“L’arcane de la reproduction”

14/05/2023 Aucun commentaire

A l’occasion de la sortie du livre de Leopoldina Fortunati chez Entremonde, un entretien avec la revue “TROU NOIR”. Elle sera jeudi à Montréal, à l’Atomic Café, à 18h. dndf.

Lien vers le son de la conférence qu’elle a donné à Paris début 2023

L’Arcane du capitalisme et de la famille

L’Arcane de la reproduction, de Leopoldina Fortunati, livre classique du féminisme opéraïste italien, a enfin paru il y a quelques mois en traduction française aux éditions Entremonde. Avec cette publication, c’est tout un pan de la théorie féministe marxiste qui devient accessible. A bonne distance tant du « matérialisme » de Delphy que d’une pensée uniquement centrée sur le « symbolique », le féminisme de la « reproduction » rectifie la théorie de Marx en intégrant la place centrale et invisibilisée des femmes dans le processus de travail. Nous avons rencontré Leopoldina Fortunati pour le petit déjeuner lors de son passage à Paris. Rencontre merveilleuse, où nous avons eu l’occasion de revenir avec elle sur le contexte de parution de cet ouvrage, d’en évoquer quelques lignes directrices et de s’attarder sur la critique de la famille et la place du travail du sexe dans le capitalisme. Lire la suite…

“Fin de parcours…” de Temps Critiques

06/05/2023 Aucun commentaire

Une des premières analyses solides du mouvement des retraites, même si la lutte des classes semble de plus en plus passer à la trappe chez Temps Critiques….dndf

Fin de parcours…

Continuité et discontinuité

Comme nous l’avons dit dans de précédentes brochures, la lutte autour des retraites, comme le mouvement des Gilets jaunes d’ailleurs ou encore des luttes contre les grands projets, marque un retour embarrassant de la « question sociale », à l’heure où les « problèmes de société » sont posés par les pouvoirs en place, les médias et certains groupes d’opinion comme les questions les plus urgentes à résoudre. Mais cette réapparition s’effectue sous des formes nouvelles et plus variées que nous énumérions au début de la brochure « La protestation en cours sur les retraites ». Mais contrairement à ce que pensent certains, ces diverses protestations ou mouvements ne constituent pas des « séquences » (un mot qui semble faire mode actuellement) d’un processus linéaire qui irait unilatéralement vers un toujours plus : toujours plus d’exploitation et de domination sur les humains et la nature, toujours plus de répression, mais aussi toujours plus de « résistants » d’une part ; et vers toujours moins de l’autre : moins de droits, moins de progrès, moins d’égalité… à un tel point qu’effectivement, s’il en était ainsi, on pourrait se demander ce qui fait tenir quand même un tel « système » apocalyptique. La réponse consistant à ne voir dans cette situation que la conséquence d’un pouvoir qui ne s’appuierait que sur la force des baïonnettes (« l’État policier ») nous paraît très pauvre politiquement.

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Blog Chuang : « La fin d’une époque : Le militantisme ouvrier dans la Chine du début du 21e siècle »

28/04/2023 un commentaire

Traduction du dernier texte mis en ligne sur le blog de la revue Chuang.

« La fin d’une époque : Le militantisme ouvrier dans la Chine du début du 21e siècle »

Le texte ci-dessous a été écrit par Wen, un camarade de Chine continentale qui a été actif dans la solidarité avec le monde du travail tout au long des deux premières décennies du 21ème siècle. Il a été rédigé en grande partie en janvier 2020, juste après que les derniers militants syndicaux des années 2010 ont été arrêtés, contraints de se réfugier encore plus loin dans la clandestinité ou empêchés de poursuivre la plupart de leurs activités. La pandémie a ensuite tout mis en suspens pendant quelques années. Au cours des derniers mois, Wen a révisé et mis à jour l’article grâce à une série de conversations avec nous sur les implications du projet initial, ainsi que sur les diverses formes d’activisme et de lutte ouvrière qui ont vu le jour tout au long de la pandémie, en particulier en 2022 et au cours des premiers mois de cette année. Lire la suite…

“Une histoire personnelle de l’Ultra-Gauche”

26/04/2023 un commentaire

Vient de paraître aux éditions  Divergences

A l’heure ou le vocable “Ultra-Gauche” sert systématiquement d’épouvantail aux flics et à la plupart des journalistes, vocable qualifiant aussi bien les black blocs que Mélenchon (!), il est salutaire de lire ce tour d’horizon historique et théorique incarné,  par un de ses acteurices…

Des fondements historiques dans les gauches d’opposition à Lénine jusqu’à la fréquentation critique de l’épisode  négationniste dont les remugles hantent encore les ennemis de l’Ultra gauche, Quadruppani fait un tour très roboratif de l’histoire de ce courant théorique dont nous sommes beaucoup à être les descendant.e.s plus ou moins critiques.

