Archive

Archives pour 09/2017

Renouer avec l’Histoire. À propos de quelques propositions pour « aller au-delà du cortège de tête » et du regard porté sur nos actions.

23/09/2017 Aucun commentaire

texte trouve sur http://paris-luttes.info/renouer-avec-l-histoire-a-propos-8740

Renouer avec l’Histoire. À propos de quelques propositions pour « aller au-delà du cortège de tête » et du regard porté sur nos actions.

Pourquoi le mouvement contre la loi travail 2 ferait-il mieux que le précédent ? Que s’est-il vraiment passé au printemps 2016 ? Comment peut-on inscrire ces réflexions dans la situation actuelle, et comment définir cette situation ? Autant de questions dont les conclusions pourraient nous aider à formuler quelques réflexions stratégiques pour dépasser le cortège de tête autrement que par de belles formules…

La situation actuelle

Nous pensons que la question de savoir comment s’organiser est en elle-même dépassée. Si des formes d’organisations traversent nos luttes, les problématiques qu’elles peuvent impliquer ne deviennent réellement perceptibles que lorsqu’éclate ce que Bruno Astarian nomme « l’activité de crise » [1]. Alors, du moins pour le « mouvement réel » et pas pour la contre-révolution générée, l’organisation ne peut plus être que celle des tâches, « des mesures communistes » [2], que la lutte contraint d’elle-même et qui seront seules à même de parvenir, ou non, à générer à un niveau de masse de nouvelles formes de vies, de nouvelles manières de produire et de distribuer nos activités. Lire la suite…

Il Lato Catttivo : « Foto dal finestrino”

19/09/2017 Aucun commentaire

Il Lato Catttivo : « Foto dal finestrino”

Dernier texte mis en ligne par les camarades italiens

Seule l’’introduction a été traduite

Nous recherchons une/un camarade pour traduire les 18 pages du texte

 

 » Au cours des quatre rencontres consacrées à la présentation du deuxième numéro de  » Il latto cattivo « , nous avons tenté de dégager à larges traits le contenu du magazine, ainsi que l’orientation générale dont ils dérivent, de la manière la plus concise possible et adaptée à l’exposition orale. La forme même de la rencontre publique a imposé un travail d’écrémage sur les matériaux de départ ; il en a résulté un digest sans doute schématique et très appauvri : pour dire tout ce qu’on aurait voulu, il aurait fallu un jour entier, et pour le dire de la manière la plus satisfaisante, nous aurions dû recourir, une fois de plus, à la parole écrite, qui aura beaucoup de défauts, mais qui permet une marge de réflexion et une recherche de la bonne formulation, que le mot parlé ne donne pas. L’exercice s’est toujours révélé stimulant. Il l’a certainement été pour ceux qui l’ont préparé et exposé, et – espérons-le, même pour ceux qui ont eu la patience d’écouter. En tout état de cause, la piste initiale a été encore réélaborée en tenant compte, d’une part, des évolutions les plus récentes intervenues à différents niveaux et, d’autre part, des interventions faites par certains camarades au cours des rencontres – questions et observations pour lesquelles il a été estimé qu’il fallait apporter des éclaircissements et des précisions supplémentaires, ou simplement répéter par écrit les réponses déjà données lors de la présentation. Ce qui suit est donc un petit condensé des rencontres de novembre 2016 (Turin et Milan) et mars 2017 (Rome et Viterbo), de ce qui vous a été dit et des réactions suscitées. En fin de compte, nous espérons qu’il sera utilisable pour ceux qui y étaient, comme pour ceux qui n’étaient pas là. »

Versione pdf »

 

 

Volvo Cars à Gand : Foutage de gueule

15/09/2017 Aucun commentaire

 

Les ouvriers de Volvo Car à Gand ont approuvé un projet d’accord entre les syndicats et la direction. 42,29% des travailleurs ont voté en faveur du document présenté, contre 57,71%, ont confirmé les syndicats à Belga. Il ne s’agit pas de la majorité, mais seule une majorité des deux tiers était nécessaire. Il aurait dont fallu 66,67% de votes contre pour rejeter l’accord.

Quelque 3.000 ouvriers étaient appelés à voter jeudi au sujet d’un projet d’accord. Le texte prévoit notamment le maintien de 150 travailleurs temporaires ainsi qu’une prime de 25 euros pour le travail supplémentaire du samedi et du dimanche.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3260092/2017/09/15/Les-ouvriers-de-Volvo-Car-a-Gand-approuvent-le-projet-d-accord.dhtml

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

« Ménage à trois dans la lutte de classes », une réponse d’Hic Salta

12/09/2017 3 commentaires

 

Nous répondons ici au deuxième commentaire de Ben Malacki. Il soulève des réserves au sujet de nos thèses sur la classe moyenne salariée (CMS) qui sont destinées à être les plus courantes.

