manifestations, de moindre ampleur, à Yazd (sud), Sharhoud (nord) et Kachmar (nord-est).

https://www.lorientlejour.com/article/1091634/pas-gaza-pas-le-liban-ma-vie-en-iran-manifestations-dans-plusieurs-villes-iraniennes-contre-le-chomage-et-linflation.html

Des centaines de personnes ont manifesté jeudi à Machhad, dans le nord-est de l’Iran, ainsi que dans d’autres villes du pays contre la hausse des prix, le chômage et le gouvernement du président Hassan Rouhani, a rapporté le média Nazar.

« La manifestation était illégale mais la police s’est montré tolérante », a déclaré le gouverneur de Machhad, Mohammad Rahim Norouzian cité par l’agence de presse Isna. Il a toutefois précisé qu’un certain nombre de personnes avaient été arrêtées « pour avoir tenté d’endommager des bâtiments publics ».

https://fr.timesofisrael.com/manifestation-dans-une-grande-ville-diran-contre-chomage-et-inflation/

Categories: Nouvelles du monde Tags:
  1. Christian L
    30/12/2017 à 22:47 | #1

    Les Iraniens sont descendus dans la rue pour une troisième journée de manifestations antigouvernementales, ce qui semblait être le plus grand défi politique national aux dirigeants de Téhéran depuis que le mouvement vert de 2009 a été écrasé par les forces de sécurité.

    « Cela a commencé à partir du bas de la société, des moins fortunés« , a déclaré Reza, un résident de Mashhad. « Ce n’est pas une manifestation de classe moyenne, c’est une manifestation de classe inférieure, des gens de la banlieue; beaucoup en ont assez de la situation. « 

    Les manifestations anti-gouvernementales se sont étendues à plusieurs villes de province samedi soir, avec des rapports de policiers anti-émeutes qui ont tiré des coups de feu sur des manifestants dans au moins une ville de la province de Lorestan.

    https://www.theguardian.com/world/2017/dec/30/iran-protests-trump-tweets

  2. Christian L
    01/01/2018 à 12:44 | #2

    Les violences de dimanche soir ont eu lieu malgré un appel du président Hassan Rohani au calme


    « Pour la quatrième nuit consécutive, les Iraniens sont de nouveau descendus dimanche soir dans la rue dans plusieurs villes du pays
    dont la capitale Téhéran pour protester contre le pouvoir et les difficultés économiques – chômage, vie chère et corruption.
    Selon des vidéos mises en ligne par les médias iraniens et les réseaux sociaux, les manifestants ont attaqué et parfois incendié des bâtiments publics, des centres religieux et des banques ou des sièges du Bassidj (milice islamique du régime). Les manifestants ont aussi mis le feu à des voitures de police.

    Au total six personnes ont été tuées et des centaines arrêtées depuis le début jeudi des manifestations sociales et antigouvernementales qui ont éclaté à Machhad (nord-est) avant de prendre de l’ampleur et de se propager à travers le pays. »

    http://www.liberation.fr/planete/2018/01/01/quatre-morts-dans-des-troubles-en-iran-malgre-l-appel-de-rohani-au-calme_1619792

  3. Adé
    02/01/2018 à 12:51 | #3

    Tout est parti de Mashhad, ville de la région Khorasan (dans le nord-est du pays), pour des raisons qui semblent évidentes pour une très large partie de la population iranienne : les sympathisants d’Ebrahim Raissi, dont Mashhad est le fief, opposants conservateurs au président, Hassan Rohani, seraient à la tête des mouvements de protestation. D’où les slogans « marg bar Rohani ! » (« mort à Rohani ! »).

    Mais bien vite d’autres manifestants, d’autres tendances politiques, ou même sans rattachement à quelque parti que ce soit, ont rejoint les rangs des protestataires. Les revendications populaires ont pris des contours plus économiques, puis désormais nationalistes et « an-idéologiques ». Les slogans ont échappé aux mains du clan Raissi pour devenir des « mort au Guide ! », « mort au Hezbollah ! », « Pahlavi ! Pahlavi ! », « Reza shah, roi des rois ! ».

    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/01/mort-au-hezbollah-pahlavi-comprendre-les-slogans-iraniens_5236507_3232.html#Tu6sPffrh8fiaJdm.99

%d blogueurs aiment cette page :