Tout l’intérêt de ce livre rend d’autant plus assourdissante l’absence totale de référence à “l’histoire critique de l’Ultra-Gauche “ réédité en 2015 par les éditions Senonevero et qui est devenu un des ouvrages de références sur l’histoire de ce courant théorique. Voir plus bas dans l’article le sommaire et la 4° de couverture de cette histoire critique.dndf

 

Interview vidéo  de Serge Quadruppani, sur le site Lundimatin ICI

Le sommaire du livre ci dessous

Lire la suite…

« La France à la croisée des chemins ? Considérations intempestives sur la réforme des retraites »

18/04/2023 un commentaire

La traduction du texte d’Il Lato Cattivo du 19 mars dernier sur le mouvement contre la réforme des retraites a été faite par les animateurs du site Tous Dehors


 Introduction de « Tous Dehors »

Cela fait maintenant quatre mois que la France est traversée par le mouvement contre la réforme Macron des retraites. Pris par le temps resserré de la mobilisation, nous avions jusqu’ici privilégié la publication de textes d’intervention et d’éditos. Avec la traduction de ce long texte du groupe italien Il Lato Cattivo, nous espérons vous offrir des éléments pour une analyse plus poussée des causes structurelles qui irriguent la question sociale en France. Quelles sont les particularités du capitalisme français en comparaison de ses voisins européens ? De quelle histoire économique et politique héritent celles et ceux qui se soulèvent aujourd’hui contre le gouvernement Macron ? Autant de questions auxquelles cet article tente de répondre.

« La France à la croisée des chemins ?

Considérations intempestives sur la réforme des retraites »

Dans ce texte nous chercherons à répondre à la question «Où va la France ?» en nous référant tout particulièrement au projet de réforme du système de retraite (adopté jeudi 16 mars par le recours au 49.3) et au mouvement social qui s’y oppose. Il nous importe surtout de dire ce que les analyses courantes émanant directement du mouvement et de ses soutiens ne disent pas, en essayant de présenter un panorama plus large. C’est pourquoi, avant d’entrer dans le vif du sujet, il nous semble opportun d’apporter quelques éléments de contexte, généralement peu connus et peu discutés, qui permettent à notre avis de mieux évaluer la signification et les enjeux du conflit, lesquels vont bien au-delà de la stricte question de l’âge de départ à la retraite.

Depuis la grande crise économique et financière de 2008, p Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Blog Chuang : Sur les évènements de novembre 2022

10/04/2023 Aucun commentaire

 

Traduction d’un article mis en ligne sur le blog de la revue Chuang.

Au-delà du « livre blanc » : Un entretien sur l’élite sociale dans les manifestations de Shanghai en novembre 2022

par chuang | 8 avril 2023

Dans ce billet, nous présentons l’interview d’un ami qui était présent lors des manifestations du 27 novembre sur Wulumuqi Road à Shanghai. Il est important de noter qu’il ne s’agit pas d’un entretien avec un participant chinois à la manifestation et qu’il ne s’agit certainement pas du point de vue d’un “activiste” impliqué dans le mouvement. Dans ce cas, la personne interviewée est un étranger, parlant couramment le mandarin qui vit et travaille en Chine continentale depuis de nombreuses années. Nous lui avons donc donné le pseudonyme de “John”. Comme le montre le contenu ci-dessous, la personne interrogée a participé aux événements exclusivement en tant qu’observateur et offre donc un point de vue extérieur, même s’il est de première main. L’entretien a eu lieu quelques jours après les manifestations et quelques jours avant l’annonce officielle, le 7 décembre, de la fin de la politique chinoise de zéro COVID. Nous la publions aujourd’hui, un an après le début du grand bouclage de Shanghai, qui, comme le montre l’interview, a jeté les bases des manifestations de l’automne. L’une des principales questions que nous abordons est de savoir pourquoi ces manifestations qui ont fait les gros titres ont eu lieu à ce moment-là et de cette manière, alors que toutes sortes de manifestations et d’actions directes – dont certaines plus conflictuelles et peut-être de plus grande envergure – avaient déjà eu lieu dans toute la Chine au cours de l’année précédente, en particulier à Shanghai pendant le confinement du printemps 2022.[1] Comme l’a déjà montré la couverture des événements qui ont conduit à la dissolution de Zero-Covid, la vague de manifestations de novembre a été déclenchée par l’incendie d’Ürümchi le 24 novembre. Mais ce qui s’est passé à Shanghai a rapidement dépassé le cadre de la série de tragédies symbolisées par l’incendie, pour s’attaquer parfois à l’ensemble des politiques pandémiques de la Chine, voire au régime politique lui-même. L’interview ci-dessous offre quelques détails significatifs qui ne figurent pas dans les autres comptes rendus en langue anglaise. Lire la suite…

BLOC

07/04/2023 Comments off
Categories: Nouvelles du monde Tags:

Nouveau communiqué des parents de Serge Duteuil Graziani

04/04/2023 5 commentaires

Les parents de Serge viennent de publier un nouveau communiqué que l’on trouvera ci-dessous.

Le premier communiqué se trouve en dessous de celui ci. dndf

Cela fait maintenant 10 jours que Serge est dans le coma, suite à la grenade qu’il a reçue à Sainte-Soline lors de la manifestation contre les bassines du 25 mars. Son pronostic vital est toujours engagé.