1) «La question est : comment différencier le sursalaire et marchandage de la force de travail pratiquement lorsque l’on décompose le salaire ? Poser théoriquement une césure nette entre sursalaire d’un côté et travail nécessaire de l’autre ça passe, dans la réalité définir cette frontière est plus difficile». Lire la suite…

Rap féministe radical « Capturées de bonne heure »

11/09/2017 Aucun commentaire

C’est pas si fréquent quand même, surtout au regard des références « théoriques » et historiques!!

leur site :http://www.rapandrevenge.com/

Des nouvelles de « Théorie Communiste, la soute »suite

11/09/2017 4 commentaires

Nouvelles notes de lecture sur « théorie communiste, la soute »

 Ned­jib Sidi Moussa :

La Fabrique du Musul­man, éd. Liber­ta­lia 2017

Avec deux Annexes :

Sur l’idéologie anti-islamophobe (Flora Grim et Alexan­dra Pinot-Noir – G/P – sur le site ddt21, suivi d’un entre­tien sur le même site)

Racisme anti-musulmans et logique identitaire

(non signé, publié sur le site Zones sub­ver­sives le 18 février 2017)

Lire la suite…

Categories: Nouvelles du monde Tags:

Un livre : du capitalisme à la communauté humaine…

08/09/2017 3 commentaires

On ne nous a pas fait parvenir mais on informe

Un livre : du capitalisme à la communauté humaine UNE CLASSE pour LA RÉVOLUTION théorie communiste des luttes ouvrières, féministes, décoloniales et écologistes

pour qui ça intéresse, texte complet en ligne

http://civilisation-change.forumactif.org/t478-7-du-capitalisme-a-la-communaute-humaine-une-classe-pour-la-revolution-un-livre-en-quete-d-editeur

sommaire ci-dessous

remarques bienvenues par courriel à ici, ou sur mon compte tweeter par message privé : https://twitter.com/patlotch

transferts souhaités, on peu en faire une brochure, une version html et un PDF viendront. Je cherche aussi un éditeur…

merci et bons courages à toussétoutes,

Patlotch

Lire la suite…

La valeur et son abolition. Entretien avec Bruno Astarian

06/09/2017 un commentaire

Texte mis en ligne sur le site DDT21

 

Dans quelques semaines, les éditions Entremonde publieront un nouveau livre de Bruno Astarian, L’abolition de la valeur1, occasion pour une brève discussion avec l’auteur. Loin d’être une affaire de marxologues ou de spécialistes, la question de la valeur a des enjeux directs, pour la compréhension de la société capitaliste comme pour celle d’une révolution communiste 2.

Lire la suite…

A paraître : Le « salaire du Blanc »

05/09/2017 un commentaire

Le « salaire du Blanc »

Sylvain Syllepse

Parution février 2018

Après les événements révélateurs de Charlottesville, un livre lumineux pour éclairer la capacité du racisme à façonner la vie politique des États-Unis.

(couverture provisoire)

Si, comme le soutient l’auteur, la jeune classe ouvrière américaine du 19e siècle a revendiqué une identité blanche, la blanchité, en réponse aux peurs générées par la discipline capitaliste, la résurgence du suprématisme blanc qui saisit les États-Unis d’aujourd’hui n’est-il pas le produit des peurs nées de la spirale infernale de la mondialisation, du déclassement et de l’immigration économique ?

Lire la suite…

TropLoin : « Se défaire du travail »

03/09/2017 Aucun commentaire

On lira ici, légèrement modifié, le chapitre 3 du livre De la crise à la communisation, publié en 2017 par les éditions Entremonde.

http://www.troploin.fr/node/91

 

Faux chantiers

     En 1997, dans la Sarthe, une vingtaine d’ouvriers construisent un tronçon d’autoroute sous la direction d’un ingénieur employé par un grand groupe du BTP. Au bout de deux mois, l’homme est arrêté : personne n’avait commandé l’ouvrage en partie réalisé, avec d’ailleurs un début de financement, le faux directeur de chantier ayant réussi à convaincre des banques et des organismes publics. Entre 1983 et 1996, Philippe Berre avait été condamné quatorze fois pour mise en œuvre de faux chantiers. A l’Origine, film inspiré de cette aventure sorti en 2009, montre une population frappée par le chômage retrouvant brièvement emploi et espoir. Philippe Berre n’est pas motivé par le gain, plutôt par le besoin de faire, de se rendre utile, d’animer un collectif de travail. En 2010, à nouveau, il a repris ce rôle dans l’aide aux sinistrés de la tempête Xynthia.

Lire la suite…

Ca fait longtemps que vous n’êtes pas allé sur notre DAZIBAO?

03/09/2017 Aucun commentaire