Nous et sa compagne remercions toutes les personnes (camarades, proches et anonymes) qui ont manifesté leur soutien et leur solidarité envers lui.

Nous remercions les dizaines de milliers de camarades qui se sont exprimés dans la rue, devant les préfectures et ailleurs, le jeudi 30 mars, contre l’ordre policier installé en France.

Nous remercions tous ceux et celles qui ont porté assistance aux blessés pendant la manifestation, ou qui ont apporté leur témoignage concernant la répression à Sainte-Soline, en particulier par rapport à Mickaël et à Serge.

Nous remercions enfin l’équipe médicale qui est à leurs côtés afin de les aider à se battre pour vivre.

Ce combat pour la vie, Serge le mène avec la même force que celle qu’il met à combattre un ordre social dont la seule finalité est de maintenir la main de fer de la bourgeoisie sur les exploités.

Soyons solidaires de tout ce que Darmanin veut éradiquer, dissoudre, enfermer, mutiler – du mouvement des retraites aux comités antirépression, des futures ZAD au mouvement des blocages. Le terrorisme et la violence sont chaque jour du côté de l’Etat, pas de celles et ceux qui manifestent leur rejet d’un ordre destructeur.

Les parents de Serge
Le 4 avril 2023

 

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Sainte Soline, un communiqué

27/03/2023 3 commentaires

Nous relayons ici le communiqué publié par le site “Camarade” de Toulouse au sujet de la blessure gravissime dont S. a été la victime samedi. dndf

“Samedi 25 mars à Sainte Soline, notre camarade S. a été atteint à la tête par une grenade explosive lors de la manifestation contre les bassines. Malgré son état d’urgence absolue, la préfecture a sciemment empêché les secours d’intervenir dans un premier temps et d’engager son transport dans une unité de soins adaptée dans un second temps. Il est actuellement en réanimation neurochirurgicale. Son pronostic vital est toujours engagé.

Le déferlement de violences que les manifestants ont subi a fait des centaines de blessés, avec plusieurs atteintes graves à l’intégrité physique comme l’annoncent les différents bilans disponibles. Les 30 000 manifestants étaient venus dans l’objectif de bloquer le chantier de la méga-bassine de Sainte-Soline, un projet d’accaparement de l’eau par une minorité au profit d’un modèle capitaliste qui n’a plus rien à défendre sinon la mort. La violence du bras armé de l’Etat démocratique en est la traduction la plus saillante.

Dans la séquence ouverte par le mouvement contre la réforme des retraites, la police mutile et tente d’assassiner pour empêcher le soulèvement, pour défendre la bourgeoisie et son monde. Rien n’entamera notre détermination à mettre fin à leur règne. Mardi 28 mars et les jours suivants, renforçons les grèves et les blocages, prenons les rues, pour S. et tous les blessés et les enfermés de nos mouvements.

Vive la révolution.

Des camarades de S.

PS :

Si vous disposez d’informations concernant les circonstances des blessures infligées à S., contactez-nous à : s.informations@proton.me

 

 

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Atmosphère, atmosphère, est-ce que…

24/03/2023 2 commentaires

Impressions d’un camarade de la journée du 23 mars.

« J’ai fait un peu les prolongations dans la manif parisienne . Quelques impressions : manif énorme  déterminée et joyeuse . Les GJ en tant que tels sont inexistants . C’est le monde du travail qui manifeste, pas très coloré mais de tous âges . Cheminots, énergie ( Sud energie ou cgt énergie ou rail très Gj dans les slogans et les chants ). Beaucoup de jeunes et de très jeunes . Manif très dynamique ( pas le train train parisien habituel ) . De la colère, voire de la haine anti Macron . A la fin , beaucoup de monde est resté pour voir si ça allait dégénérer . On a bien pleuré !

Dans les rues adjacentes à l’Opéra , les poubelles n’avaient pas été ramassées. Elles ont donc massivement cramé . Ça fait nuit d’émeute mais ça reste assez gentil . J’ ai croisé quelques très  jeunes de banlieue qui m’ont demandé si ça me gênait qu’ils brûlent des poubelles. On a blagué un moment . Ensuite manif sauvage acab ! Cramage de poubelles . Quelques échanges avec des précaires de la restauration qui planquaient leurs poubelles : «  c’est pas Macron que vous faites chier c’est nous ! » mais rien de tendu . Dire qu’on est à un tournant serait sans doute prétentieux , mais on sent plus de détermination et l’envie de se battre . À suivre .»

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Le blues de l’inflation

16/03/2023 un commentaire

Traduction du dernier texte mis en ligne sur le blog de la revue « Endnotes ».. dndf

Le blues de l’inflation

par Pavlos Roufos

En 2022, le spectre de l’inflation a refait surface. De nombreux commentateurs de gauche, habitués à rejeter les inquiétudes liées à l’inflation en les qualifiant d’alarmisme de droite, ont semblé pris au dépourvu. Certains ont parlé d’un retour aux années 1970 et nous avons assisté à une recrudescence des luttes pour les augmentations de salaire et les factures de services publics. Dans le prolongement d’une interview accordée à Tous Dehors, nous avons demandé à Pavlos Roufos comment nous devrions comprendre l’inflation aujourd’hui. Lire la suite…

“Théorie Communiste N° 27” est sorti !

03/03/2023 3 commentaires

Berlin, Marseille, Alès, Bruxelles, Montréal, Paris…..Au bas de ce post,
les points de vente dans lesquels vous pouvez trouver TC 27.
Sinon, vous pouvez le commander avec un chèque
ou un billet de 10 euros (si vous pouvez) , à l’adresse suivante:
C/O ARHIS
Marseille Rome

B.P 5
13484 Marseille cedex 20
dndf

 

AVANT PROPOS

Les trois textes qui composent ce n° de Théorie Communiste se répondent, se complètent et parfois même se répètent. Nous avons choisi de présenter d’abord le texte le plus général, Vie quotidienne et luttes des classes, mais il est évident que son origine tient en grande partie au soulèvement des Gilets jaunes dont il est question dans un texte que nous aurions pu placer en tête, de leurs côtés ce sont les « Commentaires sur le n°2 de la revue québécoise Temps Libre » qui posent les fondements de ce qui aurait pu faire l’unité de ce n° : la définition des classes.

Lire la suite…

Rions un peu en attendant la grève générale

02/03/2023 Aucun commentaire
Categories: Nouvelles du monde Tags:

En attendant le 7…..

01/03/2023 Comments off

Une camarade nous a fait parvenir cette photo.

Categories: Nouvelles du monde Tags:

A paraître : « Intérêts matériels -Il Lato Cattivo -Interventions 2017-2022 »

26/02/2023 Aucun commentaire

La postface du livre publié aux éditions Entremonde le 10 mars prochain.

Entre histoire et post-histoire

Postface

 A  Bernard  Lyon (1946-2022)

Cette postface nous donne l’occasion de revenir sur le contenu des textes ici présentés, à la fois pour en prolonger certaines réflexions et pour en expliciter les implications à un niveau plus général.

Le fil rouge qui relie ces textes, tout à fait involontaire quant aux intentions mais non moins prégnant a posteriori, est celui de l’histoire et de la mémoire. Suivons-le donc. Cela nous permettra de parler de la période actuelle tout en parlant de notre milieu : d’illusions, de tabous et d’impasses qui ont été aussi les nôtres, et dont nous sommes probablement encore tributaires dans une certaine mesure. Nous souhaitons ainsi souligner quelques divergences qui nous séparent des autres pôles théoriques qui se rattachent au concept de communisation, et la spécificité de notre positionnement au sein de ce courant (à supposer qu’il existe). Cependant, il s’agit moins de critiquer d’autres théoriciens, qu’ils soient des individu ou des groupes, que de critiquer nos insuffisances et nos ambiguïtés. Il s’agit en somme de clarifier où nous en sommes théoriquement aujourd’hui. Nous le ferons en illustrant trois thèses qui constituent l’aboutissement provisoire de notre cheminement, dans l’espoir que cela donne au moins à réfléchir. Autocritique: un principe auquel quelques géants du passé (Luxemburg, Lukács, etc.) tenaient beaucoup… mais qui n’est visiblement pas très en vogue chez nos contemporains : signe du peu d’importance qui est accordé au poids des mots. Voilà ce qui est difficile dans le « métier » du théoricien : s’exprimer peu et avec justesse. Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

« Bordel in progress » – Work in regress

19/02/2023 20 commentaires

« Bordel in progress »

   Work in regress

Il ne s’agit pas par ces quelques pages de « clore le débat ». Reconnaissons une seule qualité au texte de FD, celle d’avoir déclenché une polémique à bien des égards productive. 

        Toutes les assertions de FD sur la vaccination et le « biopouvoir sécuritaire » à partir de la science et de la médecine dites « critiques » ont déjà été largement démontées sur dndf par le texte signé Roputi, par les nombreuses interventions de Pepe, ainsi que par le « dossier » des camarades de Sualisega.

        L’objet de ce qui suit n’est pas de considérer le texte Bordel in Progress comme plus ou moins scandaleux, de décortiquer ou de démolir son propos et ses références, mais de s’attacher à montrer que pour les raisons exposées dans les interventions citées au-dessus il ne remplit pas ses propres objectifs « avoués » au profit de son objectif réel : l’évangélisation anti-vaccinale du « milieu de la communisation ». Lire la suite…

“Bordel in progress”

19/02/2023 34 commentaires

BORDEL IN PROGRESS
Bordel de la communisation et Crise du capital sous pandémie
Pour une critique de la biopolitique

Le texte qui suit, achevé fin avril 2022 et révisé au début février 2023, vise à ouvrir un débat sur le caractère très spécial de la crise en cours du capital, càd sur le développement de la crise et des luttes sous état d’urgence pandémique, non encore vraiment levé à ce jour, puisqu’au relâchement des contraintes dites sanitaires du printemps 2022 n’a correspondu aucune déclaration de fin de pandémie par l’Organisation Mondiale de la Santé (note 1). Le fait que la guerre en Ukraine a depuis un an bouleversé l’agenda du pouvoir capitaliste et mobilisé l’attention des révolutionnaires, notamment ici en Europe, ne rend pas un tel débat moins nécessaire à la compréhension du moment actuel.

Lire la suite…

Iran : « Le soulèvement de « Jina » »

15/02/2023 un commentaire

Une camarade nous a fait parvenir un texte qui met l’accent sur la précarité grandissante et la pauvreté paralysante de la population d’Iran et qui explicite au mieux les raisons de la révolte actuelle. dndf

« Le soulèvement de « Jina » »

Une jeune femme tombe, un peuple se soulève ; et il y a déjà plus de quatre mois que ce peuple, quoique torturé, blessé et ensanglanté est toujours debout agitant un drapeau sur lequel est écrite sa devise : « Femme, vie, liberté ».

C’est l’image que le monde a reçu du soulèvement en Iran à la suite de l’assassinat de Jina. Pourtant, l’histoire de la lutte des peuples iraniens contre les forces des ténèbres ne se limite pas à cette scène épique. Et en vérité, derrière cette scène, il y a la complexité d’une lutte de classes dont l’analyse et la compréhension dépasse largement la limite de cet article. Malgré cela, nous pensons que même une présentation modeste d’un mouvement, tel que le texte présent, afin d’être considérée comme sérieuse, doit tenter de déchiffrer cette complexité. Lire la suite…

“Théorie Communiste” N° 27 est chez l’imprimeur

15/02/2023 Aucun commentaire

Nous publierons ici la date et les lieux où ce numéro sera en vente. dndf

 

AVANT PROPOS

Les trois textes qui composent ce n° de Théorie Communiste se répondent, se complètent et parfois même se répètent. Nous avons choisi de présenter d’abord le texte le plus général, Vie quotidienne et luttes des classes, mais il est évident que son origine tient en grande partie au soulèvement des Gilets jaunes dont il est question dans un texte que nous aurions pu placer en tête, de leurs côtés ce sont les « Commentaires sur le n°2 de la revue québécoise Temps Libre » qui posent les fondements de ce qui aurait pu faire l’unité de ce n° : la définition des classes.

 Il existe un mouvement général à l’échelle mondiale, celui que le collectif Ahou ahou ahou, souligne dès les premières lignes de leur livre, La révolte des Gilets jaunes, histoire d’une lutte de classes (nietéditions, 2020) : « Dans le monde capitaliste en crise depuis 2008, on ne compte plus les soulèvements. Après les révoltes dites “arabes”, la fin des années 2010 a vu la paix sociale à nouveau battue en brèche dans de nombreux pays du globe : Algérie, Irak, Soudan, Chili, Liban, Iran, Hongkong, Equateur, Catalogne, etc. Partout des manifestations, des émeutes, des occupations de l’espace urbain. Partout des mouvements sans représentants ni encadrement, où se mêlent des revendications de dignité sociale et une contestation des systèmes politiques. Partout des prolétaires et des classes moyennes en voie de marginalisation qui se côtoient derrière une volonté commune de “dégager” des dirigeants que l’on regarde comme coupés du “peuple”. La révolte des Gilets jaunes participe de ce mouvement mondial. » (Ahou, op. cit, p. 5). Ajoutons la Turquie, le Mexique avec Oaxaca, la Réunion en 2012, le Brésil en 2013, la Guyane en 2017, la Birmanie/le Myanmar en 2021, le Pérou en 2023, etc. Si des mouvements de nature différente sont amalgamés, ce sont les contradictions actuelles des luttes des classes, dont « l’interclassisme » n’est qu’un symptôme, qui les amalgament. Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Fil d’infos sur l’IRAN

04/02/2023 3 commentaires

Mis à jour le 31 janvier 2023
Echanges et informations MIS A JOUR régulièrement et transmis directement par des camarades de l’intérieur de l’Iran via d’autres, réfugié.e.s en France; d’autres infos glanées sur le net. dndf

Nouvelles d’Iran du 18 au 29 janvier 2023

Introduction

Dans cette atmosphère de recul d’un soulèvement populaire qui a commencé il y a 4 mois, il semblerait que le Kurdistan et le Baloutchistan ont décidé de jouer les prolongations et de garder intact le feu de ce soulèvement malgré une répression inédite et un froid exceptionnel.

Dans les autres coins de l’Iran, malgré les slogans nocturnes dans les quartiers de grandes villes, les graffitis sur les murs, les mouvements de protestation au sein des écoles, des lycées et des universités et des grèves et rassemblements ouvriers éparpillés dans le pays, les manifestations et les rassemblements populaires s’amenuisent et le régime, profitant du froid et de la crise de l’énergie qui, physiquement crée une diversion dans les possibilités d’action et les objectifs de la population, essaie d’accélérer et de fortifier sa répression pour calmer le soulèvement tout en poursuivant ses efforts de normalisation notamment en continuant ses cérémonies annuelles comme le Festival artistique de Fajr.

Kurdistan, Baloutchistan, l’œil et lumière de l’Iran!

-Néanmoins à Zāhedān et à Rask les baloutchs continuent leurs manifestations hebdomadaires, les vendredis, pour démontrer leur détermination et pour essayer d’éveiller les autres peuples et villes du territoire ; et ce, malgré un froid avoisinant les moins 10.

Le régime qui constate que cette région, à côté du Kurdistan, est devenue un bastion de la révolte, a depuis deux semaines intensifié sa répression en essayant d’arrêter toutes les personnes qui, d’une façon ou d’une autre, étaient identifiées en tant que meneur des rassemblements et des manifestations. Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

« tirer les leçons de 2010 »

01/02/2023 Aucun commentaire

le secrétaire général de la CGT sur France Inter.

s’« il y a besoin de réfléchir à la notion de grève et de grève reconductible », c’est parce que les syndicats doivent « tirer les leçons de 2010 ».

https://www.lefigaro.fr/social/retraites-martinez-favorable-aux-greves-reconductibles-face-a-un-executif-qui-joue-le-bras-de-fer-20230201

A lire ou relire

« Je lutte des classes »

« Dans ces luttes contre la réforme des retraites durant l’automne 2010 en France, au-delà de leur caractère diffus, divers et segmenté, de la pluralité de formes de luttes plus ou moins complémentaires et opposées, une cohérence s’est mise en place. Entre l’illégitimité de la revendication, la manifestation d’une identité ouvrière idéale, le syndicalisme de base, le rôle qu’y a joué l’activisme, la désobjectivation paradoxale comme économie du capital comme rapport social, la conscience sur le moment que le système politique ne représente plus rien, c’est non seulement à l’implosion de l’identité ouvrière à laquelle nous avons assisté et participé, mais encore à l’action de l’appartenance de classe, dans la lutte de classe, comme sa limite. Cette limite du cycle de luttes actuel était là, présente dans sa spécificité, aussi bien dans l’illégitimité connue de la revendication que dans la colère vis-à-vis de la représentation politique, mais aussi dans ce syndicalisme de base qui a vivifié tout du long ce mouvement. Ce syndicalisme en même temps qu’il était le socle sur lequel pouvait se rêver l’unité et l’identité ouvrières que la particularité des secteurs en pointe dans la lutte rendait crédibles était, dans les faits, la caducité de l’une et de l’autre. Ce mouvement, le premier, dans la longue série, en France, des mouvements de luttes depuis 1995, postérieur aux débuts de la crise de cette phase d’accumulation du capital a ouvert trois questions. La première : celle de la segmentation du prolétariat qui ne « Je lutte des classes » peut plus être considérée comme l’addition d’accidents d’une unité essentielle et potentielle mais seulement comme définitoire du prolétariat. La seconde est celle du dépassement du caractère nécessairement revendicatif de la lutte de classe, c’est-à-dire du dépassement de la lutte en tant que classe dans la lutte de classe. Dans le mariage entre syndicalisme de base et unité/ identité idéales, les deux questions se sont jointes et sont maintenant réunies. La troisième, plus générale, est alors celle de la définition des classes et du prolétariat en particulier. Mais encore, idéologie de l’identité ouvrière, luttes pour des intérêts immédiats, désobjectivation du rapport social d’exploitation, représentation politique  : toutes les instances du mode de production capitaliste qui composent la lutte des classes se sont mises à jouer entre elles et à se jouer de leur assignation et leur relation de détermination convenues. Il y aura de l’idéologie, de l’économie, du sexe, du social, du sociétal, de la politique dans un mouvement révolutionnaire et le dépassement de tout cela passera, dans le cours de la lutte, par le bouleversement des hiérarchies et déterminations entre toutes ces instances du mode de production par la fixité desquelles il s’autoprésuppose. C’est alors une ultime question qui apparaît : celle de la définition comme conjoncture d’une situation révolutionnaire ou, plus modestement, d’une situation de conflits de classes aiguë et généralisée. »

« Ca réfléchit autour du mouvement d’octobre 2010…. »

Ca réfléchit autour du mouvement d’octobre 2010….

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Ukraine : « Derrière les premières lignes »

24/01/2023 Aucun commentaire

Traduit DeepL d’un entretien du camarade ukrainien Andrew, auteur des « Lettres d’Ukraine », que l’on peut trouver sur ce site, et les « Amis de la société sans classes »

« Derrière les premières lignes »

  1. Januar 2023

andrew

 « Juste après l’attaque de la Russie contre l’Ukraine il y a un peu moins d’un an, une partie de la gauche allemande et européenne a établi des contacts avec des camarades ukrainiens. Cette mise en réseau visait d’abord à apporter un soutien solidaire sur place, les gauchistes apportant une aide pratique. C’est important, tout comme l’échange. Donner aux camarades la possibilité de diffuser leurs expériences dans notre milieu fait aussi partie de notre identité.

Cela devient problématique lorsque le soutien de la gauche à la guerre est légitimé de cette manière. En remplaçant une analyse indépendante par la référence à la préoccupation des camarades ukrainiens, la propre position (par exemple le soutien à la livraison d’armes) semble être garantie par une instance moralement indiscutable. Il s’agit d’une tendance répandue actuellement et tout à fait inquiétante : le fait d’être directement concerné est considéré comme une source de capacité de jugement particulière, généralement accompagnée d’une critique de la prétendue arrogance confortable des personnes non concernées. Mais il va de soi que les déclarations des camarades concernés doivent également être placées dans le cadre d’une analyse générale et être remises en question.

Ce qui est difficile dans ce cas, ce n’est pas seulement ce manque de réflexion, mais aussi le fait que le choix unilatéral des interlocuteurs contribue à suggérer l’unité de “la” gauche ukrainienne : Certes, les taux d’approbation de cette guerre sont élevés en Ukraine, mais le positionnement de la gauche anti-autoritaire n’est pas aussi uniforme qu’on le suggère souvent dans ce pays. Nous ne pouvons et ne voulons pas spéculer sur les chiffres exacts et les taux d’approbation, mais il est clair qu’il y a des camarades qui ne se rangent pas sans critique derrière leur gouvernement et leur direction militaire et qui ne considèrent pas comme leur devoir de partir en guerre avec eux ; qui critiquent la mobilisation générale et la procédure contre les déserteurs et qui doutent des objectifs militaires de Selenskyj.

Ce n’est pas pour remplacer une analyse complète de la guerre et de son contexte, mais pour faire entendre une telle voix critique également dans l’espace germanophone, que nous avons mené un entretien avec un camarade qui ne se range pas dans la communauté des euphoriques nationaux de la guerre, mais qui reste clairement dans une perspective sociale-révolutionnaire. Il s’était d’abord caché pour éviter d’être mobilisé, il a entre-temps fui et s’est exilé. Nous avons réalisé cet entretien par téléphone en octobre 2022. »

Amis de la société sans classes

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Interlude

22/01/2023 Aucun commentaire

Dans notre rubrique “dndf, Télérama de la communisation”,
Parce qu’il est toujours plaisant d’aller à contre sens d’une époque Instagram et Tik Tok où tous les vieux sont à jeter à la poubelle…
Parce que c’est riche d’entendre des théoriciens parler de leur époque et des bouleversements théoriques qu’elle a co-produit.  Surtout quand ils ont le temps réel de le faire. Et même si certaines positions nous font hurler!
Parce qu’il n’a été jamais utile de ne pas savoir quelque chose…
Jacques Rancière, Etienne Balibar, Louis Althusser, Bourdieu et Karl Marx.… Rien que ça!!
Quatre épisodes autour de Jacques Rancière, sur France Culture

dndf

 

Revue Chuang : « Les trois révoltes d’automne : briser la glace sur le “mouvement anti-blocage” de la Chine »

21/01/2023 Aucun commentaire

Traduction d’un article sur la vague des protestations en Chine l’année dernière paru sur le blog de la revue Chuang

L’auteur explique qu’il s’agit d’un jeune militant ouvrier de gauche originaire de Chine continentale qui étudie actuellement à l’étranger après avoir été impliqué dans l’organisation sur le terrain avec les travailleurs migrants pendant près de dix ans. Nous avons choisi de traduire cet article ici car il s’agit de l’un des premiers efforts de la gauche continentale pour analyser les événements de la fin novembre 2022.[1] Il constitue également un bon complément aux nombreux récits partiels déjà disponibles en anglais.[2]

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

[Re]lecture de circonstance

20/01/2023 un commentaire

« Avec quarante années d’annuité, il faut avoir un emploi protégé, une carrière commencée tôt, pour que la perspective de la retraite ait un sens. Une situation qui s’apparente de plus en plus à celle de dinosaures au sein des travailleurs. Si le mouvement a continué, dépassant le cycle convenu des manifestations-défilés, c’est parce que cette défense d’un statu quo s’est elle-même muée en une critique plus profonde. Les quarante annuités, c’est une condamnation au travail à perpétuité.

La lutte contre la réforme des retraites n’est pas le révélateur d’autre chose mais de tout ce qui est inscrit dans cette réforme. La question c’est l’organisation du marché du travail dans le mode de production capitaliste issu de la restructuration des années 1970 : la précarisation ; les jeunes de moins de 25 ans qui sont au chômage ; les plus de 55 ans qui sont poussés vers la sortie (en 2010, il y a eu 350 000 licenciements conventionnels).

Dans les nouvelles modalités de l’exploitation de la force de travail totale comme une seule force de travail sociale disponible face au capital et segmentable à l’infini, cette segmentation est tout autant division, création de catégories, que continuum de positions qui coexistent dans un même ensemble et se contaminent les unes les autres.

Au travers d’un grand nombre de dispositifs nouveaux, la classe capitaliste cherche désormais à soutenir l’offre de travail alors que l’objectif poursuivi jusqu’à la fin des années 1980 par l’action publique était plutôt d’encourager les retraits d’activité. La cible n’est plus de diminuer le taux de chômage, mais d’accroître le taux d’emploi. On peut compter actuellement en France plus de dix millions de salariés concernés par les exonérations sur les bas salaires, on peut dénombrer également 8,5 millions de bénéficiaires de la prime pour l’emploi. Le changement d’échelle est très net (2,8 millions de bénéficiaires de la politique de l’emploi en 2000).

La lutte contre la réforme des retraites a intégré tout naturellement, parce que là était son contenu vrai, le refus et la lutte contre l’organisation du marché du travail. C’est en cela qu’elle est devenue un mouvement général.

Mais, si la réforme des retraites engage l’ensemble des salariés parce que c’est du marché du travail dont il est question, pour la même raison, elle les engage de façon diverse.

Comme les mouvements des indignés et les mouvements « occupy », comme les révoltes arabes (dans un tout autre contexte et avec d’autres enjeux), cette lutte contre la réforme des retraites a posé la question de la définition aujourd’hui de la classe ouvrière dans sa segmentation. »

— R.S., ‘Le mouvement contre la réforme des retraites en France – automne 2010’, SIC #2, 2014.

https://web.archive.org/web/20220122140454/https://sicjournal.org/le-mouvement-contre-la-reforme-des-retraites-en-france-automne-2010-2/

 

Récréation sur le DAZIBAO de dndf

18/01/2023 Aucun commentaire

“La réalité est ce qui continue d’exister lorsqu’on cesse d’y croire”

Un beau dessin du Monde qui pourrait concerner tous les complotismes, au delà de la situation brésilienne ici traitée.

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Sale travail : Chuang sur la Chine, le communisme et Contagion sociale

17/01/2023 Aucun commentaire

Sale travail : Chuang sur la Chine, le communisme et Contagion sociale

Voici la retranscription d’une interview radiophonique du collectif Chuang réalisée fin 2021 par l’éditeur américain de leur livre Social ContagionCharles H. Kerr, et les émissions de podcast Cinder Bloc, History Against Misery et The Antifada. Traduction de l’américain par Pablo Arnaud. Version originale sur Positionspolitics.org.

Lire la suite…

A paraître cette année

01/01/2023 un commentaire

Aux éditions Entremonde, collection Senonevero, début mars pour “Intérêts matériels – Il Lato Cattivo”  et début avril pour “Sur les Gilets Jaunes – Du trop de réalité“.

Nous en reparlerons en temps voulu.dndf

 

 

Réunion sur le mouvement ouvrier en Iran

23/12/2022 Aucun commentaire

La semaine dernière nous avons eu la chance de recevoir un des leaders du mouvement ouvrier iranien, Meysam Alé-Mahdi, ex-ouvrier de L’Aciérie d’AHVAZ (ou Khouzestan National Steel Company). Cette réunion s’est tenue à Berlin.

Compte tenu du fait qu’il peut nous fournir des informations utiles sur l’état du mouvement ouvrier en Iran ainsi que sur les rapports de celui-ci avec le soulèvement actuel, nous avons pensé qu’une traduction en français de cette réunion pourrait être utile pour la compréhension de la situation.

Traduction et présentation: Habib du collectif dndf  & Andisheh va Peykar

Traduction en français de la réunion publique de Meysam Alé-Mahdi à Berlin

Le 17 décembre 2022

Tout  d’abord, en guise d’introduction, une camarade a présenté Meysam et le sujet de la discussion. Elle a fait notamment référence à un rassemblement des ouvriers de l’aciérie d’Ahvaz au mois de juillet dernier, devant le siège du gouvernement provincial de Khouzistan, lors duquel Karim SIAHI, un des leaders ouvriers a clairement affirmé que ”ça faisait longtemps que les ouvriers de l’aciérie d’Ahvaz connaissaient l’auto-organisation et la gestion conseilliste de l’usine.” Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Grèce : « Le décès (non)accidentel d’un Rom »

19/12/2022 Aucun commentaire

Un camarade grec nous a fait parvenir ce texte suite à l’assassinat d’un jeune rom au début de ce mois.

« Le décès (non)accidentel d’un Rom »

Aucune mort n’est accidentelle, et encore moins quand elle vient de l’arme d’un flic. Depuis deux semaines, un effort systématique a été fait par tous les acteurs de la propagande du régime pour présenter comme une coïncidence la présence simultanée de Kostas Fragoulis et de ses assassins à l’intersection spécifique, à 500 mètres du camp d’Agia Sophia, dans la zone plus large de Dendropotamos à Thessalonique. Mais ce n’était pas le cas : les Roms, leurs quartiers et leurs campements, leur vie quotidienne, ont été la cible constante de la politique de l’État, et ce de manière encore plus intense ces dernières années. Les flics ont été présents avec l’intention et le mandat de “s’impliquer” dans un incident, “parce que la surveillance contre eux doit être accrue”[1] . Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags: